evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Agenda du mois > Nouvelles sorties dans le Marais à Paris, votre agenda de juin (...)

Nouvelles sorties dans le Marais à Paris, votre agenda de juin 2017

lundi 19 juin 2017, par Denis

Sortir en juin, des idées, culture, arts et spectacles, un cocktail de suggestions, dans le Marais à la veille de l’été.

Juin 2017 dans le Marais


Accès rapide : Les spectacles - Les expositions - Les évènements - Activités avec les enfants - Les concerts


SPECTACLES

- Le République : Le Comte de Bouderbala 2, lundi 4 juin à 18h et 21h30, les mardis à 20h, les jeudis à 21h30 sauf le 29 juin à 20h, les vendredis à 21h30 sauf le 9 à 20h et séance sup. le vendredi 16 mai à 20h et samedis

Après avoir présenté pendant 8 ans son 1er spectacle à Paris et dans toute la France, Le Comte de Bouderbala revient avec son second spectacle.

- Le Café de la Gare, Oui ! Samedi 24 juin à 19h30 et du vendredi au samedi à partir du 28 juin

Dépassés par l’organisation de leur mariage, Valérie et Stéphane décident de faire appel à un spécialiste. Walter Craig, organisateur de mariages très parisien débarque dans leur petit pavillon de banlieue.
Une rencontre improbable, un hymne à la tolérance et au respect de l’autre, une comédie intelligente à laquelle on ne peut que dire... la nouvelle comédie de Pascal Rocher.

-  Le Théâtre des Blancs Manteaux présente Malika Azgag dans Passe la première, les mercredis du 7 au 28 juin à 21h

1 voiture, 1 Solenne, 9 personnages déjantés, 27 minutes de retard, 36 choses à faire, 100 raisons de douter, 1 journée à 1000 à l’heure... Rêve ou réalité ? Ce soir, c’est la 1ère...
Malika, accompagnée de Solenne, sa meilleure amie quelque peu exubérante, va vivre une journée ponctuée d’événements inattendus, décousus et déformés par son imaginaire. Ou peut-être cette journée est-elle un rêve, un fantasme, un souvenir, un cauchemar ?
Les décors interactifs dessinés à la craie, les neuf personnages déjantés qu’interprète Malika Azgag et le rythme déchaîné vous plongent dans un univers décalé, où l’humour côtoie la poésie et le théâtre.

- Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Le Navire Night
de Marguerite Duras, mise en scène Mari Kazué, le samedi 3 juin, le mardi 6 juin et les mercredis du 7 au 28 juin à 21h

Un plateau nu. Une comédienne. Un cri.
Une communication avec un homme.
La vie de cette femme, face à la nuit des temps, sur la mer ...
Le Navire Night vient d’entrer dans son histoire...
Départ sur la mer du souvenir...
Départ du désir...
Une histoire commence ...
Dans le image noir... "C’est moi F. J’ai peur"
Elle commence à vous raconter ...

- Au Théâtre Essaïon, Michael Kohlhaas dans L’homme révolté, les lundis et mardis à 19h45

Seul en scène, G. Ponté, par la seule puissance du geste et de la parole, parvient à nous faire ressentir la révolte d’un homme face à l’injustice.
Jusqu’à sa trentième année, cet homme extraordinaire aurait pu passer pour le modèle du bon citoyen.
En un mot, le monde aurait béni sa mémoire sans les circonstances qui l’amenèrent à pousser à l’excès une seule vertu, le sentiment de la justice, et en firent un brigand et un meurtrier.

-  Théâtre du Marais : Issue de secours, tous les dimanches à 19h et les vendredis du 2 au 16 juin à 21h30

"Allo, tour de contrôle, ici le vol BH80-90, dites, New-York, c’est bien la ville avec le grand pont rouge ?". " Mesdames et messieurs les passagers du vol BH80-90 en direction New-York, sont priés de se rendre porte C pour embarquement immédiat. "
Issue de Secours, c’est l’histoire du dernier vol d’un pilote émérite et de son co-pilote, plein d’ambition, qui va lui succéder. Cela fait plus de dix ans qu’ils sillonnent le monde côte à côte. Ce dernier vol qui devait être une simple formalité va se transformer en un incroyable périple à l’issue incertaine.

- Au Point Virgule : Anne Sophie Girard, du jeudi au samedi à 20h

Anne-Sophie Girard est l’auteur du Best-sellers " La femme parfaite est une connasse ! "Elle peut pleurer devant une frite, a la phobie des conseillers d’orientation et se méfie des filles qui portent " un manteau blanc ".
Anne-Sophie Girard c’est votre meilleure copine, votre petite soeur, votre fantasme (pour 1,4% des internautes interrogés).
Découverte sur Canal+ dans le Jamel Comedy Club, vous pouvez la retrouver régulièrement à " Vendredi tout est permis " sur TF1.


EXPOSITIONS

- Musée Cognacq-Jay, Sérénissime ! Venise en fête, de Tiepolo à Guardi, de 10h à 18h, du mardi au dimanche (fermeture des caisses à 17h30), jusqu’au 25 juin

Loin d’être de purs divertissements oisifs, ces festivités comme le carnaval, participent à une véritable mise en scène politique et religieuse de Venise. Immortalisées par de grands noms, Tiepolo, Guardi, Longhi, elles impriment durablement et exportent partout en Europe les attraits de la cité des Doges. Plus de quarante peintures, gravures, dessins, provenant de collections françaises et européennes prestigieuses seront ainsi présentés au public pour réanimer, le temps d’une exposition, les fastes déployés par la Sérénissime République de Venise au temps des Lumières.

Le parcours de l’exposition propose d’explorer quatre thématiques liées aux fêtes vénitiennes : Grandes et petites réjouissances. De la ville à la scène. Au carnaval. Que serait Venise sans son carnaval ?

- Salle Jean Mouly de la Mairie du 4e, exposition "Fières Archives", du lundi au samedi de 11h à 17h, du 1er Juin au 31 aout

Pour la première fois rassemblés et présentés au public, un ensemble de manuscrits et de documents photographiques laissés jusqu’alors dans le placard de l’Histoire et produits par ceux qu’on nommait, à la fin du XIXe siècle, les invertis, éclairent l’histoire de nos sexualités et mettent en lumière de nouvelles identités.
Ces documents sont des manuscrits, photographies ou ouvrages qui ont été rédigés par des homosexuels. Ils proviennent de fonds privés et publics. Certains ont été conservés par les héritiers d’Émile Zola, d’autres sont prêtés par les héritiers du Docteur Georges Saint-Paul. Des archives proviennent du fonds Alexandre Lacassagne, conservé à la Bibliothèque municipale de Lyon ou encore du fonds Georges Hérelle, conservé à la Médiathèque du Grand Troyes.

- Musée Picasso à Paris : Olga Picasso, jusqu’au 3 septembre

L’exposition « Olga Picasso » reviendra sur les années partagées du couple qu’a formé Pablo Picasso avec sa première épouse, Olga Khokhlova, danseuse au sein des Ballets Russes.
L’exposition cherchera à mettre en perspective la réalisation de quelques-unes des œuvres majeures de Picasso entre 1917 et 1935, en resituant cette production dans le cadre de cette histoire personnelle, filtre d’une histoire politique et sociale élargie de l’entre-deux-guerres. À travers une riche sélection de peintures, dessins, archives écrites et photographiques, l’exposition se déploiera sur deux étages du musée, soit environ 760 m².

- Musée de la Chasse et de la Nature, Animer le Paysage, Sur la Piste des Vivants, du 20 juin au 17 septembre, du mardi à dimanche, de 11h à 18h et le mercredi de 11h à 21h30

Cette exposition cherche à dessiner un passage, une voie, pour entrer dans le paysage, passer de la position d’extériorité à la nature qui caractérise notre imaginaire et nos représentations modernes, à une exploration de l’intérieur.
Les artistes proposent une autre perspective sur le paysage, qui n’est plus un décor façonné pour être agréable à l’oeil humain, mais un territoire vivant, constitué de relations entre nous, humains, et des entités vivantes et agissantes.
La trame de ces œuvres est faite des présences, des traces, des récits, des techniques et des témoignages humains et non-humains collectés sur le territoire de Belval (Ardennes), domaine de chasse, lieu de recherche sur la biodiversité et résidence d’artistes de la Fondation François Sommer, dont dépend le musée de la Chasse et de la Nature.

