Evous

Repérez, partagez, proposez, annoncez

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Urbanisme à Paris > Berges de Seine > Berges de Seine piétonnes à Paris : accès, activités, infos pratiques

Berges de Seine piétonnes à Paris : accès, activités, infos pratiques

lundi 20 mars 2017, par Benoît, Morgan

Un nouveau parc en plein coeur de Paris et en bord de Seine ? Les huit hectares du Parc des rives de Seine seront inaugurés au printemps 2016.

Que se passe-t-il sur les Berges de Seine ? La réponse sur Evous !

Accès rapide : La rive gauche des Berges de Seine // La rive droite des Berges de Seine // Point Info // Accès aux Berges // Cartes




Les Berges de Seine Rive Gauche

LES PLUS

2,3 km de promenade piétonne. Dit ainsi, difficile de se rendre compte. Sachez-le : c’est long ! Les berges de Seine offrent un espace tout en longueur pour une promenade de plus d’une demi-heure à rythme soutenu. La mairie a réussi son pari : il s’agit très clairement d’un espace de détente, en plein centre-ville, sans le stress des voitures. Point (très) positif : il existe de multiples coins pour se reposer : des coussins géants Fatboy en libre-service, des transats, les espaces Zzzz (des containers aménagés), les tipis… Les espaces vides, car il en existe sur les 2,3 km, ont été comblés par des marquages originaux au sol : marelle, mini piste d’athlétisme… Une balade agréable !

Mais petit bémol : ça manque de vert ! Certes, les parterres de fleurs sont là et les jardins flottants aussi, certes ces jardins peuvent accueillir selon la mairie jusqu’à 750 personnes, mais ils auraient pu être plus grands ! Il faut bien trouver un point négatif...




Les Berges de Seine Rive Droite

La piétonnisation des Berges de Seine Rive Droite a été officialisée en 2012 avec un premier tronçon inaugural d’un 1,5 km courant de l’Hotel de Ville au quai Henri IV.

Forte du succès populaire obtenue par la piétonnisation de la Rive Gauche sur une plus longue distance, la Mairie de Paris, Anne Hidalgo en tête, a décidé de passer à la vitesse supérieure pour élargir la surface des espaces de promenade sur la Rive Droite dès la rentrée 2016.

Le projet choisi à l’issue d’une consultation populaire en 2015 :

Un parcours linéaire de 3,3 km, partant du tunnel des Tuileries (1er) au bassin de l’Arsenal (4e).
Ce nouvel espace est dédié aux piétons, aux rollers et autres vélos sur une surface de près de 4,5 hectares pour une liaison piétonne et cyclable totale de 7km, entre la Place de la Bastille et la Tour Eiffel, qui comprend aussi la rive gauche piétonnisée en 2013.
La Berge de Seine Rive Droite comporte du mobilier urbain, des équipements sportifs, des jeux pour enfants, des buvettes, des bateaux amarrés faisant office de marché flottant et guinguette.

Les activités proposées rive droite :
- Atelier vélo solidaire par l’association Études et Chantiers
- Buvette solidaire par La Table de Cana
- Café-club équitable et lieu de concerts par la société Café Monde et Médias,
- Magasin de produits et souvenirs touristiques équitables par la société Altermundi
- Restaurant locavore proposé par la société Origines
- Restaurant collaboratif, avec cours et ateliers par la société DORMA.

D’un point de vue pratique, le projet implique la fermeture à la circulation de la voie Georges Pompidou entre les tunnels des Tuileries et Henri IV. Treize locaux à l’abandon seront réhabilités en espaces d’activités variés, cafés, petite restauration et locaux destinés au tourisme.

Les oppositions :

Si la majorité des parisiens consultés semblent favorables à cet aménagement des berges de Seine Rive Droite (selon notamment un sondage Ifop d’avril 2016), certaines voix s’y opposent farouchement, des riverains, notamment, mais aussi des associations comme 40 Millions d’automobilistes, et bien-sûr, des politiques. Parmi les arguments avancés, la crainte d’un fort rallongement du temps de transport en voiture, des bouchons supplémentaires sur les voies de déviation, et un impact mineur sur la pollution atmosphérique.
A l’été 2016, le projet de piétonnisation des Berges de Seine Rive Droite a fait l’objet d’un avis négatif de la part de la commission d’enquête publique en charge du dossier.
Dans ce rapport, les enquêteurs affirment notamment que « l’étude d’impact ne permet pas d’établir la réalité de la réduction de la pollution automobile » censée être induite par la piétonnisation et que « les reports de circulation entraînés par la fermeture de la voie sur berge affecteront de manière significative un secteur plus large que les 1er, 4e, 7e et 12e arrondissements, auxquels a été délimité le périmètre de l’enquête publique ».
Cette commission étant purement consultative, la Maire de Paris a le droit de ne pas en tenir compte, et c’est ce qu’Anne Hidalgo a fait en maintenant son projet.



