.evous
> > >

Les grands boulevards à double sens : La révolution est en marche

Dès mercredi 5 décembre 2012, les usagers des grands boulevards entre Richelieu-Drouot et République pourront circuler à double-sens. Cette date sonne la fin des travaux engagés depuis le début de l’année sur les grands boulevards.

Dans la nuit du 18 au 19 juin 2012, les Grands Boulevards parisiens avaient connu leur première véritable révolution : entre la Place de la République et le boulevard de Sébastopol, sur les boulevards Saint-Martin et Saint-Denis, la circulation devenait à double-sens.

Voulu par certaines associations de riverains et de commerçants des quartiers concernés (entre les 2e, 3e, 9e et 10e arrondissements), cet aménagement des grands boulevards concerne également le tronçon situé entre le boulevard Sébastopol et le carrefour Richelieu Drouot. Les objectifs affichés par la Ville de Paris sont de pacifier la circulation automobile, favoriser les déplacements des piétons et automobilistes, et rendre les commerces des zones concernées plus accessibles aux automobilistes venus de l’ouest de Paris.

Ces aménagements d’un coût estimé de 5 millions d’euros prévoient concrètement la création d’un deuxième sens de circulation pour les automobiles qui circuleront dès la fin des travaux en 2x2 voies. Une bande cyclable verra le jour dans la direction République, séparée des voies dédiées aux véhicules motorisés par un zébra, et des îlots seront disposés à intervalles réguliers pour que les piétons puissent traverser les boulevards en deux temps.

Depuis 1951 le grand axe de la rive droite de Paris se prenait en sens unique d’est en ouest. Depuis le printemps 2011, la Ville de Paris et l’adjointe au Maire Annick Lepetit, chargée des déplacements, des transports et de l’espace public, ont mis en place une concertation avec les usagers sur le projet, sa faisabilité et ses conséquences.

Engagés au début de l’année 2012, les travaux de la phase 1 du projet se sont achevés cet été et ceux de la phase 2 sont donc sur le point de faire de même. Certains élus UMP annoncent déjà des bouchons, mais les commerçants des zones concernées qui devraient voir leur revenus augmenter le font sauter...

Mots-clés