evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Agenda du mois > Nouvelles sorties dans le Marais à Paris, votre agenda de septembre (...)

Nouvelles sorties dans le Marais à Paris, votre agenda de septembre 2017

dimanche 30 juillet 2017, par Denis

Sortir en septembre dans le Marais, des idées, culture, arts et spectacles, un cocktail de suggestions, pour la rentrée.

Septembre 2017 dans le Marais


Accès rapide : Les spectacles - Les expositions - Les évènements - Activités avec les enfants - Les concerts


SPECTACLES

- Le Café de la Gare, Oui ! du mercredi au samedi à 19h30, matinée le dimanche à 18h, jusqu’au 24 septembre

Dépassés par l’organisation de leur mariage, Valérie et Stéphane décident de faire appel à un spécialiste. Walter Craig, organisateur de mariages très parisien débarque dans leur petit pavillon de banlieue. Une rencontre improbable, un hymne à la tolérance et au respect de l’autre, une comédie intelligente à laquelle on ne peut que dire...
La nouvelle comédie de Pascal Rocher.

- Maison de la poésie, festival des Lettres d’Israël, du 12 au 14 septembre

Dans le cadre du festival des Lettres d’Israël, Zeruya Shalev, lauréate du Prix Femina étranger en 2014, présentera son dernier roman Douleur (Gallimard) à la Maison de la Poésie, et évoquera la condition d’écrivaine avec Orly Castel-Bloom.
La Maison de la Poésie accueillera les écrivains Raphaël Jerusalmy, auteur de Evacuation (Actes Sud, 2017), Ayelet Gundar-Goshen, de retour à Paris pour son second roman Réveiller les lions (Presses de la Cité, 2017) salué par le Guardian et le New York Times, et Meir Shalev, l’un des auteurs israéliens les plus importants de sa génération, dont le dernier roman Un fusil, une vache, un arbre et une femme (Gallimard) paraît à la rentrée.

-  Le Théâtre des Blancs Manteaux présente Les parents viennent de Mars, les enfants du McDo ! Chez Maman, les vendredis et samedis à 19h30

La comédie qui va réconcilier la famille.
On adore nos enfants mais parfois "haaaaaaaaaaaaaaaaaaaa"...
On adore nos parents mais parfois "haaaaaaaaaaaaaaaaaaaa"....

Lorsque les parents regardent leur enfant la seule question qui leur vient à l’esprit c’est "mais de qui a-t-il pris ?" Lui lorsqu’il regarde ses parents, il twitte :"c’est sûr, j’ai été adopté".
Bébé, enfant, adolescence, à tous âges ses joies... et ses galères.

- Au Théâtre Dejazet : Und, de Howard Barker, mise en scène par Jacques Vincey, du 22 au 30 septembre (sauf le 24) à 20h30

Le monologue d’une femme dans l’attente, qui mêle avec précision poésie et humour noir.
Sous un immense lustre de glace qui s’écoule au fur et à mesure de la représentation, Natalie Dessay, accompagnée en musique par le talentueux Alexandre Meyer, mène une lutte désespérée contre l’anéantissement, transformant le spectacle en une expérience sensorielle unique en son genre.

- Au Carreau du Temple, Fugue / Trampoline, dimanche 10 septembre, 15h- 17h. Conception et interprétation : Yoann Bourgeois

Un spectacle vertigineux, proposé dans le cadre du festival Les Traversées du Marais. A la fois cirque et poésie, Fugue / Trampoline est une petite danse spectaculaire pour un homme et un objet, composée sur Métamorphosis n°2 de Phillip Glass. Prenant à contretemps un déplacement qui pourrait être ordinaire, Yoann Bourgeois se joue du vide, des lois de la gravité et de l’apesanteur pour atteindre un état d’abandon entre équilibre et déséquilibre.
Dans ce poème visuel, l’artiste réinvente une marche vertigineuse et sensible jusqu’à trouver le point de suspension, instant du présent absolu, lorsque la chute n’est pas encore amorcée et qu’elle s’ouvre aux jeux du vertige.

- Au Théâtre Essaïon, De Pékin à Lampedusa, jusqu’au 9 janvier, les lundi et mardi à 19h45, texte et mise en scène Gilbert Ponté

L’histoire de Samia Yuzuf Omar, jeune athlète somalienne, témoigne d’une actualité douloureuse, celle des migrants.
Au prix d’énormes sacrifices, Samia réussit à intégrer l’équipe d’athlétisme qui représentera la Somalie aux Jeux Olympiques de Pékin. A son retour, méprisée par les autorités dans son pays qui l’empêchent de s’entraîner, elle décide de faire le "grand voyage".
Elle n’atteindra jamais les côtes italiennes. Elle meurt en 2012 dans un canot pneumatique en Méditerranée.

-  Théâtre du Marais : Gérémy Crédeville dans Parfait (et encore je suis modeste), du jeudi au samedi à 20h, samedi 20h15, du 14 au 30 septembre

Il aurait pu faire de la radio, mais hélas, il n’avait pas le physique pour... Dans " Parfait (et encore je suis modeste) " , Gérémy Crédeville vous prouve que l’élégance peut côtoyer le trash à travers le personnage de G, caricature du beau gosse qui pense que tout lui réussit, qui caresse des rêves d’Olympia comme on caresserait un cheval gentil. Ah oui, il y a aussi de l’absurde dans ce spectacle.

- Centre Wallonie Bruxelles : Max Vandervorst, l’orchestre de papier, samedi 9 septembre à 17h

Le luthier Max Vandervorst s’attaque à grands coups de ciseaux à cette matière indissociable de notre quotidien : le papier, le carton, en invitant le spectateur dans son atelier.
Assis derrière un bureau en carton, un drôle de professeur en blouse blanche s’active à plier, rouler, découper toutes sortes de papiers. Un froissement devient rythme, le hasard d’un pliage nous laisse entendre les sons de la jungle, et c’est tout un univers de souffle et de rythme qui prend vie sous nos yeux. Peu à peu apparaîtront d’improbables flûtes aux sons envoutants, un appeau de vache, un Dashophone, une cithare panafricaine, un harmonium jubilatoire.

Vents, cordes percussions, c’est un véritable orchestre qui se construit et se dévoile au spectateur, qui se retrouve plongé dans un véritable voyage musical et poétique dans le temps et dans le monde. L’atelier devient scène, le public musicien. Mais attention, une invention peut en cacher une autre et le spectateur n’est pas au bout de ses surprises. Spectacle musical dans la cadre du festival Les Traversées du Marais.

- Au Point Virgule : Bouchra Beno, du mercredi au samedi à 21h15

Elle fait ses armes et se rode dans les cafés théâtres ou au Jamel Comedy Club, mais vit aussi des premières expériences comme l’Olympia, sa première grande scène ou le Marrakech du rire et ses 3000 spectateurs.
Bouchra Beno est une boule de tendresse explosive qui a comme détonateur l’humour. Sa vie devient celle de tout le monde, ses problèmes, ses questionnements, ses observations ceux de tout un chacun. Son univers mélangeant comédie, stand-up et sketchs donne un rythme particulier qui emmène tout le monde dans un tourbillon de souvenirs, de sensations, de surprises et surtout de rires... de beaucoup de rires et de bien-être.


EXPOSITIONS

- Le Centre Culturel Suisse présente Pauline Julier, Naturalis Historia, du samedi 9 septembre au dimanche 17 décembre. Vernissage le vendredi 8 septembre de 18h à 21h, du mardi au dimanche, 13h-19h

Naturalis Historia est une installation qui met en scène, à travers un ensemble de dispositifs visuels et sonores, plusieurs histoires naturelles. Chaque histoire explore une situation d’hommes aux prises avec la nature qui révèle leurs obsessions et ébranle leurs certitudes.

Proche de l’essai, à la croisée du point de vue personnel et de l’étude documentaire, l’exposition adopte une forme kaléidoscopique. Elle dispose les récits, les traces et les objets récoltés, formant les différentes strates d’un extrait d’encyclopédie personnelle, contemporaine et plastique.

- Au Carreau du Temple, samedi 16 (10h/19h) et dimanche 17 septembre (10h/17h) : les plus grands couteliers d’art

Pour la seconde fois au Carreau du Temple, retrouvez sous les verrières les plus grands couteliers d’art.
Rencontrez Maîtres d’Art, Meilleurs Ouvriers de France, Lauréats du prix Bettencourt pour l’intelligence de la main, Entreprises du Patrimoine vivant, 95 leaders de la coutellerie mondiale, 20 nationalités, dans le cadre d’un plateau inédit.

Entre tradition et innovation, le couteau contemporain métamorphose l’outil artisanal en objet tendance et de collection associant aux matériaux d’antan – argent, écaille de tortue, nacre, ivoire de mammouth, météorite – des formes et des designs nouveaux nés de l’alliance d’alliages modernes anodisés et de composites d’aujourd’hui.

- Musée Picasso à Paris : Olga Picasso, jusqu’au 3 septembre

L’exposition « Olga Picasso » reviendra sur les années partagées du couple qu’a formé Pablo Picasso avec sa première épouse, Olga Khokhlova, danseuse au sein des Ballets Russes.
L’exposition cherchera à mettre en perspective la réalisation de quelques-unes des œuvres majeures de Picasso entre 1917 et 1935, en resituant cette production dans le cadre de cette histoire personnelle, filtre d’une histoire politique et sociale élargie de l’entre-deux-guerres. À travers une riche sélection de peintures, dessins, archives écrites et photographiques, l’exposition se déploiera sur deux étages du musée, soit environ 760 m².

- Musée de la Chasse et de la Nature, Olivier Sévère, "Loin d’une île", jusqu’au 17 septembre, du mardi à dimanche, de 11h à 18h et le mercredi de 11h à 21h30

Plongez dans le monde minéral d’Olivier Sévère... dans ce qu’il a de transitionnel, de métamorphique, voire d’organique. Les pierres « vivantes » de l’artiste, éligibles à quelque cabinet contemporain de curiosités géologiques, trouvent naturellement leur place dans la salle d’Armes du musée, parmi les fusils à pierre et autres arquebuses à silex.
Dans le cadre du partenariat avec la Villa Kujoyama, le musée invite l’artiste à présenter le projet développé à l’occasion de sa résidence à la Villa Kujoyama d’avril à juillet 2016

-  Centre Wallonie Bruxelles : Le studio des vanités du photographe Omar Victor Diop, du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi-dimanche de 11h à 19h, du 26 septembre au 19 octobre

Présentation d’une sélection exceptionnelle de dix photographies, extraites de la série Le studio des vanités, du photographe sénégalais Omar Victor Diop, à la renommée internationale.

- Archives Nationales : Une expérience du chaos. Destructions, spoliations et sauvetages d’archives (1789-1945). Du lundi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 14h à 17h30, fermée le mardi et les jours fériés. Jusqu’au 18 septembre

Souvenirs récents ou lointains, sources d’information, précieuses reliques, les archives sont la mémoire des États et des personnes. Butin convoité, symbole honni, information stratégique, les archives en temps de conflit dépendent de l’action de sentinelles qui veillent à leur sauvegarde.
Si le sort des monuments, œuvres d’art et manuscrits précieux en cas de guerre est l’objet d’une abondante littérature, d’expositions et de films, celui des archives reste relativement peu connu.

Cette exposition présente les aventures de ces archives, au dénouement heureux ou tragique. Destructions, préservations, confiscations, reconstitutions de fonds d’archives forment le destin de ces documents plongés dans les tumultes de 1789 à 1945.

- Pavillon de l’Arsenal : Architectures japonaises (1867- 2017), パリの日本建築, bilingue français - japonais, du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h, jusqu’au 24 septembre

Les architectes japonais écrivent avec Paris une histoire singulière et méconnue, riche de multiples rencontres, expositions et installations, projets et réalisations emblématiques.
L’exposition et l’ouvrage qui l’accompagne révèlent pour la première fois ce dialogue entre deux cultures entamé dès la fin du XIXe siècle et qui se traduit aujourd’hui par une dizaine de constructions majeures, en cours ou récemment livrées dans la métropole parisienne, dont la Collection Pinault – Paris dans la Bourse de Commerce, le Learning Center à Saclay, le projet Mille arbres ou encore l’immeuble-pont Aurore à Paris Rive Gauche, la Seine musicale à Boulogne-Billancourt et la transformation des grands magasins de la Samaritaine.

Au travers de soixante-dix projets emblématiques, la manifestation « Architectures japonaises à Paris, 1867-2017 » explore l’histoire et l’actualité du Grand Paris sous le prisme d’un dialogue entre deux cultures engagé il y a 150 ans.

- Institut Suédois A partir d’avril, fermeture exceptionnelle pour travaux. Réouverture à l’automne 2017 !

L’Institut suédois, centre culturel installé au cœur du Marais dans l’Hôtel de Marle, rouvrira ses portes à l’automne 2017 après quelques mois de fermeture pour travaux. Depuis son ouverture en 1971, l’Institut suédois n’avait jamais effectué de rénovation de cette ampleur. S’appuyant sur la loi française sur l’accessibilité, l’objectif est d’améliorer pour tous les conditions d’accès à ce bâtiment historique, mais aussi de plonger le visiteur dans une ambiance toujours plus suédoise.

- Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Charlemagne Palestine, jusqu’au dimanche 19 novembre. Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 11h à 18h, mercredi de 11h à 21h, dimanche de 10h à 19h

Sculptures, peintures, installations visuelles et sonores, films et concerts... Charlemagne Palestine investit le mahJ à l’occasion d’une exposition personnelle, première du genre dans un musée français. Dans les écuries, il déploie une installation qui mêle œuvres historiques et nouvelles productions, faisant évoluer le visiteur au cœur de son univers foisonnant, où les peluches tiennent un rôle de premier ordre.

Charlemagne Palestine a fait l’objet de récentes expositions personnelles à la Kunsthalle de Vienne et au Witte de With à Amsterdam.

- A la Galerie Emmanuel Perrotin, Chen Fei, Fine art - solo show, du 7 septembre au 7 octobre, du mardi au samedi de 11h à 19h

Né en Chine, l’artiste Chen Fei a été formé à l’ Académie du cinéma de Pékin, également diplômé des beaux-arts. Sa passion et sa vaste connaissance des films ont influencé son choix de sujets et de style de composition dans ses tableaux.

- Au Centre Georges Pompidou David Hockney jusqu’au 23 octobre, lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 12h à 22h, le jeudi 23h / Samedi, dimanche jours fériés de 11h à 22h. Bpi Niveau 2 - Bpi

Le Centre Pompidou en collaboration avec la Tate Britain de Londres et le Metropolitan Museum de New York présente la plus complète exposition rétrospective consacrée à l’œuvre de David Hockney.

L’exposition célèbre les 80 ans de l’artiste. Avec plus de cent soixante peintures, photographies, gravures, installation vidéo, dessins, ouvrages... incluant les tableaux les plus célèbres de l’artiste tels les piscines, les double portraits ou encore les paysages monumentaux.., l’exposition restitue l’intégralité du parcours artistique de David Hockney jusqu’à ses œuvres les plus récentes.

L’exposition s’attache particulièrement à l’intérêt de l’artiste pour les outils techniques de reproduction et de production moderne des images. Animé par un désir constant de large diffusion de son art, Hockney a, tour à tour, adopté la photographie, le fax, l’ordinateur, les imprimantes et plus récemment l’I Pad : « la création artistique est un acte de partage ».

- Maison Européenne de la Photographie, Anne et Patrick Poirier, du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45

Anne et Patrick Poirier développent une œuvre polymorphe dans laquelle la photographie occupe, dès leurs débuts en 1967, une place aussi centrale que méconnue, au même titre que la sculpture ou l’installation.
Au fil des ans et de leurs expérimentations, ils n’ont cessé de développer un corpus d’œuvres, explorant sans a priori et sans limite les possibilités du médium photographique. Cette exposition, qui réunit près de 200 tirages, en propose la première rétrospective.


EVENEMENTS

-  Mairie du 3e : Forum de rentrée le samedi 9 septembre, de 13h à 17h30, rue Spuller

Comme chaque année, le forum de rentrée est le rendez-vous à ne pas manquer. Cette rencontre annuelle sera pour vous, le lieu idéal pour rencontrer, échanger avec les associations et les acteurs de la vie locale et peut être même vous investir, à votre échelle, dans la vie de votre arrondissement.
Le temps d’un après midi, les associations vous accueilleront devant la Mairie et le Carreau du Temple.
Évènement phare en ce début d’année scolaire, le forum de rentrée réunit plus d’une centaine de participants regroupés en village.

-  Au Carreau du Temple : Jerk Off, festival des cultures alternatives, du vendredi 15 au dimanche 17 septembre, 19h30

Le festival Jerk Off revient au Carreau du Temple avec une programmation danse-théâtre-performance autour des corps, des identités, des sexualités, de la diversité de leurs représentations et des imaginaires. Porté par des artistes émergents, Jerk Off est un moment précieux et original où tous les publics sont invités à découvrir le foisonnement de la jeune création.

Vendredi 15 septembre :
Lâche, Mélanie Perrier / Compagnie 2 minimum / 19h30
Ackerisme-s, Mathilde Monfreux / Cie des Corps Parlants / 21h

Samedi 16 septembre :
Là, se délasse Lilith… Cie Marinette Dozeville – Samedi 16 septembre / 19h30
Projet m.d., Patrick Laffont & Nicolas Guimbard – Samedi 16 septembre / 21h

Dimanche 17 septembre :
Farci.e, Sorour Darabi – Dimanche 17 septembre / 17h / Studio de Flore
I shut down my heart until the apocalypse, Biriken – Dimanche 17 septembre / 18h

- Au Centre Wallonie Bruxelles : le Festival Francophonie métissée du 26 septembre au 19 octobre

Cinéma, danse, littérature et musique, depuis vingt-cinq ans, le Centre Wallonie-Bruxelles célèbre la francophonie à travers un dialogue interculturel. Le croisement d’oeuvres artistiques de divers pays francophones affirme une valeur essentielle de la culture, celle d’un possible langage universel.
Le Festival Francophonie métissée est une étape du « Grand Tour 2017 – Voyage en Francophonie ».

- Les Traversées du Marais 2017 à contretemps, du 8 au 10 septembre

Marais Culture +, le réseau des institutions culturelles du Marais, vous donne rendez-vous pour la 3ème édition de son festival, Les Traversées du Marais du 8 au 10 septembre.
Créer des ouvertures, surprendre et faire vibrer l’un des quartiers historiques les plus prisés de Paris, telle est la vocation des Traversées du Marais. Le festival se déploie cette année, le temps d’un week-end, en vingt lieux emblématiques du quartier, à travers des propositions artistiques animées dans un esprit de convivialité. Après une édition festive autour du thème du carnaval en 2016, Les Traversées du Marais vous convient en 2017 à vivre la rentrée à contretemps.

Bals, concerts, danse, théâtre, projections, conférences et ateliers, une programmation gratuite pour tous les publics.
https://maraiscultureplus.files.wordpress.com/2017/07/dp_traversc3a9es_marais_20170630_bd.pdf

- Avec la Mairie du 3e : 2e Salon des artistes du 3e arrondissement qui se déroulera les samedi 9 et dimanche 10 septembre

À l’occasion de ce salon, vous découvrirez les nombreux artistes plasticiens de votre arrondissement. Ils y exposeront plusieurs de leurs œuvres, figuratives ou abstraites : dessins, peintures, sculptures, installations, photographies... Il y en aura pour tous les goûts.
Tout au long du week-end, le Salon des artistes nous donnera l’occasion de découvrir les différentes œuvres, mais aussi de rencontrer leurs auteurs et de pouvoir échanger avec eux.
Vernissage le 9 septembre à 15h30


ENFANTS

- Le République présente The crazy kid’ s show
Moos, tous les samedis à 14h30 à partir du 9 septembre

The Crazy Kid’s Show, le seul spectacle où les enfants " font l’artiste ". De Dubaï à New-York, de Marrakech à Lisbonne, après avoir amusé les enfants du monde entier, La Star des spectacles d’animation Moos est à Paris au théâtre Le République pour le plus grand plaisir de vos enfants.
Moos propose un spectacle interactif, pour les 4-12 ans, à l’opposé des spectacles classiques pour enfants sages. Avec lui, ce sont les enfants qui font le show. Ils participent, chantent, dansent, s’ouvrent les uns aux autres au travers de différents défis qui font aussi découvrir l’esprit d’équipe.

