.evous
> > > >

La plus belle voie de Paris, bientôt piétonne

(Article du 8 novembre 2011) L’ouverture aux promeneurs est prévue dès le mois de juin 2012. Dès l’été prochain, les berges seront fermées à la circulation automobile pour laisser la place à des animations gratuites, au bord le l’eau, devant les plus beaux monuments de la Capitale. 2,5 kilomètres entre le pont Royal et celui de l’Alma seront rendus aux piétons, côté rive gauche.

Les voies sur berges sont classées « patrimoine mondial de l’humanité » par l’Unesco depuis septembre 1994.
Et c’est bien dommage qu’elles soient réservées aux voitures 6 jours sur 7 !
La plus belle avenue de Paris rendue aux piétons, c’est la voie ouverte à d’énormes embouteillages sur les quais hauts, c’est certain. Traverser Paris en voiture va être de plus en plus compliqué, mais n’est-ce pas là l’objectif affiché du maire de Paris, que le Parisien renonce à sa voiture !

Si vous avez encore des doutes sur l’aménagement des voies sur berges, promenez-vous le dimanche à pied, en rollers, à vélo, en courant, ... Sous un soleil d’hiver, vous changerez d’avis. C’est simplement magnifique.


La mairie de Paris a présenté lundi 7 novembre l’équipe lauréate chargée de l’aménagement des bords de Seine sur la rive gauche. Les architectes, paysagistes et acteurs du monde culturel ont présenté les grandes lignes d’un projet dédié aux loisirs.
Cette équipe pluridisciplinaire, est menée par Didier Fuselier, directeur de Lille 3000, la grande manifestation culturelle lilloise.
Selon Didier Fuselier, ce projet sera multiforme avec un événement par semaine, des « midi-midi » (24h/24h) du mercredi au dimanche, durant lesquels un projet précis ou un évènement sera prévu.
Mais rassurez-vous, « il ne s’agit pas de transformer les berges de Seine en parc d’attractions » a prévenu Anne Hidalgo, première adjointe (PS) lors d’une présentation à la presse.

Les objectifs du projet sont de rendre les berges aux piétons, de mettre en œuvre une continuité des parcours piétons et cyclables le long de la Seine, de proposer au plus grand nombre de nouvelles activités (sportives, culturelles, citoyennes, à vocation économique...) en lien avec la nature et le fleuve.

Les premiers aménagements seront livrés à l’été 2012.

Les aménagements doivent être réversibles. Ils doivent pouvoir être démontés du jour au lendemain, en cas de crues d’une part, et si des bouchons monstres se formaient sur les quais hauts, d’autre part. C’est une condition imposée par la préfecture de Police.

L’utilisation de pièces de bois assemblées permettra une organisation évolutive et rapide de l’espace.

La conception du site s’étendra sur plusieurs années et donne la possibilité au projet d’évoluer chaque année.

La Ville de Paris propose des aménagements différents pour les rives droite et gauche.
Sur la rive droite, deux files de circulation seront maintenues mais régulées par des feux pour permettre aux promeneurs d’accéder au fleuve.
Un espace de promenade sera créé au bord de l’eau sur plus de 1,5 km, de l’Hôtel de Ville jusqu’au bassin de l’Arsenal.
À terme, la rive droite deviendra un lieu de promenade, convivial et animé, avec des expositions en plein air, des barges d’animation, des cafés au bord de l’eau, ...