eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements au Jeu de Paume > DERNIERS JOURS de l’exposition Kati Horna, photographe féministe des exils et (...)

DERNIERS JOURS de l’exposition Kati Horna, photographe féministe des exils et des avant-gardes, au Jeu de Paume

Dernière mise à jour : mardi 23 octobre 2018, par André Balbo

Du 3 juin au 21 septembre 2014, Kati Horna, Hongroise, photo-reporter passée par Beerlin, la Guerre d’Espagne, Paris, et le Mexique.

Kati Horna (Budapest, 1912 - Mexico, 2000), Hongroise de naissance, mais photographe mexicaine d’adoption, dû quitter son pays dans les années 1930. Avant-gardiste, amie de Capa, elle deviendra célèbre en réalisant entre 1937 et 1939 son album sur la Guerre civile espagnole, à la demande du gouvernement républicain espagnol.

Son travail peut être rapproché des principes de la photographie surréaliste, et sa pratique sensible de la chronique et du photo-reportage est émouvante.

Première grande rétrospective pour découvrir près de 150 photographies et de nombreux documents inédits (Budapest, Berlin, Paris, l’Espagne et le Mexique).

Sans titre. Série Cafés de Paris Paris 1935

Chroniqueuse des temps et des nombreux pays qu’elle traversera, Kati Horna a systématiquement pris le parti des faibles, insistant sur la nécessité dans laquelle elle se trouvait de rester une individualiste, ayant été avec tant de régularité victime et pourchassée.

Pour elle, la photographie est un moyen de transformer la société. Elle s’estimera être une ouvrière de la photographie, en solidarité intime avec les plus démunis.

Elle connaîtra très tôt la violence et la censure, dès la Hongrie (où Robert Capa est un ami de jeunesse), puis à Berlin, où elle fait la connaissance de Bertolt Brecht, et fuira pour Paris.

Dans le reportage "Marché aux puces" (1933) qu’elle réalise pour Lutetia Presse, elle rendra compte d’une mésaventure personnelle, la vente de son appareil photographique.

Un masque pleure à côté. Un porte-monnaie est désespérément vide.

L’enfance Paris 1938 (collage en collaboration avec José Horna. Épreuve gélatino-argentique. Tirage d’époque

Elle couvrira la Guerre d’Espagne à l’invitation du Gouvernement républicain, retrouvant là-bas Robert Capa et Emerico "Chiki" Weisz... et rencontrant son futur mari, le dessinateur andalou José Horna avec qui elle créera collages et photomontages.

Ils s’enfuiront pour le Mexique en 1939, où elle deviendra portraitiste des personnalités issues du surréalisme, et de l’avant-garde artistique.

Kati Horna, Carnaval de Huejotzingo, 1941, épreuve gélatino-argentique, 19,5 x 21,5 cm © Archivo Kati Horna

Kati Horna. Du 3 juin au 21 septembre 2014. Au Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, 75008 Paris, Métro Concorde 10 ou 7,5 €, ouvert le mardi (nocturne) de 11 à 21h ; du mercredi au dimanche de 11 à 19h. Fermeture le mardi. 10 ou 7,50€.

Voir aussi Oscar Muñoz. Photographies. Également au Jeu de Paume, en même temps.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous établissons notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :

Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et bien sûr pour Paris :

Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z
Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle, Amsterdam...

André Balbo

sources : Visite, musée du Jeu de Paume

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.