evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Actualités, Paris 1er > Sorties, Paris 1er > Expositions, Paris 1er > Évènements et expositions au Musée des Arts décoratifs > Les Arts Décoratifs exposent l’art chinois de leurs collections

Les Arts Décoratifs exposent l’art chinois de leurs collections

vendredi 20 octobre 2017, par André Balbo

Du 13 février 2014 au 29 juin 2014, le musée des Arts Décoratifs, dans son exposition « De la Chine aux Arts Décoratifs » dévoile son exceptionnelle collection d’objets d’art chinois. Ce sera la 1ère fois que cet ensemble, constitué en grande partie dès la seconde moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle, et dont les éléments proviennent de Chine, mais aussi du Moyen et de l’Extrême-Orient, sera dévoilé au public. Ces formes, motifs et savoir-faire artisanaux allaient influencer les métiers d’art européens.

Cette exposition raconte l’engouement que cet art fit alors naître en France, quand l’Impératrice Eugénie inaugurait par exemple en 1863 le musée Chinois de Fontainebleau, ou même durant les Expositions Universelles, qui furent si populaires et attiraient les visiteurs par millions. Certains amateurs allaient collectionner les objets de cet art avec passion.

Parmi ceux-ci, qui furent aussi des généreux donateurs pour les Arts Décoratifs, les premières salles rendent hommage à Jules Maciet, Raymond Koechlin, Jean Schlumberger, Raoul Duseigneur, Mademoiselle Grandjean, mais aussi David David-Weill et la Baronne Salomon de Rothschild. Ils permirent de cette manière la transmission de ce nouveau répertoire esthétique, comme les secrets et les effets de certaines techniques, comme la laque ou la porcelaine.

Et c’est ainsi que les visiteurs peuvent aujourd’hui satisfaire leur curiosité et nourrir leur érudition en contemplant cet ensemble, ces dragons, ces « chiens Fô » et autres chimères exotiques. À l’exception de pièces des premières dynasties royales ou impériales chinoises, les objets exposés appartiennent aux dynasties Song (960-1279), Yuan (1279-1368), mais, en majorité, aux dernières dynasties impériales (Ming, 1368-1644, et Qing, 1644-1912).

Vous pourrez admirer des robes de cour (chaofu), de cérémonie (lifu), des habits semi-officiels (jifu), des armures, ou des textiles offrant un catalogue de motifs et de techniques extraordinaires qui fascinaient les Européens.

Des archives de la bibliothèque des Arts Décoratifs, des albums de papiers aquarellés (XVIIIe - XIXe siècles), réalisés pour le marché occidental et illustrant le mode de vie et les décors chinois, sont également exposés, comme des céramiques d’exportation (collections d’Alexandrine Grandjean et de Paul Pannier).

Vous verrez encore des pièces d’exception dont le grand plat Yuan en porcelaine au décor bleu de cobalt sous couverte, des jarres, des vases ou des pots à anse en céramique, et un ensemble remarquable de cloisonnés (dons de David David-Weill et de la Baronne Salomon de Rothschild).

D’autres objets rares, tels ces cornes de rhinocéros sculptées (Ming et Qing), ces pierres dures travaillées en vases, des coupes en jade, en agate et en lapis-lazuli sont également exposés, ainsi qu’une sélection d’éléments de mobilier dont des paravents notamment laqués.

Les Arts Décoratifs souhaitent avec cet événement également s’ouvrir sur la Chine du XXe siècle et contemporaine à travers des affiches, des jouets, des œuvres de designers ou de créateurs chinois.

De la Chine aux Arts Décoratifs. Du 13 février à l’été 2014. Les Arts Décoratifs - galerie d’études, 107 rue de Rivoli 75001 Paris 01 44 55 57 50. Métro Palais-Royal, Pyramides ou Tuileries. Bus 21, 27, 39, 48, 68, 69, 72, 81, 95, du mardi au dimanche de 11 à 18h (dernier billet vendu à 17h30), le jeudi nocturne jusqu’à 21h (uniquement pour les expositions temporaires), fermés le lundi. 9,50 ou 8€, Musées Rivoli + Nef 13,50 ou 11€.

***

Vous retrouverez dans les articles 2013 et 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2013, et CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous avions établi notre sélection, avec Paris 2013 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris. Nous commencerons dans quelques jours notre sélection 2014.

N’hésitez pas à nous critiquer, corriger ou même... à compléter nos informations, si vous disposiez de plus de détails que nous !

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
Angoulême
Arles
Avignon
Bordeaux
Dijon
Grenoble
Ile-de-France
Lens
Lille
Lyon
Marseille
Metz
Montpellier
Nantes
Nice
Ornans
Rennes
Rodez
Rouen, Le Havre
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Tours

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres...

André Balbo

source : Arts Décoratifs

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.