.evous
> > >

Le rire, même forcé, booste l’énergie, la santé et le bonheur !

Il paraît qu’un enfant rit jusqu’à 300 par jour, tandis qu’un adulte dépasse rarement les 15 fois. Pourtant, toutes les études sur ce sujet sont unanimes : le rire a de multiples effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. C’est simple, rire améliore absolument toutes les fonctions du corps (digestion, sommeil, douleurs, système immunitaire, réaction au stress, sexualité, capacité de travail, apparence physique, énergie…) – sans oublier l’effet purement psychologique : plus on rit, plus on heureux.

Encore faut-il avoir envie de rire, diront certains. C’est sûr. Mais y avait-il plus de raisons de rire en 1939 qu’aujourd’hui ? Pas vraiment. Et ben, pourtant en 1939 les Français riaient 19 minutes par jour en moyenne. En 1983, seulement 6 minutes et en 2000, ils dépassaient tout juste la barre de la minute quotidienne. Aujourd’hui ? Une vrai catastrophe : 7 % des Français estiment ne JAMAIS rire !

Conclusion : il faut se forcer à rire, provoquer les occasions, se laisser aller. Pour libérer ce rire qui ne demande qu’à secouer les muscles et à libérer les endorphines cérébrales. Voici quelques idées pour retrouver la capacité à rire – et n’hésitez pas à entrainer les autres dans votre quête. Le rire peut faire des miracles. Comme disait le comédien Victor Borge : « Le rire est la distance la plus courte entre deux personnes ».

1. Pensez à tout ce qui vous a fait rire dans le passé : du temps passé avec la famille ou les amis, une série télévisée, un livre, un film… Passez 15 minutes par jour à faire des activités qui « efficaces » pour provoquer le rire chez vous. Tant pis si les autres ne comprennent pas pourquoi vous avez une subite envie de revoir une scène des Bronzés !

2. Faites la chasse aux objets « heureux ». Faites le tour de votre maison à la recherche d’objets qui vous rappellent des moments heureux. Des photos de vos très jeunes années, un dessin peu flatteur que votre bambin a fait de belle-mère, une robe portée lors d’une soirée arrosée, un cadeau empoisonné mais qui vous a beaucoup amusé…

3. Prenez des notes. C’est une habitude à prendre mais qui n’a pas besoin d’occuper beaucoup de votre temps. A chaque fois qu’il vous arrive quelque chose d’amusant, notez-le dans un petit cahier. Vous pourrez ensuite le relire pour vous remémorer que dans la vie, tout n’est pas noir et qu’il y a du comique partout, tous les jours – à condition d’ouvrir les yeux et enlever ses lunettes noires !

4. Prenez le contrôle, relativisez, imaginez pire. Savoir rire au visage des problèmes aide à les maîtriser. S’il faut pour cela imaginer votre "ennemi" nu ou aux toilettes – n’hésitez pas !

5. Faites comme les enfants. Ils n’ont pas appris encore à se retenir ou à se soucier de « ce qu’en penseraient les autres ». Et c’est un bonus non négligeable. Alors passez du temps avec eux, imitez-les, faites les fous… Bref, laissez-vous aller et retrouvez l’enfant qui sommeille en vous !

6. Rejoignez un club du rire. Et oui, ça existe – et ils sont même très efficaces. Pour en savoir plus et connaître le club le plus proche de chez vous, le prochain événement, stage ou festival, rendez-vous sur le site officiel de l’Ecole française du rire et du bien-être ici.

Mots-clés