.evous
> > >

NOVEMBRE 2012 À PARIS : (presque) toutes les expositions !

Novembre n’est plus un de ces mois frénétiques, comme septembre, ou octobre, inaugurant chaque jour une ou plusieurs nouvelles expositions.

Nous aurons donc peut-être ainsi enfin l’occasion d’aller d’un pas plus tranquille voir celles que nous n’aurions pas encore visitées.

Certains musées devront certainement bientôt réfléchir à élargir leurs plages horaires d’ouverture, car si des expositions sont capables de se faire désirer par de très larges publics, encore nombreux seront ceux qui, cette année, par excès d’imprévoyance, qu’ils soient touristes, rêveurs ou simplement amoureux, se casseront le nez et ne verront pas les expositions de leurs choix.

Pensez absolument à réserver, et tout particulièrement pour les expos « à grands spectacles », comme Hooper, Bohèmes, l’Impressionnisme et la mode… ou le Dali, au Centre Pompidou, qui commencera ce moi-ci.

Novembre à Paris vous propose 12 nouveautés, malgré tout, ce qui n’est pas rien !

Et parmi les nouveautés, l’événement : le grand Salvador Dali ! De retour au Centre Pompidou, où il avait réalisé pour sa précédente exposition, le plus grand nombre de visiteurs depuis l’ouverture du musée !

Ayons tout de même une pensée émue pour celle de Robert Indiana, qui aurait dû se tenir au Grand Palais et a été déprogrammée.

***

- Du 6 novembre 2012 au 10 février 2013. L’art d’aimer au Moyen Âge : le Roman de la rose, à la Bibliothèque de l’Arsenal.

Sous la forme d’un songe allégorique, le Roman de la Rose raconte la conquête d’une Rose, une jeune fille bien sûr, par un jeune homme, l’Amant. Ce long poème courtois et érudit, mais aussi misogyne, codifié et subversif, et qui traite de l’amour, de ses joies, et de ses écueils, a séduit des générations de lecteurs du XIIIe au XVIe siècle.

- Du 8 novembre 2012 au 3 février 2013. De Monet à Picasso, les coulisses de l’art, au Petit Palais.

- Du 13 novembre 2012 au 17 février 2013. La Photographie en cent chefs-d’œuvre, à la BnF, site François Mitterrand, Galerie François Ier.

Man Ray, Grand nu renversé en arrière, 1923 BnF, dpt des Estampes et de la photographie BnF

Les grands noms de la photographie des XIXe et XXe siècles, dont Eugène Atget, Félix Nadar, Diane Arbus, Henri Cartier-Bresson, Man Ray, Brassaï, André Kertesz ou Gilles Caron côtoient des anonymes et des photographies faites par des écrivains comme Émile Zola ou Victor Segalen.

Tous les genres sont représentés dans ces photographies issues des collections de la BnF, portraits, paysages, nus, reportages, publicités ou photographies scientifiques, et choisies pour leur beauté, la perfection de leur tirage et leur provenance.

- Du 13 novembre 2012 au 27 janvier 2013. Nigéria : arts de la vallée de la Bénoué, au musée du Quai Branly. Un des principaux creusets des arts sub-sahariens.

- Du 13 novembre 2012 au 10 février 2013. Félix Thiollier, photographe (1842-1914), au musée d’Orsay. Paysages naturels et industriels.

- Du 13 novembre 2012 au 13 janvier 2013. La Photographie en France, 1950-2000, à la Maison européenne de la Photographie.

- Du 14 novembre 2012 au 24 mars 2013. L’Observeur du Design 2013, à La Villette. Pour tenter d’appréhender le design dans tous ses sens.

- Du 15 novembre 2012 au 17 mars 2013. Yue Minjun, pape du réalisme cynique chinois, à la Fondation Cartier.

Première exposition monographique en France, avec plus de 30 tableaux.

Yue Minjun, Isolated Island, 2012, Huile sur toile, Collection de l’artiste, Pékin, © Yue Minjun

- Du 15 novembre 2012 au 17 février 2013. Le Carnaval à Paris, à la Maison de Balzac.

Revivre la vie parisienne au temps de Balzac.

Quand Daumier, Gavarni ou Maurisset, d’un crayon incisif ou léger, Théophile Gautier, ou les frères Goncourt, d’une plume allègre ou acide, célébraient le cortège du bœuf gras, la grâce et l’originalité des costumes, et les bals déguisés, où triomphaient déjà le cancan, la polka ou le galop…

- Du 20 novembre 2012 au 10 février 2013. Les Rothschild à Paris : naissance d’une dynastie, à la BnF, site Richelieu / Galerie Mansart.

James de Rothschild à Paris en 1812

Au centre de ce récit, la BnF place la figure de James de Rothschild, cette personnalité emblématique, qui s’imposa aux côtés d’autres banquiers célèbres de l’époque, dont les frères Pereire et les Camondo.

- Du 21 novembre 2012 au 25 mars 2013. Salvador Dali, au Centre Pompidou, Galerie 1. Dali, MoMA.

Beaucoup d’interrogations autour de cette exposition, et notamment la principale : de nouvelles générations d’admirateurs se sont-elles levées pour ce talent si aiguisé, si paranoïaque, et aussi immense que le serait la gare de Perpignan ?

Elle réservera peut-être la surprise d’une profonde modification des publics attirés par Salvador Dalí.

- Du 21 novembre 2012 au 13 février 2013. Robert Indiana,, au Grand Palais.

Une figure marquante de plusieurs courants artistiques américains majeurs : hard-edge, assemblage, et pop art, supprimée de la programmation.

- Du 28 novembre 2012 au 30 mars 2013. Au-delà du Street Art, au musée de la Poste. 70 œuvres, 13 artistes.

***

Et enfin n’oubliez pas que :

Vous retrouverez dans l’article « 2012 à Paris : les grandes expositions de A à Z » les différentes expositions 2012 déjà annoncées par leurs établissements et musées, et dans l’article « Calendrier 2012 des grandes expositions à Paris », ces mêmes expositions classées par dates.

David méditant devant la tête de Goliath, d’Orazio Gentileschi, huile sur lapis-lazuli, exposition Artemisia

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : "LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du...".

Nous tentons aussi de vous les présenter chaque mois : Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Septembre, Octobre, Novembre...

NOUVEAUTÉ : Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons la sélection, pour Paris, des MEILLEURS CATALOGUES des expositions 2012.

André Balbo