eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Actualités, Paris 7e > Sorties, Paris 7e > Expositions, Paris 7e > Évènements et expositions au Musée Maillol > DERNIERS JOURS. Exposition de l’étonnant Trésor de Naples au musée (...)

DERNIERS JOURS. Exposition de l’étonnant Trésor de Naples au musée Maillol

Dernière mise à jour : samedi 15 décembre 2018, par Expositions

Parmi les plus grandes collections de joaillerie du monde, le Trésor de Naples, appelé aussi "les Joyaux de San Gennaro", saint Patron de la Ville, propriété du peuple napolitain lui-même, est exceptionnellement au musée Maillol du 19 mars au 20 juillet 2014.

San Gennaro, saint Janvier, reconnu par les traditions catholique et orthodoxe, est mort en martyr sous le décret de persécution de Dioclétien, remis en vigueur par Timothée en 305.

La chose ne fut pas si facile pour ses bourreaux ! Jeté au bûcher, San Gennaro en réchappa indemne, quelques fumées, un brin de cendres. Est-ce cela qui en fit le saint patron de la ville de Naples, toujours sous la menace du feu de son volcan ? Ce ne serait qu’un élément parmi d’autres. Fouetté alors au sang, Janvier fut jeté en prison, puis mené avec ses compagnons d’infortune à quelques lions, hyènes et tigres supposément affamés. Las, les animaux se couchèrent respectueusement à leurs pieds, qu’ils léchèrent dévotement. Heureusement, la décapitation parvint à conclure l’affaire, et San Gennaro devint in fine martyr.

Deux fioles ou ampoules de son sang furent recueillies, et se prêtent depuis à des liquéfactions publiques, répétées (3 fois par an) et très certainement miraculeuses, du moins en partie, car sinon comment entendre une telle crédulité de la part de tant de gens ?

Matteo Treglia, Mitre de San Gennaro, 1713, Naples, Museo del Tesoro di San Gennaro Argent doré, 3326 diamants, 168 rubis, 198 émeraudes et 2 grenats — H.45 cm © Matteo D’Eletto

Plus tard, en 1526 et 1527, Naples allait souffrir des grands malheurs de la guerre et de la peste. Devant de tels fléaux, un étonnant contrat devant notaire fut signé entre la ville et le saint, pourtant disparu quelque 1200 ans plus tôt. Il s’engageait (vous avez bien lu !) à protéger la ville de la peste et des irruptions du Vésuve, et le peuple de la ville lui constituait un trésor et bâtissait une nouvelle chapelle au sein de a cathédrale. Marché conclu.

Ne ratez pas immédiatement à l’entrée le spectacle terrifiant de la coulée de lave qui s’engouffre en 1944 dans les rues de Naples, faisant s’écrouler sur son passage les immeubles... Croire peut-il protéger de tels phénomènes ? Les mélopées des femmes napolitaines en attente de la liquéfaction du sang de San Gennaro nous renvoient si loin dans notre histoire et l’étrangeté de nos antiques croyances !

Calices, ostensoirs, patènes, pierres précieuses énormes ajoutées au motif que des reliques disparaissent, statues de métaux précieux, accumulation de pierres considérables... Ce sont les plus importants chefs-d’œuvre de l’immense trésor de San Gennaro, présents spectaculaires des rois successifs, papes, confréries et autres qui seront montrés à cette exposition du musée Maillol :

Michele Dato, Collier de San Gennaro, 1679 Or, argent et pierres précieuses — 60 × 50 cm © Matteo D’Eletto

le collier de San Gennaro. Ce spectaculaire assemblage de bijoux a été réalisé entre le XVIIe et le XIXe siècle.

Il rassemble les dons de quelques illustres souverains dont Charles V de Bourbon, Joseph Bonaparte, Marie-Caroline de Habsbourg, qui fut la sœur de Marie-Antoinette, auxquels sont venus s’ajouter ceux d’anonymes Napolitains, mettant ainsi à égalité peuple et souverains.

la mitre du Saint. Recouverte de 3326 diamants, 168 rubis, 198 émeraudes, elle fut réalisée en 1713 par Matteo Treglia.

Parmi ces pierres exceptionnelles figure la plus belle et la plus importante collection d’émeraudes colombiennes au monde, et un rubis d’une couleur si intense qu’il fut surnommé "la lave du Vésuve".

15 bustes colossaux et 2 statues d’argent massif réalisés par les plus grands sculpteurs et orfèvres de l’âge baroque, comme la statue de Tobie et l’Ange, en pieds, collaboration entre le sculpteur Sammartino et l’orfèvre Giuseppe Del Giudice en 1797, ou le sublime buste de Carlo Schisano représentant sainte Irène protégeant Naples du Vésuve en 1733.

Carlo Schisano, Sainte Irène, 1733, Naples, Museo del Tesoro di San Gennaro Argent fondu et ciselé, cuivre doré — 141 × 84 × 60 cm © Matteo D’Eletto

le reliquaire du sang du martyr en vermeil du XIVe siècle, des objets liturgiques somptueux, d’or et d’argent ornés de pierreries et de corail.

La plupart de ces pièces sont conservées dans les coffres du Banco di Napoli et ne sont qu’exceptionnellement visibles.

Le trésor de San Gennaro au musée Maillol expose ainsi les peurs ancestrales et les marques de courage et de pugnacité d’une ville de plusieurs millénaires qui a prospéré sur le magma d’un volcan resté en activité... si proche.

Le trésor de San Gennaro. Du 19 mars au 20 juillet 2014 au musée Maillol - Fondation Dina Vierny, 59-61 rue de Grenelle 75007 Paris, métro Rue du Bac (12), bus 63, 68, 69, 83, 84. museemaillol.com. Tlj de 10h30 à 19h, nocturne le vendredi jusqu’à 21h30. 13 ou 11€, gratuit aux moins de 11 ans.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
Angoulême
Arles
Avignon
Bordeaux
Dijon
Grenoble
Ile-de-France
Lens
Lille
Lyon
Marseille
Metz
Montpellier
Nantes
Nice
Ornans
Rennes
Rodez
Rouen, Le Havre
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Tours

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle...

André Balbo

sources : Visite, musée Maillol / Fondation Dina Vierny

Adresse

59-61 rue de Grenelle 75007 Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.