.evous
> >

Palais Lascaris de Nice 06

Dans le vieux Nice, sur la Côte d’Azur dans les Alpes Maritimes, figure le plus important bâtiment civil de style Baroque et génois, le Palais Lascaris.
Avec les édifices religieux de son proche voisinage, nous sommes en présence d’un ensemble représentatif de l’architecture baroque du XVIIe siècle.
Bien que située dans ce qui fut jadis l’artère principale de la ville, la façade du palais manque de recul. Elle se détache tout de même par son opulence, du reste de la rue Droite. Les balcons de l’étage noble, second étage selon la tradition des palais aristocratiques génois, (la façade en compte 5) sont en marbre blanc. Des signes remarquables de l’architecture du style baroque tardif telles le connaissent les villes italiennes de Gêne et Turin.

Nous devons ce palais aux neveux de Jean-Paul Lascaris-Castellar, Grand Maître de la confrérie de l’ordre de Malte, mort en 1657 : les comtes Lascaris-Vintimille. Le palais demeura la propriété de la famille jusqu’à la révolution française. La ville de Nice en fit l’acquisition en 1942. L’ouverture au public date de 1970.

Les bâtiments édifiées au XVIIe siècle ont été modifiés est embelli au cours du XVIIIe siècle. Ils s’organisent autour de deux cours intérieures, sur lesquelles s’ouvre l’escalier monumental.
Le vestibule avec sa voute surbaissée à pénétration et son escalier représentent l’une des plus belles réussite de l’architecture baroque niçoise.
Les appartements d’apparat occupent les ailes de l’étage noble. A l’est, les salons en enfilade, à l’ouest la chapelle et son puits de lumière.
Le grand salon dit de "Phaéton" possède un plafond peint à la fresque de la fin du XVIIe siècle. Il figure « la Chute de Phaéton foudroyé par Jupiter ».
Petits salons ou antichambre, chambre d’apparat dispose également de plafonds peints remarquables, illustrés de fresques d’inspiration divine et mythologiques.

Vous découvrirez la chambre des chevaliers de Malte quasi monastique par rapport au reste, la chambre des saisons, la chapelle et son anti-chambre.

Un médaillon circulaire à fond bleu est entouré de figures de caryatides ailées et engrainées, la poitrine barrée par un baudrier, qui occupent les angles en alternance avec de grandes coquilles aplaties, voilà le cabinet des stucs dit des "caryatides".
Les ornements, la décoration et les collections sont composés d’objet d’art du XVIIe et du XVIIIe :portraits, faïences, arts décoratifs et religieux, mobilier de l’époque baroque. Les boiseries des portes sont encore un signe remarquable du style rococo. Manquent les cheminées d’époque qui n’ont pu être reconstituées.

Une remarquable est importante (la seconde collection française, leg d’Antoine Gautier) collection d’instruments de musique anciens recouvrant la période, du XVIe siècle au milieu du XXe siècle.

Le palais Lascaris 15, rue Droite (Vieux-Nice) - 06364 Nice cedex 4

Adresse

Ouvert de 10h à 18h, sauf le mardi et le 1er janvier, le 1er mai, le dimanche de Pâques et le 25 décembre. Entrée gratuite [palais.lascaris@ville-nice.fr->mailto:palais.lascaris@ville-nice.fr]

Horaires