-  Centre Wallonie Bruxelles : Bruxelles : art contemporain et cultures populaires, du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi-dimanche de 11h à 19h, du 14 juin au 3 septembre

L’exposition évoque l’esprit bruxellois, à partir d’oeuvres d’artistes qui résident à Bruxelles mais aussi de son folklore. Elle dresse un portrait subjectif de Bruxelles, de son cosmopolitisme, de son joyeux melting pot et de son esprit surréaliste, en confrontant art contemporain et création populaire. Elle chamboule les catégorisations habituelles entre « high » et « low » culture, entre la norme et la marge.
Cette exposition est une adaptation de l’exposition « BXL Universel » présentée à l’occasion du 10e anniversaire de la CENTRALE for contemporary art (centre d’art fondé par la Ville de Bruxelles dans une ancienne centrale électrique).

- Galerie du jour, Agnès b. présente Elzo Durt - Colors & Glory, jusqu’au 10 juin, du mardi au samedi de 11h à 19h.

Graphiste et illustrateur belge de renom, Elzo Durt présente une sélection de ses travaux les plus iconiques des 15 dernières années, ainsi qu’une série de pièces inédites réalisées pour l’exposition. L’impact visuel de ses images est violent, immédiat, et son style, malgré la diversité et l’éclectisme des sources iconographiques ainsi que des influences esthétiques qu’il y intègre, est reconnaissable entre tous.
Puisant aussi bien dans le Poster Art hippie des 60’s / 70’s, les comics US, l’imagerie punk ou la symbolique ésotérique, il parvient à associer ces éléments disparates pour créer des images qui se révèlent complexes, suscitent l’interprétation et disent quelque chose de leur époque.
Le rapport à la musique étant un axe fondamental de son travail, Elzo Durt a réalisé de nombreuses pochettes de disques.

- Archives Nationales : Une expérience du chaos. Destructions, spoliations et sauvetages d’archives (1789-1945). Du lundi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 14h à 17h30, fermée le mardi et les jours fériés. Jusqu’au 18 septembre

Souvenirs récents ou lointains, sources d’information, précieuses reliques, les archives sont la mémoire des États et des personnes. Butin convoité, symbole honni, information stratégique, les archives en temps de conflit dépendent de l’action de sentinelles qui veillent à leur sauvegarde.
Si le sort des monuments, œuvres d’art et manuscrits précieux en cas de guerre est l’objet d’une abondante littérature, d’expositions et de films, celui des archives reste relativement peu connu.

Cette exposition présente les aventures de ces archives, au dénouement heureux ou tragique. Destructions, préservations, confiscations, reconstitutions de fonds d’archives forment le destin de ces documents plongés dans les tumultes de 1789 à 1945.

- Institut Suédois A partir d’avril, fermeture exceptionnelle pour travaux. Réouverture à l’automne 2017 !

L’Institut suédois, centre culturel installé au cœur du Marais dans l’Hôtel de Marle, rouvrira ses portes à l’automne 2017 après quelques mois de fermeture pour travaux. Depuis son ouverture en 1971, l’Institut suédois n’avait jamais effectué de rénovation de cette ampleur. S’appuyant sur la loi française sur l’accessibilité, l’objectif est d’améliorer pour tous les conditions d’accès à ce bâtiment historique, mais aussi de plonger le visiteur dans une ambiance toujours plus suédoise.

- Bibliothèque Forney : Mode et Femmes 14/18, jusqu’au 18 juin, du mardi au samedi, de 13h à 19h

Le vestiaire féminin change radicalement au début du XXe siècle : la silhouette s’allège, abandonnant les cages de crinolines et les tournures du siècle passé, le nombre de changements de tenues quotidiennes se réduit chez la femme de la classe aisée car le costume-tailleur accompagne désormais la femme tout au long de sa journée. Le vêtement acquiert une praticité et une simplicité nouvelles en matière de textiles (lavables, souples) et de formes (poches, jupes amples).
Ces changements qui apparaissent un peu avant la guerre sont accélérés par cette dernière. Mais pour autant, sur le plan vestimentaire comme social, la guerre a-t-elle libéré les femmes ? Que dit la mode de la complexité des évolutions sociétales que les femmes connaissent durant le conflit ?

Cette exposition montre comment la guerre de 14-18 porte en elle les prémices de ce que l’on a appelé après la guerre l’émancipation des femmes.
Cette notion est discutée sur le plan vestimentaire et social (travail des femmes essentiellement) et permet, dans le droit fil des historiennes Françoise Thébaud et Michelle Perrot, de nuancer l’idée d’une guerre totalement émancipatrice.

- Maison Européenne de la Photographie, Martial Cherrier, jusqu’au 18 juin, du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45

Ancien culturiste devenu artiste, Martial Cherrier s’interroge sur les images qui ont structuré son imaginaire et l’ont poussé à travailler son corps jusqu’à ses limites.
L’exposition propose, à travers sa propre histoire et sous forme d’autoportrait, une plongée dans cet univers singulier. Pendant des années, le corps et l’image du corps de Martial Cherrier n’ont fait qu’un. Il a vécu et représenté son corps dans ses extrêmes et sa beauté, enveloppe malléable, machine extraordinairement complexe qui nous contient, nous définit, nous véhicule, qui nous fait jouir et souffrir.
Après avoir représenté le corps en gloire, le corps en devenir et celui vieillissant, le corps somptueux et le corps martyrisé, le corps adulé et le corps « viandé », il s’agit aujourd’hui pour Martial Cherrier de restituer, dans l’imagerie vintage de sa jeunesse, son corps tel qu’il a été, sans fausse nostalgie, explorant sans relâche les liens entre la perfection du corps (ou son imperfection) et l’image de celui-ci.

- Centre Culturel Suisse : "Situer la différence", Silvia Bächli et Eric Hattan. Du mardi au dimanche de 13h à 19h, jusqu’au 16 juillet

Elle dessine, il bricole. Ils mêlent leurs regards depuis plus de 35 ans. Les positions artistiques de Silvia Bächli et d’Eric Hattan sont bien distinctes, mais recèlent davantage de proximités qu’il n’y paraît à première vue. Le CCS leur a proposé d’imaginer ensemble les trois expositions de ce printemps, réunies sous le titre Situer la différence.
Pour la grande salle du CCS, ils proposent une articulation spatiale inédite dans laquelle ils disposent des œuvres récentes. Dans la pièce sur cour, ils présentent des œuvres nouvelles en deux temps : une série de collages que Silvia Bächli a composé en écho à des poèmes de Florian Seidel, et une sculpture in situ qu’Eric Hattan construit en recyclant des éléments de mobilier trouvés dans l’espace public parisien. Puis, à partir du 3 juin, un projet conçu à quatre mains spécifiquement pour le CCS.


EVENEMENTS

-  Le Festival des Cultures Juives, revient du 6 au 26 juin et notamment au Carreau du Temple

Le festival des Cultures Juives revient du 7 au 23 juin prochain et vous propose des événements exceptionnels pour sa 11e édition placée sous le signe de la liberté ! Musique, théâtre, expositions et lectures viendront rythmer la Capitale et le 3e arrondissement pour vous faire découvrir la richesse et la diversité de la culture juive. Vous pourrez ainsi découvrir le coup de coeur du festival, la pianiste Amandine Habib et le saxophoniste Raphael Imbert qui présenteront un duo piano/saxo inédit entre Bach et jazz aux Archives Nationales, et beaucoup d’autres choses.

- Institut Suédois : Fermé

A partir d’avril, fermeture exceptionnelle pour travaux. Réouverture à l’automne 2017 !

- A la Gaîté lyrique : Festival Paris Hip Hop 2017, le samedi 24 juin à 14h de 11h à 23h, Beat Dance Contest

Qui seront les maîtres du dancefloor et des platines ?
Dans le cadre du festival Paris Hip Hop 2017, Hip Hop Citoyens, la Gaîté lyrique, Ilove This Dance et 9.2Styles présentent le 1er battle réunissant danseurs et beatmakers.

