eVous
Après la pluie, le beau temps
Accueil Environnement Seniors Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Divers > Entreprise > Gestion d’Entreprise > Ressources Humaines Juridique Social > Licenciement économique, explorer le reclassement à l’étranger

Licenciement économique, explorer le reclassement à l’étranger

Dernière mise à jour : jeudi 17 décembre 2015, par Philippe Douay

Un décret publié au Journal officiel du samedi 12 décembre 2015 vient de préciser la nouvelle procédure à suivre concernant les offres de reclassement des salariés à l’étranger, dans le cadre du reclassement des salariés lors d’un licenciement économique dans une entreprise qui dispose d’établissements à l’étranger.

Un dispositif qui s’applique aux licenciements engagés depuis le 13 décembre 2015.

L’employeur doit informer individuellement le salarié , par lettre recommandée avec AR, de la possibilité de recevoir des offres de reclassement à l’étranger.
À réception de l’information de son employeur, le salarié dispose de 7 jours ouvrables pour formuler par écrit sa demande de recevoir ces offres. Il précise, à l’employeur, les restrictions éventuelles sur les caractéristiques des offres, comme la rémunération et la localisation.

Si le salarié est intéressé, l’employeur lui adresse les offres écrites et précises correspondant à sa demande en précisant le délai de réflexion. L’absence de réponse à l’employeur à l’issue du délai de réflexion vaut refus.

Une offre doit préciser au moins :

- le nom de l’employeur ;
- la localisation du poste ;
- l’intitulé du poste ;
- la rémunération ;
- la nature du contrat de travail ;
- la langue de travail.