evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 13e > Lieux clés du 13e > BNF - Bibliothèque François Mitterrand > À la BnF Mitterrand, l’exposition Cet Été 1914, quand l’ancien monde vivait ses (...)

À la BnF Mitterrand, l’exposition Cet Été 1914, quand l’ancien monde vivait ses derniers jours...

vendredi 6 octobre 2017, par André Balbo

28 juin 1914 : l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche était assassiné à Sarajevo par un nationaliste serbe. Un simple fait divers tragique ? Non, car le monde allait insensiblement basculer cet été-là... Une grande exposition dans le cadre de la Mission pour le centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-2014, du 25 mars au 3 août 2014 à la BnF François-Mitterrand / Grande Galerie

C’était portant un assassinat politique parmi d’autres, comme l’Europe en avait connu quelques-uns ces dernières années-là, aux confins de l’Autriche-Hongrie tout particulièrement. Un simple coup de tonnerre dans un ciel clair…

Cela n’empêche apparemment pas l’été de suivre son cours habituel. Les paysans travaillent dans les champs, les ouvriers à l’usine. Les enfants attendent de plus en plus impatiemment peut-être la fin de l’année scolaire, et quelques rares privilégiés s’offrent des vacances à Deauville ou sur la Riviera.

Ce sera pourtant le 23 juillet 1914 que l’Autriche adressera un ultimatum à la Serbie. Mais hommes politiques, diplomates, comme opinions publiques ne sont guère plus inquiets que cela. Crise régionale, elle devrait pouvoir être réglée comme les nombreuses tensions précédentes par une conférence de paix rapidement réunie.

Assassinat de l’archiduc héritier d’Autriche et de la duchesse sa femme à Sarajevo (Le Petit Journal. Supplément illustré, 12 juillet 1914 - BnF Philosophie, histoire, Sciences de l’homme)

En revanche, à Paris, les journaux s’intéressent bien davantage à l’affaire Caillaux. Le Kaiser participe à des régates en mer. Certains rares esprits clairvoyants s’alarment : Jean Jaurès parle « d’oscillation au bord de l’abîme ». Puis les nouvelles s’enchaînent, de plus en plus inquiétantes, et une semaine plus tard, le 30 juillet, la Russie mobilise. La lourde mécanique de la guerre se met en branle, et il ne sera bientôt plus possible de l’arrêter. Le jeu des alliances entraîne pays après pays l’Europe dans une guerre que l’on imagine violente, certes, mais encore brève…

Commence alors « l’ivresse des cris de joie en marchant à l’abattoir » selon les mots de Stefan Zweig, même si la volonté d’en découdre ne caractérise pas toutes les populations, qui apparaissent plutôt graves et résignées.

2 août 1914, mobilisation : la foule lisant les affiches. Photographie Agence Rol. BnF, dpt des Estampes et de la photographie

Dès le mois d’août, la réalité du conflit apparaît dans sa violence extrême : la guerre industrielle s’installe sur le sol européen.

Le parcours de cette exposition, placée dans le cadre de la Mission pour le centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-2014, s’organise autour de la chronologie resserrée des événements couvrant du 23 juillet au 4 août 1914, et l’enchaînement des décisions diplomatiques, politiques et militaires qui aboutiront à la conflagration générale.

Les répercussions de la crise à l’échelle des individus (célèbres ou anonymes) sont également évoquées, tandis que sept séquences thématiques constituent des approfondissements à la chronologie :
- Portrait de l’Europe, une longue période de paix ;
- Cosmopolitisme culturel et expansion économique ;
- Des tensions persistantes en Europe et aux colonies ;
- Pacifismes et bellicismes ;
- Présence du militaire dans la société ;
- Préparer la guerre ;
- Les mobilisations.

La fin de l’exposition traite du choc et de la surprise que constituèrent, au front comme à l’arrière, les premiers effets concrets de la guerre...

Été 1914. Les derniers jours de l’ancien monde, du 25 mars au 3 août 2014, à la BnF site François-Mitterrand / Grande Galerie. Quai François-Mauriac 75706 Paris Cedex 13. (0)1 53 79 59 59. Parkings publics payants à proximité, rue Émile Durkheim et rue Abel Gance. Métro Quai de la gare (6 et 14) et RER C (Bibliothèque François-Mitterrand), Bus 89, 62, 64, 132 et 325. Du mardi au samedi de 10 à 19h, le dimanche de 13 à 19h, fermée lundi et jours fériés. 9 ou 7€, billet couplé 2 expositions 14 ou 9€.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
- Angoulême
- Arles
- Avignon
- Bordeaux
- Dijon
- Grenoble
- Ile-de-France
- Lens
- Lille
- Lyon
- Marseille
- Metz
- Montpellier
- Nantes
- Nice
- Ornans
- Rennes
- Rodez
- Rouen, Le Havre
- Saint-Étienne
- Strasbourg
- Toulouse
- Tours

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle...

André Balbo

sources : Bnf site François-Mitterrand

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.