Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Agenda du mois

Nouvelles sorties dans le Marais, votre agenda de mars 2017

21 mars 2017 par Denis

Sortir à Paris dans le Marais, des idées, culture, arts et spectacles, un cocktail de suggestions pour cette fin d’hiver.

Mars 2017 dans le Marais


Accès rapide : Les spectacles - Les expositions - Les évènements - Activités avec les enfants - Les concerts


SPECTACLES

- Le Café de la Gare, Tout le monde peut se tromper, du mercredi au samedi à 21h15, sauf les 8 et 10 mars, matinées le dimanche à 15h, mise en scène Rodolphe Sand

Pourquoi faire simple quand on peut faire con ?
Vous sentez votre homme distant ?
Vous voulez le rendre jaloux, tester ses sentiments ?
Quoi de mieux que d’embaucher un acteur charismatique pour jouer le rôle de votre amant ?
Le plan "parfait" d’Elodie et Lily, meilleures amies depuis toujours, se transforme en cauchemar lorsque Henri, comédien raté au physique approximatif et à la connerie illimitée, s’accapare le rôle.

- L’Equinox : La Rigolade - Comedy Club, cabaret, tous les jeudis à 20h30

Rencontrez la crème de l’humour parisien, le top de la blague de la capitale, le summum de la galéjade francilienne, enfin la suprématie de la rigolade actuelle quoi ! A chaque soirée retrouvez une programmation variée, avec de nouveaux arrivant ainsi que le meilleur des passages précédents (enfin, si ils sont plébiscités bien sur !).
Alors venez apprécier de nouveaux talent et débutants dans un cadre confortable, autour de cocktails, ou restauration.

-  Le Théâtre des Blancs Manteaux présente : Roman Doduik dans La revanche des Crevettes, tous les mercredis à 19h30

Il aurait aimé être craint et respecté... Mais avec son 1m60, ses 51 kilos d’os et son duvet d’ado, Roman a davantage un physique de victime ! Pourtant, méfiez-vous car ce soir, la crevette va prendre sa revanche !
Si les filles te prennent toujours pour leur meilleur ami ; Si tes plus belles bagarres sont sur Playstation ; Si t’es pas "sexy" mais "mignon" ce One man show est fait pour toi !
"Un nouveau talent de l’humour à découvrir dans un One man show aussi jouissif que mal pensant ! On s’en veut de rire et c’est ça qui est bon"

- Le Centre Culturel Suisse, Força Forte, Cie Gilles Jobin du mercredi 22 au jeudi 23 mars à 20h

Força Forte est un western contemporain inspiré par la physique des particules. Pour ce premier duo avec la danseuse emblématique de la compagnie, Susana Panadés Diaz, Gilles Jobin utilise les principes de la « force forte », considérée comme la plus puissante des quatre forces fondamentales de la nature.
Força Forte joue avec différentes couches de réalité et explore les connexions entre les corps à travers l’espace. Désert et cactus mexicains y apparaissent comme les représentants d’une identité universelle rêvée, de celle que l’on enfile comme un costume.

- Au Théâtre Dejazet : Les Amoureux de Goldoni du jeudi au samedi à 20h45, matinée le samedi à 17h

"Amour, quand tu nous tiens !
Les Amoureux se cherchent des poux dans la tête et s’écharpent joyeusement, au sein d’une famille non moins loufoque, entre pures scènes de Commedia dell’arte et chorégraphies déjantées façon 60’s ...
Une pièce de jeunesse du " Molière italien " : drôle, exotique, romanesque et dynamitée par le "maestro" Marco Pisano, venu de Rome pour l’occasion.
Venez rire et pleurer avec ces amoureux, à moins que ne ce soit Goldoni lui-même qui se joue un peu de nous tous ?"

- Au Carreau du Temple, Festival Concordan(s)e, jeudi 16 mars à 19h30

Le Festival Concordan(s)e, c’est une rencontre inédite entre un chorégraphe et un écrivain.
Concordan(s)e passe une commande à un chorégraphe et à un écrivain qui ne se connaissent pas au préalable. Ils vont découvrir leurs expériences respectives, cheminer ensemble pour nous dévoiler le fruit de leurs échanges, de ces croisements entre le geste et le mot. Le chorégraphe et l’écrivain interprètent ensuite face au public une chorégraphie et un texte inédits.
Ces rencontres offrent à chaque fois des formes inattendues, des créations inédites qui donnent à cette expérience toute sa richesse, son originalité. L’intention de ces rencontres est de découvrir, sur un même espace, le chorégraphe et l’écrivain dans cet acte artistique commun.

- Au Théâtre Essaïon, Rhinocéros - La nouvelle de Eugène Ionesco, mise en scène Catherine Hauseux, tous les lundis à 19h30

Rhinocéros est une fable où les hommes abdiquent leur humanité - Ionesco choisit l’animalité comme symbole du totalitarisme. Plus actuel que jamais.
Un jour, dans la ville, apparaît un rhinocéros. Peu à peu, on comprend que ce sont les hommes eux-mêmes qui se transforment... Cette nouvelle à l’humour corrosif dépeint la naissance d’une terrible maladie qui nous guette tous :"La rhinocérite". L’uniformisation. Menace que font peser tous les conformismes.

-  Théâtre du Marais : L’un dans l’autre, les mercredis à 20h et les dimanches à 16h,

Un hétéro et un homo se découvrent amoureux. Ensemble ils vont vivre une vie de couple presque ordinaire, dans laquelle tout le monde peut se reconnaître. Sans clichés, ni préjugés, ils en franchiront toutes les étapes avec beaucoup d’humour. Avec Thomas Angelvy, François Bondu.

- Le Centre Georges Pompidou présente Catherine Legrand, d’après Dominique Bagouet "Jours étranges", du 9 au 11 mars à 20h30. Grande salle

Catherine Legrand, accompagnée de six danseuses, revisite Jours étranges, une pièce majeure de l’un des chorégraphes emblématiques de la nouvelle danse française : Dominique Bagouet. Sur la musique de l’album Strange Days de The Doors, les danseuses incarnent la turbulence, l’exaltation, la révolte, la fragilité. Un hymne sensuel, nostalgique et incandescent à la jeunesse qui passe l’épreuve du temps, plus de vingt-cinq ans après sa création.
Catherine Legrand, qui signe ici la « re-création » de Jours étranges, était l’assistante de Dominique Bagouet sur la pièce d’origine.
Chorégraphie : Dominique Bagouet (1990)
Recréation Direction artistique : Catherine Legrand
Musique : The Doors, Strange days

- Centre Wallonie Bruxelles : Kinky Birds, le mercredi 22 et le jeudi 23 mars. Ecriture et mise en scène Elsa Poisot

Une galerie de personnages vient nous conter la trajectoire à la fois banale et incroyable d’une jeune femme qui se fait agresser dans un métro sans qu’aucun des voyageurs n’intervienne. Pourquoi personne n’a-t-il bougé ?
À partir d’un fait divers, cette jeune autrice prometteuse donne à voir, non le spectacle d’une agression, mais la cartographie des relations humaines qui l’ont rendue possible.
Elle nous tend un miroir sur nos peurs ou nos indifférences à travers une mosaïque d’événements quotidiens et pose la question de la responsabilité. Le talent des comédiens rend le spectacle de nos comportements simplement troublant.

-  Théâtre Bo : Jardins Secrets, tous les dimanches à 19h

Trois femmes d’horizons très différents se révèlent à travers une amitié inattendue. Sandra, Maryline et Anne Charlotte n’ont rien en commun et pourtant, le hasard et leurs enfants vont les réunir.
De leur rencontre fortuite va naître une joyeuse confrontation pleine d’humour et de légèreté qui laisse bientôt place aux confidences. Jusqu’à ce qu’un lourd secret révèle la profondeur de leur amitié.

- Au Point Virgule : Joffrey Verbruggen dans Liberté, du jeudi au samedi (sauf le 9) à 19h

Pour son tout premier spectacle, Joffrey vous raconte son parcours à travers une galerie de personnages plus fous les uns que les autres...
Il est tour à tour, ce coiffeur déjanté, notre voisin bobo ou encore le mec déchiré que l’on rencontre en boite de nuit, ce jeune comédien caméléon, retrace avec vous le chemin d’un petit gars de Bruxelles à la vie d’artiste à Paris.
César Belge du Meilleur espoir masculin.


EXPOSITIONS

- Musée de la Chasse et de la Nature, Roger Ballen et Hans Lemmen présentent "Unleashed", à partir du 7 mars, du mardi à dimanche, 11h à 18h et le mercredi, 11h à 21h30

Entre Roger Ballen, photographe majeur de la scène internationale, et Hans Lemmen, dessinateur magistralement inspiré par les enjeux liés aux représentations de la nature, existe une évidente communauté d’imaginaire qui les a poussés à travailler en commun, gommant la distance qui les sépare.
Aux Pays-Bas, Hans Lemmen met en pièces les photographies de Roger Ballen. Il complète les fragments ainsi obtenus ou les insère dans des compositions graphiques.
A des milliers de kilomètres de là, Roger Ballen utilise certains dessins de Hans Lemmen qu’il intègre à des installations destinées à être à leur tour photographiées. L’exposition du musée de la Chasse et de la Nature permet de suivre les processus de création des deux artistes.

-  Centre Wallonie Bruxelles : Henri Michaux. Face à Face, du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi-dimanche de 11h à 19h à partir du 22 février

L’exposition Henri Michaux. Face à Face porte un regard inédit sur l’oeuvre littéraire et picturale d’Henri Michaux.
Elle met en lumière la figure du créateur entre écriture et peinture, là où se trouve son vrai visage, à travers une sélection d’extraits significatifs de livres, de dessins et d’huiles sur toile de l’artiste. Elle fait apparaître ce que disent les textes de Michaux tant de sa peinture que de celle des autres (Magritte, Zao Wou Ki, Klee…). Elle dévoile également une série de portraits tracés, dans le geste nerveux ou la lenteur, et qui sont peut-être un immense et fascinant autoportrait.

- A la Gaîté lyrique : Aéroports / ville-monde du 23 février au 21 mai, du mardi au samedi de 14h à 20h, et le dimanche de 12h à 18h

D’un panneau d’affichage aux noms de villes inventées à une signalisation qui invite à la poésie, Aéroports/Ville-Monde vous embarque dans un aéroport transposé, décalé, virtuel.
Ce parcours immersif et critique est résolument interdisciplinaire : il présente des œuvres de plasticiens mais aussi de designers, d’architectes, de musiciens, de roboticiens, d’auteurs et d’artistes des arts numérique qui sont invités à transformer la Gaîté Lyrique en terminal aéroportuaire.
Et si l’aéroport, toujours en perpétuel mouvement, était le miroir le plus saisissant de son époque ?

- Archives Nationales : Présumées coupables XIVe-XXe siècle. Du lundi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 14h à 17h30, fermée le mardi et les jours fériés. Jusqu’au 27 mars.

Restituer la voix des femmes à travers les pièces de procédure de la fin du Moyen Âge au XXe siècle, telle est l’ambition de cette grande exposition. Plus de 320 procès-verbaux d’interrogatoires, qui sont parfois les seules traces écrites de destinées fragiles, nous livrent les propos tenus par des femmes confrontées aux juges qui les questionnent.
L’exposition privilégie cinq archétypes : la sorcière en Europe aux XVIe-XVIIe siècles, l’empoisonneuse, l’infanticide, la pétroleuse de la Commune de Paris et, enfin, la traîtresse incarnée le plus souvent par la femme tondue lors de la Libération.

Au-delà de la foule des anonymes jugées pour des « crimes atroces », seront bien sûr exposés les interrogatoires des personnalités : Jeanne d’Arc, La Voisin, La Brinvilliers, Violette Nozière, Arletty, etc.
De courts extraits, défilant sur écran, transcrits et traduits, permettront aux visiteurs de lire et entendre des fragments de propos évoquant la violence, la haine, les malheurs et, ça-et-là, l’amour, tels qu’un greffier les a notés dans les procès-verbaux d’interrogatoires, les « auditions de bouche », les confrontations aux témoins, les notes et plumitifs d’audiences, ...

- Pavillon de l’Arsenal : Paris Haussmann, jusqu’au 7 mai, du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h

Haussmann, préfet de la Seine de 1853 à 1870, a profondément transformé Paris, dessus, dessous, au centre et à sa périphérie. Son nom incarne par extension un siècle de travaux qui déterminent aujourd’hui encore l’organisation urbaine de la ville et l’identité de la capitale.
Mais qui penserait aux tracés du Second Empire comme réseau exemplaire de la mobilité ? À l’îlot du XIXe siècle comme outil performant pour la ville durable ? À l’immeuble haussmannien comme archétype de la flexibilité ? La manifestation Paris Haussmann analyse et révèle le potentiel du modèle urbain parisien dans son actualité au regard des enjeux et des défis de la ville de demain.

- Institut Suédois présente "Papas" de Johan Bävman . Du mardi au dimanche de 12h à 18h jusqu’au 19 mars

Si la Suède est connue pour avoir mis en place l’un des systèmes de congé parental les plus généreux au monde (480 jours indemnisés dont 90 attribués à chaque parent de manière incessible), seuls 14 % des parents suédois décident de l’utiliser et de le partager à égalité. Encourager hommes et femmes à mieux répartir leur congé parental par des mesures incitatives ne suffit donc pas.

Photographe maintes fois primé, Johan Bävman a choisi, dans son projet Swedish Dads, de faire le portrait de ces pères de tous milieux sociaux qui ont choisi de s’occuper de leurs enfants pendant au moins 6 mois. « Je veux comprendre pourquoi ces hommes ont choisi de rester à la maison beaucoup plus longtemps que les autres pères suédois.
Qu’est-ce que cela leur a apporté ? Dans quelle mesure leur relation avec leur partenaire a-t-elle changé ? A quoi s’attendaient-ils avant de prendre leur congé parental ? » La galerie de portraits de papas avec leurs enfants est à la fois insolite et touchante. Elle interpelle en dévoilant une autre vision de la paternité et de la masculinité.

- Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Golem ! Avatars d’une légende d’argile, du mercredi 8 mars jusqu’au dimanche 16 juillet. Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 11h à 18h, mercredi : 11h à 21h, dimanche : 10h à 19h

Cette exposition explore le riche devenir de la figure du Golem dans les arts visuels, à travers un parcours mêlant peinture, dessin, photographie, théâtre, cinéma, littérature, bande dessinée et jeu vidéo.

- A la Galerie Emmanuel Perrotin, Aya Takano, présente “The Jelly Civilization Chronicle ”, du 16 mars au 13 mai, du mardi au samedi de 11h à 19h

Peintre, dessinatrice, auteure de science-fiction et de manga, Aya Takano fait partie de Kaikai Kiki, le studio de production artistique créé en 2001 par Takashi Murakami. Inspirée par tous les arts, des estampes érotiques de la période Edo à l’impressionnisme, d’Ozamu Tezuka à Gustav Klimt, l’artiste a construit un univers qui lui est propre. Un univers fait d’une infinité de mondes, comme autant de moyens de s’échapper de la réalité, de la gravité et de ses contraintes, pour atteindre une certaine forme de transcendance envisagée dès le plus jeune âge.
Les voyages intérieurs d’Aya Takano se retrouvent dans des œuvres délicates, d’où se dégage un sentiment de trouble, entre érotisme et impertinence.

- Bibliothèque Forney : Mode et Femmes 14/18, jusqu’au 18 juin, du mardi au samedi, de 13h à 19h

Le vestiaire féminin change radicalement au début du XXe siècle : la silhouette s’allège, abandonnant les cages de crinolines et les tournures du siècle passé, le nombre de changements de tenues quotidiennes se réduit chez la femme de la classe aisée car le costume-tailleur accompagne désormais la femme tout au long de sa journée. Le vêtement acquiert une praticité et une simplicité nouvelles en matière de textiles (lavables, souples) et de formes (poches, jupes amples).
Ces changements qui apparaissent un peu avant la guerre sont accélérés par cette dernière. Mais pour autant, sur le plan vestimentaire comme social, la guerre a-t-elle libéré les femmes ? Que dit la mode de la complexité des évolutions sociétales que les femmes connaissent durant le conflit ?

Cette exposition montre comment la guerre de 14-18 porte en elle les prémices de ce que l’on a appelé après la guerre l’émancipation des femmes.
Cette notion est discutée sur le plan vestimentaire et social (travail des femmes essentiellement) et permet, dans le droit fil des historiennes Françoise Thébaud et Michelle Perrot, de nuancer l’idée d’une guerre totalement émancipatrice.

- Maison Européenne de la Photographie, Vincent Perez présente Identités, du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45

"Je suis suisse, enfant d’émigrés, d’un père espagnol et d’une mère allemande. La France est le pays où j’ai le plus vécu. Ma femme est née à Dakar d’une mère bretonne et d’un père sénégalais. Nos enfants sont un mélange de ces cinq pays. Eux se sentent français et sénégalais. Moi je ne sais pas. Je suis ce mélange culturel. Je me sens européen. Je me sens citoyen du monde".
Vincent Perez


EVENEMENTS

- Au Carreau du Temple, le salon Drawing Now Paris, 11e édition du 23 au 26 mars, 11h-20h / 19h le dimanche

Drawing Now Paris est la première foire d’art contemporain en Europe dédiée au dessin. Pendant quatre jours, collectionneurs, professionnels et amateurs d’art sont invités à découvrir la scène artistique contemporaine à travers les dessins de plus de 400 artistes.
72 galeries présentent le meilleur du dessin contemporain depuis plus de 10 ans. Sur les deux niveaux du Carreau du Temple, haut et bas, Drawing Now Paris vous fait découvrir toute la diversité du dessin contemporain d’aujourd’hui et de ces 50 dernières années.
De nombreux événements quotidiens sont programmés afin de permettre au public une vraie immersion dans le dessin : des talks, des interviews d’artistes, une exposition culturelle, un programme vidéo…

- Institut Suédois : fermeture à partir du mois d’avril

A partir d’avril, fermeture exceptionnelle pour travaux. Réouverture à l’automne 2017 !
L’Institut suédois, centre culturel installé au cœur du Marais dans l’Hôtel de Marle, rouvrira ses portes à l’automne 2017 après quelques mois de fermeture pour travaux. Depuis son ouverture en 1971, l’Institut suédois n’avait jamais effectué de rénovation de cette ampleur. S’appuyant sur la loi française sur l’accessibilité, l’objectif est d’améliorer pour tous les conditions d’accès à ce bâtiment historique mais aussi de plonger le visiteur dans une ambiance toujours plus suédoise.

- Semi Marathon de Paris 2017 dimanche 5 mars 2017 25ème édition, départ au Château de Vincennes, dès 9h !

La 25ème édition du Semi-Marathon de Paris se déroulera le dimanche 5 mars 2017. C’est le troisième semi-marathon de la planète après ceux de Göteborg (Suède) et de Bupa Great (Royaume-Uni). Le parcours de 21 km démarre à quelques centaines de mètres du Château de Vincennes, près du Parc Floral, pour rejoindre la Place de la Bastille, puis l’Hôtel de Ville par les quais.
C’est une mise en jambes pour le Marathon de Paris qui aura lieu, lui, le dimanche 9 avril 2017.

- Cinéma du Réel, 39e édition qui aura lieu du 24 mars au 2 avril

La manifestation est organisée par la Bibliothèque publique d’information, en collaboration avec l’association Les Amis du Cinéma du réel, créée en 1984.
Le festival mêle documentaire, essai et expérimentation dans des sélections qui reflètent la diversité des genres et des formes d’approche cinématographiques du monde. Elle en fait l’un des rares festivals de cinéma documentaire qui mettent l’accent sur le patrimoine et la mémoire du genre, tout en les faisant dialoguer avec la création contemporaine.
Découvreur de jeunes talents, Cinéma du réel est tout aussi attentif aux cinéastes confirmés dont il donne à voir les dernières œuvres comme les films plus anciens. Le festival a ainsi contribué à révéler sur la scène internationale de nombreux réalisateurs, aujourd’hui connus du grand public.

Cela se passe au centre Georges-Pompidou, au Luminor, au Centre Wallonie Bruxelles, à la Fusée au 168 rue Saint Martin, Paris 3e, et au 153 espace nocturne du festival, 153 rue St Martin, Paris 3e.
Plus d’infos avec : http://www.cinemadureel.org/fr

- La neuvième édition du Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême 2017 à Paris

Le Carnaval des Femmes est inspiré par la Fête des Blanchisseuses, qui se célèbre à la mi-Carême, soit vingt et un jours après Mardi Gras. La Mi-Carême est une grande fête féminine et populaire, qui remonte au moins au XVIIIe siècle. À Paris, la corporation des blanchisseuses, féminine, populaire et laborieuse, travaillait dans les dizaines de lavoirs et bateaux-lavoirs.
Suivez les prochaines infos avec : http://carnaval-des-femmes.org/

- A l’Espace des Blancs Manteaux : Printemps des Assoces 2017, du 25 mars au 26 mars de 14h à 19h

Pour la 18ème année consécutive, l’Inter-LGBT organise le Printemps des Assoces qui se tiendra le samedi 25 et dimanche 26 mars dès 14h. Au programme : salon des assoces LGBT, ateliers thématiques, expositions, débats, activités, conseils juridiques, animations... L’entrée est libre et gratuite.

- Au Carreau du Temple, le Fashion Flea Market avec Violette Sauvage, samedi 1er avril de 11h à 20h

Venez chiner et faire votre shopping pour cette quatrième édition du Fashion Flea Market au Carreau du Temple.
Violette Sauvage présente le plus grand vide-dressing de France au Carreau du Temple. Inspiré des marchés urbains comme le Portobello Market de Londres ou les célèbres marchés de Brooklyn, c’est une expérience shopping rafraichissante.

Pour cette nouvelle édition le Carreau du Temple offre plus que jamais un cadre idéal à cet évènement exceptionnel et permet au lieu de renouer avec son passé historique une “bourse du vêtement d’occasion incontournable” notamment les cuirs avant la rénovation de cet espace.


ENFANTS

- Musée de la Poupée : Nouvelle exposition "Peluches et poupées de chiffon" jusqu’au 25 mars. Jouets rembourrés des Années Folles aux Années Noires.

Cette nouvelle exposition-vente au musée réunit des collections privées de poupées en tissu bourré et de peluches fabriquées durant les années Vingt et Trente. La poupée en tissu existe depuis très longtemps mais, cette matière étant très périssable, il est rare de trouver des spécimens datant d’avant 1900.

200 pièces, de valeurs allant de quelques dizaines à quelques centaines d’euros, sont dévoilées à cette occasion. Une exposition-vente pour petits et grands où les visiteurs peuvent découvrir ces jouets d’antan et même repartir celui de leurs rêves.

- Au Point Virgule : La famille Maestro, les dimanches 12 et 26 mars à 14h

La Famille Maestro revisite Mozart, Beethoven, Strauss, Vivaldi, Bizet, et fait swinguer les idées reçues sur la musique classique.
Prenez des airs célèbres de musique classique...
Rajoutez-y des paroles afin d’en faire des chansons
Entre chaque chanson, insérez des petits sketchs agrémentés d’une bonne dose d’humour (Indispensable pour avoir sa carte d’entrée au Point-Virgule !)
Mélangez le tout et vous obtiendrez un délicieux spectacle musical pour petites et grandes oreilles....

- Institut Suédois : fermeture à partir d’avril !

- Le Café de la Gare, Poil de carotte de Jules Renard, mise en scène Frédéric Cerdal, les vendredis à 14h15 et samedis à 14h30, sauf le 10 mars

Cette pièce éponyme du roman s’en distingue par le public auquel elle est destinée. Si l’écrivain s’adressait à l’enfance, l’homme de théâtre s’ouvre à une audience bien plus large.
Elle fut écrite par Jules Renard lui-même et créée en 1900 dans une mise en scène d’Antoine. Dès sa création cette oeuvre théâtrale connut un immense succès et les thèmes abordés n’ont pas pris une ride (la famille, la mésentente, le manque de communication, la différence, la difficulté à vivre ensemble, etc.) Malgré le temps qui passe tous ces sujets restent d’une d’actualité brûlante.
Annette, nouvelle servante de la famille Lepic, provoque le dialogue et Poil de carotte, le fils mal-aimé alors âgé de 16 ans, bascule de l’adolescence au monde des adultes.

Le génie de Jules Renard est de nous émouvoir autant que nous faire rire de tous ces travers universels.

-  Au Théâtre Essaïon : Les mots doux de Farfadoux, du 1er au 31 mars à 16 tous les jours sauf les : 4, 5, 11 et 29 mars

Quête musicale de la poésie et de l’amour : M.Farfadoux vit dans un monde étriqué, chronométré, millimétré. Il réalise qu’il a perdu ses mots doux...
M.Farfadoux vit dans un monde étriqué, chronométré, millimétré. Tout est en ordre et à sa place, rien ne dépasse. Il est gardien de paix à domicile...Chaque jour, des tâches précises l’attendent, et tous les jours sont semblables aux autres dans une habitude rassurante.
Mais un beau jour, la voisine a sonné à la porte et bouscule toute cette vie jusque-là si ordonnée.
Un conte musical poétique, décalé et tendre.

- Théâtre Bo : Où es-tu Cacahuète ? Tous les samedis et dimanches à 16h

Ce matin, Capucine est surprise, son petit chat à disparu. Lui fait il une farce ? S’est il perdu ? Soudain, elle entend un miaulement venant de son livre préféré...
Avec l’aide de tous les enfants, la petite fille va réussir à entrer dans le livre des merveilles et rencontrer tous les personnages fantastiques des mondes imaginaires.
De ce voyage interactif, Capucine va partager avec les enfants une aventure musicale inoubliable teintée de poésie et d’éclats de rire !

- Au Centre Georges Pompidou : Yog’art, le yoga du Centre Pompidou - A partir de 5 ans, en famille, le 12 mars à 10h

Une séance de yoga parents-enfants pour réveiller son corps et ses yeux avant de partir à la découverte des collections du Musée. Pour l’occasion, le Centre Pompidou se lève lui aussi une heure plus tôt (avant l’ouverture au public) pour profiter de la séance de yoga dans le calme du Forum. Aucun niveau particulier n’est requis, à chacun selon sa mesure. L’essentiel, c’est de partager un moment de découverte, de détente et de bien-être. L’idéal pour enchaîner avec une visite guidée au musée.

Avec Ulrika Dezé de l’association Yogamini
Venir en tenue souple
Les tapis sont fournis par Nature et Découvertes mais si vous avez le vôtre n’hésitez pas à l’emporter.

- A la Gaîté lyrique : shtsrzyhzyhzyhzyh ! Dimanche 26 mars à 15h30, projection + concert

Capitaine futur t’embarque pour un ciné-concert mis en musique par l’homme orchestre Gregaldur. Propulsé dans un monde cacophonique fait d’une variété de dimensions spatiale, de volumes géométriques et de consonnes imprononçables, Capitaine futur est pris entre une armée d’allumettes, des cocottes en papier, des silhouettes molles de pâte modelée et un fils de fer enroulé sur lui-même...

Adepte des sons bruts et des instruments bricolés, l’homme orchestre Gregaldur interprète quatre films du maître du cinéma d’animation Garri Bardine, dans lesquels la matière prend vie. A partir de 6 ans.


CONCERTS

- Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Récitals de piano Jacques Dor, mardi 28 et jeudi 30 mars à 18h30

Jacques Dor a étudié le piano notamment avec Francis Vidil au Conservatoire de Versailles et Marie-Christine Calvet au Centre International de Piano à Paris. Son disque consacré à la musique de chambre de François Leclère" a reçu un "Coup de coeur" de l’Académie Charles Cros.
Récital de piano Jacques Dor, programme classique de mars avec, Bach : Partita N°4 - Beethoven : Sonate N°13 - Scriabine : Sonate N°4

- Mairie du 4e : Concert Mélomania le samedi 25 mars avec Ephraïm Laor à 14h45

Cela fait maintenant 10 ans que la Mairie du 4e, soucieuse de participer à la création d’évènements culturels de qualité, confie à Alain Kremski la programmation de rencontres musicales. Les rencontres Mélomania mettent le piano à l’honneur et attirent un public curieux de découvrir une approche originale du répertoire classique.
Récital de piano samedi 25 mars avec Ephraïm Laor.

-  Théâtre du Marais : Mademoiselle, tous les jeudis à 20h jusqu’au 30 mars, avec Isabelle Layer et Vincent Gaillard

Quand le chic parisien rencontre Cabaret, Chorus Line ou Chicago... Quand le glamour à la française embrasse l’univers de Liza Minnelli, Frank Sinatra, Marilyn Monroe ou Peggy Lee...
Mademoiselle est une célèbre meneuse de revue. Elle enflamme depuis des années les plus grandes scènes parisiennes, du Casino de Paris au Lido, en passant par le Moulin Rouge et les Folies Bergère. Le soir de ses adieux, dans l’intimité chaleureuse de sa loge, elle nous livre l’histoire de la petite fille aux grands rêves... son histoire !

Dans un univers aussi tendre que pétillant, Mademoiselle revisite en français quelques-uns des plus grands standards du jazz, du cabaret et de la comédie musicale américaine, accompagnée au piano. Mademoiselle, un spectacle qui réchauffe les coeurs.

- Centre Georges Pompidou : Jay-Jay Johanson présente Whiskey, le 30 mars à 20h30 Grande salle

En 1996, Jay-Jay Johanson, fasciné par le jazz et le trip-hop de Bristol, faisait irruption avec élégance et un album calmement enregistré dans l’archipel de Stockholm, Whiskey. Jay-Jay Johanson puisait dans une armée de disques pop, jazz et symphoniques samplés, où s’orchestraient des rencontres musicales aussi inattendues que celle de Lee Hazlewood, Talk Talk et John Coltrane.

20 ans plus tard, l’artiste, connu aussi aujourd’hui pour ses collaborations dans le cadre de films et d’installations artistiques, rejoue dans la Grande salle du Centre Pompidou cet album mythique et revisite ses paysages sonores du passé.

- Théâtre Bo : Made in Paris, les lundis et mardis à 20h jusqu’au 28 mars avec Béatrice Costantini

Et si tous les supers anciens tubes inspirés par la Capitale devenaient des nouveaux tubes. Après avoir chanté les grands standards américains à travers le monde, Béatrice Costantini célèbre Paris lors d’un saisissant concert actualisant les airs magiques de la Capitale pour le plaisir de toutes les générations.
Ce phénomène est en train de se produire grâce à l’étonnante personnalité de Béatrice Costantini, et aux arrangements furieusement actuels, soutenus par un duo de musiciens surprenants qui ajoutent de la magie à la modernité.
Un show inédit qui permet enfin aux ados d’emmener leurs parents au spectacle.

- Archives Nationales : Broadway le Saxback Ensemble, samedi 25 mars à 19h

Composée de deux clarinettes, trois saxophones et un euphonium, cette formation apporte des couleurs cuivrées, boisées, mates et timbrées. Pour mettre en avant toute l’ampleur de cet alliage, le Saxback Ensemble a choisi quatre comédies musicales aux couleurs et aux influences différentes.
La comédie musicale est un genre riche et varié, divertissant et populaire, c’est donc tout naturellement que le Saxback Ensemble s’est tourné vers ce répertoire. Ils vous proposent : Candide, West Side Story, L’Opéra de quat’sous, Fiddler on the roof.

- Au Théâtre Essaïon : Marie S et le collectif Danton Cent Soleils, tous les mercredis à 21h30

Marie S. s’empare de l’univers d’Alexis Morel, entre chanson à texte et film fantastique. Elle murmure, chante, hurle une poésie atypique, accompagnée par les formidables musiciens issus du classique et du jazz du collectif Danton.
Ce sont des mélodies pop, des airs à chanter sous sa douche, de la musique de conte pour enfant, de piano-bar, c’est du bon son. Des textes, des vrais, touchants, drôles, grinçants, loin des rimes de mirliton.

Danton, c’est des chansons, des mélodies pop, des airs à chanter sous sa douche, de la musique de conte pour enfant, de film fantastique, de piano-bar, c’est du bon son.
Danton, c’est des textes, des vrais, touchants, drôles, grinçants, loin des rimes de mirliton.

- La Gaîté Lyrique, présente Little Simz + Sônge, jeudi 30 Mars à 19h30

Protégée de ses grands-cousins américains, Little Simz s’impose comme l’une des révélation de la scène Grime britannique. Une bonne occasion de la découvrir pour son passage au festival les Femmes s’en mêlent.
Déjà repérée par Jay-Z ou Kendrick Lamar, Little Simz est l’une des plus belles révélations du hip-hop britannique. A son actif, plusieurs mixtapes et une poignée d’EPs sortis en toute indépendance. Sur des instrus hip-hop à tendance grime, le flow aiguisé et les textes percutants de la jeune rappeuse possèdent déjà la marque des plus grands.

Little Simz sera suivie de Sônge, cette Quimpéroise n’en finit plus de faire tourner les têtes : tout le monde semble succomber à son univers inclassable. Ses concerts sont des voyages poétiques : une savane à perte de vue d’où s’échappe une mystérieuse mélopée africaine, une métropole la nuit rythmée par le beat d’un RnB 2.0, un enfer onirique où des concerts de Gospel électronique seraient donnés, à découvrir.



Évènements passés

Le Marais est un quartier historique de Paris, qui se situe dans les 3e et 4e arrondissements. Autrefois un vaste marécage - d’où son nom - le Marais est aujourd’hui l’endroit idéal pour pêcher une bonne sortie culturelle. Festivals de cinéma ou de musique, salons, fêtes de quartier et rencontres citoyennes... Tout est permis dans le Marais !

Vous trouverez ci-dessous l’agenda des évènements qui ont lieu en 2014 à Paris - Marais, par ordre chronologique. Les dates exactes ne sont pas toujours connues longtemps à l’avance, c’est pourquoi dans certains cas, nous indiquons les dates des éditions précédentes, en attendant d’obtenir les informations permettant de mettre à jour l’article.

JPEG

Les fêtes et festivals :

Il se déroule dans le Marais chaque année un nombre conséquent de festivals à portée locale ou internationale. Parmi les festivals les plus attendus, il y a le Festival International du Film des Droits de l’Homme, le Nouveau Festival au Centre Pompidou, le festival Cinéma du Réel, le Festival des Cultures Juives (juin), dont la programmation est chaque année plus imposante, le Festival FNAC Live durant l’opération Paris Plages ou encore l’original Festiblog en septembre.

Les salons :

Grâce notamment à l’Espace des Blanc-Manteaux, le Marais accueille aussi tous les ans son lot de salons. On peut retenir entre autres le salon Vivez Bio (mars), le salon du Vintage en septembre ou encore Slick Art Fair en octobre. Comme on le voit, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Autres évènements :

Centre culturel, le Marais est aussi un quartier qui sait s’amuser et se dépenser. Le carnaval vénitien de février, le Tournoi International de Paris (17 au 20 mai), ou encore les foulées du Marais (juin) sont là pour le prouver.


Le programme 2014 dans le Marais :

Janvier 2014

Fin des vacances de noël

Février 2013

Festival International du Film des Droits de l’Homme
Nouveau Festival au Centre Pompidou

JPEG


Évènements passés

Mars 2013

Vacances d’hiver
Semi-Marathon de Paris
Festival Ici et Demain
Carnaval des Femmes à Paris
Cinéma du Réel

Avril 2013

Bourse aux vélos du 4e
Extra Ball
Paris Fashion Week
Vacances de printemps

Mai 2013

Journées nomades
Festival du cinéma brésilien de Paris
Tournoi International de Paris

Juin 2013

Festival O 4 vents
Festival le court en dit long
Nuit Paris Jeunes
Festival des Cultures Juives
foulées du Marais
Festival de la rue
Festival Musique en l’île
Marché de la poésie

Juillet 2013

Vacances d’été :
Festival Soirs d’été
Festival Européen Jeunes Talents
Festival FNAC Live

Septembre 2013

Rentrée scolaire
Festiblog
Paris Fashion Week
salon du Vintage

Octobre 2016

Quinzaine du cinéma francophone
Slick art fair
Mon patrimoine secret
Festival de l’imaginaire
Salon T Mode
Salon de la revue
Bourse aux vélos du 3e
Vacances de la Toussaint
Festival on y danse prochain en octobre 2017

Novembre 2013

Salon Antiquités-brocantes
Salon de l’autre livre
Crèche de Noël de Notre Dame de Paris
Salon des créateurs et des ateliers d’art

Décembre 2013

Salon Vivez bio Paris
Messe de Minuit Notre-Dame
Vacances de noël


Voir également le programme des sorties et évènements dans les autres arrondissements de Paris :
1er - 2e - Marais (3e et 4e) - 5e - 6e - 7e - 8e - 9e - 10e - 11e - 12e - 13e - 14e - 15e - 16e - 17e - 18e - 19e - 20e


Dernière modification : par Denis - Crédit image : © http://www.dejazet.com/ avec Les Amoureux, de Goldoni - http://www.dejazet.com/spectacles/les-amoureux-de-goldoni-60s/
Vos posts
year one Photographies de Peter Murphy Du 24 novembre au 1er décembre 2016 Sur le fil de Paris 2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris (...)

Tous les messages

  • year one
    Photographies de Peter Murphy

    Du 24 novembre au 1er décembre 2016

    Sur le fil de Paris
    2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris
    www.surlefildeparis.fr

    « Année Un ». Un nouveau départ, le recommencement. Un an dans un nouvel endroit bien connu, un nouveau regard sur un lieu familier. Une année à observer. Une année à se documenter.

    Les photographies dans l’exposition ‘’Année Un’’ représentent effectivement un an dans une vie, mais ne sont pas une série d’événements vécus dans une année. Au contraire, ces images véhiculent des émotions et des sentiments ressentis pendant une période de transition : l’excitation, l’appréhension, l’ambition, la curiosité, l’anxiété, la colère, la joie et les autres. Des émotions prises sur le vif chez chacun d’entre nous parisiens, mais véhiculés par l’œil du photographe de retour.

    Inspiré par les millions de petits moments qui se produisent autour de nous dans une ville comme Paris, Peter Murphy expatrié 9 ans au Canada, réapprend à vivre dans la capitale. Ces photos font partie de son processus de (ré) intégration, de (re) connexion à travers des moments partagés mais désormais figés dans le temps.

    petermurphy.ce@gmail.com

    http://www.petermurphyphoto.com/

    Répondre

  • Chaque jeudi à 20h30, rencontrez la crème de l’humour parisien, le top de la blague de la capitale, le summum de la galéjade francilienne, enfin la suprématie de la rigolade actuelle quoi !

    A chaque soirée retrouvez une programmation aussi bien excellente que variée, avec à chaque fois de nouveaux arrivant ainsi que le meilleur des passages précédents.

    Le lieu : L’Equinox (33, Rue des Rosiers 75004).

    L’accès est gratuit (1 consommation obligatoire, chapeau pour l’artiste).

    Réservations possibles sur : http://www.billetreduc.com/172268/evt.htm

    Répondre

Améliorez la pertinence de notre contenu en donnant votre avis, en apportant un complément d'information ou une correction

Qui êtes-vous ?
Votre message
Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.