eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Architecture > Maisons d’architectes > La villa Laroche (Paris)

La villa Laroche (Paris)

Dernière mise à jour : samedi 28 mars 2009, par Franck Beaumont

Le Corbusier est choisi par le banquier suisse Raoul Laroche pour lui concevoir une maison à Paris, dans laquelle il pourra recevoir et mettre en valeur sa collection de tableaux modernes. Sur une parcelle tout en longueur et mal exposée, Le Corbusier conçoit alors en 1923 une maison puriste, où ses principes novateurs vont s’appliquer : pilotis, plan libre, façade libre, toit terrasse séparation entre zone d’habitation et zone sociale. Les deux pièces maîtresse sont le hall, autour duquel se développent les circulations verticales, et qui impacte le visiteur par son volume ; la deuxième est le salon, dans lequel Le Corbusier a choisi la polychromie architecturale. Les couleurs viennent en avant ou s’effacent suivant les pans de mur. Dans le salon, la collection de tableaux est accrochée aux murs et la rampe courbe montant à la bibliothèque concourt à la mise en scène et à la promenade architecturale.

Comme l’édicte Le Corbusier, la maison, cellule d’habitation individuelle, doit toujours rester combinatoire et il applique ici sa théorie : à la maison La Roche vient se combiner la maison Jeanneret, mitoyenne, construite pour son frère Jules-Edouard.

La villa La Roche est aujourd’hui le cadre de la fondation Le Corbusier. Elle se visite sur demande. Actuellement en travaux, la fondation devrait réouvrir au public en juin 2009.

Renseignements au 01 42 88 41 53 - Fondation Le Corbusier, 8 square du docteur Blanche, Paris 16e.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.