eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Vie de quartier, Le Marais > Les prochaines sorties dans le Marais à Paris, votre agenda de juillet - (...)

Les prochaines sorties dans le Marais à Paris, votre agenda de juillet - août 2018

Dernière mise à jour : mercredi 27 juin 2018, par Denis

Des sorties dans le Marais, expositions, événements, concerts, arts et spectacles, un cocktail de suggestions pendant les vacances d’été.
Et encore plus de sorties avec le spécial Eté 2018 à Paris dans le Marais.

juillet - août 2018 dans le Marais


Accès rapide : Les spectacles - Les expositions - Les évènements - Activités avec les enfants - Les concerts


SPECTACLES

Le Café de la Gare, présente J’aime beaucoup ce que vous faites, à partir du 16 juillet de dimanche, lundi et mardi à 19h30 et le samedi à 17h

Comment une fausse manoeuvre avec un téléphone portable vous fait découvrir ce que vos meilleurs amis pensent de vous en réalité... Et ceci, juste avant leur arrivée pour un week-end, finalement pas comme les autres, dans votre maison de campagne.

Le Théâtre des Blancs Manteaux présente : Clémence de Villeneuve dans Zout ! Tous les vendredis et samedis à 21h, les deux mois, relâche le 14 juillet

"Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît." Pauline aurait dû se souvenir de cette réplique d’Audiard lorsqu’elle a demandé à Nathan, son collègue de travail, de se faire passer pour son petit ami à un repas de famille. Au menu : quiproquos sauce maison, délires en croûte et salade d’embrouilles !
Par l’auteur des pièces à succès "Les parents viennent de Mars, les enfants du McDo ! chez Papa" (5ème saison) : Rodolphe Le Corre.

Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Piaf... Le cri du coeur, tous les mercredis du 11 au 25 juillet à 21h

Mari Kazué chante Piaf accompagnée au piano par Patrick Vasori
Chaque matin au café Édith, je bois un café en regardant ses photos... Elles me parlent , je discute longtemps avec elles dans le silence.
Édith m’inonde sans arrêt d’amour et de courage, moi, la petite japonaise. Maintenant je ne regrette rien et, moins que jamais, de vivre à Paris. Pour mille raisons mon coeur, tout mon être ont besoin de crier d’amour, en chantant pour vous, c’est très important, en chantant pour vous : Piaf !

Au Carreau du Temple, "L’École des Filles de Joie !", mise en scène Marion Coutarel, vendredi 6 juillet à 19h

Venez découvrir l’effeuillage de fin d’année de l’École des Filles de Joie !
Tout au long de l’année, l’Ecole des Filles de Joie est en résidence au Carreau du Temple où elle enseigne le mardi soir le cabaret burlesque comme art thérapie à des femmes de 18 à 70 ans.
Tout au long de l’année, on travaille des techniques de base : marcher et danser en talons hauts, jouer les pin-up, jouer la comédie et on apprend des chorégraphies que certaines retravaillent plus en détail lors de stages intensifs et présentent lors de scènes ouvertes chaque mois.
En fin d’année, cela donne un Grand Cabaret avec les meilleures créations de toute l’année et on en profite pour inviter aussi des artistes professionnelles qui enseignent également à l’Ecole.

Au Théâtre Essaïon, Mademoiselle C. de Maude Sambuis, mise en scène Marcel Hettak, du jeudi au samedi à 21h30, du 5 au 28 juillet et du 23 au 31 août

Librement inspirée par la vie de Camille Claudel. Ce seul en scène retrace intimement les périodes charnières de la vie de Camille Claudel. Camille c’est un combat pour l’égale dignité de l’homme et de la femme en amour comme en sculpture.

Théâtre du Marais : Félix dans Porteur de joie, tous les samedis à 21h30

Percutant, déjanté, acide, énergique, satirique, une plume acérée ! Félix traficote les mots, manie l’absurde, pointe du doigt avec satire, s’attire les rires par ses mimiques et ses textes épineux. Son spectacle accueille un concentré de personnages acérés à la vanne acidulée qui pique sous la langue, le tout boosté par une énergie contagieuse. Félix a reçu la mission d’apporter La Joie, reste à savoir par quel moyen... !

Théâtre Bo St Martin présente Julie Collas dans Oh my God she’s Parisian ! Les vendredis à 20h et samedis à 19h30 du 6 au 21 juillet et les 24, 25 et 31 août à 19h30

Le premier one-woman-show écrit et joué par une parisienne, 100% en anglais et 100% facile à comprendre même pour les Français.
Venez voir le nouveau one-woman-show 100% en anglais dont tout le monde parle ! Depuis septembre, déjà 4.000 personnes ont découvert ce premierspectacle : de l’énergie, un humour décapant et beaucoup d’impros avec les spectateurs dans la salle.
Vous vous reconnaîtrez dans cette vie ultra-stressée de Parisien entre l’école, le café, le bureau et les dîner entre amis... tout cela en essayant de rentrer dans une taille 36 et en buvant des "petits" verres avant les devoirs des enfants.
Mais on vous rassure pour voir Julie se moquer des Parisiens et de leurs (petits) défauts pas besoin d’être bilingue.

