evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Expositions > Saint-Étienne 2017. Musées et expositions

Saint-Étienne 2017. Musées et expositions

lundi 3 juillet 2017, par André Balbo

Voir les richissimes collections permanentes du musée d’Art moderne et contemporain de l’agglo, et de la Cité du design, et les expositions, sans oublier la Biennale internationale du Design de Saint-Étienne, qui effectue son retour en 2017.

Accès rapides à nos contenus : Le Musée d’art moderne et contemporain Saint-Étienne-Métropole, La Cité du design, La Biennale internationale Design Saint-Étienne

Saint-Étienne, dans le département de la Loire, est dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


***

Le Musée d’art moderne et contemporain Saint-Étienne-Métropole

- Le Musée d’art moderne et contemporain Saint-Étienne-Métropole. Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez. www.mam-st-etienne.fr. Tous les jours de 10 à 18h, sauf le mardi. Fermé les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre et 25 décembre. Attention : le Musée fermant ses portes au public à 18h, les billets d’entrée ne sont pas délivrés au-delà de 17h30. Ouvert au public le mardi des vacances scolaires (zone A). 5 ou 4 euros (sur présentation d’un justificatif). Gratuit aux moins de 12 ans. De 12 à 26 ans, tarif réduit (sur présentation d’un justificatif). Entrée et visite guidée 6,20 euros. Tarif réduit entrée et visite guidée 4,60. Contact, réservation : mam.reservation@agglo-st-etienne.fr. 04 77 79 70 70. Gratuité tous les 1ers dimanches du mois. 2e dimanche du mois, 4€ (entrée + spectacle). Attention : 2e dimanche sans spectacle, l’entrée est à 5€ plein tarif.

+ Les collections. 19 000 œuvres ! L’une des plus importantes collections françaises d’œuvres (peinture, sculpture, photographie, design) des XIXe, XXe, et XXIe siècles, mais également une collection d’art ancien, de design et de photographie.

Ce musée a bénéficié de l’apport des collections du musée d’Art et d’industrie puis du musée d’Art moderne de Saint-Étienne et a été transféré à la communauté d’agglomération, Saint-Étienne Métropole, dont il dépend.

Le Bateau Lavoir à Saint-Maurice (vers 1885), de Albert Dubois-Pillet (1946-1890). Huile sur toile. 27 x 41 cm. Legs de M. Joseph Majola en 1918 © DP

À partir de la fin des années 1980, les collections du musée se sont ouvertes à de nouveaux domaines comme le design et la photographie qui font de l’établissement l’un des seuls, avec le musée national d’Art moderne, à pouvoir rendre compte de la création plastique au XXe siècle dans toute son étendue et sa diversité.

La collection est exposée par thématique et par roulement. Les espaces construits par Guichard en 1987 accueillent des expositions temporaires d’art contemporain : Gilbert et George (2005), Yan Pei-Ming (2006), Roman Opalka (2006), le collectif Zéro (2007), Georg Baselitz (2007), Orlan (2007), Zeng Fanzhy (2007), Sean Scully (2008), Antony Gormley (2008), Mario Schifano (en) (2009), Richard Nonas (2010), Dennis Oppenheim (2011), Tony Cragg (2012), Peter Halley (2014).

+ Du 5 mars 2016 au 1er octobre 2017. Archéologie du présent. Collection du Musée

L’accrochage 2016 de la collection du Musée propose aux visiteurs de redécouvrir la place occupée par l’objet dans l’histoire de l’art du début du XXe siècle à nos jours.

Cette exposition-événement d’environ 150 œuvres, déploie de façon magistrale la collection du Musée complétée de quelques prêts prestigieux. De nombreux chefs-d’œuvre sont présentés, de Pablo Picasso, Marcel Duchamp, Yves Tanguy, Fernand Léger, Jacques Villeglé, Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Anne et Patrick Poirier, Absalon... ainsi qu’une installation inédite de Claude Lévêque intitulée "La Tempête".

Création graphique, visuel de l’exposition © Agence klar, 2015.

L’exposition est conçue en résonance avec les temps forts de la programmation 2016 : Jacques Villeglé et Anne et Patrick Poirier. "Archéologie du présent" est ainsi un double hommage.

Peintures, dessins, sculptures, installations, photographies, films, vidéos... explorent la place de l’objet au travers de grands courants artistiques du XXe et du XXIe siècle.

Claude Lévêque,"La Tempête", 2015-2016. Installation à partir de l’oeuvre d’Étienne-Martin, "La Demeure". Photo : Pierre Grasset/MAMC 2017. © ADAGP, Paris 2017.

Le surréalisme défie les limites de la sculpture en faisant appel à l’objet ; les "Picasso cubistes" dialoguent avec une sélection de la collection d’art africain ; l’objet devient tour à tour ready-made ou objet à fonctionnement symbolique… Objet trouvé, objet de consommation… Nouveau Réalisme, Pop Art… De surprises en découvertes, le visiteur constate l’engagement des artistes à construire le sens d’une mythologie moderne.

Commissariat : Sébastien Delot, conservateur du patrimoine, responsable du département des collections.

+ Du 9 mars au 17 septembre 2017. Popcorn. Art, design et cinéma

Paul Facchetti, "Brigitte Bardot", 1948. Photographie couleur cibachrome. 30,4 x 25,3 cm. Collection MAMC. Photo : Cyrille Cauvet. © ADAGP, Paris 2016.

L’exposition "Popcorn" débute par le cinéma des origines, avec "Sortie d’usine" des frères Lumière où le travail s’impose comme premier sujet cinématographique, et s’achève par des films réalisés par des designers contemporains tels J. Morrison ou N. Toran.

Source d’inspiration pour tous qu’ils soient artistes comme W. Kentdrige à M. Bourouissa ou designers comme R. Tallon ou le couple Eames, "Popcorn" dévoile les mécaniques sous-jacentes à la production de leurs œuvres.

Commissariat : Alexandra Midal, professeur en histoire et théorie du design à la Head-Genève, et Sébastien Delot, conservateur du patrimoine au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, en charge des collections.

+ Du 9 mars au 17 septembre 2017. Jaume Plensa

Depuis ses débuts Jaume Plensa a développé son travail de sculpteur dans des matériaux divers : fer, bronze, cuivre, fonte, verre, albâtre, résine synthétique, le plastique, la lumière, le béton, la vidéo, le son...

Jaume Plensa. Photo : Inès Baucells. © Plensa Studio Barcelona / ADAGP, Paris 2017.

Pour cette exposition, le Musée présente un ensemble de sculptures en fonte de fer et en acier dans la grande salle centrale, ainsi que des interventions sur les murs réalisées in situ, spécifiquement pour ce projet.

Commissariat : Lóránd Hegyi.

+ Du 9 mars au 27 août 2017. Peter Martensen. Ravage

Plongez dans l’univers de Peter Martensen : ses peintures, sculptures, dessins, vidéos aux accents réalistes et mélancoliques sont troublantes et ne laissent pas indifférent.

Peter Martensen, "The Settlement", 2016. Huile sur toile. 100 x 120 cm. Courtesy de l’artiste et de la Galerie Maria Lund. Photo : François Ayme. © Adagp, Paris 2017.

Peter Martensen est une figure importante de la scène artistique contemporaine danoise ; le Musée en collaboration avec la Maison du Danemark présente la première exposition monographique de l’artiste dans un musée français.

Le Musée a présenté plusieurs pièces de Peter Martensen au printemps 2016 dans l’exposition collective "Intrigantes incertitudes".

Commissariat : Martine Dancer-Mourès, Directeur général du Musée d’art moderne et contemporain p.i.

Retour : Haut de la page


La Cité du design

- La Cité du design, 3, rue Javelin Pagnon 42000 Saint-Étienne, 04 77 49 74 70. www.citedudesign.com. L’établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) Cité du design - École supérieure d’art et design regroupe la Cité du design et l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne, sur le site de l’ancienne manufacture d’Armes de Saint-Étienne.

+ Du 4 mai au 20 août 2017. Best of des métiers et design matrice

Retour : Haut de la page


La Biennale internationale Design Saint-Étienne

- La Biennale internationale Design Saint-Étienne. À la Cité du Design

+ La Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017 présente les années impaires un état des lieux et une grande expérimentation, un laboratoire géant, intitulé Working Promesse autour des mutations du travail.

Le travail est l’une des préoccupations majeures de notre société. Il est pour tous à la fois rémunérateur et statutaire, il est une promesse d’émancipation et d’avenir. Rejeton du rêve du plein-emploi généralisé, il est au cœur des attentions politiques et économiques, mais au début de ce XXIe siècle, il est en pleine mutation.

Du travail numérique (digital labor), aux économies du partage (share), le monde du travail se reconfigure, inventant de nouvelles organisations, de nouveaux services, mais aussi de nouvelles souffrances, de nouveaux espoirs. Les designers, les entreprises et le territoire stéphanois se mobiliseront autour de cette thématique pour confronter regards, idéologies, innovations et désirs. Et c’est avec la participation du public que nous travaillerons à cette promesse.

Au cœur de la question des mutations du travail, la Biennale répondra aux trois thématiques ci-dessous :

Digital Labor (ou travail numérique). La confrontation des outils numériques avec les crises – écologiques, économiques, terroristes qui agitent successivement nos organisations sociales, entraîne de multiples bouleversements de nos sociétés.

Share utopie ? (ou l’utopie du partage) Le travail est un espace exceptionnel d’inventions techniques et organisationnelles exploitant toute une partie de l’humanité, entre souffrance et espoir. Mais il est aussi un révélateur de capacités productives hors normes qui fascinent, déroutent, absorbent nos imaginaires. Du design d’un service de partage à la participation active dans des collectifs citoyens, les designers prennent des positions idéologiques qui vont participer durablement à l’élaboration de notre environnement.

Existences futures Les questions qui vont agiter la Biennale Internationale Design Saint-Étienne seront l’occasion d’explorer les formes expérimentales du travail à travers ses nouveaux outils de production mais aussi ses dimensions fictionnelles et futuristes : travaillerons-nous encore ? À quels rythmes ? Seuls ou collectivement, en réseaux ou en atomes ? Serons-nous surveillés ? Quelle sera notre valeur ? Y aurait-il des ségrégations de genre, de races, de compétences ? Que résoudra la technique ? Qui s’en emparera ? Qu’est-ce qu’on y gagnera ? Comment le vivrons-nous ? Le design est lui aussi en mutation : de l’objet au service, de la dimension urbaine à la dimension sociale, les échelles d’intervention du design se sont démultipliées. C’est pour ces raisons que le design peut interroger légitimement les mutations du travail.

Working Promesse, sera l’occasion de questionner par le design, nos modes de vie futurs.

Retour : Haut de la page


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers, - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Bègles - Biarritz - Biot, - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Cagnes-sur-Mer, - Cannes, - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco, - Montauban - Montpellier - Mougins, - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Ornans - Rennes : Landernau, Quimper - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire- Saint-Paul-de-Vence, - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, Bâle, Berlin, Bruxelles, Genève, Liège, Londres, Madrid, Milan, Monaco, et Venise.

À voir également :
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en France
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en Europe

André Balbo

sources : visites, musées, presse...


Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.