Initié par Vicelow, Beatdance Contest est un concept unique qui réunit 2 disciplines et crée simultanément 2 battles en 1.
Pour cette 6ème édition à la Gaîté Lyrique, 8 danseurs (all style) seront sélectionnés le jour de l’événement afin de participer à la phase finale où ils s’affronteront sur les compositions des 4 beatmakers.
Le jury, composé de danseurs et beatmakers, choisira le meilleur des deux catégories pour l’étape suivante.
Inscription danseurs : 5€

- ManiFeste 2017, festival de l’Ircam, du 1er juin au 1er juillet

Imaginez un pont entre deux rives distinctes, parcouru par une foule composite de musiciens, chorégraphes et peintres, d’artistes de la lumière, du son et du brouillard, de spectateurs, d’auditeurs et de curateurs, tous animés par l’ambivalence des formes et la « réciprocité des feux ».
Marquant les 40 ans du Centre Pompidou et de l’Ircam, le ManiFeste 2017 explore le rêve de synesthésie, ou plus exactement le regard musicien qui, de Scriabine jusqu’aux jeunes compositeurs d’aujourd’hui, est mobilisé par l’expérience visuelle.

- Mairie du 3e, avec la Semaine Locale du Handicap, du lundi 19 au samedi 24 juin

Du lundi 19 au samedi 24 juin, la Mairie du 3e vous invite à vous interroger sur les liens entre le handicap et les arts. Tout au long de la semaine vous pourrez observer une exposition, participer à une conférence, visionner un film, sensibiliser vos enfants ou assister à un spectacle. Et vous ne verrez peut-être plus les choses comme avant.

- 25e édition du festival Le Court en dit long, du 5 au 10 juin

Trente et un courts métrages belges et franco-belges inédits en compétition, sélectionnés parmi les dizaines de films produits dans l’année, répartis en six programmes thématiques. Pour fêter cette 25e édition, le festival propose une rétrospective de courts métrages cultes et drôles en 35mm et une rencontre avec d’anciens lauréats qui reviendront sur leurs parcours.

- Tournoi International de Paris 2017, du 2 au 4 juin

Le Tournoi International de Paris (TIP), créé en 2004, est un tournoi multisports ouvert à tout le monde. Le TIP encourage la pratique respectueuse du sport sans discriminations autour de tournois, de rencontres ou de démonstrations, organisés à Paris par une équipe de bénévoles de la Fédération Sportive Gaie et Lesbienne (FSGL) et de ses associations membres.
L’édition 2017 a pour marraine, Valérie Fourneyron, ancienne Ministre des Sports et de la Jeunesse.

Tous les ans, cet événement rassemble plus de 2 300 sportifs-ves du monde entier autour de près de trente disciplines, sous le signe de la tolérance et de la convivialité. Sur les terrains, dans les vestiaires et dans la vie de tous les jours, ce tournoi participe à la lutte contre les discriminations (orientation sexuelle, identité de genre, âge, origines, religion, handicap et état de santé...) et l’homophobie dans le sport.
Et plus avec : https://www.facebook.com/Tournoi.International.de.Paris/


ENFANTS

-  Bibliothèque A.Rimbaud de la Mairie du 4e, à l’occasion du Festival des Cultures Juives, : Une bouteille à la mer, mardi 13 juin de 19h à 20h15

Deux adolescents. Elle est israélienne, il est palestinien. Tout semblait les éloigner, ils entament pourtant une correspondance.
La lecture "Une bouteille à la mer", d’après l’œuvre de Valérie Zenatti, explore le conflit Israélo-Palestinien à travers les yeux de deux adolescents. Dans leur correspondance, Tal et Naïm font résonner une poésie du quotidien au milieu d’un champ de ruines. Comparables à des fleurs perdues sur un lopin de terre chaotique, ils vont apprendre à s’écouter, à dialoguer jusqu’à se respecter et s’aimer enfin...
A partir de 14 ans.

Lecture par les comédiens Eva Freitas & Aurélien Vacher. Élie Petit à la clarinette. Adaptation et mise en lecture Camille Hazard.

- Le République présente The Crazy Kid’ s show
Moos, tous les samedis à 14h, et le dimanche 4 juin à 14h

The Crazy Kid’s Show, le seul spectacle où les enfants " font l’artiste ".
Moos propose un spectacle interactif, pour les 4-12 ans, à l’opposé des spectacles classiques pour enfants sages. Avec lui, ce sont les enfants qui font le show. Ils participent, chantent, dansent, s’ouvrent les uns aux autres au travers de différents défis qui font aussi découvrir l’esprit d’équipe.
Du Crazy Quizz , à l’Epreuve dansante sur les Crazy Kid’s Dance, en passant par des interludes chantés en karaoké, aux Battles dance, the Voice, concours Mickael Jackson, Démo de danse hip-hop il n’y aura pas de répit.

- Musée de la Poupée : Nouvelle exposition "Flash back", jusqu’au 15 septembre, du mardi au samedi de 13h à 18h

Exposition flash back dans l’univers nostalgique des poupées des années 80. Epoque d’étonnants contrastes esthétiques, du noir des tenues rock/gothiques aux couleurs pastels des néo-romantiques, des toilettes aux grandes épaulettes effet working girl stylée, type Dynasty, aux tenues sport flashy, style Gym Tonic des maquillages outranciers aux coiffures très apprêtées, des rythmes du disco à ceux de la new wave, les trentenaires y retrouveront tous leurs souvenirs et pourront montrer à leurs enfants que, en matière de poupées, tout est un éternel recommencement.

- Au Point Virgule : La famille Maestro, les dimanches 11 et 25 juin à 14h

La Famille Maestro revisite Mozart, Beethoven, Strauss, Vivaldi, Bizet, et fait swinguer les idées reçues sur la musique classique. Prenez des airs célèbres de musique classique. Rajoutez-y des paroles afin d’en faire des chansons
Entre chaque chanson, insérez des petits sketchs agrémentés d’une bonne dose d’humour (Indispensable pour avoir sa carte d’entrée au Point-Virgule !)
Mélangez le tout et vous obtiendrez un délicieux spectacle musical pour petites et grandes oreilles.

-  Au Théâtre Essaïon : Le Club des Magiciens, les mercredis, samedis et dimanches à 14h30

Suivez Loïc le magicien et son burlesque assistant dans un tour du monde de la magie. De la petite à la grande illusion, ce spectacle familial et interactif vous entraîne, avec humour, dans l’univers bluffant de la magie.
Accrochez vos ceintures, décollage immédiat.
Et comme Loïc aime partager ses aventures, une carte de membre sera offerte à chaque jeune participant afin de s’initier à la prestidigitation.

- Théâtre Bo : Où es-tu Cacahuète ? tous les samedis et dimanches et le lundi 5 juin à 16h

Ce matin, Capucine est surprise, son petit chat à disparu. Lui fait il une farce ? S’est il perdu ?
Soudain, elle entend un miaulement venant de son livre préféré...
Avec l’aide de tous les enfants, la petite fille va réussir à entrer dans le livre des merveilles et rencontrer tous les personnages fantastiques des mondes imaginaires.
De ce voyage interactif, Capucine va partager avec les enfants une aventure musicale inoubliable teintée de poésie et d’éclats de rire !
Où es-tu Cacahuète ?

- Le Centre Georges Pompidou présente Lauréats ! tous les mercredis, samedis, dimanches jusqu’au 2 juillet à 14h

Chaque année, la villa Noailles, centre d’art à Hyères, récompense des designers (festival Design Parade), des créateurs de mode et des photographes (Festival international de mode et de photographie) pour leur travail artistique, en leur offrant d’accompagner durant une année la préparation d’expositions. Les lauréats des dernières éditions posent leurs valises au Studio 13/16 pendant le mois qui leur est dédié.
Autour d’ateliers qui offrent un panorama exceptionnel sur les tout derniers travaux primés à Hyères, les adolescents sont invités à pratiquer le design, la mode ou la photo selon les règles du jeu des lauréats invités. Accueil en continu 14h-18h.
Entrée libre dans la limite des places disponibles


CONCERTS

- Au Carreau du Temple, dans le cadre du Festival des Cultures Juives, mardi 13 juin à 20h30 : Ola Bilinska, Berjozkele

Le Festival des Cultures Juives propose chaque été une programmation culturelle éclectique destinée à faire découvrir la richesse et la diversité des cultures juives. Dans le cadre du festival, Le Carreau du Temple accueille le concert d’Ola Bilinska, Berjozkele.
Concert proposé par l’Institut polonais de Paris : Ola Bilinska - Berjozkele - Yiddish Lullabies and Evening Songs.

- Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Georges Bériachvili, Récital piano de Mozart, Schumann, Chopin, Scriabine, tous les dimanches à 15h

Concert de piano classique par le pianiste Georges Bériachvili. Il se produit en récital et en musique de chambre avec un répertoire qui s’étend du XVIIIe siècle à nos jours. En 2011, la sortie de son disque " Récital allemand " (Cristal Records) est marquée par de nombreux retours très enthousiastes.
D’après le critique de l’Education Musicale, " Ce Récital allemand est un modèle du genre ".
Dans le sillage de ce succès, Georges Bériachvili reçoit en 2012 le Prix Simone et Cino del Duca décerné par l’Institut de France.

-  Théâtre du Marais : Sylvain Gary chante Mots pour maux, tous les lundis à 19h

Entrez dans un tourbillon de chansons insolites pour oublier vos maux. Accompagné par François Martin au piano et par Leïla Renault à la contrebasse, Sylvain Gary interprète 16 chansons humoristiques. Toutes ses créations des clins d’oeil sur la vie et des coups de projecteurs sur des personnages étonnants :
Coeur de Latex, voleur de nains de jardin (Adam et Adam), Fleur carnivore, Miss Métro...
Les musiques de ses chansons ont été composées principalement par François Martin et deux chansons l’ont été par le Brésilien Gil Ayo et par Roddy Julienne.
L’univers insolite de Sylvain vous enchantera et ses bons mots vous feront sourire au point d’oublier tous vos maux.

-  L’association Jeunes Talents présente à l’Hôtel de Soubise : Miroirs baroques avec Louise Cournarie, le mercredi 28 juin à 12h30

Les pianistes ont toujours interprété la musique baroque. Aujourd’hui, elle suscite un regain d’intérêt auprès de la jeune génération, avec un répertoire toujours plus large et inédit.
Ce programme met ainsi en miroir le piano et le clavecin à travers des œuvres de Duphly et de Royer, très rarement interprétées sur piano moderne, et apportant néanmoins une tout autre lumière à ce répertoire, ô combien moderne. Autre son, autre instrument, autre style, et pourtant la même émotion et toujours baroque…

- Au Théâtre Essaïon : Caroline Montier chante Barbara amoureuse, les mercredis à 19h45 du 14 au 28 juin

Caroline Montier interprète les chansons d’amour connues et moins connues de Barbara. Silhouette mince et brune, timbre clair et profond, c’est avec une ressemblance troublante que Caroline Montier interprète les chansons d’amour, tour à tour tendres, passionnées ou orageuses de la chanteuse de Minuit, en s’accompagnant au piano.

- La Gaîté Lyrique, présente French 79 + Blow, le mercredi 14 juin à 20h

La French touch, un lointain souvenir ? Ca c’était avant French 79. Derrière French 79 se cache Simon Henner, déjà connu pour ses talents de producteur (Kid Francescoli, Martin Mey...), de guitariste et chanteur (Husbands, Nasser), ses remixes (Black Devil Disco Club, Nzca/Lines, Les Gordon, Field Music...) ou encore son travail de musique à l’image (dont le récent projet pharaonique 3 Mots pour Paris). En pleine tournée de son premier album « Olympic » paru en Octobre 2016, French 79 revient à Paris poser son live à la Gaité Lyrique.



Évènements passés

Le Marais est un quartier historique de Paris, qui se situe dans les 3e et 4e arrondissements. Autrefois un vaste marécage - d’où son nom - le Marais est aujourd’hui l’endroit idéal pour pêcher une bonne sortie culturelle. Festivals de cinéma ou de musique, salons, fêtes de quartier et rencontres citoyennes... Tout est permis dans le Marais !

Vous trouverez ci-dessous l’agenda des évènements qui ont lieu en 2014 à Paris - Marais, par ordre chronologique. Les dates exactes ne sont pas toujours connues longtemps à l’avance, c’est pourquoi dans certains cas, nous indiquons les dates des éditions précédentes, en attendant d’obtenir les informations permettant de mettre à jour l’article.

JPEG

Les fêtes et festivals :

Il se déroule dans le Marais chaque année un nombre conséquent de festivals à portée locale ou internationale. Parmi les festivals les plus attendus, il y a le Festival International du Film des Droits de l’Homme, le Nouveau Festival au Centre Pompidou, le festival Cinéma du Réel, le Festival des Cultures Juives (juin), dont la programmation est chaque année plus imposante, le Festival FNAC Live durant l’opération Paris Plages ou encore l’original Festiblog en septembre.