Le Point Virgule présente en juillet et août : Seb Mellia ne perd jamais. Les vendredis et samedis à 22h30 à partir du 6 juillet

Avec son sourire de sale gosse, Seb Mellia livre un stand up authentique, entre impros maîtrisées et anecdotes personnelles hilarantes.
Élevé à la culture des années 90, ce fin observateur du quotidien s’impose comme un nouveau phénomène de l’humour. Avec son sens aigu de l’improvisation, son naturel à toutes épreuves et ses aventures tordantes, vous comprendrez pourquoi Seb Mellia ne perd jamais.
Une véritable machine à vannes qui provoque les rires, un spectacle de stand-up.

Le République présente Laurie Peret dans Spectacle alimentaire en attendant la pension, tous les vendredis et samedis à 20h à partir du 20 juillet

Laurie Peret vous présente ses chansons (sûrement dans un but lucratif), écrites et composées pour la plupart sur le piano de sa fille. Parce qu’elle s’évertue à les introduire, elle finit souvent par se perdre dans des explications ou des anecdotes dont on se passerait bien.
Derrière son air de pas y toucher et son apparente timidité, elle dit ou chante sans filtre ce qui lui passe par la tête.


EXPOSITIONS

Centre Wallonie Bruxelles : 60e anniversaire des Schtroumpfs ! Expo Peyo jusqu’au 28 octobre, du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi -dimanche de 11h à 19h

Quels sont les personnages de la bande dessinée franco-belge qui ont acquis une renommée mondiale ? Les Schtroumpfs ! Mais si les petits lutins bleus sont célèbres aux quatre coins de la planète, ce n’est pas tant grâce à la BD mais bien aux centaines de dessins animés télévisés produits par le studio Hanna-Barbera, qui engendrèrent une « Smurfmania » dans les années 1980… Un engouement récemment ravivé par les longs-métrages hollywoodiens en images de synthèse.
A travers une riche sélection de documents rares, de planches originales jamais exposées et de textes inédits, l’Expo Peyo, se propose de retracer le parcours artistique d’un artiste créateur indispensable du 9ème art. Une exposition à ne schtroumpfer sous aucun prétexte !

Le Centre Culturel Suisse, Batia Suter présente "Sole Summary", jusqu’au dimanche 15 juillet, du mardi au dimanche de 13h à 19h

Batia Suter (née en Suisse en 1967, basée à Amsterdam) puise dans un vaste corpus d’images qu’elle collecte puis retouche, séquence, agence, colle. L’installation réalisée pour la pièce sur cour, est construite à partir de la collection de curiosités et de peintures ayant appartenu à une tante de l’artiste décédée, secrétaire à l’université de Zurich née en 1940.
L’exposition est à la fois hommage et enquête autour d’un complexe et fascinant cosmos personnel qui a été compilé, assemblé et chéri le long de toute une vie. En résulte un voyage kaléidoscopique dans le temps, la culture et les goûts, basé sur la puissance structurelle du monde de l’image et de l’objet.

En partenariat avec Libération, Les Inrockuptibles, L’Oeil et Slash.

Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, exposition "C’était Paris en mai 68" jusqu’au 1er septembre, les lundis, mardis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 10h à 18h

L’exposition-dossier qui vous fera découvrir les collections rassemblées par les bibliothécaires de la Ville de Paris en 1968.
A ces documents réunis au jour le jour, s’en sont ajoutés d’autres, acquis au cours des décennies suivantes, en particulier les archives photographiques du grand journal quotidien France-Soir, qui permettent de révéler quelques aspects singuliers du « mai mai mai Paris mai » d’il y a cinquante ans.
Venez découvrir ces témoignages dans les espaces d’accueil de la Bibliothèque historique.

Musée Cognacq-Jay, Ouvert de 10h à 18h, du mardi au dimanche (fermeture des caisses à 17h30)

Nespresso et Les Charrettes de Lily installent leurs triporteurs pour régaler et désaltérer les visiteurs, avec au menu boissons chaudes et fraîches, crêpes et glaces. Idéal pour profiter du calme de la cour ombragée après une visite ou lors d’une balade dans le quartier : Ouvert de 14h à 18h du mardi au dimanche et ponctuellement pendant les événements du musée.

Musée Picasso à Paris : « Guernica », jusqu’au 29 juillet, du mardi au vendredi : 9h30 – 18h. Samedis, dimanches et Jours fériés (sauf les lundis) : 9h30 -18h

Le Musée national Picasso-Paris consacre une exposition à Guernica, chef-d’œuvre de Pablo Picasso, qui compte parmi les tableaux les plus connus au monde. Grâce notamment à un ensemble exceptionnel d’études préparatoires et d’archives du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid, l’exposition propose une lecture de l’histoire de Guernica, symbole anti-franquiste et pacifiste, et éclaire la question de l’engagement politique de Picasso.

Musée de la Chasse et de la Nature, Feuilles de Printemps, jusqu’au 2 septembre, du mardi à dimanche, de 11h à 18h et le mercredi de 11h à 21h30

Le musée de la Chasse et de la Nature souhaite donner un écho littéraire aux œuvres d’art qu’il expose. Il a demandé à Anne Simon, normalienne, philosophe, et spécialiste de l’animalité en littérature, de ponctuer le parcours de visite de citations renvoyant aux thèmes abordés par les artistes.
Au rythme de deux expositions par an, « Feuilles de printemps » et « Feuilles d’automne » présentent les ouvrages qu’elle a sélectionnés et qui sont autant d’incitations à poursuivre la découverte du musée en lisant.

A la Gaîté lyrique : Capitaine futur et la Supernature, jusqu’au 15 juillet, du mardi au samedi de 12h à 21h, et le dimanche de 12h à 18h

Exposition, concerts, conférences, ateliers, projections, école de thérémine, applab et jeux vidéo. Les technologies et la création contemporaines sont-ils des domaines réservés aux grands ?
Une nouvelle expédition vers les vastes plaines du Wild Wide Web, pour atteindre atteint les rives d’une supernature, rare, inerte et pleine de vie… traversée d’un paysage supernaturel où machines, êtres vivants et villes se complètent, se confrontent et se confondent.

Techno-écologie et sa fantastique biodiversité, ici s’entremêlent jungles d’informations, végétaux en super-matériaux, animaux à roulettes, là se métamorphosent fleurs timides, nuages connectés et logiciels sauvages encore non-répertoriés.
Mouvant, cet espace s’avère propice aux existences fluides, à la prolifération d’énergies grouillantes et à l’éclosion d’horizons qui dissimulent des perspectives secrètes.

Archives Nationales : 68, les archives du pouvoir, L’autorité en crise, jusqu’au 17 septembre. Du lundi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 14h à 17h30, fermée le mardi et les jours fériés

10 millions de grévistes, une jeunesse dans la rue, un service public à l’arrêt, une économie paralysée : l’État fait face à une crise sociale majeure qui menace de le déstabiliser. L’ensemble du territoire national est concerné, tous les secteurs d’activité sont touchés.
La Présidence de la République, les membres du gouvernement, les agents des administrations centrales, la Cour de sûreté de l’État sont autant d’exemples de figures et de lieux d’autorité qui cherchent alors à endiguer la contestation, à assurer la permanence de l’État.

Que faire ? Par quels canaux ? Et comment par la suite adapter les institutions pour prévenir tout mouvement d’ampleur similaire ?
C’est au travers de documents d’archives en grande partie inédits, que l’exposition « 68, les Archives du pouvoir » invite ainsi à découvrir 68 depuis l’autre côté de la barricade, depuis les bureaux de l’administration, de la préfecture ou du pouvoir exécutif.

Pavillon de l’Arsenal : L’exposition Habiter Mieux Habiter Plus, jusqu’au 2 septembre, du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h,

Il s’invente aujourd’hui à Paris de nouvelles architectures du logement. Ces immeubles collectifs justes livrés ou encore en projets explorent des situations urbaines inédites et questionnent les formes traditionnelles de l’habitat ou leur fabrication. Certains expérimentent des stratégies de construction décarbonées, d’autres anticipent les modes de vie de demain ou interrogent la notion même de propriété.

L’exposition souhaite mettre à la portée de tous ces enjeux par la présentation de maquettes, films, interviews, prototypes, perspectives et plans d’une soixantaine d’architectures classées selon les questions qu’elles soulèvent.
Où fabriquer les logements du Paris de demain ? Casernes, couvents, garages, bureaux, l’immeuble du futur est-il déjà là ? Peut-on encore inventer de nouveaux fonciers ? Comment construire mieux pour consommer moins ?

Institut Suédois présente art contemporain : Ecole(s) suédoise(s) de Paris, du jeudi au dimanche de 14h à 19h30, jusqu’au 26 août.

Grande nouveauté cette année, l’Institut suédois complète sa programmation avec une exposition pour l’été. Venez découvrir Ecole(s) suédoise(s) de Paris rassemblant des artistes contemporains suédois résidant à Paris. Ces derniers se relaieront pendant toute la durée de l’exposition pour aller à la rencontre du public.

L’exposition, conçue par le commissaire français Christian Alandete , vise à montrer au public la vivacité de ces Ecole(s) suédoise(s) de Paris. En écho à la fameuse formule « Ecole de Paris » qui, au tournant du 20e siècle, servait à désigner les artistes étrangers vivant à Paris, l’exposition tend à révéler la grande variété de pratiques et non une homogénéité stylistique ou un mouvement artistique organisé.
Autour d’une présentation centrale interrogeant les notions de territoire et d’identités mouvantes, l’exposition s’inspire des Salons d’avant-garde et rassemble des artistes de générations et d’univers différents.
Vernissage le 11 juillet à 18h.

Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Hommage aux donateurs jusqu’au 13 janvier 2019. Du mardi au vendredi : 11h-18h, samedi et dimanche : 10h-18h

À l’occasion de son vingtième anniversaire, le MahJ met à l’honneur une centaine de donateurs dans le parcours permanent et le foyer de l’auditorium, auprès des œuvres qu’ils ont données.
Des centaines de photographies anciennes et contemporaines, des objets rares du judaïsme comtadin et de nombreux témoignages sur les mondes juifs maghrébins, des archives familiales restituant l’histoire des juifs de France, des portraits illustrant un genre qui ne pénètre les mondes juifs qu’au début du XIXe siècle, des autoportraits d’artistes de l’École de Paris, de nombreux judaica.

Des textiles, des dessins, des gravures, des objets évoquant la vie quotidienne des communautés, des vestiges archéologiques, des ouvrages imprimés attestant de l’importance du livre dans le judaïsme, des manuscrits médiévaux insignes, des milliers de documents de l’affaire Dreyfus, des croquis arrachés à l’enfer des camps et des tableaux en appliqué pour dire le bonheur du shabbat…, l’inventaire des dons reçus par le mahJ depuis 1998 est à la mesure du champ immense que recouvrent ses missions. Il est aussi le reflet de la générosité de près de six cents donateurs.

