eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Vie de quartier, Le Marais > Les prochaines sorties dans le Marais à Paris, votre nouvelle agenda de juin (...)

Les prochaines sorties dans le Marais à Paris, votre nouvelle agenda de juin 2018

Dernière mise à jour : mercredi 6 juin 2018, par Denis

Des sorties dans le Marais, expositions, événements, concerts, arts et spectacles, un cocktail de suggestions à la veille de l’été pour le mois de juin et ça va Schtroumpfer au Centre Wallonie Bruxelles, expo Peyon !

Juin 2018 dans le Marais


Accès rapide : Les spectacles - Les expositions - Les évènements - Activités avec les enfants - Les concerts


SPECTACLES

Maison de la poésie, soirée Neverland avec Timothée de Fombelle et le musicien Albin de la Simone, vendredi 22 juin à 20h

Un matin, un voyageur prend la route. Le voici accostant sur les rivages de Neverland, le pays de l’enfance. Le temps d’une soirée, l’écrivain Timothée de Fombelle et le musicien Albin de la Simone chercheront à capturer avec nous l’enfance, « entière et vivante » entre lectures et musiques. Une soirée intime et joyeuse à ne pas manquer.
Timothée de Fombelle est romancier. Ses livres pour la jeunesse connaissent un immense succès : Tobie Lolness, Vango, Le Livre de Perle. Neverland, aux éditions de L’Iconoclaste est son premier livre pour les ​adultes. Son complice Albin de la Simone est auteur, compositeur et interprète.

Théâtre Espace Marais : Dom Juan de Molière, mise en scène Michel Bouttier, les dimanches du 3 au 17 juin à 18h30 et les vendredis 1er et 8 juin à 20h30

Dom Juan de Molière ? C’est un voyage universel et intemporel qui reste résolument moderne, déroutant et questionnant. Voyage ?... Vous avez dit voyage ?
C’est sur un rythme soutenu que Michel Bouttier entraîne le spectateur dans ce périple de Dom Juan, où séductions, conquêtes d’espaces, et désirs impérieux, brûlent notre voyageur effréné et toujours inassouvi. Les lieux défilent, les conquêtes s’accumulent, les actions s’accomplissent et la liberté de Dom Juan semble toujours plus proche... mais sa destination finale aura raison de lui.
Quatre acteurs caméléons, des éclairages aux univers changeants, une ambiance musicale envoûtante, une scénographie vivante et inventive nous plongent dès la première scène dans l’époque de Molière.

Le Théâtre des Blancs Manteaux présente : Clémence de Villeneuve dans Zout ! Tous les jeudis à 21h

Les personnages de Clémence de Villeneuve ne vont pas bien. La baby-sitter a des pulsions morbides, la nouvelle stagiaire des conditions de travail dégradées, le vieux monsieur très très envie de faire pipi... et d’autres, des travers et des pathologies que Clémence révèle dans un défilé qui va de l’insolite au très féroce...

Centre Culturel Suisse : Phil Hayes présente "These Are My Principles", du mardi 5 au vendredi 8 juin à 20h

Dans These Are My Principles. If you don’t like them I have others (Groucho Marx), Phil Hayes et Nada Gambier se livrent à une joute oratoire décalée et malicieuse au sujet des principes.
Que signifient-ils dans un monde de compromis ? Pourquoi ce que l’on a cru avec tant de conviction, cesse un jour de revêtir la même importance ?
Phil et Nada interrogent avec une dérision bienveillante les frontières troubles et mouvantes de nos certitudes.
En partenariat avec Libération et Les Inrockuptibles

Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Piaf.. Le cri du coeur du 12 au 14 juin à 21h et le vendredi 15 juin à 18h30

Mari Kazué chante Piaf accompagnée au piano par Patrick Vasori
Chaque matin au café Édith, je bois un café en regardant ses photos... Elles me parlent , je discute longtemps avec elles dans le silence.
Édith m’inonde sans arrêt d’amour et de courage, moi, la petite japonaise. Maintenant je ne regrette rien et, moins que jamais, de vivre à Paris. Pour mille raisons mon coeur, tout mon être ont besoin de crier d’amour, en chantant pour vous, c’est très important, en chantant pour vous : Piaf !

Au Théâtre Dejazet : Shannon n°5, lundi 25 juin à 20h30

Joie, humour, amitié, Shannon, au tempérament de feu, s’empare du répertoire de plusieurs artistes dans un spectacle débordant de créativité !
Elle exprime son bonheur d’être à nouveau sur scène entourée d’ artistes de grand talent, ses musiciens et danseuses et vous emporte dans un show inoubliable.
À vous couper le souffle et vous transporter justement par la musique, les chansons et la joie de vivre dans les feux de la Saint-Jean.

Au Carreau du Temple, "Si Ce N’est Toi", mise en scène Marion Coutarel, vendredi 8 juin à 20h

Dans le cadre du Festival Futur Composé 2018 "Autisme et Culture", Le Carreau du Temple accueille le spectacle "Si Ce N’est Toi", Cie Théâtre de la Remise.
Frappée par la ressemblance physique entre Auriane Vivien et son frère, Marion Coutarel découvre un jour que celui-ci est comme cette jeune comédienne rencontrée à La Bulle Bleue, atteint du syndrome de Williams, une maladie génétique rare.
Auriane Vivien et Laurent Coutarel, alors respectivement âgés de 30 et 45 ans, sont du jour au lendemain dotés d’un syndrome dont ils ignoraient l’existence, n’ayant jamais été diagnostiqués.
De cette révélation naît ce spectacle comme une enquête, entre auto-fiction et matériau documentaire, entre questionnement existentiel et parcours initiatique.

Au Théâtre Essaïon, Dieu est mort. Et moi non plus j’me sens pas très bien ! Du jeudi au samedi à 21h30, relâche le 16 juin

Entre les Monty Python et Woody Allen, Nietzsche et Coluche, Voltaire et Devos, un spectacle rock’n’roll et jubilatoire... Engagé et poétique...
C’est l’histoire réjouissante de la mort de Dieu par un petit garçon qui grandit et qui n’est pas content ; un souvenir féminin à la guitare électrique qui le hante, le perturbe. Alors c’est une genèse qui foire, des souvenirs d’enfance poétiques et décalés, des règlements de compte, un cours de philo qui dégénère, une séance chez le psy qui ne sert à rien...

Et du rire, des prophètes, un aquarium ! On croise Michel Sardou qui veut absolument y croire, Zorra et l’Arabie Saoudite, l’élection de Mitterrand avec une baguette magique, un poisson rouge moqueur, la première blague juive... C’est une histoire attachante et folle, qui donne à penser, rire, pleurer, mais surtout envie de rire parce que c’est une jubilation épidermique indispensable après Charlie et le 13 novembre.
Ce texte écrit en hommage à Charlie Hebdo a été primé au Concours Léopold Bellan en avril 2015, au théâtre Tristan Bernard à Paris.

Théâtre du Marais : Marion Mezadorian dans Pépites, tous les mardis à 20h30 jusqu’au 19 juin et le jeudi 28 juin à 21h30

Avec son premier spectacle, Marion Mezadorian nous embarque dans son univers peuplé de rencontres drôles et attachantes : "ses pépites".
"Pépites ", ce sont les définitions inattendues de mon père marseillais, mes aventures de célibataire volontaire, mes conversations avec ma grand-mère arménienne.

"Pépites", c’est le petit garçon de 4 ans qui a plus de répartie que toi, la personne qui doit lancer ta carrière de comédienne mais qui parle à peine français, le SDF que tu croises tous les jours en bas de chez toi sans t’arrêter.

Le Centre Georges Pompidou présente du 6 au 30 juin : Move 2018. Danse, performance, images en mouvement, le 7 juin de 18h à 21h et du 8 au 24 juin de 11h à 21h, Forum -1

MOVE, manifestation annuelle lancée en 2017 s’inscrit à l’intersection de la danse, de la performance et de l’image en mouvement en imaginant un espace et un temps de réflexion sur les modes d’exposition de la performance : dans la durée, avec la participation des publics et dans des espaces traditionnellement non dévolus à la danse.

Pour cette deuxième édition, MOVE propose des œuvres qui abordent la question du corps critique au sein d’un monde où il semble de plus en plus urgent pour les artistes de se confronter aux enjeux actuels marqués par des crises politiques ou identitaires, ainsi qu’aux conditions néo libérales de vie et de production auxquelles nous sommes confrontés. Les artistes présentés dans MOVE investissent le corps comme des sites pour imaginer, pratiquer et mettre à l’épreuve ces conditions.

Centre Wallonie Bruxelles : 60 minutes pour se bercer d’illusions. L’ombre du scarabée de Patrick Corillon, mardi 19 et mercredi 20 juin à 20h

En hommage à Robertson (1763-1837), maître liégeois de la fantasmagorie, cette création nous plonge au centre de l’imaginaire pur, celui qui abolit les frontières du temps et de l’entendement humain. Ce voyage a pour guide un homme sans âge qui, grâce à son rapport particulier à la réalité, peut emmener les spectateurs au pays des hommes-crocodiles avaleurs de sabres, des rats rongeurs de chaînes, des funambules aux serpents ou encore de l’enfant à la main qui voit.

Revisitant les tours de bonimenteurs et autres baratineurs de fêtes foraines, le spectacle a recours à une technologie de pointe appelée Visual Syntax Recognition. Actuellement mise au point à l’Université de Liège, sa fonction consiste à générer des images en temps réel suivant le plus fidèlement possible une histoire racontée. L’Ombre du Scarabée va, à coup sûr, vous bercer d’illusions.

Théâtre Bo St Martin présente Hervé Caffin dans Coming out d’un homme marié tous les jeudis à 21h30

Panique à bord, ce soir Hervé assume et fait son coming out ! De romance en confidences, des sites de rencontre au mariage, Hervé Caffin reprise la vision du couple sous toutes les coutures. Une thérapie de groupe indispensable, où l’humoriste improvise aussi avec le public pour le meilleur et pour en rire. Vous pouvez embrasser le marié !

Le Point Virgule présente Le Bourgeois Gentilhomme. Comédie ballet de Molière, tous les dimanches à 15h30, mise en scène Flore Vialet

Monsieur Jourdain a un rêve, devenir noble. Et ce brave aubergiste est prêt à toutes les folies, toutes plus saugrenues les unes que les autres pour que cela devienne réalité. Tous ses proches s’en amusent, le laissant s’offrir les services de soi-disant "maîtres" pour apprendre à chanter, danser, philosopher ou même se battre à l’épée.
Jusqu’au jour où le fantasque monsieur Jourdain va trop loin en pensant tomber amoureux d’une marquise inaccessible ou en souhaitant marier sa fille à un comte vénal.
Heureusement Madame Jourdain veille et avec l’aide de tous elle saura ramener son cher mari dans le droit chemin, sans lui ôter sa part de rêve...
Ce spectacle a remporté le p’tit Molière de la meilleure mise en scène.

Le République présente Marc-Antoine Le Bret dans Marc-Antoine Le Bret fait des imitations, vendredi 1er juin et les samedis 16 et 30 juin à 21h20

Marc-Antoine Le Bret, la relève ! Après avoir séduit le public de Touche pas à mon Poste puis celui d’On n’est pas couché en s’attaquant à la télé (Ruquier, Hanouna, Barthès, Moix...), aux sportifs (Blanc, Dugarry, Emery, Menès...) ou au spectacle (Cassel, Kev Adams, Cluzet, Booba, Maé...), Marc-Antoine Le Bret revient sur scène.
Des personnalités jamais imitées, du stand-up et une réactivité continue à l’actualité : " Marc-Antoine Le Bret fait des imitations " un show évolutif d’1h20 de nouveautés, de générosité sur scène et de fous rires.


EXPOSITIONS

Centre Wallonie Bruxelles : 60e anniversaire des Schtroumpfs ! Expo Peyo jusqu’au 28 octobre 2018, du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi - dimanche de 11h à 19h

Quels sont les personnages de la bande dessinée franco-belge qui ont acquis une renommée mondiale ? Les Schtroumpfs ! Mais si les petits lutins bleus sont célèbres aux quatre coins de la planète, ce n’est pas tant grâce à la BD mais bien aux centaines de dessins animés télévisés produits par le studio Hanna-Barbera, qui engendrèrent une « Smurfmania » dans les années 1980… Un engouement récemment ravivé par les longs-métrages hollywoodiens en images de synthèse.

A travers une riche sélection de documents rares, de planches originales jamais exposées et de textes inédits, l’Expo Peyo, se propose de retracer le parcours artistique d’un artiste créateur indispensable du 9ème art. Une exposition à ne schtroumpfer sous aucun prétexte !
http://www.cwb.fr/programme/expo-peyo

Le Centre Culturel Suisse, Urs Lüthi "Just Another Dance" jusqu’au dimanche 15 juillet, du mardi au dimanche de 13h à 19h

Depuis la fin des années 1960, Urs Lüthi développe son travail basé sur l’autoportrait, explorant ainsi de multiples aspects de la nature humaine. L’exposition est composée en majorité de nouvelles oeuvres, dont certaines produites par le CCS. Mais comme souvent dans son travail, ces oeuvres constituent ou font partie de séries qu’il a initiées à différentes périodes de sa vie.
Ainsi, il met constamment en scène son propre corps, et reconsidère ses oeuvres à travers le temps. Just Another Dance est la plus importante exposition d’Urs Lüthi en France à ce jour.

Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, exposition "C’était Paris en mai 68" jusqu’au 1er septembre, les lundis, mardis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 10h à 18h

L’exposition-dossier qui vous fera découvrir les collections rassemblées par les bibliothécaires de la Ville de Paris en 1968.
A ces documents réunis au jour le jour, s’en sont ajoutés d’autres, acquis au cours des décennies suivantes, en particulier les archives photographiques du grand journal quotidien France-Soir, qui permettent de révéler quelques aspects singuliers du « mai mai mai Paris mai » d’il y a cinquante ans.
Venez découvrir ces témoignages dans les espaces d’accueil de la Bibliothèque historique.

Mairie du 4e : Exposition Agustin Fernandez, "Paradoxe de la jouissance" jusqu’au 16 juin du lundi au vendredi : 8h30 - 17h et jeudi jusqu’à 19h30

Cette exposition d’Agustin Fernandez présente un ensemble de peintures, de collages et de dessins. La vie et les itinérances d’Agustin Fernandez sont le reflet d’un parcours initiatique de la Havane à Paris, de Puerto Rico à New-York. Son oeuvre, dotée d’une symbolique énigmatique, se situe entre figuration et abstraction. Elle pose inlassablement cette question : « Qu’est-ce qu’un corps, un corps en exil ? »

La peinture sculpturale d’Agustin Fernandez appelle au toucher. L’artiste rend tangible les tensions physiques et psychiques, la coexistence entre le plaisir et la douleur, l’animalité et la construction cérébrale. Le corps devient une arène où s’affrontent l’intime et les interdits sociétaux. L’ambiguïté de l’oeuvre laisse libre cours aux fantasmes, bien que l’artiste affirme : « Je ne suis pas un artiste érotique, mais métaphysique. »

Musée Picasso à Paris : « Guernica », jusqu’au 29 juillet, du mardi au vendredi : 9h30 – 18h. Samedis, dimanches et Jours fériés (sauf les lundis) : 9h30 -18h

Le Musée national Picasso-Paris consacre une exposition à Guernica, chef-d’œuvre de Pablo Picasso, qui compte parmi les tableaux les plus connus au monde. Grâce notamment à un ensemble exceptionnel d’études préparatoires et d’archives du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid, l’exposition propose une lecture de l’histoire de Guernica, symbole anti-franquiste et pacifiste, et éclaire la question de l’engagement politique de Picasso.

Musée de la Chasse et de la Nature, Feuilles de Printemps, jusqu’au 2 septembre, du mardi à dimanche, de 11h à 18h et le mercredi de 11h à 21h30, jusqu’au 1er juillet

Le musée de la Chasse et de la Nature souhaite donner un écho littéraire aux œuvres d’art qu’il expose. Il a demandé à Anne Simon, normalienne, philosophe, et spécialiste de l’animalité en littérature, de ponctuer le parcours de visite de citations renvoyant aux thèmes abordés par les artistes.
Au rythme de deux expositions par an, « Feuilles de printemps » et « Feuilles d’automne » présentent les ouvrages qu’elle a sélectionnés et qui sont autant d’incitations à poursuivre la découverte du musée en lisant.

Bibliothèque de l’Arsenal : Parcours découverte de la Bibliothèque de l’Arsenal, mercredi 13 et samedi 23 juin

Située dans le quartier de la Bastille, la bibliothèque constituée au milieu du XVIIIe siècle par le Marquis de Paulmy est située dans l’ancien arsenal de Paris. Elle a conservé de nombreux décors anciens. La visite permet d’admirer le cabinet de La Meilleraye, bel exemple du style Louis XIII, le Salon de musique, témoignage du style rocaille, et les salons ayant abrité les soirées littéraires de Madame de Genlis et de Charles Nodier.
La Bibliothèque de l’Arsenal a reçu le label Maisons des illustres en 2012 et une étoile au Guide vert Michelin en 2017.

Horaires : visites pour individuels - le mercredi à 15h et le samedi à 10h30. Visites en groupe : sur demande, le mercredi à 15h et le samedi à 10h30.
Durée : 1h30
Prix : 3 € (tarif préférentiel pour les groupes).
Sur inscription : tél. 01 53 79 49 49 ; courriel visites@bnf.fr

La Galerie Isabelle Gounod, présente Sèche-pleurs de Florent Lamouroux, jusqu’au 8 juin, du mardi au samedi de 11h à 19h

De figures torturées en répliques indolentes – pour certaines accrochées au mur et comme prêtes-à-vendre – les sculptures qui composent l’installation de Florent Lamouroux évoquent du reste le processus de standardisation (des biens et des comportements), l’artiste explorant les ressorts psychologiques et l’impact des stratégies de marketing développées pour assujettir l’individu aux objectifs de la consommation, donnée aujourd’hui comme horizon de toutes choses.
La frontière est ténue entre le style et le standard. Florent Lamouroux le sait bien, qui parvient à marcher, sans perdre l’équilibre, sur le fil qui sépare la liberté du créateur de l’asservissement de la créature.

A la Gaîté lyrique : Capitaine futur et la Supernature, jusqu’au 15 juillet, du mardi au samedi de 12h à 21h, et le dimanche de 12h à 18h

Exposition, concerts, conférences, ateliers, projections, école de thérémine, applab et jeux vidéo. Les technologies et la création contemporaines sont-ils des domaines réservés aux grands ?
Une nouvelle expédition vers les vastes plaines du Wild Wide Web, pour atteindre atteint les rives d’une supernature, rare, inerte et pleine de vie… traversée d’un paysage supernaturel où machines, êtres vivants et villes se complètent, se confrontent et se confondent.

Techno-écologie et sa fantastique biodiversité, ici s’entremêlent jungles d’informations, végétaux en super-matériaux, animaux à roulettes, là se métamorphosent fleurs timides, nuages connectés et logiciels sauvages encore non-répertoriés.
Mouvant, cet espace s’avère propice aux existences fluides, à la prolifération d’énergies grouillantes et à l’éclosion d’horizons qui dissimulent des perspectives secrètes.

Archives Nationales : 68, les archives du pouvoir, L’autorité en crise, jusqu’au 17 septembre. Du lundi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 14h à 17h30, fermée le mardi et les jours fériés

10 millions de grévistes, une jeunesse dans la rue, un service public à l’arrêt, une économie paralysée : l’État fait face à une crise sociale majeure qui menace de le déstabiliser. L’ensemble du territoire national est concerné, tous les secteurs d’activité sont touchés.
La Présidence de la République, les membres du gouvernement, les agents des administrations centrales, la Cour de sûreté de l’État sont autant d’exemples de figures et de lieux d’autorité qui cherchent alors à endiguer la contestation, à assurer la permanence de l’État.

Que faire ? Par quels canaux ? Et comment par la suite adapter les institutions pour prévenir tout mouvement d’ampleur similaire ?
C’est au travers de documents d’archives en grande partie inédits, que l’exposition « 68, les Archives du pouvoir » invite ainsi à découvrir 68 depuis l’autre côté de la barricade, depuis les bureaux de l’administration, de la préfecture ou du pouvoir exécutif.

Pavillon de l’Arsenal : L’exposition Habiter Mieux Habiter Plus, jusqu’au 2 septembre, du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h,

Il s’invente aujourd’hui à Paris de nouvelles architectures du logement. Ces immeubles collectifs justes livrés ou encore en projets explorent des situations urbaines inédites et questionnent les formes traditionnelles de l’habitat ou leur fabrication. Certains expérimentent des stratégies de construction décarbonées, d’autres anticipent les modes de vie de demain ou interrogent la notion même de propriété.

L’exposition souhaite mettre à la portée de tous ces enjeux par la présentation de maquettes, films, interviews, prototypes, perspectives et plans d’une soixantaine d’architectures classées selon les questions qu’elles soulèvent.
Où fabriquer les logements du Paris de demain ? Casernes, couvents, garages, bureaux, l’immeuble du futur est-il déjà là ? Peut-on encore inventer de nouveaux fonciers ? Comment construire mieux pour consommer moins ?

Institut Suédois présente Expo société : La Suède de A à Ö, du mardi au jeudi de 14h à 20h et du vendredi au dimanche de 12h à 18h, jusqu’au 10 juin, dans le Café suédois.

Le Café suédois accueille une mini-exposition qui présente les spécificités de la culture suédoise à travers… son alphabet ! De Fika à Zlatan en passant par Midsommar, une dizaine d’affiches pour découvrir et comprendre les mots parmi les plus emblématiques de la vie en Suède.

Si le langage est, paraît-il, la porte d’entrée d’un pays, le vocabulaire serait le miroir d’une société et l’alphabet un code d’accès bien pratique. L’alphabet suédois comporte 29 lettres, 26 issues de l’alphabet latin et nos précieux Å, Ä et Ö. Chaque lettre est illustrée par une photo et un mot qui, d’une certaine façon, représentent la Suède et les Suédois.

Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Hommage aux donateurs jusqu’au 13 janvier 2019. Du mardi au vendredi : 11h-18h, samedi et dimanche : 10h-18h

À l’occasion de son vingtième anniversaire, le MahJ met à l’honneur une centaine de donateurs dans le parcours permanent et le foyer de l’auditorium, auprès des œuvres qu’ils ont données.
Des centaines de photographies anciennes et contemporaines, des objets rares du judaïsme comtadin et de nombreux témoignages sur les mondes juifs maghrébins, des archives familiales restituant l’histoire des juifs de France, des portraits illustrant un genre qui ne pénètre les mondes juifs qu’au début du XIXe siècle, des autoportraits d’artistes de l’École de Paris, de nombreux judaica.
Des textiles, des dessins, des gravures, des objets évoquant la vie quotidienne des communautés, des vestiges archéologiques, des ouvrages imprimés attestant de l’importance du livre dans le judaïsme, des manuscrits médiévaux insignes, des milliers de documents de l’affaire Dreyfus, des croquis arrachés à l’enfer des camps et des tableaux en appliqué pour dire le bonheur du shabbat…, l’inventaire des dons reçus par le mahJ depuis 1998 est à la mesure du champ immense que recouvrent ses missions. Il est aussi le reflet de la générosité de près de six cents donateurs.

A la Galerie Emmanuel Perrotin, Iván Argote présente Deep Affection, jusqu’au 28 juillet, du mardi au samedi de 11h à 19h

Cette exposition d’Iván Argote à la galerie Perrotin est conçue comme un essai composé de sculptures, textes, vidéos et sons au travers desquels l’artiste propose une discussion à la fois poétique, sociologique et politique autour de l’idée de l’autre.
L’exposition met en scène des ensembles architecturaux de grande ampleur et des installations plus délicates servant de supports à un système d’écriture qui met en regard des déclarations politiques et sentimentales. Cette stratégie a été utilisée par l’artiste dans de récentes interventions à Bogotà, Mexico et Douala.

Galerie les Filles du Calvaire, « Art orienté objet », de Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin, jusqu’au 16 juin, du mardi au samedi de 11h à 18h30

Première exposition du duo Art Orienté Objet à la galerie. Depuis 1991, le travail artistique de Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin s’est construit sur une observation attentive et passionnée du vivant.
Convoquant dans leur travail des sciences aussi différentes que l’écologie, la biologie, l’ethnographie et l’éthologie, ils questionnent le rapport changeant que l’humain comme le non-humain entretiennent avec un environnement de plus en plus envahi par la science et la technologie.

Galerie Rabouan Moussion présente JonOne "In The Box", du lundi au samedi de 10h à 19h30 jusqu’au 16 juin

John Andrew Perello alias JonOne, commence le graffiti à la fin des années 70 en écrivant son nom dans la ville et sur les rames de métro. "Ce qui m’a vraiment amené au tag a été de voir les autres peindre des graffitis dans toute la ville”. C’est à cette époque qu’il rencontre A-One qui avait l’habitude de traîner avec Jean-Michel Basquiat.
"A-one était le lien entre la rue et le monde de l’art. Il voyageait en Europe et revenait avec beaucoup d’argent, simplement grâce à son art. J’écoutais ses récits de voyages et mes yeux brillaient d’envie", poursuit-il.
Ce qui distingue JonOne des autres artistes graffiti est précisément son attention apportée à l’agitation et au mouvement de la couleur plutôt qu’à la figuration.

Maison Européenne de la Photographie, Mémoria en collaboration avec James Nachtwey. Du mercredi au dimanche, de 11h à 19h30

Réalisée en étroite collaboration avec James Nachtwey, cette exposition est la plus grande rétrospective jamais dédiée au travail du photographe. À travers son regard personnel, elle propose une remarquable réflexion sur le thème de la guerre, dont la portée est nécessairement collective. Dix-sept sections différentes constituent le parcours de l’exposition, formant un ensemble de près de deux cents photographies.

Elle rassemble ainsi les images de celui que l’on peut considérer comme le photoreporter le plus prolifique de ces dernières décennies, un observateur exceptionnel de notre monde contemporain et probablement l’un de ses témoins les plus clairvoyants.


EVENEMENTS

La grande Brocante du 3e - Rue de Bretagne, 29, 30 juin et 1er juillet autour de la Mairie du 3e

Avec plus de 500 exposants, la brocante de la rue de Bretagne est l’un des plus grands rassemblements de design de la Capitale. Meubles anciens, déco, vêtements vintage, vous y trouverez forcément votre bonheur. Les enfants pourront également vendre leurs jouets lors de la brocante des enfants le samedi et dimanche dans la cour de la mairie à partir de 8h30 (sans inscription, dans la limite des places disponibles).
Le vendredi 29 juin, le samedi 30 juin et le dimanche 1er juillet 2018 dans la rue de Bretagne (et rues alentours). Rendez-vous du vendredi à l’aube jusqu’au dimanche à 18 heures.

Au Carreau du Temple, Sur les Bancs du Carreau #3, du lundi 25 au samedi 30 juin et du lundi 2 juillet au vendredi 6 juillet

Deux semaines pour découvrir les créations des associations et des établissements scolaires qui font bouger, danser, transpirer plus de 4000 personnes par semaine tout au long de l’année au Carreau du Temple.
Les associations représentées seront cette année : Atika Flamenco, Booty Therapy, le Collectif Surprise Party Hoopera, Jeux 2 Tango, et, La Leçon de Piano.
Les écoles du quartier Vaucanson, Turenne, l’école des 4 Fils, l’école des Vertus présenteront leur spectacle de fin d’année dans l’auditorium du Carreau du Temple doté de 250 places.
Le bon moment pour découvrir les différents cours et s’inscrire auprès des associations.

Mairie du 3e : Festival Nomade jusqu’au 3 juin

A l’occasion de la 9e édition des journées Nomades, la Mairie du 3e vous invite à participer à des évènements artistiques et culturels au coeur de l’arrondissement. Une semaine consacrée au théâtre du 28 mai au 3 juin 2018.
Le festival souhaite vous faire partager une grande diversité théâtrale. À travers l’élégance des textes classiques, l’engagement des pièces contemporaines, et la fraîcheur du stand up et de l’improvisation, Nomade vous propose un voyage émotionnel qui ne vous laissera pas indifférent.
Tout au long du festival, profitez d’un pass théâtre avec les partenaires du 3e pour bénéficier toute la semaine de tarifs préférentiels.

Festival Ô 4 vents 2018 jusqu’au 3 juin

Spectacles pour enfants, un festival pluridisciplinaire dédié au jeune public, qui se déroule depuis le 25 mai dans le 4e arrondissement de Paris. 10e édition, une fabrique de neurones, une priorité pour construire, se construire, se projeter, et ce, dès le plus jeune âge.
Festival Ô 4 vents 2018, c’est 8 jours avec 15 spectacles, 24 représentations et 8 lieux.

Le Centre Georges Pompidou présente ManiFeste-2018, du 6 au 30 juin

Apprendre et désapprendre, coder et décoder : quatre actes fondateurs pour le festival et l’académie de l’Ircam, pour le Forum Vertigo et l’exposition pluridisciplinaire du Centre Pompidou.
Apprentissage entre vivants et machines, apprentissage profond et non supervisé dans l’informatique, désapprentissage des acquis, l’intrigue de ManiFeste-2018 se joue entre l’intelligence humaine et l’algorithme.
https://manifeste.ircam.fr/agenda/

Au Centre Wallonie Bruxelles : Festival Le Court en dit long du lundi 4 au samedi 9 juin. Ouverture le lundi 4 juin à 20h30 et du mardi au vendredi, séances à 16h, 18h et 20h30. Du mardi au vendredi : Forum des Réalisateurs à 19h40.

Cette année, parmi la centaine de courts métrages belges francophones produits et coproduits en Wallonie et à Bruxelles, le Festival Le Court en dit long a sélectionné 32 films en compétition, répartis en six programmes thématiques : des corps, films d’écoles et d’ateliers, adolescents, questions de société, de l’amour, questions de genres.
Plus d’infos : Festival Le Court en dit long.

Festival européen Jeunes Talents, des concerts au coeur du Marais, du 1er au 17 juillet, Ouverture de la billetterie le 4 juin 2018 !

Un festival à Paris du 1er au 17 juillet 2018, des petits concerts avec des jeunes musiciens très talentueux, dans un cadre propice aux inspirations et à la plénitude. Un instant magique et musical dans la belle Cour de Guise aux Archives nationales dans le Marais.
18e édition, de brillants jeunes musiciens primés lors des concours internationaux les plus exigeants et récompensés par les plus hautes distinctions de la profession interpréteront des répertoires très divers. Ouverture de la billetterie le 4 juin 2018.


ENFANTS

Musée d’art et d’histoire du judaïsme : Visite du MahJ avec la mallette des familles, du mardi au vendredi : 11 h-18 h, samedi et dimanche : 10 h-18 h. Fermeture des caisses trois quarts d’heure avant

Destinée aux familles, la mallette contient des jeux de piste, des parcours de visite autonome, des objets, des outils pédagogiques, pour permettre, entre parents et enfants, une découverte partagée, ludique et créative du musée.
Avec la mallette des familles, adaptée à tous les âges, vous pourrez observer, inventer, découvrir à travers les sens, apprendre, dessiner, créer des histoires…
Disponible gratuitement en billetterie, pour tous à partir de 3 ans.

Bibliothèque Médiathèque Marguerite Audoux : Participez au grand jeu de piste des bibliothèques du centre de Paris ! Pour participer (groupes de cinq personnes maximum), inscrivez-vous en ligne. C’est pour le samedi 9 juin de 13h à 17h30

Vous êtes des explorateurs de l’espace et vous avez décidé de venir sur Terre pour découvrir la planète et rapporter chez vous des éléments de connaissance et savoir-faire humains. A votre arrivée à proximité de la planète, votre moteur a explosé en vol et des pièces se sont nichées dans les bibliothèques du centre de Paris.
Vous devez donc retrouver les pièces de votre moteur pour repartir chez vous et collecter le maximum d’informations sur la planète Terre.
Pour cela un carnet de voyage vous sera remis et quelques extra-terrestres cachés parmi les humains pourront vous venir en aide si vous arrivez à les convaincre… à vous de les identifier…

Huit bibliothèques du centre de Paris vous proposent de participer à un grand jeu de piste ouvert à tous, à partir de 8 ans.
Pour participer (groupes de cinq personnes maximum), inscrivez-vous en ligne.

Bibliothèques participantes : Bibliothèque François Truffaut. Bibliothèque La Canopée. Bibliothèque Arthur Rimbaud. Médiathèque Musicale de Paris. Bibliothèque Charlotte Delbo. Bibliothèque Marguerite Audoux. Bibliothèque Forney. Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

Bibliothèque Arthur Rimbaud : Atelier scratch, samedi 16 juin de 14h30 à 16h30

Qu’est-ce qui se cache derrière un jeu vidéo ? Avec scratch devient programmeur et crée ton propre jeu vidéo ! Scratch est un logiciel pédagogique créé par le MIT, il permet en assemblant des blocs de créer des animations ou petits jeux vidéos. Une manière simple et ludique de s’initier à la programmation !
Atelier sur inscription à partir de 8 ans.
Bibliothèque Arthur Rimbaud 2, place Baudoyer

Au Point Virgule : La famille Maestro, les dimanches 10 et 24 juin à 14h

La Famille Maestro revisite Mozart, Beethoven, Strauss, Vivaldi, Bizet, et fait swinguer les idées reçues sur la musique classique...
Prenez des airs célèbres de musique classique...
Rajoutez-y des paroles afin d’en faire des chansons. Entre chaque chanson, insérez des petits sketchs agrémentés d’une bonne dose d’humour (Indispensable pour avoir sa carte d’entrée au Point-Virgule !)
Mélangez le tout et vous obtiendrez un délicieux spectacle musical pour petites et grandes oreilles....

Institut Suédois : Des mondes illustrés, mardi – jeudi de 14h à 20h et Vendredi – dimanche de 12h à 18h, jusqu’au 10 juin

A travers 17 planches issues de la littérature enfantine suédoise, l’exposition rend hommage au livre et soulève son importance dans l’épanouissement de chacun. L’exposition est composée de 17 citations constituant un hommage à ce que les livres pour enfants apportent à notre vie quotidienne depuis que nous sommes petits. 17 illustrateurs phares de la littérature enfantine suédoise se sont prêtés au jeu en associant une de leur illustration à l’une des citations.

Illustrations de :
Jens Ahlbom, Lena Anderson, Anna Bengtsson, Gunilla Bergström, Ann Forslind, Sara Gimbergsson, Gunna Grähs, Per Gustavsson, Pija Lindenbaum, Barbo Lindgren, Sara Lundberg, Sven Nordqvist, Pernilla Stahlfelt, Cecilia Torudd, Johan Unenge, Emma Virke et Stina Wirsén.

Au Théâtre Essaïon, Pierrot au zoo, tous les samedis et dimanches à 11h

Ca y est Pierrot a 3 ans ! Il a reçu un bel appareil photo et s’en va photographier les animaux au zoo :
Avec des reprises de chansons connues à découvrir : les 3 petits cochons, la famille tortue et bien d’autres encore qui vous entraînent dans une farandole de notes de musique pour un spectacle vivant et coloré.

Théâtre Bo : Où es-tu Cacahuète ? Tous les samedis de juin à 16h

Ce matin, Capucine est surprise, son petit chat à disparu. Lui fait il une farce ? S’est il perdu ? Soudain, elle entend un miaulement venant de son livre préféré...

Avec l’aide de tous les enfants, la petite fille va réussir à entrer dans le livre des merveilles et rencontrer tous les personnages fantastiques des mondes imaginaires. De ce voyage interactif, Capucine va partager avec les enfants une aventure musicale inoubliable teintée de poésie et d’éclats de rire !
Où es-tu Cacahuète ?

Maison de la poésie, Ariol’s show #2, dimanche 24 juin à 11h30

Par Emmanuel Guibert & Marc Boutavant, accompagnés à la guitare par Bastien Lallemant.
Depuis plus de quinze ans, les aventures d’Ariol, le petit âne bleu, réjouissent petits et grands. Élève de CM1, Ariol vit avec ses parents, son père Avoine et sa mère Mule, Ariol a : un meilleur copain, le petit cochon Ramono, une amoureuse, Pétula, jolie vache avec des taches de rousseurs, des collections, et il passe ses vacances chez ses grands-parents, Papi Atole et Mami Annette …
Emmanuel Guibert et Marc Boutavant s’associent à Bastien Lallemant pour une lecture joyeuse : saynètes, dessins, musique… un festiv-Ariol !

Le Centre Georges Pompidou présente "Un enfant de 5 ans en ferait tout autant !" Jusqu’au 24 septembre de 11h à 1 Galerie des enfants

Une exposition-atelier de l’artiste Claude Closky, à partir de 4 ans.
Pour la Galerie des enfants, l’artiste français Claude Closky a imaginé un dispositif interactif autour de l’image, invitant enfants et adultes à se faire acteurs et spectateurs. Sur un grand écran sont projetées des formes simples et libres. Avec de petits gestes, les enfants produisent de grands effets et font surgir de nouvelles images.
L’écran devient hypnotique, envahi par des compositions éphémères et poétiques. À partir de la manipulation digitale de ces formes, des gestes et des combinaisons, les jeunes participants partagent une expérience et découvrent un langage plastique.

A la Gaîté lyrique : Cartographies imaginaires, viens explorer un paysage inconnu, samedi 23 juin à 15h30

Initiation au programme WIP MAP (work in progress map). Crée une collection de cartographies collectives et découvre des mondes surprenants. Imaginé en lien avec l’œuvre Mèchanè de Studio Chevalvert. pour les enfants de 7 ans et plus, durée 1h30 environ.

Musée Cognacq-Jay, Exposition : L’enfance des Lumières, jusqu’au 29 juillet, à destination des 7-11 ans. Du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h30)

Le musée Cognacq-Jay se met à hauteur des enfants et propose une exposition gratuite et interactive consacrée à "l’Enfance des Lumières". Ce parcours en deux étapes vient souligner une thématique forte des collections du musée : la perception de l’enfance, à travers une sélection d’œuvres choisies.
Le XVIIIe siècle a posé un regard particulièrement intéressé sur le premier âge de la vie, celui où toute forme d’éducation est possible pour que l’enfant devienne un bon citoyen et plus seulement un bon sujet.

Cinq modules interactifs seront présentés dans les combles du musée autour d’un parcours thématique sur la famille / l’éducation / le jeu / la santé. Par la suite, les enfants sont invités à découvrir les œuvres thématiques présentées dans les combles du musée et exposées à cette occasion, au fil d’un parcours dans les collections du musée.

