eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Expositions dans le Marais > Évènements et expositions au Musée des Arts et Métiers > DERNIERS JOURS de l’exposition Invention / Design aux Arts et (...)

DERNIERS JOURS de l’exposition Invention / Design aux Arts et Métiers

Dernière mise à jour : vendredi 4 mars 2016, par Expositions

Du 2 juin 2015 au 6 mars 2016, une exposition des Sismo designers.

Cette exposition, initiée par le musée des Arts et Métiers, a été élaborée avec Antoine Fenoglio et Frédéric Lecourt, les Sismo, qui est un studio indépendant de design et d’innovation.

Elle tente d’explorer les liens entre le design contemporain et l’histoire des inventions, à travers une sélection d’une centaine d’objets mis en dialogue, qu’il s’agisse de pièces historiques ou de créations de design contemporain.

Rappelons en passant qu’il n’y avait tout simplement pas d’école de design en France il n’y a de cela que 30 ans. Les Ateliers de la rue Saint Sabin, qui en est l’ENS, ayant été créé sous Mitterrand !

Projet Vanités High-Tech. Sismo 2010. Collection Sismo. À partir d’une IRM de la tête, l’impression 3D permet d’obtenir un crâne échelle 1, ce qui permet de réaliser l’impensable : tenir entre ses mains son propre crâne, où comment déboussoler un peu plus les Hamlet contemporains, ou réaliser enfin l’idée du crâne de Voltaire enfant...

Dès l’entrée, au-delà de l’extrême diversité de formes de vélos assemblés et présentés, tous plus beaux et originaux les uns que les autres, une petite vitrine pointe la persistance d’éléments qui demeurent présents de façon assez impertinente dans ces machines pourtant bien étirées en tous sens par des esthétiques apparemment irréconciliables : chaîne, pédalier et moyeu de roue. Fidèles au poste.

De la marmite en fonte de Denis Papin (autoclave ou aussi "digesteur" qui permettait de transformer des os de bœufs en gelée) aux autocuiseurs connectés, de la simple hélice au ventilateur sans pales de Dyson (que l’on évoque enfin pour les prochaines éoliennes), des premières machines à écrire aux ordinateurs portables les plus sophistiqués... jusqu’à 4 siècles peuvent séparer ces objets.

(Soulignons à ce sujet qu’il fallut attendre plus d’un siècle et demi après Papin pour que Jean-Baptiste André Godin, l’inventeur du Familistère de Guise, innove avec ses poêles en fonte...)

Pourtant, c’est bel et bien à partir du travail de célèbres savants, inventeurs et autres industriels, qui ont fait l’histoire des techniques, que nos créateurs du XXIe siècle pensent le design d’aujourd’hui et lui permettent d’être innovant et de s’adapter aux nouveaux usages du quotidien.

http://www.dailymotion.com/video/x2qkkeu

Ne passons pas sous silence certains des développements et les progrès que permit de réaliser la technique de la barbe à papa, elle-même issue de l’industrie du verre, aboutissant par la suite notamment à la Machine The Polyfloss Factory (Émile de Visscher, Audrey Gaulard, Christophe Machet et Nick Paget, 2012), destinée à recycler les déchets de polypropylène. Les fibres non tissées de cette laine de plastique recyclé peuvent être utilisées pour de l’isolation ou du rembourrage, mais peuvent aussi être filées pour réaliser des textiles, ou fondues...

Les collections du CNAM apportent un éclairage historique, technique, économique et social sur les pièces contemporaines provenant de grandes institutions publiques ou de collections privées.

L’exposition Invention / Design est organisée autour de 4 thématiques communes au travail des inventeurs et des designers : l’essentiel (fuir l’ornementation et rechercher la fonctionnalité), l’audace, le contexte (ou tout au moins sa prise en compte) et la curiosité.

Fauteuil Uncut, Ron Arad, 1997. Don de Facom en 1999. Centre Pompidou. Produit en 50 exemplaires, Uncut est un siège en aluminium poli brut de démoulage créé à partir du siège Tom Vac. Comme son nom l’indique, ses bords ne sont pas coupés, formant une collerette autour de l’assise. Son piètement est en tube d’acier inoxydable poli.

Quelques grands témoins enrichissent le parcours de leurs éclaircissements, qu’ils soient designers, savants ou sociologues.

L’événement démontre aussi que le design n’est pas la mise en forme d’une esthétique mais bien celle d’une intelligence, soumise aux contraintes de production, progrès techniques, sources d’inspiration, attentes des consommateurs et autres projets audacieux.

Il faudra encore se méfier des habitudes culturelles, dont il est parfois difficiles de se défaire, à moins d’en constater une réelle péremption.

Simples vélos, ampoules, sceaux à glace, lampes d’Issey Miyake, voire ponts-levants piétonniers, drones marins capables de dépolluer les océans... tous montrent de quelle manière les designers prennent part au processus de conception.

Nuancier Daylight. Hella Jongerius. Exploration de la lumière pour les Couleurs et Surfaces de la collection Vitra.

Quelle place prend dans leur esprit la forme historique d’une invention ? Comment parviennent-ils à s’en affranchir ? Comment améliorent-ils en innovant l’esthétique, l’usage, tout en simplifiant le processus de fabrication ou en réduisant le coût de fabrication ?

Invention / Design. Regards croisés, du 2 juin 2015 au 6 mars 2016, au musée des Arts et Métiers, 60 rue Réaumur, 75003 Paris. Métro Arts-et-Métiers ou Réaumur-Sébastopol. Ouvert du mardi au dimanche(inclus) de 10 à 18h. Nocturne le jeudi jusqu’à 21h30. Fermé le 1er mai et le 25 décembre. 5,50€. Visite guidée gratuite à 15h30 tous les jours.

***

Vous retrouverez dans l’article Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences dans : LA SEMAINE des expositions et musées : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Comme les autres années (2014, 2013, 2012), nous établissons au fur et à mesure notre sélection dans l’article Paris 2015 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Celui de cette exposition en fait partie.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :
Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

De même nous avons commencé :
Les Grandes Expositions 2016 à Paris de A à Z
Calendrier 2016 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques musées et expositions pour Bruxelles, Genève, Bâle, Amsterdam, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Visite, musée des arts et métiers

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.