A la Galerie Emmanuel Perrotin, Iván Argote présente Deep Affection, jusqu’au 28 juillet, du mardi au samedi de 11h à 19h

Cette exposition d’Iván Argote à la galerie Perrotin est conçue comme un essai composé de sculptures, textes, vidéos et sons au travers desquels l’artiste propose une discussion à la fois poétique, sociologique et politique autour de l’idée de l’autre.
L’exposition met en scène des ensembles architecturaux de grande ampleur et des installations plus délicates servant de supports à un système d’écriture qui met en regard des déclarations politiques et sentimentales. Cette stratégie a été utilisée par l’artiste dans de récentes interventions à Bogotà, Mexico et Douala.

Galerie les Filles du Calvaire, présente « L’histoire d’après », une exposition collective avec les oeuvres de : Laia Abril, Laurence Aëgerter, Carmela García, Katinka Lampe, Mélanie Pavy, SMITH, Christer Strömholm, du mardi au samedi de 11h à 18h30, jusqu’au 28 juillet

Cette exposition présente le travail d’artistes dont les regards se sont portés sur ceux des autres. Nous irons d’un regard à un autre, d’une histoire à l’autre. Les premières, à caractère documentaire, sont convoquées par ces auteurs qui s’en nourrissent pour produire de nouveaux récits.
Ainsi, une histoire commence là où la documentation d’une autre s’achève. Par l’édition de ces nouveaux récits, les artistes transforment cette matière en archives, donnent un nouveau sens aux images existantes, et dresse ainsi de singuliers hommages au temps qui passe, et à ce qui reste.

Au Centre Georges Pompidou : UAM, une aventure moderne, tous les jours de 11h à 21h sauf les mardis, jusqu’au 27 août. Galerie 1. Clôture des caisses 1h avant la fermeture

L’UAM, Union des Artistes Modernes, incarne la modernité française au 20ème siècle. Elle a rassemblé tous les grands noms de créateurs dans une démarche inédite et inégalée, réunissant disciplines et domaines artistiques variés.

L’exposition inédite que consacre le Centre Pompidou à cette aventure met en scène cinquante ans de création moderne sous l’égide des noms les plus emblématiques du 20ème siècle : de Le Corbusier à Mallet-Stevens, d’Eileen Gray à Charlotte Perriand, de René Herbst à Pierre Chareau…
Au cours d’un parcours chronologique articulé en différentes sections, l’exposition remonte aux origines françaises de cet idéal où tous les arts se côtoient et se conjuguent à travers les réalisations collectives et les œuvres de chacun.

Bibliothèque Médiathèque Marguerite Audoux : Exposition de photographies d’Emmanuelle Schmitt-Richard, jusqu’au 7 juillet, du mardi au samedi de 13h à 19h, à partir de 11ans

« Le souvenir a été le fil rouge de mon travail depuis de nombreuses années. Chaque série devenait prétexte à une interrogation du médium pour explorer la mémoire photographique de ma famille. »
« Mémoire constituée par mes soins, pour les futures générations, à travers le multiple portrait de ma grand-mère endormie (1990) ».

Mémoire reconstituée à travers des images de la guerre de 14-18 (1991). Reprise d’images à travers des dispositifs photographiques (La part des anges ; 1998). Réutilisation de mes photos d’enfance dans Passage (2000). La série Instants glanés prend le contrepied de ce système.

Je suis allée fouiller dans les images que j’ai réalisées au hasard de vacances, ou de promenades sans avoir en tête l’idée de réaliser une série.
À bien y regarder, on y découvre quelques-unes de mes obsessions comme les arbres, la mer, les nuages et parfois le souvenir.
J’ai décidé de me laisser porter par les déambulations et d’en créer une histoire photographique qui puisse parler au plus grand nombre. »

Maison Européenne de la Photographie, Nicolás Combarro, jusqu’au 29 juillet. Du mercredi au dimanche, de 11h à 19h30

L’artiste espagnol Nicolás Combarro utilise la photographie pour capturer les interventions qu’il réalise dans des espaces architecturaux singuliers. Par le biais de différentes pratiques artistiques (peinture, sculpture, installation), ces lieux sont modifiés pour générer de nouveaux espaces, que l’artiste documente ensuite en grands formats photographiques, permettant ainsi au spectateur de s’approprier l’espace initial.


EVENEMENTS

Au Carreau du Temple : Second Square Summertime du 8 au 14 juillet

Evénement de juillet : Second Square Summertime !
Du 8 au 14 juillet, la Halle devient une bulle d’oxygène au cœur de Paris, sous le signe du foisonnement et de la pluridisciplinarité : food, cours de sport (l’été 2018 verra la finale de la coupe du monde de football), ateliers de pratiques, bal…

Dans le cadre de la saison France-Israël 2018, la culture israélienne, sa gastronomie, son design et ses artistes seront mis à l’honneur : brunch d’ouverture, ateliers cuisine, cours XXL de gaga dance, concerts, installations d’artistes in situ, et DJ Set.
Plasticiens, designers, danseurs, chefs israéliens et artistes français s’attacheront à partager, à échanger et à revisiter les usages et tendances israéliennes en croisant leurs univers respectifs.

Mairie du 3e : Bal populaire sur le Parvis de la Mairie du 3e, Bal des enfants à 20h30 et bal des adultes à 22h, vendredi 13 juillet

Pour célébrer la fête nationale, la Mairie du 3e organise chaque année un grand bal populaire. Les pavés du parvis résonneront encore sous vos pas de danseurs endiablés. Dans une ambiance de fête de village, vous apprécierez concert, buvette, pétards et cotillons !

Dès 20h30, les enfants se défouleront sur une programmation musicale qui leur sera entièrement dédiée, et à partir de 22h, place aux grands.
Le grand bal annuel du 13 juillet sur le Parvis de la Mairie du 3e, c’est l’occasion de passer une fête nationale dans la bonne humeur avec un petit service de restauration rapide et une buvette qui devraient être installés sur place. Vendredi 13 juillet sur le parvis de la Mairie du 3e !

La Gaîté Lyrique accueille la 3e édition du Paris Awards Ball, compétition internationale de voguing, le samedi 7 juillet

Cet événement est l’occasion de revenir sur le voguing, son histoire, ses différents acteurs et son inscription dans notre époque.
Recevoir la compétition Paris Awards Ball en partenariat avec Paris BallRoom Scene s’inscrit dans l’engagement de la Gaîté Lyrique envers les formes artistiques émergentes. Souhaitant mettre en lumière des artistes dont le travail interroge les normes sociales et identitaires, la Gaîté Lyrique produit notamment Loud & Proud, festival des musiques et cultures queer.
Avec le Paris Awards Ball, c’est le voguing qui est mis à l’honneur, et pour celles et ceux qui n’en n’ont pas entendu parler ou qui n’en connaissent pas les premiers codes, cet article revient sur cette culture aux multiples facettes.

Bibliothèques hors les murs

Dans le cadre de "Partir en livre", chaque semaine, des bibliothécaires s’installent pour quelques heures avec de grands tapis et des chariots remplis de livres, albums et revues pour toutes les tranches d’âge.
Les bibliothèques Forney, Historique de la ville de Paris et Arthur Rimbaud tiendront un espace de lecture pour les petits et grands sur les quais de Seine au mois de juillet.
Bibliothèque Arthur Rimbaud
2 place Baudoyer (mairie du 4e) 75004 Paris
Du 10 juillet au 26 juillet : les mardis, jeudis de 14h30 à 17h30.

Paris Plages dans le 4e sur Seine, du 7 juillet au 2 septembre, 16e édition.

Entre les transats, les vélos, le taïchi et la pétanque, l’été à la plage de Paris s’installe sur les rives de Seine. Activités sportives, concerts, ateliers de relaxation, 5000 tonnes de sable pour vous sentir en vacances. Des brumisateurs et des glaciers mais aussi des animations sportives et culturelles gratuites, le parc Rive de Seine et le bassin de la Villette se métamorphosent.
Le parc Rive de Seine représente maintenant environ 10 hectares au pied de la Seine et la plage est ouverte tous les jours de 10h à 20h.

Paris Quartier d’été

La 29ème édition de Paris Quartier d’Été se déroule du 17 juillet au 5 août. Théâtre, concerts, lectures, danse, performance, cirque, installations plastiques ... depuis 28 ans, le Festival Paris l’été vous offre un regard inédit, original avec une belle programmation choisie et dans de nombreux lieux connus ou insolites de la capitale, le plus souvent en plein air et en dehors des lieux traditionnels de spectacle.
Des représentations dans le Marais : Cour d’honneur du Musée Picasso (accès 5 rue de Thorigny), Hôtel Sully, Place de l’Hôtel de Ville.

Les 28 et 29 juillet à 22h dans le Jardin du Musée Picasso :
1 cheveu / charge maximale : 100 grammes
150 000 cheveux / charge maximale : 15 tonnes
Voici un duo de finlandaises à la fibre capillaire solide !
Sanja Kosonen et Elice Abonce Muhonen remettent au goût du jour cette pratique traditionnelle du cirque forain : la suspension par les cheveux.
Tour à tour lutteuses ou trapézistes au bord du fatal déséquilibre, elles mettent en scène un cabaret décalé, traversé d’envolées enjouées au propre comme au figuré.
Maniant guitare, ukulélé, et déroutantes anecdotes, le duo d’amazones nous livre un spectacle détonnant et vivifiant.
http://www.parislete.fr/fr/le-programme

Festival Tréteaux Nomades édition 2018, du 27 août au 9 septembre

Sous le ciel étoilé de fin d’été, venez partager un moment privilégié de théâtre, réunissant théâtre de tréteaux, commedia dell’arte, théâtre burlesque, musical, poétique et spectacle forain, comme chaque anée le Festival Tréteaux Nomades investit des lieux insolites pour le bonheur des grands et des petits.

Rendez-vous dans la Cour de l’Hôtel de Beauvais :
Hamlet du 27 au 30 août
Le Mariage de Figaro du 30 août au 2 septembre
Les trois samourais du 3 au 6 septembre
http://www.treteauxnomades.com/

Festival européen Jeunes Talents, des concerts au coeur du Marais, du 1er au 17 juillet, la billetterie est ouverte depuis le 4 juin

Un festival à Paris du 1er au 17 juillet 2018, des petits concerts avec des jeunes musiciens très talentueux, dans un cadre propice aux inspirations et à la plénitude. Un instant magique et musical dans la belle Cour de Guise aux Archives nationales dans le Marais.
18e édition, de brillants jeunes musiciens primés lors des concours internationaux les plus exigeants et récompensés par les plus hautes distinctions de la profession interpréteront des répertoires très divers.


