.evous
> > >

Imposition des revenus à 45% et 75% : vos questions, les réponses d’un expert !

L’imposition des très hauts revenus à plus de 75% est une mesure symbolique. Dans le sens où cela ne réprésente pas des retombées significatives pour l’État. Mais il s’agit d’une des mesures les plus appréciées par les Français. Et c’est enfin l’annonce qui a permis à François Hollande de marquer un virage à gauche lors de la campagne présidentielle. La mise en place de cette taxation à 75% est actuellement à l’étude à Bercy, alors que le Premier ministre a d’ores et déjà annoncé la création d’une nouvelle tranche à 45% concernant une plus large frange de la population. Cela vous inspire des questions ? C’est à vous...

Le questions-réponses. Posez vos questions sur un thème d’actualité. Nous trouvons un expert pour y répondre, même si nous sommes logiquement contraints à sélectionner les interrogations les plus pertinentes. Concernant l’impôt sur le revenu à 75%, nous transmettrons vos questions à un gestionnaire de patrimoine ou à un avocat fiscaliste, selon la nature des problèmes posés. Pour poser une question, cliquez ici. Rendez-vous dans la semaine prochaine ou dans une dizaine de jours pour les réponses...

Une réforme populaire. L’imposition des revenus dépassant le million d’euros annuels à 75% est une trouvaille de François Hollande en pleine campagne présidentielle. Elle a fait polémique et cela a permis à celui qui était encore candidat de contrer la percée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages. Ce virage à gauche a été bien perçu par les électeurs. Selon un sondage TNS Sofres pour Taddeo, Europe 1 et Les Échos, 73% des Français estiment que la mise en place de cette tranche d’imposition est une bonne chose pour la France. Ce qui en fait la 2e mesure préférée des Français derrière le gel des dépenses publiques (85%) et devant le blocage des loyers à la relocation (72%).

Impôt à 75%, le principe. Ce projet de réforme fiscale a, malgré sa popularité, été mal compris par l’ensemble de la population. Il ne s’agit pas d’imposer le patrimoine. Il n’est nullement question d’impôt sur la fortune (ISF). Il s’agit bel et bien d’un impôt sur le revenu à 75% touchant les contribuables qui gagnent plus d’un million d’euros par an. Cependant, le projet reste à l’étude et pourrait évoluer. Le ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac a concédé jeudi 5 juillet sur RTL qu’il "fallait veiller à ne pas contraindre l’économie" et que les rémunérations des dirigeants de grands groupes et celles des "artistes, auteurs, chercheurs, chefs d’entreprise, sportifs" devaient être distinguées. Par ailleurs, selon Le Figaro, dans un article publié jeudi soir sur Internet, l’exécutif réfléchirait à une augmentation de la CSG (cotisation sociale généralisée), malgré l’affirmation contraire de Jérôme Cahuzac jeudi matin sur les ondes de RTL.

Une tranche à 45%. Voilà une mesure qui concerne une bien plus large part de la population que la question de l’impôt à 75%. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi lors de son discours de politique générale à l’Assemblée nationale la création d’une nouvelle tranche d’imposition à 45%. Cette tranche devrait être effective dès 2013 sur les revenus de l’année 2012. Actuellement, le taux maximum d’imposition est de 41% sur les revenus nets dépassant 70.830€ par an.

Mots-clés