Paris eVous
Accueil Nuit Blanche Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Infos Paris > Pollution > Pollution à Paris : que faire en cas d’alerte

Pollution à Paris : que faire en cas d’alerte

Dernière mise à jour : lundi 14 mars 2016, par Benoît, Morgan

A Paris comme dans les grandes métropoles industrialisées, la pollution de l’air aux particules fines et autres est un phénomène récurrent qui peut provoquer de nombreux malaises chez des personnes sensibles et chez les sportifs en plein air. Tout ce qu’il faut savoir sur la pollution à Paris sur cette page.

Accès rapide : Les mesures dans Paris // Quelques conseils // Liens à suivre

Tout savoir sur la circulation alternée à Paris
Pollution à Paris, les résultats du jour

LES MESURES DANS PARIS

En cas d’alerte pollution, certaines mesures seront prises sur un ou plusieurs jours à Paris et en proche banlieue :

Favoriser les déplacements non-polluants

La gratuité des transports en commun (métro, bus, tramway, RER),

La gratuité du stationnement résidentiel à Paris,

La gratuité de la première heure de location d’un Autolib’ ou le ticket journée pour un Vélib’ (dans la limite de 30 minutes de circulation),

La gratuité du stationnement rotatif pour les véhicules immobilisés par les mesures de circulation alternée,

Le maintien de l’arrêt de l’utilisation de tous les véhicules municipaux qui ne sont pas strictement indispensables à la poursuite des activités municipales et celui des véhicules d’entretien non électriques,

Mesures restrictives

Circulation alternée (sur décision préfectorale),

Limitation de la vitesse maximale sur certaines voies,

Renforcement des contrôles techniques, de vitesse et de pollution des véhicules,

Informer, protéger

Les activités sportives des enfants organisées dans le cadre des ateliers bleus ou des activités péris-scolaires du vendredi se dérouleront toutes dans des lieux fermés (gymnases ou préau),

Le maintien d’une grande vigilance en direction des personnes âgées dans les clubs municipaux et dans les EHPAD (privilégier les activités calmes, proscrire celles qui pourraient faire respirer des solvants/dissolvants (atelier de peinture,…), avec une forte attention portée aux signes de gêne ou de détresse respiratoire. Les aides à domicile prenant en charges les personnes âgées isolées continueront d’être en alerte afin de signaler les usagers souffrant d’insuffisance respiratoire,

La diffusion des messages de prévention sanitaire sur les panneaux lumineux.




QUELQUES CONSEILS

RECOMMANDATIONS. Un épisode de pollution d’ampleur relative, comme cette semaine (seuil d’information), n’oblige ni les enfants ni les adultes à modifier leurs déplacements habituels. Cependant, il est conseillé aux personnes ayant déjà eu des gênes à l’occasion de pics de pollution de privilégier des activités sportives peu intenses. Les enfants de moins de 6 ans sensibles doivent eux éviter les exercices physiques trop intenses et privilégier les activités calmes. Ce qui ne les empêche nullement de s’aérer. En revanche, si le seuil d’alerte est dépassé, il est conseillé d’éviter les activités à l’extérieur pour tous les enfants, de 0 à 15 ans. Les adultes et adolescents n’ont pas besoin de modifier les déplacements prévus mais il faut tout de même éviter les activités physiques violentes à l’extérieur. Enfin, en cas d’alerte, le centre spécialisé de l’hôpital Fernand-Widal tient une permanence téléphonique (le numéro sur cette fiche pratique).

VOITURES. En cas d’alerte pollution, sur l’ensemble de l’Ile-de-France, la vitesse est réduite de 20km/h sur autoroutes et voies rapides. Pour le périphérique : 60km/h.

PRÉVOIR. Comment connaître vous-même les risques de pollution à l’avance ? Airparif donne toujours sur son site Web les estimations du lendemain. Pour en connaître le détail, cliquez sur "Demain" dans l’espace "Episode de pollution" de la page d’accueil. Si vous découvrez uniquement des points gris, alors aucun épisode de pollution n’est à prévoir. En cas de point d’exclamation orange, c’est le niveau d’information. En cas de point d’exclamation rouge, c’est le seuil d’alerte !

LIRE AUSSI : Canicule à Paris : définition, conseils et plan canicule




LIENS UTILES

Airparif est l’organisme le plus à même de vous renseigner sur les épisodes de pollution à Paris. Voir le site officiel d’Airparif.

Consultez notre page Evous sur les épisodes de pollution à Paris.

Pour en savoir plus, en direct sur la pollution à Paris, par des particules fines et autres, consultez le site Air.plumelabs (en anglais).

Un dernier site informatif sur la qualité de l’air en France : Prév’Air.

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !