eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 15e > Guide, Paris 15e > Se restaurer, Paris 15e > Restaurants / Brasseries, Paris 15ème > Restaurants Cuisine française, Paris 15e > Chez le Père Claude, dans le XVe, manger c’est du sérieux !

Chez le Père Claude, dans le XVe, manger c’est du sérieux !

Dernière mise à jour : jeudi 10 mai 2012, par Expositions

Ouvert en 1988, situé dans le XVe, à deux pas de l’École militaire, le Père Claude est un bon restaurant, à la décoration très "XVe", mais dont la carte au moins innove souvent !

C’est cet établissement qui a abrité, le 24 février 2010, les retrouvailles discrètes, mais qu’il fallait aussi faire connaître assez largement quand même, riches en promesses de rebondissements, de Jacques Chirac et de Dominique de Villepin, qui n’étaient plus autorisés à communiquer entre eux depuis juillet 2007 et la mise en examen du poète diplomate dans l’affaire Clearstream.

Est-ce dans ce restaurant que furent définitivement scellés les résultats de la présidentielle de 2012 ? Nous le saurons peut-être un jour ! Peut-être bientôt.

Cette anecdote n’est pas ici si... anecdotique. Les clients du Père Claude ont en général un solide coup de fourchette. Ce ne sont pas des empruntés non plus de la bouteille. Attention : pécher choisi assure bonne nuit !

Après leur rôtisserie maintenant renommée, voilà les chefs de Claude Perraudin, Claude Florian ou Ludovic Perraudin derrière la plancha, avec tout l’art et la manière nécessaires de jouer des ustensiles et de cuisiner leurs produits, avec simplicité et, je dirais presque… avec pudeur.

Ici, entre rôtissoire et plancha, viandes et volailles ont tout intérêt à bien se tenir, mais elles feront de toute façon les frais de ce spectacle permanent. Cuisine simple et de tradition, et produits de qualité venus tout droit des terroirs.

Mention de quelques plats et dessert, mais ne vous y limitez pas :
Pièce de bœuf rôtie à la moelle et sel de Guérande (70€ pour 2) ;
- Foie gras de canard poêlé aux tortellini et crème truffée ;
Assiette de viandes à la rôtissoire (boeuf, agneau, veau, poulet, saucisse maison) ;
- Pot au feu ;
Tête et langue de veau sauce ravigote (22€) ;
- Carré d’agneau à la fleur de thym (31€) ;
- Onglet à l’échalote (21€) ;
Iceberg de pomme verte en mer normande.

Produits de la mer aussi, dont l’assiette du pêcheur (cabillaud, saulon, thon, lotte), (28€), et la cassolette de homard et saint-jacques, tortellinis (38€), mais il est vrai qu’ici la viande, tous animaux confondus, à la primeur.

Carte des vins impressionnante et adaptée.

Le Père Claude Métro. Métro La Motte-Picquet Du lundi au dimanche ; 120 personnes ; terrasse pour 50 personnes. Menu déjeuner d’affaires du lundi au samedi 29,50€, menus de 31 à 39€.

Adresse

51, avenue de la Motte-Picquet 75015 Paris