evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements et expositions au Grand Palais > DERNIERS JOURS de l’exposition des joyaux de la collection Al-Thani

DERNIERS JOURS de l’exposition des joyaux de la collection Al-Thani

lundi 29 mai 2017, par André Balbo

Du 29 mars au 5 juin 2017 au Grand Palais, salon d’Honneur

Cette exposition ouvre aux visiteurs l’univers onirique des joyaux indiens et de leur histoire, de la période moghole à nos jours. 250 pièces de l’incroyable collection Al Thani ont put être exceptionnellement rassemblées grâce aux prêts consentis par de prestigieuses institutions et de collections particulières.

Cet ensemble retrace quelque 5 siècles d’évolution du bijou, du goût et du travail des pierres précieuses. Des diamants indiens chargés d’histoire, classés et connus comme faisant partie des plus célèbres du monde, côtoieront de spectaculaires objets d’art et des bijoux légendaires.

Le XVIIe siècle fut pour le bijou indien... un premier âge d’or. Les ateliers jouissaient alors du mécénat éclairé des empereurs moghols.

Puis s’ensuivit le temps du chaos politique et des débuts de la colonisation au XVIIIe siècle, avant que l’âge des Darbâr, ces fastueuses cérémonies organisées sous l’égide du Raj britannique, n’offre à nouveau aux monarques indiens l’occasion de révéler au monde leurs somptueuses parures.

L’événement replace la bijouterie indienne dans son contexte de l’opulence et de la complexité d’une culture de cour princière indienne, dans laquelle pierres et métaux précieux participaient de l’épanouissement d’une tradition sophistiquée de l’ornement et de la parure.

Les visiteurs sont mis en présence des pièces du Trésor royal d’un luxe inouï, comme l’exceptionnel ensemble de gemmes de la dynastie impériale : le diamant d’Agra, l’Œil de l’Idole et l’Arcot II, tous issus des légendaires mines de Golconde. Émeraudes et spinelles, aussi, parfois gravés du nom et des titres du souverain qui en était le possesseur.

L’exposition souligne le raffinement artistique de l’Inde moghole et le dialogue qui s’instaura dès la Renaissance avec l’Europe, prenant la forme d’échanges stylistiques et techniques.

Le jade et le cristal de roche étaient particulièrement appréciés à la cour moghole. Leur section présente des pièces d’un intérêt majeur, comme la coupe de l’empereur Jahangir, gravée de quelques vers persans accompagnant les titres du monarque, et actuellement considérée comme le plus ancien jade moghol daté. La dague de Shah Jahan également, qui porte, incisé sur la lame, le titre de l’empereur.

La réputation des jades indiens allait jusqu’à la cour de Chine, comme en témoigne le poème que l’empereur Qianlong fit graver sur cette délicate coupe à opium ornée d’une tête d’ibex.

La joaillerie indienne usait par ailleurs d’émaux polychromes d’un grand raffinement et par une technique très particulière de sertissage des pierres à l’or, le kundan, qui permet d’éviter le recours aux griffes et autres montures que l’on trouve dans la bijouterie occidentale.

Tiger Finial from the Throne of Tippoo Sultan (1750-1799), Mysore India, Circa 1790 Gold inlaid with Diamonds, Rubies and Emeralds - Image Courtsey | Alex Boyle, AAD

Enfin une sélection d’objets de diverses régions de l’Inde sont présentées, comme cet écritoire en or massif sertie de pierres précieuses, dont on peut facilement imaginer qu’il était autrefois utilisé dans les plus hauts cercles de la cour pour la rédaction des décrets impériaux. Il n’en subsiste aujourd’hui que de très rares exemplaires mais des peintures nous en ont rapporté le souvenir. Également réunis pour l’événement les épis de couronnement en tête de tigre du célèbre trône de Tipu Sultan.

Parmi les autres pièces exceptionnelles de cette partie de l’exposition, signalons un superbe ensemble d’objets émaillés vert du XVIIIe siècle, sortis des ateliers de Hyderabad, et destinés aux rituels des audiences de cour.

Le musée de l’Ermitage a confié un repose-pieds serti de pierres précieuses, autrefois possession du trésor impérial moghol, mais dérobé lors du sac de Delhi en 1739 par les troupes de Nadir Shah.

Turban ornament, © The Al Thani Collection

Une quatrième section est consacrée aux regalia et à la parure. On y trouve un spectaculaire ensemble d’ornements de turban du XVIIe au XXe siècles, de somptueux colliers de diamants ainsi que quelques pièces de joaillerie de très haute qualité, comme cette épée d’apparat du Nizam de Hyderabad ou ce Dais de Perles de Baroda.

À cette étape du parcours, l’Europe entre en scène par une somptueuse sélection de bijoux conçus par ses plus grands joaillers pour les cours princières de l’Inde ou d’autres réalisés sous inspiration indienne.

Dans cette section, vous remarquerez la magnifique aigrette émaillée en forme de paon créée par Mellerio, dits Meller, et achetée par le Maharadjah Jagatjit Singh de Kapurthala, le célèbre collier de diamants et le ras-de-cou en rubis réalisés par Cartier pour le Maharadjah Bhupinder Singh de Patiala ainsi que l’"Œil du Tigre", exceptionnel diamant de couleur cognac, monté en ornement de turban par Cartier pour le Maharadjah Ranjitsinhji de Nawanagar, lui-même fin connaisseur de pierres précieuses et ami proche de Jacques Cartier.


Mellerio dits Meller, Aigrette Paon, 15,5 x 6 cm, Al Thani Collection © The Al Thani Collection 2015. All rights reserved. Photographs taken by Prudence Cuming

L’exposition se conclut sur d’autres créations de Cartier et de JAR intégrant des gemmes anciennes, chargées d’histoire.

Les commissaires de cette exposition, organisée par la RMN-GP et le musée Guimet, sont Amin Jaffer, conservateur, Collection Al Thani ; Amina Okada, conservateur général au musée national des arts asiatiques - Guimet.

Des Grands Moghols aux Maharadjahs. Joyaux de la collection Al-Thani, du 29 mars au 5 juin 2017, au Grand Palais, Salon d’Honneur. Ouvert les jours de 10 à 20h. Nocturne le mercredi jusqu’à 22h. Fermé le mardi, et les 1er mai et vendredi 14 juillet ; fermeture anticipée (18h) les 22, 23, 24, 27, 29, 30 et 31 mars. Nuit européenne des musées le 20 mai 2017.
13 ou 9€ (16-25 ans, demandeurs d’emploi, famille nombreuse). Gratuit pour les moins de 16 ans, bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse. 35 € tarif tribu (4 personnes dont 2 jeunes 16-25 ans). Métro (lignes 1 et 13) Champs-Élysées-Clemenceau, ou (ligne 9) Franklin D. Roosevelt. Informations et réservations www.grandpalais.fr.

Lire aussi : Toutes les expositions 2017 au Grand Palais,


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

André Balbo

sources : RMN-GP, musée Guimet

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.