La constitution de 2 équipes et de leurs capitaines.
Les différentes équipes s’opposeront lors de plusieurs épreuves, encouragées par le public : du Crazy Quizz , à l’Epreuve dansante sur les Crazy Kid’s Dance, en passant par des interludes chantés en karaoké, aux Battles dance, the Voice, concours Mickael Jackson, Démo de danse hip-hop il n’y aura pas de répit !

The Crazy Kid’s Show dépoussière complètement le spectacle pour enfants et offre un véritable moment de partage et de fun en famille.

- Musée de la Poupée : Nouvelle exposition "Flash back", jusqu’au 15 septembre, du mardi au samedi de 13h à 18h

Exposition flash back dans l’univers nostalgique des poupées des années 80. Epoque d’étonnants contrastes esthétiques, du noir des tenues rock/gothiques aux couleurs pastels des néo-romantiques, des toilettes aux grandes épaulettes effet working girl stylée, type Dynasty, aux tenues sport flashy, style Gym Tonic des maquillages outranciers aux coiffures très apprêtées, des rythmes du disco à ceux de la new wave, les trentenaires y retrouveront tous leurs souvenirs et pourront montrer à leurs enfants que, en matière de poupées, tout est un éternel recommencement.

- Au Point Virgule : La famille Maestro, le dimanche 24 septembre à 14h

La Famille Maestro revisite Mozart, Beethoven, Strauss, Vivaldi, Bizet, et fait swinguer les idées reçues sur la musique classique. Prenez des airs célèbres de musique classique. Rajoutez-y des paroles afin d’en faire des chansons
Entre chaque chanson, insérez des petits sketchs agrémentés d’une bonne dose d’humour (Indispensable pour avoir sa carte d’entrée au Point-Virgule !)
Mélangez le tout et vous obtiendrez un délicieux spectacle musical pour petites et grandes oreilles.

- Le Café de la Gare, Poil de carotte, samedi 25 septembre à 14h

Cette pièce éponyme du roman s’en distingue par le public auquel elle est destinée. Si l’écrivain s’adressait à l’enfance, l’homme de théâtre s’ouvre à une audience bien plus large.
Elle fut écrite par Jules Renard lui-même et créée en 1900 dans une mise en scène d’Antoine. Dès sa création cette oeuvre théâtrale connut un immense succès et les thèmes abordés n’ont pas pris une ride (la famille, la mésentente, le manque de communication, la différence, la difficulté à vivre ensemble, etc.) Malgré le temps qui passe tous ces sujets restent d’une d’actualité brûlante.

Annette, nouvelle servante de la famille Lepic, provoque le dialogue et Poil de carotte, le fils mal-aimé alors âgé de 16 ans, bascule de l’adolescence au monde des adultes.
Le génie de Jules Renard est de nous émouvoir autant que nous faire rire de tous ces travers universels.

- Au Théâtre Essaïon, Le Club des Magiciens, jusqu’au 17 septembre les mercredis, samedis, dimanches et le vendredi 1er septembre à 14h30

Suivez Loïc le magicien et son burlesque assistant dans un tour du monde de la magie.
De la petite à la grande illusion, ce spectacle familial et interactif vous entraîne, avec humour, dans l’univers bluffant de la magie. Accrochez vos ceintures, décollage immédiat !

Et comme Loïc aime partager ses aventures, une carte de membre sera offerte à chaque jeune participant afin de s’initier à la prestidigitation.


CONCERTS

- Maison de la poésie, Le laboratoire d’Arthur H, "Exploration", avec Nicolas Repac, mercredi 20 septembre à 20h

« Après quelques mois enfermé dans le laboratoire-grotte-chapelle de la Maison de la Poésie, à chercher des nouveaux “mots-sons-idées”, je remonte à la surface, sur la grande scène étoilée du rez-de-chaussée, pour étaler ma collection d’incertitudes, de tentatives et d’essais nucléaires réussis-ratés. Laboratoire donc.
Quête chevaleresque de chansons-pucelles, textes de voyage, littérature sonore et vibrations textuelles. Une résidence banale à la Maison de la Poésie en quelque sorte ! Avec mon ami-sorcier Nicolas Repac qui piste les traces encore fraîches. Début de l’aventure. Naissance d’un disque. Exploration. Erreur. Plaisir. Merci. »
Arthur H

- Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Concert de piano classique par le pianiste Georges Bériachvili - Récital piano de Mozart, Schumann, Chopin, Scriabine, les mardis 5 et 12 septembre à 18h30

Depuis 2001, Georges Bériachvili vit en France en conciliant l’activité de concertiste, de pédagogue et de chercheur en théorie et esthétique de la musique. Il se produit en récital et en musique de chambre avec un répertoire qui s’étend du XVIIIe siècle à nos jours.
En 2011, la sortie de son disque " Récital allemand " (Cristal Records) est marquée par de nombreux retours très enthousiastes. D’après le critique de l’Education Musicale, " Ce Récital allemand est un modèle du genre ".
Dans le sillage de ce succès, Georges Bériachvili reçoit en 2012 le Prix Simone et Cino del Duca décerné par l’Institut de France.

- Centre Wallonie Bruxelles : Emeline Michel, mardi 26 septembre à 20h

La grande dame de la chanson haïtienne à Paris pour un concert exceptionnel. La « reine de la chanson créole » célèbre ses 30 ans de carrière internationale, passés sur les scènes d’Europe, du Canada, des Etats-Unis, d’Afrique et des Caraïbes. Sa musique joyeuse fusionne la pop, le jazz, le blues et les rythmes traditionnels haïtiens.
Révélée en 1987 avec son premier album ’’Douvanjou ka leve’’ (Que le soleil se lève), Emeline a présenté, depuis, une dizaine d’enregistrements et crée sa propre maison de production « Cheval de feu » à New-York. Femme engagée, elle est ambassadrice auprès de la Croix Rouge, s’investit auprès des Nations Unies pour combattre les violences faîtes aux femmes et participe à des concerts caritatifs en faveur de son île, Haïti.

- La Gaîté Lyrique, présente The Drums, mercredi 20 septembre à 19h, fournisseur officiel d’hymnes pop indés depuis 2010

Arrivé comme un vinyle dans un monde de lecteurs MP3 au tout début des années 2010, The Drums avait a priori tout d’un outsider de la musique indé.

C’est pourtant en précurseur du revival de la sweet-pop (The Smiths, The Cure, The Field Mice) que s’est imposée la bande à Jacob Graham et Jonathan Pierce qui, à grand renforts de titres aussi simples qu’efficaces, a réussi à imposer son premier album éponyme comme l’un des classiques du genre.
Un album qu’ils viennent présenter sur la scène de la Gaîté, dans un monde où les platines vinyles repeuplent les meubles de salons.



Évènements passés

Le Marais est un quartier historique de Paris, qui se situe dans les 3e et 4e arrondissements. Autrefois un vaste marécage - d’où son nom - le Marais est aujourd’hui l’endroit idéal pour pêcher une bonne sortie culturelle. Festivals de cinéma ou de musique, salons, fêtes de quartier et rencontres citoyennes... Tout est permis dans le Marais !

Vous trouverez ci-dessous l’agenda des évènements qui ont lieu en 2014 à Paris - Marais, par ordre chronologique. Les dates exactes ne sont pas toujours connues longtemps à l’avance, c’est pourquoi dans certains cas, nous indiquons les dates des éditions précédentes, en attendant d’obtenir les informations permettant de mettre à jour l’article.

JPEG

Les fêtes et festivals :

Il se déroule dans le Marais chaque année un nombre conséquent de festivals à portée locale ou internationale. Parmi les festivals les plus attendus, il y a le Festival International du Film des Droits de l’Homme, le Nouveau Festival au Centre Pompidou, le festival Cinéma du Réel, le Festival des Cultures Juives (juin), dont la programmation est chaque année plus imposante, le Festival FNAC Live durant l’opération Paris Plages ou encore l’original Festiblog en septembre.