ENFANTS

Musée d’art et d’histoire du judaïsme : Visite du MahJ avec la mallette des familles, du mardi au vendredi : 11 h-18 h, samedi et dimanche : 10 h-18 h. Fermeture des caisses trois quarts d’heure avant

Destinée aux familles, la mallette contient des jeux de piste, des parcours de visite autonome, des objets, des outils pédagogiques, pour permettre, entre parents et enfants, une découverte partagée, ludique et créative du musée.
Avec la mallette des familles, adaptée à tous les âges, vous pourrez observer, inventer, découvrir à travers les sens, apprendre, dessiner, créer des histoires…
Disponible gratuitement en billetterie, pour tous à partir de 3 ans.

Mairie du 3e, avec l’OMS 3, vous propose M’été Baskets du 9 au 12 juillet de 14h à 17h

La Mairie du 3e et l’OMS 3, vous propose un programme court, intense et dynamique d’activités physiques et sportives sur le parvis de la Mairie du 3e.
Taekwondo, acrobatie, skate, football, échecs et bien d’autres.

Théâtre Espace Marais : Les Fourberies de Scapin, tous les samedis de juillet à 17h30 (le 14 juillet à 16h30)

Le temps est compté, c’est le génial Scapin qui tire les ficelles de ce grand théâtre de marionnettes et il fera triompher l’Amour !
"Les fourberies de Scapin" c’est un grand coup de fouet qui saisit. Un tourbillon qui attrape et entraîne dans une course folle. Où chaque protagoniste court à son bonheur dans ses intérêts propres ! Avec la Cie Michel B, une énergie contagieuse va happer le spectateur, tous les ingrédients sont là pour vous faire vivre un grand Classique revigorant.

Au Carreau du Temple, transats et baskets ! du mercredi 18 juillet au samedi 28 juillet de 10h à 18h

Pour prolonger le Second Square Summertime, la Halle restera en accès libre jusqu’à la fin du mois de juillet pour se détendre, lire, jouer ou faire du sport dans un cadre exceptionnel ludique et joyeux. Au programme : cours de sport, transats et bibliothèque en accès libre.
Voir plus avec :
http://www.carreaudutemple.eu/transats-baskets

Institut Suédois : Bibliothèque + Salon de lecture, Jeudi à dimanche / 12h30 – 19h30, à partir du 12 juillet jusqu’au 26 août

Bien installés sur l’herbe, les doigts de pieds en éventail, prélassez-vous, livre à la main, tout en sirotant un smoothie ou dégustant un kanelbulle… C’est le retour du Jardin à l’heure d’été !
Dans la bibliothèque multilingue, chaque livre emprunté est assorti d’une chaise longue (dans la limite du nombre de transats disponibles).
Voyagez dans les paysages nordiques, découvrez les pionniers du design suédois ou parcourez les derniers albums de la BD suédoise.
Les médiateurs vous aident à trouver l’ouvrage à votre goût ou à vous faire découvrir un domaine qui vous est encore inconnu. Et les bambins ne sont pas en reste car la bibliothèque estivale s’est enrichie de nouveaux ouvrages jeunesse.

Au Théâtre Essaïon, Boutchou le petit train, du mercredi au vendredi à 10h30 et le samedi à 11h du 11 au 28 juillet. Tous les dimanches de juillet à 11h et tous les jours du 22 au 31 août à 10h30, mais cette fois le samedi et dimanche c’est à 11h

Boutchou part pour son premier voyage : au fil de son périple, ses premiers voyageurs vont devenir ses amis. Pendant que sa Maman train est partie travailler à la gare, Boutchou s’en va à la découverte du monde.
En chemin il rencontre des fourmis, la souris verte, un loup...
Voudront-ils monter dans le train ?

Un conte musical en comptines, accompagné d’un violoncelle, de percussions et d’un sifflet de chef de gare ! Sur la scène, pas de décors mais de nombreux instruments de musique sont éparpillés. La mise en scène privilégie les mots, le son, les bruits les gestes et les mimiques pour émoustiller l’imagination et l’écoute des tout-petits.

Le Centre Georges Pompidou présente "Un enfant de 5 ans en ferait tout autant !" Jusqu’au 24 septembre de 11h à 1 Galerie des enfants

Une exposition-atelier de l’artiste Claude Closky, à partir de 4 ans.
Pour la Galerie des enfants, l’artiste français Claude Closky a imaginé un dispositif interactif autour de l’image, invitant enfants et adultes à se faire acteurs et spectateurs. Sur un grand écran sont projetées des formes simples et libres. Avec de petits gestes, les enfants produisent de grands effets et font surgir de nouvelles images.
L’écran devient hypnotique, envahi par des compositions éphémères et poétiques. À partir de la manipulation digitale de ces formes, des gestes et des combinaisons, les jeunes participants partagent une expérience et découvrent un langage plastique.

Musée Cognacq-Jay, Exposition : L’enfance des Lumières, jusqu’au 29 juillet, à destination des 7-11 ans. Du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h30)

Le musée Cognacq-Jay se met à hauteur des enfants et propose une exposition gratuite et interactive consacrée à "l’Enfance des Lumières". Ce parcours en deux étapes vient souligner une thématique forte des collections du musée : la perception de l’enfance, à travers une sélection d’œuvres choisies.
Le XVIIIe siècle a posé un regard particulièrement intéressé sur le premier âge de la vie, celui où toute forme d’éducation est possible pour que l’enfant devienne un bon citoyen et plus seulement un bon sujet.

Cinq modules interactifs seront présentés dans les combles du musée autour d’un parcours thématique sur la famille / l’éducation / le jeu / la santé. Par la suite, les enfants sont invités à découvrir les œuvres thématiques présentées dans les combles du musée et exposées à cette occasion, au fil d’un parcours dans les collections du musée.

Centres de loisirs de la ville de Paris dans le Marais, le 1er et le 2e en juillet et août

La Ville de Paris propose des centres de loisirs à vos enfants, pendant les vacances scolaires d’été. Les enfants sont encadrés par un personnel spécialisé en animation ou en petite enfance.
Les centres de loisirs de ces quatre petits arrondissements du centre de Paris (1, 2, 3 et 4). proposent à vos enfants des activités de loisirs : des sorties (musée, cinéma, théâtre, promenade, découverte, sortie en car dans la nature, bibliothèque, ludothèque, contes, établissement sportif…), ou bien des ateliers artistiques, plastiques ou manuels.

Jeux collectifs et activités sportives y tiennent aussi une large part.
Des intervenants artistiques ou sportifs sont ponctuellement présents pour certaines activités, et il y a parfois des activités baignades proposées.
En été, ils iront aussi dans des Centres Nature prévus pour eux autour de Paris, notamment l’espace Nature pour les maternels à Vincennes, pour la journée.


CONCERTS

Maison de la Poésie, Concert Littéraire avec Raphaële Lannadère le mercredi 4 juillet à 21h

C’est l’une des voix marquantes de la nouvelle scène française, avec trois albums à son actif (dont le récent et puissant Chansons). Sachant son goût prononcé pour la littérature, nous lui avons souvent proposé de nous ouvrir les portes de sa bibliothèque et de mettre ainsi à jour son “histoire de la chanson” émaillée de littérature.
Une histoire qu’elle a déjà explorée à la Maison de la poésie en compagnie de Camélia Jordana, Jeanne Added, Sandra Nkaké ou encore Laura Perrudin, Chérif Soumano… En cette fin de saison, carte blanche à L pour fêter son nouvel album : des invités, des chansons, de la littérature…

Théâtre de l’Ile Saint-Louis Paul Rey : Chopin, Maître du Temps Arrêté, tous les mardis à 18h30 jusqu’au 31 juillet

Le texte de Patrick Laval évoque la vie de Chopin à travers ses oeuvres interprétées au piano et certaines chantées simultanément par Allicent Ratzlaff.

Concerts - Musiques dans les cours du Marais en juillet

Cet été, l’Orchestre de chambre de Paris initie un parcours de concerts symphoniques et de musique de chambre en plein air dans les plus beaux lieux de patrimoine du centre de Paris notamment dans le Marais. Des petits concerts d’une heure, pour découvrir les grandes oeuvres du répertoire d’orchestre de chambre dans des cadres d’exception.

A l’Hôtel de Beauvais
Mercredi 4 juillet à 20h :
Les vents en folie à l’Hôtel de Beauvais, musique de chambre
Jeudi 5 juillet à 20h :
Sérénades pour cordes

A Hôtel de Sully
Vendredi 6 juillet à 20h :
Musiques de cour et de danse
Samedi 7 juillet à 20h :
Salad et Christian Olivier
Dimanche 8 juillet à 20h :
Chefs d’oeuvres classiques

Concerts Fnac Live en juillet ,
Du 5 au 7 juillet de 17h à minuit avec une multitude de concerts, gratuits et de nombreux artistes à l’affiche, cette nouvelle édition entend plus que jamais affirmer son identité en mettant en avant diversité et richesse des genres musicaux, qu’il s’agisse d’artistes confirmés ou en devenir.
Sting et Shaggy, Dominique A, Petit Biscuit, Synapson Live, Gaël Faye, Asaf Avidan, Feder, Françoise Fabian, Jeanne Added, Sopico, Aloïse Sauvage ...

Parvis de l’Hôtel de Ville 75004 Paris
Métro Hôtel de Ville
Entrée libre
France-Inter partenaire du festival
http://www.fnac.com/fnaclive

Au Théâtre Essaïon : Sylvain Gary à partir du 9 août, les mercredis à 21h30

Mots pour maux : Spectacle de 18 chansons originales où l’humour prédomine sur des thèmes très diversifiés. Clins d’œil sur la vie et coups de projecteurs sur des personnages étonnants, chaque chanson de Ce trio raconte une histoire, crée un univers burlesque…

La Gaîté lyrique, présente Maulwürfe, le dimanche 8 juillet à 19h

Le groupe de taupes géantes Maulwürfe creuse un univers troglodyte et onirique avec des mélodies électriques survoltées, un thérémine envoûtant, des voix punks rocailleuses et l’animalité d’un batteur.

Et encore plus de sorties avec le spécial Eté 2018 à Paris dans le Marais !


FIN---------------------------------------------------------------------------




Évènements passés

Le Marais est un quartier historique de Paris, qui se situe dans les 3e et 4e arrondissements. Autrefois un vaste marécage - d’où son nom - le Marais est aujourd’hui l’endroit idéal pour pêcher une bonne sortie culturelle. Festivals de cinéma ou de musique, salons, fêtes de quartier et rencontres citoyennes... Tout est permis dans le Marais !

Vous trouverez ci-dessous l’agenda des évènements qui ont lieu en 2014 à Paris - Marais, par ordre chronologique. Les dates exactes ne sont pas toujours connues longtemps à l’avance, c’est pourquoi dans certains cas, nous indiquons les dates des éditions précédentes, en attendant d’obtenir les informations permettant de mettre à jour l’article.

