eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Vie de quartier, Le Marais > Faits divers, Le Marais > Commissaire fêtard : l’IGS en pétard

Commissaire fêtard : l’IGS en pétard

Dernière mise à jour : mardi 29 mai 2012, par Morgan

Un commissaire saoul au volant ça va, deux, bonjour les dégâts. Surtout quand il s’agit du même trublion des forces de l’ordre. L’IGS, ou la police des polices, et le Parquet de Paris ont ouvert deux enquêtes visant le commissaire du 4e arrondissement de Paris pour conduite en état d’ivresse.

Début mai, celui que certains collègues surnomment affectueusement le "commissaire fêtard", était arrêté par la BAC de nuit en plein Paris, brûlant les feux rouges, arrachant sur son passage un rétroviseur, et remontant un couloir de bus à bord d’un véhicule de l’administration policière. Même s’il n’était pas en service à cet instant, sa conduite un peu trop chaloupée a poussé un haut-fonctionnaire à réclamer une enquête. Le "commissaire fêtard" avait entre-temps été raccompagné chez lui sans être mis en examen.

L’enquête ouverte par l’IGS a forcé ses inspecteurs à rouvrir un dossier que le chauffard présumé pensait avoir enterré sous quelques mètres de paperasserie. En août 2011, le même commissaire renversait un vélo aux alentours du pont d’Austerlitz, un accident malheureux qui provoquait chez la victime un traumatisme crânien.

Alors que l’accident avait eu lieu dans le 13e arrondissement, le commissaire fait appel aux policiers de son bastion, dans le 4e, et repart libre de sa virée nocture, l’alcotest effectué par ses collègues s’étant révélé négatif.

Aujourd’hui, l’IGS trouve les circonstances de cet accident légèrement suspectes, et désire rouvrir le dossier, d’autant plus que la patronne du bistrot que le commissaire aimait à fréquenter aurait dit aux inspecteurs que son bon client était reparti ivre au volant de sa voiture ce soir là...

Alors que les deux enquêtes se poursuivent, le commissaire devrait passer en conseil de discipline.

Messages

  • Décidément, vous traitez ce type de fait-divers (Cf. celui du "mariage sur périphérique"... ) avec une légèreté... pour le moins suspecte ! Porté, vous aussi, sur la "dive bouteille" ? Grand bien vous fasse... chez vous (c’est pas de refus !) mais là, il s’agit, à chaque fois, de faits sur la voie publique avec risque d’accident grave, sinon mort d’homme. Pensez-y SVP !!! Moi (et je ne dois pas être la seule...), ça ne me fait pas rire du tout.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.