Le République présente The Crazy kid’s show Moos, tous les samedis à 14h30

Moos propose un spectacle interactif, pour les 4-12 ans, à l’opposé des spectacles classiques pour enfants sages. Avec lui, ce sont les enfants qui font le show. Ils participent, chantent, dansent, s’ouvrent les uns aux autres au travers de différents défis qui font aussi découvrir l’esprit d’équipe.

Constitution de 2 équipes et de leurs capitaines, les différentes équipes s’opposeront lors de plusieurs épreuves, encouragées par le public : du Crazy Quizz , à l’épreuve dansante sur les Crazy Kid’s Dance, en passant par des interludes chantés en karaoké, aux Battles dance, the Voice, concours Mickael Jackson, démo de danse hip-hop il n’y aura pas de répit !


CONCERTS

Maison de la Poésie, Lecture musicale (sur Soleil Grigri de Gilles Weinzaepflen) avec David Fenech, mercredi 27 juin à 20h

Guitariste, chanteur, improvisateur, David Fenech collabore avec de nombreux musiciens, dont Jac Berrocal et Pierre Bastien. Il a travaillé à l’IRCAM, enregistré des pièces pour l’Ina GRM et Radio France. Il prépare son troisième disque solo.
Poète, musicien (sous le nom Toog) et réalisateur, Gilles Weinzaepflen publie son troisième livre de poésie Soleil grigri en 2018. Il a sorti un disque l’an passé (The Prepared public) et achève actuellement le montage de son troisième film documentaire, Le Liseré vert.

Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Fhom, samedi 16 juin à 21h

Passeur, déclencheur d’émotions, Fhom joue avec les mots dans des chansons habitées et inspirées, soutenues par un piano et un violoncelle.
Remonter aux sources de notre humanité pour y explorer (par les sons, les mots, la musique) la face obscure de nos êtres et notre aspiration solaire.
Tel est le propos de Fhom qui nous fait voyager comme Ulysse à travers notre mémoire et nos émotions pour trouver notre identité et notre raison de vivre.

Vous découvrirez le jeu romantique, espiègle et puissant de la pianiste Satsuki Hoshino et vous continuerez d’apprécier le jeu flamboyant et vibrant d’Octavio Angarita. Soyez les bienvenus.
Sorti de son nouvel EP : "Magique 2" !

Théâtre du Marais : Les Soulmates, tous les samedis à 18h30

5 chanteuses revisitent a cappella des chansons allant des années 30 jusqu’à la pop actuelle en passant par la soul, le reggae, et même le rap. Un seul mot d’ordre : l’appropriation, pour surprendre le public et faire découvrir des versions uniques, pétillantes et facétieuses de morceaux familiers des spectateurs.

Découvrez dans leur spectacle musical les arrangements originaux de ces chansons "made in Soulmates" au travers d’une mise en scène faite de tableaux parfois émouvants, souvent drôles et délirants.

Centre Wallonie Bruxelles : « Ciné - concert cirque » de et avec Laurence Vielle le vendredi 22 juin à 20h

La poétesse et comédienne Laurence Vielle nous présente cette création originale adaptée de son livre éponyme. Au travers de peintures originales réinventées par l’artiste sur ordinateur et mises en mouvement, le film nous livre un regard ludique, magique poétique, coloré et neuf sur le cirque. Celui de notre mémoire collective, avec ses clowns en piste, ses équilibristes, ses contorsionnistes et autres curiosités.
Les textes, la musique et les chants qui ont rythmé cette création sont joués en direct par la comédienne, Vincent Granger, guitariste, et Bertrand Binet, clarinettiste et percussionniste. La vidéaste Eva Grüber Lloret projette en live ses créations.

Un regard amusé et amusant sur l’humanité tout entière au travers de portraits hauts en couleur. L’écriture jubilatoire et pleine d’espièglerie nous fait décoller de nous-mêmes pour nous redéposer au même endroit, entièrement neufs.

Institut Suédois : Midsommar ! Fête de la musique le 21 juin de 17h à 22h

L’Institut suédois ouvre les portes de son jardin et vous donne rendez-vous pour fêter l’été et la musique avec les festivités traditionnelles suédoises mais aussi des concerts plus contemporains.
Cette année encore, les danses folkloriques traditionnelles entraînent petits et grands autour du mât de la Saint-Jean pour célébrer le solstice d’été. Les couronnes de fleurs, symbole incontournable de Midsommar suédois, seront de mise. Puis, le jardin de l’Hôtel de Marle prendra des airs de fête avec un concert d’artistes venus tout droit de la scène de musique actuelle suédoise.
L’entrée se fait exceptionnellement par les grilles du jardin au 10, rue Elzévir.
Vente de spécialités suédoises sur place.

Au Carreau du Temple, Orchestre National de Jazz, le jeudi 21 et vendredi 22 juin à 19h30

À l’occasion de deux soirées exceptionnelles au Carreau du Temple, l’Orchestre National de Jazz invite le vidéaste et performer Romain Al’l, pour une création vidéo autour de son programme “Europa Oslo”. Qu’elle soit contemplative, abstraite ou figurative, la performance live de l’artiste se déploiera en écho et au fil des neuf pièces du répertoire, composées par Olivier Benoit.
Cette rencontre unique donnera une dimension totalement inédite à l’ultime opus du cycle européen de l’ONJ, conçu avec la complicité du poète osloïte Hans Petter Blad dont les textes sont portés avec une intensité saisissante par la chanteuse Maria Laura Baccarini. Une immersion à nulle autre pareille, en musique et en images, au cœur de la capitale norvégienne.

L’association Jeunes Talents présente Un piano lyrique, avec Alissa Zoubritski, mercredi 13 juin à 20h

Alissa Zoubritski nous propose un hommage au répertoire du lied et de la mélodie vu à travers l’imagination, débordante d’ingéniosité, des plus habiles compositeurs et arrangeurs pour piano que furent Franz Liszt et Serge Rachmaninov, pour ne citer qu’eux.
Le programme : Sergueï Rachmaninov (1873 – 1943), Franz Liszt (1811 – 1886), Enrique Granados (1867 – 1916), Max Reger (1873 – 1916).

Au Théâtre Essaïon : Sophie Térol, vendredi 29 juin à 20h

Sophie Térol revient avec une jolie voix ayant fait du chant classique, des reprises de chansons puis toujours cette envie d’explorer l’écriture la composition au piano et à la voix. Ses musiques ses refrains de la chanson française se retiendraient facilement, elle a 44 ans, simplicité et harmonie, chansons de l’artiste qui s’accompagne au piano.