JPEG

Les fêtes et festivals :

Il se déroule dans le Marais chaque année un nombre conséquent de festivals à portée locale ou internationale. Parmi les festivals les plus attendus, il y a le Festival International du Film des Droits de l’Homme, le Nouveau Festival au Centre Pompidou, le festival Cinéma du Réel, le Festival des Cultures Juives (juin), dont la programmation est chaque année plus imposante, le Festival FNAC Live durant l’opération Paris Plages ou encore l’original Festiblog en septembre.

Salons et évènements :
Le Marais accueille aussi tous les ans son lot de salons notamment à l’Espace des Blanc-Manteaux. On peut retenir entre autres le salon Vivez Bio (mars), le salon du Vintage, sous réserve de modifications de dates et de lieux...
Centre et quartier culturel, le Marais est aussi un quartier qui sait s’amuser et se dépenser. Le carnaval vénitien de février, le Tournoi International de Paris ou encore les foulées du Marais, aussi sous réserve de modifications de dates et de lieux.


Quelques anciennes dates d’événements dans le Marais :

Janvier 2014

Fin des vacances de noël

Février 2013

Festival International du Film des Droits de l’Homme
Nouveau Festival au Centre Pompidou

JPEG

Mars 2013

Vacances d’hiver
Semi-Marathon de Paris
Festival Ici et Demain
Carnaval des Femmes à Paris
Cinéma du Réel

Avril 2013

Bourse aux vélos du 4e
Extra Ball
Paris Fashion Week
Vacances de printemps

Mai 2013

Journées nomades
Festival du cinéma brésilien de Paris
Tournoi International de Paris
Festival O 4 vents

Juin 2013

Festival le court en dit long
Nuit Paris Jeunes
Festival des Cultures Juives
foulées du Marais
Festival de la rue
Festival Musique en l’île
Marché de la poésie

Juillet 2013

Vacances d’été :
Festival Soirs d’été
Festival Européen Jeunes Talents
Festival FNAC Live

Septembre 2013

Rentrée scolaire
Festiblog
Paris Fashion Week
salon du Vintage

Octobre 2016

Quinzaine du cinéma francophone
Slick art fair
Mon patrimoine secret
Festival de l’imaginaire
Salon T Mode
Salon de la revue
Bourse aux vélos du 3e
Vacances de la Toussaint
Festival on y danse prochain en octobre 2017

Novembre 2013

Salon Antiquités-brocantes
Salon de l’autre livre
Crèche de Noël de Notre Dame de Paris
Salon des créateurs et des ateliers d’art

Décembre 2013

Salon Vivez bio Paris
Messe de Minuit Notre-Dame
Vacances de noël


Messages

  • Comme chaque année (depuis 1947...) les JAM se déroulent au sec et au chaud ! Entrée GRATUITE par l’église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement, 68 rue de Turenne.
    Découvrez la vingtaine de comptoirs à l’OFFRE très diverse et à tous les prix (brocante, tissus d’ameublement, vidéo, vêtements hommes femmes et enfants, livres neufs et d’occasion, dédicaces, jouets, livres de bibliophiles gastronomie, vins, informatique, cadeaux du monde, tableaux et gravures, santons...). Puis reprenez des forces aux comptoirs restauration et gastronomie (crêpes, déjeuner, gâteaux, ...).
    Les JAM 2017 ? Comme tous les ans de la bonne humeur, de l’accueil... et puis une belle action pour cette vente de charité qui grâce à vous (et internet) accueille chaque année des visiteurs encore plus nombreux et généreux.
    Pour en savoir plus : http://jam.wifeo.com/

  • year one
    Photographies de Peter Murphy

    Du 24 novembre au 1er décembre 2016

    Sur le fil de Paris
    2 rue de l’Ave Maria 75004 Paris
    www.surlefildeparis.fr

    « Année Un ». Un nouveau départ, le recommencement. Un an dans un nouvel endroit bien connu, un nouveau regard sur un lieu familier. Une année à observer. Une année à se documenter.

    Les photographies dans l’exposition ‘’Année Un’’ représentent effectivement un an dans une vie, mais ne sont pas une série d’événements vécus dans une année. Au contraire, ces images véhiculent des émotions et des sentiments ressentis pendant une période de transition : l’excitation, l’appréhension, l’ambition, la curiosité, l’anxiété, la colère, la joie et les autres. Des émotions prises sur le vif chez chacun d’entre nous parisiens, mais véhiculés par l’œil du photographe de retour.

    Inspiré par les millions de petits moments qui se produisent autour de nous dans une ville comme Paris, Peter Murphy expatrié 9 ans au Canada, réapprend à vivre dans la capitale. Ces photos font partie de son processus de (ré) intégration, de (re) connexion à travers des moments partagés mais désormais figés dans le temps.

    petermurphy.ce@gmail.com

    http://www.petermurphyphoto.com/

  • Chaque jeudi à 20h30, rencontrez la crème de l’humour parisien, le top de la blague de la capitale, le summum de la galéjade francilienne, enfin la suprématie de la rigolade actuelle quoi !

    A chaque soirée retrouvez une programmation aussi bien excellente que variée, avec à chaque fois de nouveaux arrivant ainsi que le meilleur des passages précédents.

    Le lieu : L’Equinox (33, Rue des Rosiers 75004).

    L’accès est gratuit (1 consommation obligatoire, chapeau pour l’artiste).

    Réservations possibles sur : http://www.billetreduc.com/172268/evt.htm

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.