LES BERGES EN BREF

C’est où ? La zone entièrement piétonne, rive gauche, celle qui a été inaugurée mercredi 19 juin, s’étend du pont de l’Alma au port de Solférino. Retrouvez la carte ici.
Les berges de Seine rive gauche s’étendent pour leur part du tunnel des Tuileries (1er) au bassin de l’Arsenal (4e).

La surface. 2,3km de promenade piétonne sur la rive gauche, et 3,3km sur la rive droite. L’ensemble constitue une liaison piétonne et cyclable de 7km, entre la Place de la Bastille et la Tour Eiffel.

La verdure. 1.800 m2 de jardin flottant sur la rive gauche, le tout réparti sur cinq îles reliées entre elles par des passerelles.

Bars et restos. Trois terrasses (Faust, En attendant Rosa, Le Flow, La Grande Terrasse), deux buvettes fixes, quatre buvettes mobiles, une offre de plats à emporter et de "cuisine de rue"... Sans oublier les "tables à 1000 pattes" où vous pouvez manger votre pique-nique. Mieux : cet été, au niveau du pont Alexandre III, des péniches comme Bateau Concorde Atlantique et La Marina de Paris (croisière restaurant) vont s’amarrer pour proposer de nouveaux points de restauration.

Équipements sportifs. Un mur d’escalade pour 3-10 ans, une mini piste d’athlétisme de 100m pour tenter de battre Usain Bolt et un parcours sportif s’étendant sur les 2,3km rive gauche. Sans oublier l’organisation de séances de coaching les samedis et dimanches (corde à sauter, kids boxing, running, Mills, Crossfit, boxe, cardio, yoga, pilate, Qi Gong...).

Pour les enfants. Des jeux d’eaux et jeux au sol, un espace dédié avec un mur d’ardoise, des jeux au sol, des tipis réservables pour des goûters d’anniversaire, sans oublier le mur d’escalade ou le MuMo (musée mobile).

Lieux culturels. Une scène, un espace culturel au niveau du pont Alexandre III... Sans oublier la diffusion au niveau du pont de la Concorde de sélections musicales réalisées par Radio Nova et TSF Jazz. Avec un plus : il vous suffit de brancher votre iPod ou Mp3 sur les enceintes pour faire partager votre playlist au plus grand nombre !

Le repos. Un espace zen (yoga, taï-chi...), des jardins flottants, des Mikados et des espaces Zzzz. C’est quoi ? Des containers réaménagés que vous pouvez louer 1h30 les mercredis, samedis et dimanches pour faire la sieste ou profiter d’un lieu au calme à plusieurs (8 personnes maximum). À savoir : ces espaces sont réalisées avec deux larges baies vitrées... donc il ne s’agit pas d’une chambre d’hôtel en plein centre-ville !

L’esprit Paris Plages. Vous avez l’impression que les berges de Seine vous offrent l’esprit Paris Plages en permanence ? Logique, c’est Jean-Christophe Choblet, le scénographe de l’événement estival, qui a imaginé les lieux.

Le budget. La question qui fâche : les berges de Seine, rive droite et rive gauche, ont coûté 35 millions d’euros, auxquels il faut désormais ajouter 5 millions d’euros par an pour l’entretien et le fonctionnement du lieu.


Les infos pratiques. Pour tout savoir sur les actualités des Berges de Seine, rendez-vous au point info, ouvert de 12h à 19h du mardi au dimanche Port de Solférino.


L’accès aux Berges.
Port de Solférino :
Métro 12 / Assemblée Nationale
Bus 84, 24, 73, 69, 68 / Arrêt Musée d’Orsay ; Bus 84, 24, 73, 94, 83, 63 / Arrêt Assemblée Nationale
RER C Musée d’Orsay
Vélib’ n°901 / n°7007 / n°7009

Port des Invalides :
Métro 8 et 13 / Arrêt Invalides
Bus 93, 83, 63 / Arrêt Invalides
RER C Invalides
Vélib’ n°905 / n°7010

