eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Se promener et visiter Le Marais > Monuments et patrimoine du Marais > Eglise Saint-Merri

Eglise Saint-Merri

Dernière mise à jour : jeudi 7 mai 2015, par Adele

L’église Saint Merri est née autour d’une chapelle où fut inhumé en 700 Saint Merri. Elle devient l’église paroissiale de cette partie de Paris au XIème siècle et doit être reconstruite au XIIIème siècle pour accueillir le nombre croissant de fidèles.

L’église actuelle fut bâtie au XVIème siècle en une seule campagne de travaux qui dura quarante années, ce qui lui donne une unité architecturale rare à Paris. Elle est de plus un des derniers témoins du style gothique flamboyant qui perdure au XVIème siècle dans la Capitale sans aucun signe de l’influence de la Renaissance.

Néanmoins la décoration intérieure du chœur de l’église Saint Merri fut remise au goût du jour sous Louis XV, le style rocaille dissimulant le décor gothique. En 1732, l’église se fit construire un presbytère de style classique (76 rue de la Verrerie) et en 1743, une nouvelle chapelle commandée à Germain Boffrand fut rattachée à l’église, dissimulant toujours plus son caractère médiéval. Saccagée pendant la Révolution française pendant laquelle elle perd les statues ornant sa façade principale, incendiée pendant la Commune, l’église fut de nombreuses fois restaurée mais conserve de nombreux chefs d’œuvre des maîtres de la peinture française.

Cette église fait partie de notre Guide des trésors cachés dans les églises parisiennes.

Quiz
1- Question : quel était le vrai nom de saint Merri ?
Réponse : saint Médéric.

2- Question : quel chef d’œuvre de Simon Vouet peut-on voir dans l’église Saint Merri ?
Réponse : Adoration du nom divin par quatre saints (vers 1647) ou Saint Merri délivrant les prisonniers.

3- Question : où peut-on admirer dans ce quartier d’autres peintures de Simon Vouet ?
Réponse : à l’église Saint Eustache ( le martyre de saint Eustache) et à l’église saint Nicolas des Champs (retable).

Adresse

76 rue de la Verrerie 75004 Paris


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.