Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Enjeux divers > Handicap à Paris > Handicaps, poussettes, personnes âgées, quelles accessibilités dans le tramway (...)

Handicaps, poussettes, personnes âgées, quelles accessibilités dans le tramway ?

Dernière mise à jour : jeudi 12 mai 2011, par Expositions

L’accessibilité est un vaste chantier, lancé pour aboutir en 2015. De grandes choses restent à faire dans de nombreux domaines et notamment ceux où les équipements sont anciens et demandent des aménagements et modifications souvent assez lourds.

Au chapitre des transports, le métro a un long chemin à parcourir, avec ses guichets à tourniquet, ses escaliers trop nombreux dont certains interminables, ses ascenseurs rarissimes, et quelques couloirs qui, ensemble, découragent poussettes, personnes âgées, handicapés de toutes natures et blessés.

En revanche le dossier avance de façon plus maîtrisée pour les bus, qui sont des équipements plus légers, et pour les rames du tramway, qui constituent un matériel roulant souvent plus récent, et méritent donc d’être regardées avec le niveau d’exigence que confère la modernité.

Ainsi les rames du tramway T3 ont été choisies et aménagées pour permettre d’y accéder simplement, et de s’y déplacer sans difficulté particulière.

Le Décret 2006-138 du 09-02-2006 relatif à « l’accessibilité du matériel roulant affecté aux services de transport public terrestre de voyageurs » stipule, dans son article 2, que le matériel roulant doit satisfaire à l’obligation suivante : « au moins une porte par véhicule ou par rame permet le passage d’un fauteuil roulant ».

À quelles difficultés sont confrontées des personnes en fauteuil roulant ou avec une poussette dans un tramway ?

- À des difficultés d’accéder à la rame : si l’espace entre le quai et la rame est trop important en largeur ; si le quai et la rame ne sont pas à la même hauteur ; si la largeur des portes est trop étroite pour permettre le passage.
- À des difficultés de se déplacer dans la rame : si la largeur des couloirs est insuffisante.
- À des difficultés de stationner dans la rame : si aucun espace n’est prévu pour accueillir un fauteuil ou une poussette.

Les aménagements des rames du prolongement du T3 ont été pensés pour parer à toutes les difficultés d’accès, et si certaines n’avaient pas été prises en compte, il serait bon de les exprimer d’autant plus vite et fortement que nous entrons dans une période de concertation.

On remarquera, dans les rames du tramway T3, la mise en place d’un plancher bas intégral qui devrait permettre une accessibilité de plain-pied depuis les quais des stations notamment grâce à la présence d’un seuil rétractable afin de réduire l’espace entre le quai et le train.

Les ouvertures ont également été pensées pour améliorer l’accessibilité : mise en place de 6 portes doubles, plus larges et plus accessibles (1,30 m) et de 2 portes simples localisées aux extrémités de la rame (0,80 m).

Par rapport aux nouveaux tramways de la ligne T2, les rames de la ligne T3 bénéficieront d’une sur-largeur de 25 cm. Issues de la gamme CITADIS d’Alstom 402, comme le tramway de Bordeaux, les rames auront une longueur de 45 m et une largeur de 2,65 m. Ces nouvelles dimensions offriront à la fois une amélioration de l’accessibilité et de la circulation à l’intérieur de la rame, mais aussi augmenteront la capacité de la rame qui sera de 304 voyageurs.

Ces rames disposeront :
- d’emplacements privilégiés pour les personnes UFR (Usager de Fauteuil Roulant) ;
- d’indications sonores et visuelles pour annoncer les arrêts, les perturbations et les difficultés particulières.

Concernant la concertation publique sur le prolongement de la ligne T3, de la porte de la Chapelle jusqu’à la porte d’Asnières, une réunion doit encore avoir lieu le 17 février au Lycée Balzac, 75017. Entrée libre et gratuite bien sûr, et présence des riverains très vivement souhaitée par dessus le marché !

Cette concertation publique organisée par le Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) sera moderne en diable, puisque vous pouvez également donner votre avis sur le site dédié.
Participez à la concertation sur le prolongement du T3 jusqu’à la Porte d’Asnières et donnez votre avis

La phase pendant laquelle chacun peut donner son avis sera terminée le 18 février 2011. Une analyse de cette phase sera effectuée et fera l’objet d’un débat, puis d’une enquête publique.

Travaux prévus en 2014.

André Balbo

sources : Paris.fr, Stif

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !