Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Agenda du mois

Nouvelles sorties dans le Marais, votre agenda de février 2017

16 février 2017 par Denis

Sortir dans le Marais, des idées, culture, arts et spectacles, un cocktail de suggestions spécial mois de février pour petits et grands.

Février 2017 dans le Marais


Accès rapide : Les spectacles - Les expositions - Les évènements - Activités avec les enfants - Les concerts


SPECTACLES

- Théâtre Espace Marais : Amok de Stefan Sweig, mise en scène Joseph Morana, tous les lundis et vendredis à 19h15

Tout commence par la rencontre en pleine nuit sur le pont d’un bateau, en provenance des tropiques, d’un écrivain et d’un mystérieux inconnu, alcoolisé et en proie à de terribles tourments.
Celui-ci se met à raconter une folle et étrange histoire, lui étant arrivé à son un poste de médecin au fin fond d’une station en Malaisie. Alors qu’il est chez lui, en proie à une solitude incommensurable, entre ses femmes jaunes et son bon whisky, une femme hautaine et orgueilleuse vient le consulter.
Le récit vous entraîne dans une course poursuite sensuelle, passionnelle et effroyable.

- Le Café de la Gare, Ex in the City, du mercredi au samedi à 20h et matinée le samedi à 18h30

Forts de leur succès dans Desperate Housemen, ils reviennent dans une toute nouvelle comédie. Tous les secrets du couple dans une soirée de folie.
Alexis et Stéphane sont au courant que leur ami Benjamin va bientôt être quitté par sa petite amie. Pour eux c’est certain sa "future" sera bientôt son ex !
Ils ne savent pas trop comment lui en parler quand celui-ci leur annonce qu’il va la demander en mariage demain ! Entre réflexions sur le couple et stratégies de reconquête inédites, la soirée s’annonce épique...

-  Le Théâtre des Blancs Manteaux présente : Petits secrets de famille ! Mise en scène Béatrice Vernhes, tous les lundis à 21h

Voilà une famille qui va faire passer la vôtre pour un long fleuve tranquille ! Madame Dumont a bien du souci : sa fille est amoureuse, le chat de la voisine s’est fait la malle et les concierges sont plus envahissants que jamais. Sans parler de cet étrange colis envoyé par un expéditeur inconnu...
De cachotteries sans conséquence en vaste imposture, le passé refait surface et les petits secrets font place aux grandes révélations.
Petits secrets de famille, une comédie enlevée où le rire, entre rebondissements et quiproquos, ne connaît pas de répit.

- Le Centre Culturel Suisse, Private : Wear a mask when you talk to me, mardi 21 et mercredi 22 février à 20h, Alexandra Bachzetsis

Exceptionnellement seule sur scène, Alexandra Bachzetsis poursuit son exploration de la pop culture : danses de drag-queens orientales, exercices de yoga à l’occidentale, poses inspirées du football et du porno, mouvements de répétitions de théâtre et pas de danse de Michael Jackson revus par des adolescents. Loin d’une vision parodique de ces gestes, la danseuse, performeuse et chorégraphe s’interroge : « comment le genre et le désir sexuel sont-ils fabriqués par la répétition rituelle de certains gestes dans un contexte néolibéral » ?

- Au Théâtre Dejazet : Entretiens d’embauche et autres demandes excessives. Une pièce écrite et mis en scène par Anne Bourgeois, du mardi au samedi à 19h

Sur le mode de la comédie, peu à peu se dessine un portrait de femme à fleur de peau dans laquelle chacun se reconnaîtra.
La " demandeuse ", incarnée par la comédienne à la fois drôle, humble et bouleversée, nous entraîne dans des digressions cocasses et révoltées, mêlant entretiens d’embauches, décryptage du monde du travail, et dialogue délirant avec l’au-delà.

- Au Théâtre Essaïon, Une heure avec Montaigne, Delphine Thellier, tous les lundis à 20h

L’ami de toujours, l’amoureux de la gaité, de la volupté, le philosophe du peuple se confie en direct.
Avec une simplicité touchante, Delphine Thellier incarne tranquillement Montaigne. A partir des Essais, elle nous fait savourer avec humour la finesse et l’à propos de l’un des plus grands philosophes de tous les temps.

-  Théâtre du Marais : Henry Fexa, magie ! Tous les dimanches à 20h30

"Et si on mélangeait notre énergie autour de la magie, du mentalisme et de l’illusion ?" Henry Fexa, magicien expérimenté, vous ouvre les portes du théâtre du Marais pour un spectacle dynamique et interactif.
Vous y redécouvrirez le mentalisme ainsi que la magie des cartes remis au goût du jour.

- Le Centre Georges Pompidou présente Extra Shapes, DD Dorvillier, Sébastien Roux, Thomas Dunn, du 23 au 25 février à 20h30 et matinée le 25 février à 17h30. Grande salle

Extra Shapes renouvelle l’expérience sensorielle du spectacle de danse. L’artiste DD Dorvillier propose simultanément une chorégraphie, un concert et un spectacle de lumière. Conçue en collaboration avec le compositeur Sébastien Roux, le créateur lumière Thomas Dunn et trois danseurs, cette pièce explore les affinités et les antagonismes entre mouvement, son et lumière.
La scène est un rectangle fait de trois bandes colorées correspondant chacune à une partition, pour les danseurs, pour les haut-parleurs, pour la lumière. Ces partitions autonomes sont jouées à trois reprises. Le public installé autour de la scène se déplace pour expérimenter sous différentes facettes les limites perceptives du son, de la lumière et du mouvement.

- Centre Wallonie Bruxelles : Avec le Paradis au Bout, de Florian Pâque, mercredi 8 février à 20h

Cinq jeunes comédiens sont, comme leurs personnages, nés en 1989. Ils relisent, en tableaux successifs les grands événements de leur histoire contemporaine : la chute du mur de Berlin, le 11 septembre 2001, la crise financière en 2008, jusqu’à aujourd’hui. Ils cherchent dans ces récits des raisons d’espérer une société plus juste et plus heureuse.

-  Théâtre Bo : Jonathan O’Donnell dans Cordialement, tous les lundis à 21h30

Dans ce spectacle Jonathan O’Donnell va vous parler de sa vie... Mais aussi de ses expériences, de sa réorientation professionnelle, de pourquoi il n’aime pas trop le mariage, ou encore de comment il a failli aller en prison malgré sa tête de mec gentil.
Il n’aurait pas pu raconter tout cela à ses anciens collègues de bureau. Mais avec vous c’est différent, il sait qu’il peut tout vous dire.

- Au Point Virgule : Yvette Leglaire dans Yvette Leglaire a pris perpette, tous les dimanches à 22h30

Yvette Leglaire, la Magnifique, entame sa 12e année de succès au Point Virgule ! A l’occasion de la sortie de son premier album totalement original Yvette Leglaire chante Yvette Leglaire, la diva, toujours accompagnée de son fidèle pianiste, vous propose un tout nouveau spectacle.
Vous retrouverez parodies, chansons d’humour, textes décalés, quelques méchancetés, beaucoup d’autodérision, et un florilège de ses plus célèbres interprétations.
Yvette Leglaire, 75 ans de carrière, un mythe, un peu mité, souvent imité, mais jamais égalé ! Dépêchez-vous, ne manquez pas ce rendez-vous incontournable du dimanche soir... A son âge, on ne sait jamais !


EXPOSITIONS

- Au Carreau du Temple, Videobox #2, avec Pierre Gaignard, jusqu’au 22 février de 10h à 22h

Pour cette deuxième session de Videobox, Le Carreau du Temple invite le jeune sculpteur et réalisateur Pierre Gaignard, représenté par la galerie Eric Mouchet, à Paris. Il présente une série de trois de ses œuvres vidéos réalisées en Italie cette année, en 2016 : Tutta la mia roba, Stronza Valentina et Roma-mamma-mia, la fabbrica dei ragazzi.
Les œuvres de Pierre Gaignard témoignent d’une nouvelle façon d’appréhender la vidéo d’art, sans fard et sans détours, se souciant faussement des moyens mis en lumière.

- ΠJAMA Galerie (Pijama Galerie), Exposition Anne-Laure Koubbi : "Hibridae", jusqu’au 26 février, du mardi au vendredi de 10h à 19h samedi de 12h à 19h

Avec méticulosité et précision, Anne Laure Koubbi manie aussi bien la bille de son stylo fétiche que ses scalpels, non pour disséquer le vivant mais pour retailler ce qui avait été oublié et lui redonner vie. Elle mélange sur le papier, telle une illusionniste, de vieux grimoires et un trait emblématique dont la finesse relève presque de la magie.

- Mairie du 3e, Exposition "Hommes sculptures" par Cindy Nikolic. Du 6 au 27 février

« Partir de la photo d’une personne pour la représenter comme un objet sculpté, tel est le procédé mis en place dans ce début de série. Le fond est uni et mat, il souligne le sujet à la manière des murs d’une scénographie de musée.

En utilisant des codes de l’académisme et en supprimant les vêtements, je sors les modèles de leur époque et leur donne un aspect intemporel. Les couleurs de peau et de cheveux sont unifiées avec l’utilisation des couleurs des matières classiques de la sculpture. Cette image épurée transforme-t-elle la personne en objet sans âme ou au contraire donne-t-elle à voir l’essence de sa personnalité ? » - Cindy Nikolic
Vernissage jeudi 9 février à 18h30

- Mairie du 4e, exposition de photos de Jean-Baptiste Lhomeau jusqu’au 5 mars. Du lundi au vendredi : 8h30 - 17h et jeudi jusqu’à 19h30

L’histoire au fil des murs. Au fil de ses clichés, le visiteur est invité à porter un autre regard sur les murs, les bordures, les façades de nos villes. Car Jean-Baptiste Lhomeau a l’œil pour déceler dans le béton, l’asphalte ou le plâtre, un récit, des personnages, des visages…
Par ces photos, l’artiste nous raconte une histoire rupestre de la cité et construit sa propre archéologie imaginaire. A voir jusqu’au 5 mars dans la salle d’exposition de la Mairie du 4e.

- Musée de la Chasse et de la Nature, Scènes de Chasse en Allemagne, jusqu’au 12 février, du mardi à dimanche, 11h à 18h et le mercredi, 11h à 21h30

La nature n’est-elle pas la même de part et d’autre du Rhin ? L’exposition met en évidence les spécificités germaniques dans la représentation de la chasse. Aux chasses romantiques servant de prétexte à exprimer la beauté du paysage, succède une production diversifiée exaltant la convivialité de la chasse, la fierté du chasseur ou la puissance expressive du gibier avec la figure du cerf bramant, devenue l’archétype du kitsch.

L’exposition réserve un face-à-face entre le peintre Ferdinand von Rayski, maître de l’École de Dresde, et l’artiste contemporain Georg Baselitz qui, malgré des époques et des tempéraments différents, conçoivent la faune sauvage et la chasse comme une source d’inspiration.

-  La Galerie Isabelle Gounod, présente “Objets à réaction”, du 2 au 25 février, du mardi au samedi de 11h à 19h

Sur une invitation de Maude Maris à Mireille Blanc et Colombe Marcasiano.
Une proposition de Maude Maris à l’occasion des 10 ans de Chamalot - Résidence d’artistes. Maude Maris, Mireille Blanc et Colombe Marcasiano, trois peintres qui ont en commun le recours à l’objet, et dont la pratique est traversée par la sculpture.
C’est bien à partir de l’objet de tous les jours, que nous façonnons une esthétique du domestique métamorphosé. Copie épurée, réduction par le cadrage ou par l’échelle, altération par les étapes successives du travail, nous explorons dans notre rapport au réel ce même principe d’abstraction que Rodin recherchait dans les fragments antiques de bustes décapités qu’il collectionnait. - Maude Maris, juillet 2016
Vernissage le 2 février 2017 de 18h à 21h

- A la Gaîté lyrique : du mardi au samedi de 14h à 20h, et le dimanche de 12h à 18h

- Galerie du jour, Agnès b. présente Victory, Cleon Peterson, jusqu’au 18 février, du mardi au samedi de 11h à 19h.

Pour sa première exposition personnelle en France, Cleon Peterson présente à la galerie du jour agnès b. l’exposition Victory. Cette nouvelle série de toiles, oeuvres sur bois et sculptures inédites plongent le visiteur dans l’univers oppressant de l’artiste, « ce monde noir que chacun de nous porte en soi ».
Le travail de Cleon Peterson souligne une nouvelle réalité, celle d’un monde où l’humanité et ses valeurs sont malmenées par le chaos et l’idéologie guerrière. Compassion et empathie paraissent être de lointains souvenirs dans une société où l’idée de l’autre comme étranger s’installe.

Au centre de cette machine destructrice se cacherait une impulsion moteur, celle d’imposer au monde un seul et même idéal. Chorégraphie en noir et blanc du corps dans l’affrontement, cauchemar, violence physique et mentale : Cleon Peterson n’offre aucun échappatoire dans un monde en crise et délitement.
À l’occasion de cette exposition, une sérigraphie signée et numérotée sera éditée en 100 exemplaires, disponible exclusivement à la galerie du jour agnès b.

- Archives Nationales : Présumées coupables XIVe-XXe siècle. Du lundi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 14h à 17h30, fermée le mardi et les jours fériés. Jusqu’au 27 mars.

Restituer la voix des femmes à travers les pièces de procédure de la fin du Moyen Âge au XXe siècle, telle est l’ambition de cette grande exposition. Plus de 320 procès-verbaux d’interrogatoires, qui sont parfois les seules traces écrites de destinées fragiles, nous livrent les propos tenus par des femmes confrontées aux juges qui les questionnent.
L’exposition privilégie cinq archétypes : la sorcière en Europe aux XVIe-XVIIe siècles, l’empoisonneuse, l’infanticide, la pétroleuse de la Commune de Paris et, enfin, la traîtresse incarnée le plus souvent par la femme tondue lors de la Libération.

Au-delà de la foule des anonymes jugées pour des « crimes atroces », seront bien sûr exposés les interrogatoires des personnalités : Jeanne d’Arc, La Voisin, La Brinvilliers, Violette Nozière, Arletty, etc.
De courts extraits, défilant sur écran, transcrits et traduits, permettront aux visiteurs de lire et entendre des fragments de propos évoquant la violence, la haine, les malheurs et, ça-et-là, l’amour, tels qu’un greffier les a notés dans les procès-verbaux d’interrogatoires, les « auditions de bouche », les confrontations aux témoins, les notes et plumitifs d’audiences, ...

- Pavillon de l’Arsenal : 30 architectes , jusqu’au 27 février, du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h

30 architectes présente la démarche d’agences internationales, émergentes, confirmées ou figures historiques de la discipline au travers d’un élément original de conception ou de recherche théorique. La sélection sensible et évolutive, réalisée par l’agence d’architecture Marion Bernard, forme un musée imaginaire de la discipline et de ses pratiques.
L’exposition rassemble vidéos, maquettes, installations, dessins originaux, prototypes, livres ...

- Institut Suédois présente "Papas" de Johan Bävman . Du mardi au dimanche de 12h à 18h jusqu’au 19 mars

Si la Suède est connue pour avoir mis en place l’un des systèmes de congé parental les plus généreux au monde (480 jours indemnisés dont 90 attribués à chaque parent de manière incessible), seuls 14 % des parents suédois décident de l’utiliser et de le partager à égalité. Encourager hommes et femmes à mieux répartir leur congé parental par des mesures incitatives ne suffit donc pas.

Photographe maintes fois primé, Johan Bävman a choisi, dans son projet Swedish Dads, de faire le portrait de ces pères de tous milieux sociaux qui ont choisi de s’occuper de leurs enfants pendant au moins 6 mois. « Je veux comprendre pourquoi ces hommes ont choisi de rester à la maison beaucoup plus longtemps que les autres pères suédois.
Qu’est-ce que cela leur a apporté ? Dans quelle mesure leur relation avec leur partenaire a-t-elle changé ? A quoi s’attendaient-ils avant de prendre leur congé parental ? » La galerie de portraits de papas avec leurs enfants est à la fois insolite et touchante. Elle interpelle en dévoilant une autre vision de la paternité et de la masculinité.

- Musée d’art et d’histoire du judaïsme, « Ô vous, frères humains ». Luz dessine Albert Cohen jusqu’au dimanche 28 mai. Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 11h à 18h, mercredi : 11h à 21h, dimanche : 10h à 19h

Le musée d’art et d’histoire du Judaïsme expose les planches originales du roman graphique de Luz, Ô vous, frères humains, adapté du récit éponyme d’Albert Cohen. Quatre ans après avoir obtenu une reconnaissance internationale avec Belle du seigneur, Albert Cohen publie Ô vous, frères humains (Gallimard, 1972).
Quelques mois après l’attaque terroriste du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo, au cours de laquelle périssent ses amis et collègues, Luz publie Catharsis chez Futuropolis. Dans ce « carnet de santé en images », il décrit le choc provoqué par les attentats. Toujours habité par le thème de la perte de l’innocence, il s’empare ensuite du récit autobiographique d’Albert Cohen.

L’exposition des 130 dessins du roman graphique de Luz, prêtés par l’artiste, permet de faire redécouvrir au public l’un des textes les plus forts et les plus émouvants d’Albert Cohen. En regard de ce manifeste humaniste, l’exposition présente des archives issues du fonds Albert Cohen récemment acquis par le Mahj.

- A la Galerie Emmanuel Perrotin, Pieter Vermeersch, jusqu’au 18 février, du mardi au samedi de 11h à 19h

"Pour en revenir à la question de l’effort, les toiles grand format qui exhibent, en leur cœur même, une intrusion délibérée à la manière d’un effacement volontaire, théâtralisent pour leur part une tension qu’on aurait jusqu’ici pu croire absente du travail de l’artiste. Des irruptions ou des interventions physiques sur le continuum sans heurt, éthéré, de la célèbre palette éphémère de Vermeersch". - Dieter Roelstraete

- Maison Européenne de la Photographie, Bernard Plossu, la collection d’un photographe, du 8 février au 9 avril, du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45

Bernard Plossu aime passionnément la photographie, les voyages et les rencontres. Depuis la fin des années 1960, à Paris, au Mexique, aux Etats-Unis, lors de nombreux voyages et séjours autour du monde, en Italie, en Espagne, en Belgique notamment, et partout en France, il a rencontré un très grand nombre de “collègues“ photographes et constitué ainsi une collection de 1 200 tirages environ, réalisés par plus de 600 auteurs de tous horizons.
Bernard Plossu a fait don de l’ensemble de sa collection à la Maison Européenne de la Photographie en février 2016. Cet accrochage présente une sélection de 160 tirages environ, représentatifs de cet ensemble.


EVENEMENTS

- Au Carreau du Temple, Festival annuel international de Swing : le Lindylicious, samedi 18 et dimanche 19 février de 10h à 18h

Le Lindylicious est le festival annuel international de Swing organisé par l’association Shake That Swing. Pour sa troisième édition en 2017, il accueillera environ 355 stagiaires venus prendre des cours de danses auprès des 11 professeurs internationaux engagés pour l’événement, et plus de 450 danseurs de Lindy Hop lors des 3 soirées organisées dans le cadre du festival.

Le Lindylicious a été créé afin d’apporter un concept unique à Paris : un festival sur 3 jours, composé de cours de danse en journée entre 10h et 18h au Carreau du Temple, et de bals swing avec orchestres live en soirée dans les salles emblématiques de la scène du Swing parisien, et rassemblant les danseurs de tous horizons dans un esprit qui prône la convivialité et la qualité de la pédagogie, à l’image de l’association.
La soirée du dimanche 19 février se déroulera au Chalet du Lac :
Orée du Bois de Vincennes, Avenue de Bel air, 75012 Paris

- Mairie du 4e, exposition de photos de Jean-Baptiste Lhomeau jusqu’au 5 mars. Du lundi au vendredi : 8h30 - 17h et jeudi jusqu’à 19h30

L’histoire au fil des murs. Au fil de ses clichés, le visiteur est invité à porter un autre regard sur les murs, les bordures, les façades de nos villes. Car Jean-Baptiste Lhomeau a l’œil pour déceler dans le béton, l’asphalte ou le plâtre, un récit, des personnages, des visages…
Par ces photos, l’artiste nous raconte une histoire rupestre de la cité et construit sa propre archéologie imaginaire. A voir jusqu’au 5 mars dans la salle d’exposition de la Mairie du 4e.

- Mairie du 3e, Festival des Cultures LGBT jusqu’au 17 février

L’art et la culture permettent en effet de se retrouver autour de l’expression et du partage d’émotions et de connaissances. Ils sont une occasion de rencontre de partage autour de ce qui fait notre humanité commune, dans la paix et l’ouverture. L’idée est avant tout de mettre en lumière la richesse et la diversité des cultures LGBT à Paris et en Île-de-France pour lutter contre les stéréotypes et faire évoluer les mentalités.
Et plus d’infos avec : http://www.festivaldescultureslgbt.org/fr

- Nouvel An chinois 2017 dans le Marais

Comme tous les ans, le Comité des Fêtes et la Mairie du 3e, propose de nombreux événements pour entrer dans le Nouvel an chinois. Février 2017, une semaine culturelle aux couleurs de la Chine.
Au programme : conférences, exposition, concerts, défilé (annulé cette année) et aussi démonstrations d’arts martiaux. Pour les plus petits comme les plus grands, découvrez le programme.


ENFANTS

- Théâtre Espace Marais : Les fourberies de Scapin, les vendredis 17 et 24 février et les samedis 4 et 11 février à 17h15, mise en scène Michel Bouttier

Le temps est compté, c’est le génial Scapin qui tire les ficelles de ce grand théâtre de marionnettes et il fera triompher l’Amour.
"Les fourberies de Scapin" c’est un grand coup de fouet qui saisit. Un tourbillon qui attrape et entraîne dans une course folle. Où chaque protagoniste court à son bonheur dans ses intérêts propres.
Un texte croustillant avec ses rebondissements, ses situations, ses gags, un grand classique revigorant, qui n’a pas perdu une ride ! Alors que diriez-vous d’une bonne leçon de fourberies donnée par le maître incontesté du genre : Scapin.

- Au Point Virgule : La famille Maestro, les dimanches 12 et 26 février à 14h

La Famille Maestro revisite Mozart, Beethoven, Strauss, Vivaldi, Bizet, et fait swinguer les idées reçues sur la musique classique.
Prenez des airs célèbres de musique classique...
Rajoutez-y des paroles afin d’en faire des chansons
Entre chaque chanson, insérez des petits sketchs agrémentés d’une bonne dose d’humour (Indispensable pour avoir sa carte d’entrée au Point-Virgule !)
Mélangez le tout et vous obtiendrez un délicieux spectacle musical pour petites et grandes oreilles....

- Le Café de la Gare, Poil de carotte de Jules Renard, mise en scène Frédéric Cerdal, les vendredis à 14h15 et samedis à 14h30

Cette pièce éponyme du roman s’en distingue par le public auquel elle est destinée. Si l’écrivain s’adressait à l’enfance, l’homme de théâtre s’ouvre à une audience bien plus large.
Elle fut écrite par Jules Renard lui-même et créée en 1900 dans une mise en scène d’Antoine. Dès sa création cette oeuvre théâtrale connut un immense succès et les thèmes abordés n’ont pas pris une ride (la famille, la mésentente, le manque de communication, la différence, la difficulté à vivre ensemble, etc.) Malgré le temps qui passe tous ces sujets restent d’une d’actualité brûlante.
Annette, nouvelle servante de la famille Lepic, provoque le dialogue et Poil de carotte, le fils mal-aimé alors âgé de 16 ans, bascule de l’adolescence au monde des adultes.

Le génie de Jules Renard est de nous émouvoir autant que nous faire rire de tous ces travers universels.

-  Au Théâtre Essaïon : Le Pays Toutencarton, mise en scène Marie Teissier, tous les samedis et dimanches à 11h, et aussi du lundi au vendredi pendant les vacances scolaires à 10h30

Viens rêver avec Margot dans sa nouvelle chambre. Elle a emménagé et les cartons attendent d’être rangés, soudain un carton se met à lui parler...
La petite Margot vient de déménager. Pour sa première nuit, au milieu des cartons, elle ne tient pas tranquille au moment d’aller dormir. Grâce à son doudou "magique" et à son imagination, elle commence un voyage au pays des rêves.
Guidée par son ami Cartoon et au rythme des notes des grands morceaux classiques, les boîtes d’emballages se transforment, berçant l’espiègle Margot au gré des fantaisies de l’enfance.

- Théâtre Bo : Où es-tu Cacahuète ? Tous les samedis et dimanches et du mardi au vendredi du 7 au 17 février pendant les vacances scolaires à 16h

Ce matin, Capucine est surprise, son petit chat à disparu. Lui fait il une farce ? S’est il perdu ? Soudain, elle entend un miaulement venant de son livre préféré...
Avec l’aide de tous les enfants, la petite fille va réussir à entrer dans le livre des merveilles et rencontrer tous les personnages fantastiques des mondes imaginaires.
De ce voyage interactif, Capucine va partager avec les enfants une aventure musicale inoubliable teintée de poésie et d’éclats de rire !

- Au Centre Georges Pompidou : "TDT #4", du 4 au 19 février à 14h (4h) au Studio 13/16

Fans de design, venez passer vos vacances au Studio 13/16 ! Depuis quatre ans, le Tremplin des talents invite des artistes qui partagent avec des adolescents talentueux une pratique artistique commune.
Autour de Samy Rio, designer (grand prix du festival Design Parade en 2015) et de l’artiste Manon Saint-Jours, des artistes et des créateurs sont invités pour une édition spéciale design.
Qu’il soit textile, sonore, graphique ou industriel, le design est le dénominateur commun des ateliers proposés avec la complicité d’adolescents passionnés venus faire la démonstration de leur talent. Dans un espace conçu comme un studio de création où naissent les concepts, les idées et les formes, les designers se succèdent avec comme fil rouge une histoire collective à inventer.

- A la Gaîté lyrique : Haut les mains ! Du 16 au 19 février

Le thérémine est un des plus anciens instruments de musique électronique.
Pendant les vacances de février, la Gaîté Lyrique lance l’École de therémine, adressée à trois tranches d’âge (4-6 ans, 7 +, et adultes), des ateliers d’initiation au thérémine. Des performances-concerts, des ateliers de brico-labo-ration, une conférence, une sélection d’applis. A partir du 25 mars, il y aura aussi des ateliers mensuels.
Ateliers d’initiation de 45’


CONCERTS

-  Théâtre du Marais : Mademoiselle, tous les jeudis à 20h, avec Isabelle Layer et Vincent Gaillard

Quand le chic parisien rencontre Cabaret, Chorus Line ou Chicago... Quand le glamour à la française embrasse l’univers de Liza Minnelli, Frank Sinatra, Marilyn Monroe ou Peggy Lee...
Mademoiselle est une célèbre meneuse de revue. Elle enflamme depuis des années les plus grandes scènes parisiennes, du Casino de Paris au Lido, en passant par le Moulin Rouge et les Folies Bergère. Le soir de ses adieux, dans l’intimité chaleureuse de sa loge, elle nous livre l’histoire de la petite fille aux grands rêves... son histoire !

Dans un univers aussi tendre que pétillant, Mademoiselle revisite en français quelques-uns des plus grands standards du jazz, du cabaret et de la comédie musicale américaine, accompagnée au piano. Mademoiselle, un spectacle qui réchauffe les coeurs.

- Théâtre Bo : Made in Paris, les lundis et mardis à 20h avec Béatrice Costantini

Et si tous les supers anciens tubes inspirés par la Capitale devenaient des nouveaux tubes. Après avoir chanté les grands standards américains à travers le monde, Béatrice Costantini célèbre Paris lors d’un saisissant concert actualisant les airs magiques de la Capitale pour le plaisir de toutes les générations.
Ce phénomène est en train de se produire grâce à l’étonnante personnalité de Béatrice Costantini, et aux arrangements furieusement actuels, soutenus par un duo de musiciens surprenants qui ajoutent de la magie à la modernité.
Un show inédit qui permet enfin aux ados d’emmener leurs parents au spectacle.

- Au Carreau du Temple, Carré-Concert du Faubourg Simone #6, le vendredi 3 février à 20h30

Indie, pop, électro ou alternative, le Carreau du Temple et Faubourg Simone vous font découvrir la scène musicale émergente. L’audacieuse radio Faubourg Simone est de retour pour son désormais traditionnel rendez-vous Carré-Concert ! Un double plateau live au Carreau du Temple autour de la scène musicale émergente qui ne laissera pas vos oreilles indifférentes ! Les artistes Gandi Lake et Juniore se feront un plaisir de vous faire vibrer au son de leur musique électro-pop.

- Archives Nationales Trio Cantor. Voyage musical au cœur du répertoire pour trio avec piano, le samedi 25 février à 19h

Ce programme propose deux œuvres emblématiques du répertoire de chambre, un parcours à travers l’histoire de la musique au cœur du répertoire pour trio avec piano. Le Trio n°1 en si bémol majeur, op. 99, D. 898 de Schubert se distingue par son énergie rayonnante, sa fraîcheur radieuse et solaire. Quelques décennies plus tard, au crépuscule du romantisme, le Trio n°3 en ut mineur, op. 101 de Brahms illustre l’ampleur dramatique, le lyrisme intense de sa période tardive, dans une remarquable concision formelle.
Shuichi Okada, Violon
Gauthier Broutin, Violoncelle
Jean-Paul Gasparian, Piano

- Au Théâtre Essaïon : Pascal Mary dans Le Coeur en tête, tous les mercredis à 19h45

Après le succès de son précédent spectacle " Tout compte fait ", Pascal Mary nous propose un tout nouveau spectacle dans l’intimité d’un piano-voix.
Fin, drôle ou émouvant, Pascal Mary explore plus avant ses thèmes familiers : la vie sous toutes ses coutures, la quête de sens entre détresse et enchantement et donne toute la mesure de sa voix, de sa musique et de sa poésie, celles d’un homme libre et heureux en scène.

- La Gaîté Lyrique, présente Tycho + Heathered Pearls, vendredi 24 Février à 20h

Une référence majeure de la scène ambient, Tycho revient avec son talent singulier pour créer des atmosphères propices à la contemplation et l’évasion.
Une époque est définie comme une période de temps, souvent caractérisée par un développement distinct ou une série d’événements notables. C’est pour ça que Scott Hansen, leader du groupe Tycho, a décidé d’intituler leur nouvel album "Epoch".



Évènements passés

Le Marais est un quartier historique de Paris, qui se situe dans les 3e et 4e arrondissements. Autrefois un vaste marécage - d’où son nom - le Marais est aujourd’hui l’endroit idéal pour pêcher une bonne sortie culturelle. Festivals de cinéma ou de musique, salons, fêtes de quartier et rencontres citoyennes... Tout est permis dans le Marais !

Vous trouverez ci-dessous l’agenda des évènements qui ont lieu en 2014 à Paris - Marais, par ordre chronologique. Les dates exactes ne sont pas toujours connues longtemps à l’avance, c’est pourquoi dans certains cas, nous indiquons les dates des éditions précédentes, en attendant d’obtenir les informations permettant de mettre à jour l’article.

Les fêtes et festivals :

Il se déroule dans le Marais chaque année un nombre conséquent de festivals à portée locale ou internationale. Parmi les festivals les plus attendus, il y a le Festival International du Film des Droits de l’Homme, le Nouveau Festival au Centre Pompidou, le festival Cinéma du Réel, le Festival des Cultures Juives (juin), dont la programmation est chaque année plus imposante, le Festival FNAC Live durant l’opération Paris Plages ou encore l’original Festiblog en septembre.

Les salons :

Grâce notamment à l’Espace des Blanc-Manteaux, le Marais accueille aussi tous les ans son lot de salons. On peut retenir entre autres le salon Vivez Bio (mars), le salon du Vintage en septembre ou encore Slick Art Fair en octobre. Comme on le voit, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Autres évènements :

Centre culturel, le Marais est aussi un quartier qui sait s’amuser et se dépenser. Le carnaval vénitien de février, le Tournoi International de Paris (17 au 20 mai), ou encore les foulées du Marais (juin) sont là pour le prouver.


Le programme 2014 dans le Marais :

Janvier 2014

Fin des vacances de noël

Février 2013

Festival International du Film des Droits de l’Homme
Nouveau Festival au Centre Pompidou


Évènements passés

Mars 2013

Vacances d’hiver
Semi-Marathon de Paris
Festival Ici et Demain
Carnaval des Femmes à Paris
Cinéma du Réel

Avril 2013

Bourse aux vélos du 4e
Extra Ball
Paris Fashion Week
Vacances de printemps

Mai 2013

Journées nomades
Festival du cinéma brésilien de Paris
Tournoi International de Paris

Juin 2013

Festival O 4 vents
Festival le court en dit long
Nuit Paris Jeunes
Festival des Cultures Juives
foulées du Marais
Festival de la rue
Festival Musique en l’île
Marché de la poésie

Juillet 2013

Vacances d’été :
Festival Soirs d’été
Festival Européen Jeunes Talents
Festival FNAC Live

Septembre 2013

Rentrée scolaire
Festiblog
Paris Fashion Week
salon du Vintage

Octobre 2016

Quinzaine du cinéma francophone
Slick art fair
Mon patrimoine secret
Festival de l’imaginaire
Salon T Mode
Salon de la revue
Bourse aux vélos du 3e
Vacances de la Toussaint
Festival on y danse prochain en octobre 2017

Novembre 2013

Salon Antiquités-brocantes
Salon de l’autre livre
Crèche de Noël de Notre Dame de Paris
Salon des créateurs et des ateliers d’art

Décembre 2013

Salon Vivez bio Paris
Messe de Minuit Notre-Dame
Vacances de noël


Voir également le programme des sorties et évènements dans les autres arrondissements de Paris :
1er - 2e - Marais (3e et 4e) - 5e - 6e - 7e - 8e - 9e - 10e - 11e - 12e - 13e - 14e - 15e - 16e - 17e - 18e - 19e - 20e


Dernière modification : par Denis - Crédit image : ©Logo extrait - Spectacle : J'aime beaucoup ce que vous faites - http://www.cdlg.org/j/index.php/15-jaime au Café de la Gare
Vos posts
year one Photographies de Peter Murphy Du 24 novembre au 1er décembre 2016 Sur le fil de Paris 2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris (...)

Tous les messages

  • year one
    Photographies de Peter Murphy

    Du 24 novembre au 1er décembre 2016

    Sur le fil de Paris
    2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris
    www.surlefildeparis.fr

    « Année Un ». Un nouveau départ, le recommencement. Un an dans un nouvel endroit bien connu, un nouveau regard sur un lieu familier. Une année à observer. Une année à se documenter.

    Les photographies dans l’exposition ‘’Année Un’’ représentent effectivement un an dans une vie, mais ne sont pas une série d’événements vécus dans une année. Au contraire, ces images véhiculent des émotions et des sentiments ressentis pendant une période de transition : l’excitation, l’appréhension, l’ambition, la curiosité, l’anxiété, la colère, la joie et les autres. Des émotions prises sur le vif chez chacun d’entre nous parisiens, mais véhiculés par l’œil du photographe de retour.

    Inspiré par les millions de petits moments qui se produisent autour de nous dans une ville comme Paris, Peter Murphy expatrié 9 ans au Canada, réapprend à vivre dans la capitale. Ces photos font partie de son processus de (ré) intégration, de (re) connexion à travers des moments partagés mais désormais figés dans le temps.

    petermurphy.ce@gmail.com

    http://www.petermurphyphoto.com/

    Répondre

  • Chaque jeudi à 20h30, rencontrez la crème de l’humour parisien, le top de la blague de la capitale, le summum de la galéjade francilienne, enfin la suprématie de la rigolade actuelle quoi !

    A chaque soirée retrouvez une programmation aussi bien excellente que variée, avec à chaque fois de nouveaux arrivant ainsi que le meilleur des passages précédents.

    Le lieu : L’Equinox (33, Rue des Rosiers 75004).

    L’accès est gratuit (1 consommation obligatoire, chapeau pour l’artiste).

    Réservations possibles sur : http://www.billetreduc.com/172268/evt.htm

    Répondre

Améliorez la pertinence de notre contenu en donnant votre avis, en apportant un complément d'information ou une correction

Qui êtes-vous ?
Votre message
Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.