.evous
> >

Visiter Avignon

Quelques idées pour séjourner et visiter la belle cité d’Avignon, dans le Vaucluse.

Sur la rive gauche du Rhône, la ville d’Avignon se situe dans le Vaucluse, en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Plus au sud, la capricieuse Durance sépare la ville des Bouches du Rhône.

Bienvenue à Avignon et bienvenue en Avignon ! L’Académie française ne condamne pas cette seconde expression quand les nouvelles générations lui préfère la première.

Avignon doit sa reconnaissance à :
- son Pont Saint Bénezet, le célèbre "Pont d’Avignon" et sa chanson,
- son Palais des Papes, dans un ensemble monumental d’exception classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
- son Festival de théâtre contemporain.

A la découverte du patrimoine de l’Unesco.

Capitale de la chrétienté au moyen âge, Avignon est ancrée dans l’histoire par Palais des Papes et le Pont d’Avignon, le rocher des Doms, la place du palais et la façade baroque de l’hôtel des monnaies, le musée du Petit Palais et la cathédrale des Doms, les remparts depuis le jardin des Doms jusqu’au Pont.

La "cité des papes" est l’une des rares villes de France à avoir conservé ses remparts, au fil de son histoire, comme l’attestent certaines rues circulaires de l’intra-muros De quoi se protéger des assaillants, comme du mistral qui souffle 150 jours par an à la vitesse moyenne de 90km/h.
Les remparts du XIVe siècle sont les premiers que le visiteur remarque. 7 portes et 14 tours sur ses 4 km. Concession à la modernité, les douves sont maintenant un parking.

Le Palais des Papes (se visite toute l’année) édifié en moins de 20 ans en 1335. C’est le plus grand palais gothique du monde qui offre 24 salles à la visite sur une surface de 15 000 m², dont les appartements du pape et leurs fresques signées Giovannetti. Sa cour d’honneur reçoit le festival chaque été au mois de juillet.

Le "Pont d’Avignon" , officiellement Pont Saint Benezet. Témoin de l’histoire d’Avignon depuis le XIIe siècle. Guerres et inondations ont plusieurs mis sa ténacité à l’épreuve. Il ne reste que 4 de ses 22 arches initiales. En 1177, le jeune berger Bénezet est descendu de son Ardèche natale pour construire un pont à Avignon, à la demande du Divin.

Autant dire que prélat et Avignonnais se raillaient de se pauvre berger, allant jusqu’à le mettre au défi de prendre une énorme pierre sur ses épaules et de la jeter dans le Rhône. L’histoire nous dit que Bénezet s’exécuta, aidé en cela par le divin et ses anges devant une foule ébahie. C’est ainsi que le plus ancien ouvrage sur le Rhône entre Lyon et la mer a vu le jour, en défiant les éléments et les incrédules.

Dans la ville d’Avignon, les soyeux ont laissé quelques traces comme leurs roues à aube rue des teinturiers. La vieille ville regorge de ces anciennes rues qui portent encore le nom de vieux métiers du moyen âge. la rue Sarailletie ne manque pas de vous rappeler les serruriers, comme la rue Fusterie, les métiers du bois... De quoi vous offrir une visite à thème.

Les places de la ville vous font l’hospitalité de leur ombre porté par un mur végétal pour l’une, par une halle pour l’autre, voir encore ce bel auvent place des carmes...

Amusez vous à vous inventer le parcours des murs en trompe l’oeil. C’est la trace des festivals dans le ville, le souvenir d’une pièce, d’un artiste ! L’emprise du festival dans la ville. Les plus grands sont là ainsi que les anonymes ; Macbeth, Arpagon, Lorenzaccio, princes sombres, Scapin dans ses fourberies ....