Les salons :

Grâce notamment à l’Espace des Blanc-Manteaux, le Marais accueille aussi tous les ans son lot de salons. On peut retenir entre autres le salon Vivez Bio (mars), le salon du Vintage en septembre ou encore Slick Art Fair en octobre. Comme on le voit, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Autres évènements :

Centre culturel, le Marais est aussi un quartier qui sait s’amuser et se dépenser. Le carnaval vénitien de février, le Tournoi International de Paris (17 au 20 mai), ou encore les foulées du Marais (juin) sont là pour le prouver.


Le programme 2014 dans le Marais :

Janvier 2014

Fin des vacances de noël

Février 2013

Festival International du Film des Droits de l’Homme
Nouveau Festival au Centre Pompidou

JPEG


Évènements passés

Mars 2013

Vacances d’hiver
Semi-Marathon de Paris
Festival Ici et Demain
Carnaval des Femmes à Paris
Cinéma du Réel

Avril 2013

Bourse aux vélos du 4e
Extra Ball
Paris Fashion Week
Vacances de printemps

Mai 2013

Journées nomades
Festival du cinéma brésilien de Paris
Tournoi International de Paris
Festival O 4 vents

Juin 2013

Festival le court en dit long
Nuit Paris Jeunes
Festival des Cultures Juives
foulées du Marais
Festival de la rue
Festival Musique en l’île
Marché de la poésie

Juillet 2013

Vacances d’été :
Festival Soirs d’été
Festival Européen Jeunes Talents
Festival FNAC Live

Septembre 2013

Rentrée scolaire
Festiblog
Paris Fashion Week
salon du Vintage

Octobre 2016

Quinzaine du cinéma francophone
Slick art fair
Mon patrimoine secret
Festival de l’imaginaire
Salon T Mode
Salon de la revue
Bourse aux vélos du 3e
Vacances de la Toussaint
Festival on y danse prochain en octobre 2017

Novembre 2013

Salon Antiquités-brocantes
Salon de l’autre livre
Crèche de Noël de Notre Dame de Paris
Salon des créateurs et des ateliers d’art

Décembre 2013

Salon Vivez bio Paris
Messe de Minuit Notre-Dame
Vacances de noël


Voir également le programme des sorties et évènements dans les autres arrondissements de Paris :
1er - 2e - Marais (3e et 4e) - 5e - 6e - 7e - 8e - 9e - 10e - 11e - 12e - 13e - 14e - 15e - 16e - 17e - 18e - 19e - 20e


Messages

  • Chaque jeudi à 20h30, rencontrez la crème de l’humour parisien, le top de la blague de la capitale, le summum de la galéjade francilienne, enfin la suprématie de la rigolade actuelle quoi !

    A chaque soirée retrouvez une programmation aussi bien excellente que variée, avec à chaque fois de nouveaux arrivant ainsi que le meilleur des passages précédents.

    Le lieu : L’Equinox (33, Rue des Rosiers 75004).

    L’accès est gratuit (1 consommation obligatoire, chapeau pour l’artiste).

    Réservations possibles sur : http://www.billetreduc.com/172268/evt.htm

  • year one
    Photographies de Peter Murphy

    Du 24 novembre au 1er décembre 2016

    Sur le fil de Paris
    2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris
    www.surlefildeparis.fr

    « Année Un ». Un nouveau départ, le recommencement. Un an dans un nouvel endroit bien connu, un nouveau regard sur un lieu familier. Une année à observer. Une année à se documenter.

    Les photographies dans l’exposition ‘’Année Un’’ représentent effectivement un an dans une vie, mais ne sont pas une série d’événements vécus dans une année. Au contraire, ces images véhiculent des émotions et des sentiments ressentis pendant une période de transition : l’excitation, l’appréhension, l’ambition, la curiosité, l’anxiété, la colère, la joie et les autres. Des émotions prises sur le vif chez chacun d’entre nous parisiens, mais véhiculés par l’œil du photographe de retour.

    Inspiré par les millions de petits moments qui se produisent autour de nous dans une ville comme Paris, Peter Murphy expatrié 9 ans au Canada, réapprend à vivre dans la capitale. Ces photos font partie de son processus de (ré) intégration, de (re) connexion à travers des moments partagés mais désormais figés dans le temps.

    petermurphy.ce@gmail.com

    http://www.petermurphyphoto.com/

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.