.evous
Paris
  

Découvrir l’Indonésie à l’Auditorium du musée Guimet

Dernière mise à jour : jeudi 19 février 2015,    par: Expositions

Jusqu’au 30 janvier 2012, un exceptionnel festival de films et de documentaires sur l’Indonésie, dans le cadre du cycle de Films « Mille et une îles ». Nous ne vous en donnons qu’un aperçu succinct, mais nous vous le conseillons fortement, l’Indonésie étant culturellement peu représentée à Paris.

Mercredi 23 novembre à 12h15, Opéra Jawa, fiction de Garin Nugroho, 2008, 2h, VOSTF
Setio et sa femme Siti tiennent un modeste commerce de poterie dans un petit village où Ludiro, boucher puissant et sans pitié, contrôle toutes les activités commerciales. Lorsque l’affaire du couple sombre dans la ruine, Ludiro, qui a toujours été amoureux de Siti, en profite pour l’enlever et tenter de la séduire. Adaptation d’un célèbre conte du Ramayana, Opéra Jawa est un film musical sans équivalent.

Vendredi 25 novembre à 12h15, L’Effet papillon au pays des criquets, documentaire d’Olivier Duffau, 2009, 52’
Sumba est une île paradisiaque où les rois existent toujours et où l’on pratique des tournois moyenâgeux. Cette société aux moeurs ancestrales subit aujourd’hui le réchauffement climatique de la planète. La sécheresse récurrente fait oublier la saison des pluies. Mais l’argutie scientifique n’a pas cours dans les villages traditionnels de Sumba, où l’on vit en autarcie autour du culte païen du Marapu. Face à ce changement climatique, les Sumbanais souffrent sans comprendre si ce n’est en recherchant une réponse dans leurs croyances ou leurs légendes. Le film nous fera partager cet univers où le Marapu omniprésent est jugé responsable du dérèglement climatique.

Lundi 28 novembre à 12h15, Dieux et satans, documentaire de Martine Journet et Gérard Nougarol, 2003-2005, 1h28’
Indo Pino est une chamane reconnue de tous parmi les Wana, semi-nomades des forêts indonésiennes de Sulawesi. Son neveu Doni, récemment converti au christianisme pentecôtiste, s’est installé depuis quelques mois non loin de sa hutte. Il est aussi fils de chamane mais c’est l’Apocalypse de Saint Jean qu’il prêche maintenant. Pour lui, les visions de Saint Jean viennent de Dieu, alors que celles d’Indo Pino et des autres chamanes viennent de Satan... Les notions de bien et de mal sont revisitées à travers les concepts judéo-chrétiens de péché et de faute originelle. Les pratiques de guérison chamaniques sont satanisées et la culture ancestrale de ce peuple attaquée dans son fondement même. Sous nos yeux se déroule une lutte entre deux conceptions religieuses du monde.

Mercredi 30 novembre à 12h15, Laissez entrer ceux qui pleurent : les Toraja de Sulawesi, documentaire d’Alain Bourillon et Christian Crye, 1995, 50’
Il y a des moments privilégiés dans la vie des Toraja que l’on peut résumer en un seul mot : « Mabadong » (danse funéraire). Les funérailles torajas sont semblables à elles-mêmes depuis 500 ans. Laissez entrer ceux qui pleurent est l’histoire d’un jeune homme qui entraîne sa famille dans des dettes, vend la maison de ses parents et en joue le montant au combat de coqs pour assumer seul les frais des funérailles de sa grand-mère pour préserver ainsi son rang dans la tribu et maintenir la tradition toraja.

Et encore :
Mercredi 7 décembre à 12h15, Cache-cache à Bornéo : les Punan de Kalimantan. Documentaire d’Alain Bourillon et Gilberto de Azevedo, 1996, 52’

Vendredi 9 décembre à 12h15, Les Dayak de Bornéo : la jungle aux esprits et L’ultime voyage. Documentaires de Junichi Ushiyama, 1978, 2 x 26’

Lundi 12 décembre à 12h15, Nora Trisna, femme en pays Minang
Documentaire de Patrick Profit, 2010, 52’ Remerciements particuliers à Atmosphères production

Mercredi 14 décembre à 12h15, Les Mentawai. Documentaire de Christian Cascio, 1995, 52’

Mercredi 4 janvier à 12h15, Legong, la danse des vierges. Fiction de Henry de La Falaise, 1935, 56’, muet sonorisé

Vendredi 6 janvier à 12h15, Quand les dieux dansent. Documentaire de Jean-Claude Poirson et Lorraine Robinson, 2005, 52’

Lundi 9 janvier à 12h15. L’île des démons (Die Insel der Damonen)
Fiction de Walter Spies et Victor von Plessen, 1933, 1h20’, muet sonorisé

Et bien d’autres encore…

Musée Guimet - 6, place d’Iéna 75116 Paris _Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h Renseignements : auditorium@guimet.fr
ou 01 40 73 88 18

André Balbo

source : musée Guimet