Port du gros Caillou :
Métro 9 / Arrêt Alma Marceau
Bus 42, 63, 80, 92 / Arrêt Bosquet-RAPP ; Bus 63 / Arrêt Jean Nicot-Eglise Américaine ; Bus 83, 93, 63, 28 / Arrêt Pont des Invalides-Place de Finlande
RER C Pont de l’Alma
Vélib n°908 / n°7016/ n°7022

Bassin de l’Arsenal :
Métro 5 / Arrêt Quai de la Rapée
Bus 24, 57, 61, 63, 91 / Arrêt Pont d’Austerlitz Quai de la Rapée
RER C Gare d’Austerlitz
Vélib n°4006 / n°12003

LE PLAN

La promenade piétonne au pied de l’Hôtel de Ville (en jaune sur le plan) a été livrée dès l’été 2012. Sur la carte ci-dessous, vous retrouvez par ailleurs l’ensemble de la zone qui a été rendue piétonne le 19 juin 2013. Elle s’étend du pont de l’Alma (à côté du point rose "Gros Caillou") au port de Solférino (point rose à droite).

Carte de l'aménagement des berges fournie par la mairie de Paris.

A la rentrée 2016, Anne Hidalgo a inauguré la nouvelle rive droite des Berges de Seine, avec un parcours sur les quais bas de plus de trois kilomètres situé entre les tunnels des Tuileries et Henri IV.



LIRE AUSSI : les réponses de la mairie à vos questions concernant la "piétonnisation" des voies sur berges et notre article sur tous les grands chantiers à Paris en 2013.



LES PHOTOS... DU PROJET INITIAL

L’an passé, le 27 juillet 2012 très exactement, nous vous proposions de découvrir les futures voies sur berges piétonnes en photos. Voici de quoi vous rafraîchir la mémoire...

Dans le 7e

Au contraire de la rive droite (voir les photos ci-dessous concernant le Marais, le 1er et le 16e), les voies sur berges de la rive gauche ne proposeront pas un mix piétons-voitures mais un espace 100% promeneurs et cyclistes. Sur les images ci-contre (aujourd’hui) et ci-dessous (le projet imaginé par APUR, l’agence de Jean-Christophe Choblet), il s’agit du port du Gros Caillou, situé non loin de la Tour Eiffel et à quelques encablures des Invalides. Le projet d’aménagement prévoit un "pôle sportif", ici en été avec une pataugeoire. Les projections 3D illustrent aussi le lieu en hiver avec 2 patinoires. La livraison est prévue, comme pour l’ensemble du projet rive gauche, au printemps 2013.

© JC Choblet / APUR

La continuité de la promenade, au niveau du pont de l’Alma :

© JC Choblet / APUR

La photo ci-contre et la projection ci-dessous illustrent bien le changement qui se profile sur la rive gauche. Il s’agit du port Solférino, soit un espace à proximité du musée d’Orsay. La seconde image ci-dessous, de nuit, montre justement le musée et l’emmarchement qui doit permettre une liaison entre les quais hauts et les quais bas.

© JC Choblet / APUR

© JC Choblet / APUR

La continuité de la promenade, au niveau du port des Invalides :

© JC Choblet / APUR

© JC Choblet / APUR

Dans le Marais

Depuis la fin de l’été 2012, piétons et automobilistes se côtoient sur 1,5 km. Une promenade piétonne est désormais aménagée le long de la rive droite. Cette zone démarre au pied de l’Hôtel de Ville (voir plan en bas de page) pour se prolonger quasiment jusqu’au port de l’Arsenal. La Maison des Célestins (ci-dessous) a été réhabilitée. A quelques mètres de celle-ci, une traversée permet aux promeneurs d’accéder au large trottoir longeant l’eau.

© JC Choblet / APUR

Dans le 1er

Sur la photo de droite : le passage souterrain sur le quai des Tuileries au niveau de la passerelle Senghor avant les travaux. Sur l’image ci-dessous : le même endroit une fois les travaux terminés à la fin de l’été 2012. Deux traversées piétonnes ont été créées. A noter que, sur la voie de circulation, le couloir de bus est désormais ouvert aux cyclistes.

© JC Choblet / APUR

Dans le 16e

Non loin du Trocadéro et du Palais de Tokyo, cette traversée piétonne se situe très exactement sur l’avenue de New York au niveau de la passerelle Debilly. Deux traversées remplacent l’ancien passage souterrain, désormais fermé. La liaison piétonne entre le Palais de Tokyo et le musée du Quai Branly, de l’autre côté du fleuve, est ainsi facilitée.


VOIR AUSSI

Que faire à Paris quand il fait beau et chaud ?

En images

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.