Les salons :

Grâce notamment à l’Espace des Blanc-Manteaux, le Marais accueille aussi tous les ans son lot de salons. On peut retenir entre autres le salon Vivez Bio (mars), le salon du Vintage en septembre ou encore Slick Art Fair en octobre. Comme on le voit, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Autres évènements :

Centre culturel, le Marais est aussi un quartier qui sait s’amuser et se dépenser. Le carnaval vénitien de février, le Tournoi International de Paris (17 au 20 mai), ou encore les foulées du Marais (juin) sont là pour le prouver.


Le programme 2014 dans le Marais :

Janvier 2014

Fin des vacances de noël

Février 2013

Festival International du Film des Droits de l’Homme
Nouveau Festival au Centre Pompidou

JPEG


Évènements passés

Mars 2013

Vacances d’hiver
Semi-Marathon de Paris
Festival Ici et Demain
Carnaval des Femmes à Paris
Cinéma du Réel

Avril 2013

Bourse aux vélos du 4e
Extra Ball
Paris Fashion Week
Vacances de printemps

Mai 2013

Journées nomades
Festival du cinéma brésilien de Paris
Tournoi International de Paris
Festival O 4 vents

Juin 2013

Festival le court en dit long
Nuit Paris Jeunes
Festival des Cultures Juives
foulées du Marais
Festival de la rue
Festival Musique en l’île
Marché de la poésie

Juillet 2013

Vacances d’été :
Festival Soirs d’été
Festival Européen Jeunes Talents
Festival FNAC Live

Septembre 2013

Rentrée scolaire
Festiblog
Paris Fashion Week
salon du Vintage

Octobre 2016

Quinzaine du cinéma francophone
Slick art fair
Mon patrimoine secret
Festival de l’imaginaire
Salon T Mode
Salon de la revue
Bourse aux vélos du 3e
Vacances de la Toussaint
Festival on y danse prochain en octobre 2017

Novembre 2013

Salon Antiquités-brocantes
Salon de l’autre livre
Crèche de Noël de Notre Dame de Paris
Salon des créateurs et des ateliers d’art

Décembre 2013

Salon Vivez bio Paris
Messe de Minuit Notre-Dame
Vacances de noël


Voir également le programme des sorties et évènements dans les autres arrondissements de Paris :
1er - 2e - Marais (3e et 4e) - 5e - 6e - 7e - 8e - 9e - 10e - 11e - 12e - 13e - 14e - 15e - 16e - 17e - 18e - 19e - 20e


Messages

  • Chaque jeudi à 20h30, rencontrez la crème de l’humour parisien, le top de la blague de la capitale, le summum de la galéjade francilienne, enfin la suprématie de la rigolade actuelle quoi !

    A chaque soirée retrouvez une programmation aussi bien excellente que variée, avec à chaque fois de nouveaux arrivant ainsi que le meilleur des passages précédents.

    Le lieu : L’Equinox (33, Rue des Rosiers 75004).

    L’accès est gratuit (1 consommation obligatoire, chapeau pour l’artiste).

    Réservations possibles sur : http://www.billetreduc.com/172268/evt.htm

  • year one
    Photographies de Peter Murphy

    Du 24 novembre au 1er décembre 2016

    Sur le fil de Paris
    2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris
    www.surlefildeparis.fr

    « Année Un ». Un nouveau départ, le recommencement. Un an dans un nouvel endroit bien connu, un nouveau regard sur un lieu familier. Une année à observer. Une année à se documenter.

    Les photographies dans l’exposition ‘’Année Un’’ représentent effectivement un an dans une vie, mais ne sont pas une série d’événements vécus dans une année. Au contraire, ces images véhiculent des émotions et des sentiments ressentis pendant une période de transition : l’excitation, l’appréhension, l’ambition, la curiosité, l’anxiété, la colère, la joie et les autres. Des émotions prises sur le vif chez chacun d’entre nous parisiens, mais véhiculés par l’œil du photographe de retour.

    Inspiré par les millions de petits moments qui se produisent autour de nous dans une ville comme Paris, Peter Murphy expatrié 9 ans au Canada, réapprend à vivre dans la capitale. Ces photos font partie de son processus de (ré) intégration, de (re) connexion à travers des moments partagés mais désormais figés dans le temps.

    petermurphy.ce@gmail.com

    http://www.petermurphyphoto.com/

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.