La Gaîté lyrique, présente Anna Calvi le vendredi 15 juin à 19h30

Nourrie aux voix de Nina Simone et Maria Callas, électrisée par la guitare de Jimi Hendrix, Anna Calvi a soulevé bien des passions en débarquant dans le monde musical avec son premier album en 2011.
Son univers est l’alliance magnifiée entre guitare virtuose et voix habitée, de quoi renverser le petit monde établi du rock. Comparée à PJ Harvey et Siouxsie, l’anglaise s’est faite rare ces derniers temps. Son retour sur la scène intimiste de la Gaîté Lyrique est un rendez-vous unique en France : save the date !


FIN---------------------------------------------------------------------------




Évènements passés

Le Marais est un quartier historique de Paris, qui se situe dans les 3e et 4e arrondissements. Autrefois un vaste marécage - d’où son nom - le Marais est aujourd’hui l’endroit idéal pour pêcher une bonne sortie culturelle. Festivals de cinéma ou de musique, salons, fêtes de quartier et rencontres citoyennes... Tout est permis dans le Marais !

Vous trouverez ci-dessous l’agenda des évènements qui ont lieu en 2014 à Paris - Marais, par ordre chronologique. Les dates exactes ne sont pas toujours connues longtemps à l’avance, c’est pourquoi dans certains cas, nous indiquons les dates des éditions précédentes, en attendant d’obtenir les informations permettant de mettre à jour l’article.

JPEG

Les fêtes et festivals :

Il se déroule dans le Marais chaque année un nombre conséquent de festivals à portée locale ou internationale. Parmi les festivals les plus attendus, il y a le Festival International du Film des Droits de l’Homme, le Nouveau Festival au Centre Pompidou, le festival Cinéma du Réel, le Festival des Cultures Juives (juin), dont la programmation est chaque année plus imposante, le Festival FNAC Live durant l’opération Paris Plages ou encore l’original Festiblog en septembre.

Salons et évènements :
Le Marais accueille aussi tous les ans son lot de salons notamment à l’Espace des Blanc-Manteaux. On peut retenir entre autres le salon Vivez Bio (mars), le salon du Vintage, sous réserve de modifications de dates et de lieux...
Centre et quartier culturel, le Marais est aussi un quartier qui sait s’amuser et se dépenser. Le carnaval vénitien de février, le Tournoi International de Paris ou encore les foulées du Marais, aussi sous réserve de modifications de dates et de lieux.


Quelques anciennes dates d’événements dans le Marais :

Janvier 2014

Fin des vacances de noël

Février 2013

Festival International du Film des Droits de l’Homme
Nouveau Festival au Centre Pompidou

JPEG

Mars 2013

Vacances d’hiver
Semi-Marathon de Paris
Festival Ici et Demain
Carnaval des Femmes à Paris
Cinéma du Réel

Avril 2013

Bourse aux vélos du 4e
Extra Ball
Paris Fashion Week
Vacances de printemps

Mai 2013

Journées nomades
Festival du cinéma brésilien de Paris
Tournoi International de Paris
Festival O 4 vents

Juin 2013

Festival le court en dit long
Nuit Paris Jeunes
Festival des Cultures Juives
foulées du Marais
Festival de la rue
Festival Musique en l’île
Marché de la poésie

Juillet 2013

Vacances d’été :
Festival Soirs d’été
Festival Européen Jeunes Talents
Festival FNAC Live

Septembre 2013

Rentrée scolaire
Festiblog
Paris Fashion Week
salon du Vintage

Octobre 2016

Quinzaine du cinéma francophone
Slick art fair
Mon patrimoine secret
Festival de l’imaginaire
Salon T Mode
Salon de la revue
Bourse aux vélos du 3e
Vacances de la Toussaint
Festival on y danse prochain en octobre 2017

Novembre 2013

Salon Antiquités-brocantes
Salon de l’autre livre
Crèche de Noël de Notre Dame de Paris
Salon des créateurs et des ateliers d’art

Décembre 2013

Salon Vivez bio Paris
Messe de Minuit Notre-Dame
Vacances de noël


Messages

  • Comme chaque année (depuis 1947...) les JAM se déroulent au sec et au chaud ! Entrée GRATUITE par l’église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement, 68 rue de Turenne.
    Découvrez la vingtaine de comptoirs à l’OFFRE très diverse et à tous les prix (brocante, tissus d’ameublement, vidéo, vêtements hommes femmes et enfants, livres neufs et d’occasion, dédicaces, jouets, livres de bibliophiles gastronomie, vins, informatique, cadeaux du monde, tableaux et gravures, santons...). Puis reprenez des forces aux comptoirs restauration et gastronomie (crêpes, déjeuner, gâteaux, ...).
    Les JAM 2017 ? Comme tous les ans de la bonne humeur, de l’accueil... et puis une belle action pour cette vente de charité qui grâce à vous (et internet) accueille chaque année des visiteurs encore plus nombreux et généreux.
    Pour en savoir plus : http://jam.wifeo.com/

  • year one
    Photographies de Peter Murphy

    Du 24 novembre au 1er décembre 2016

    Sur le fil de Paris
    2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris
    www.surlefildeparis.fr

    « Année Un ». Un nouveau départ, le recommencement. Un an dans un nouvel endroit bien connu, un nouveau regard sur un lieu familier. Une année à observer. Une année à se documenter.

    Les photographies dans l’exposition ‘’Année Un’’ représentent effectivement un an dans une vie, mais ne sont pas une série d’événements vécus dans une année. Au contraire, ces images véhiculent des émotions et des sentiments ressentis pendant une période de transition : l’excitation, l’appréhension, l’ambition, la curiosité, l’anxiété, la colère, la joie et les autres. Des émotions prises sur le vif chez chacun d’entre nous parisiens, mais véhiculés par l’œil du photographe de retour.

    Inspiré par les millions de petits moments qui se produisent autour de nous dans une ville comme Paris, Peter Murphy expatrié 9 ans au Canada, réapprend à vivre dans la capitale. Ces photos font partie de son processus de (ré) intégration, de (re) connexion à travers des moments partagés mais désormais figés dans le temps.

    petermurphy.ce@gmail.com

    http://www.petermurphyphoto.com/

  • Chaque jeudi à 20h30, rencontrez la crème de l’humour parisien, le top de la blague de la capitale, le summum de la galéjade francilienne, enfin la suprématie de la rigolade actuelle quoi !

    A chaque soirée retrouvez une programmation aussi bien excellente que variée, avec à chaque fois de nouveaux arrivant ainsi que le meilleur des passages précédents.

    Le lieu : L’Equinox (33, Rue des Rosiers 75004).

    L’accès est gratuit (1 consommation obligatoire, chapeau pour l’artiste).

    Réservations possibles sur : http://www.billetreduc.com/172268/evt.htm

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.