eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Le Marais > Se promener et visiter Le Marais > Quartiers du Marais > Le Marais Juif > Du siècle des lumières à l’âge industriel

Du siècle des lumières à l’âge industriel

Dernière mise à jour : lundi 26 mars 2012, par Adele

L’abandon du quartier par la cour pour les châteaux de la Loire puis Versailles va peu à peu rendre ce quartier au peuple, aux artisans et spécialement aux émigrés juifs alsaciens et lorrains qui s’y regroupent dès le XVIIIe siècle, en raison des bas loyers et de la proximité du marché du Temple. En 1791, l’assemblée Constituante accorde la citoyenneté aux Juifs. Sous l’Empire sera crée le Consistoire. La synagogue de la rue St-Avoye, fondée en 1796, devient le Temple consistorial, avec ses deux cents places et ses allures de « petite cathédrale ». Le quartier regroupe encore en 1808 82% de la population juive parisienne ; les Juifs représentent 10% des habitants du quartier St-Avoye. En 1822, le consistoire bâtit la première grande synagogue rue Notre Dame de Nazareth ; Une autre suivra près de la Place des Vosges sous le second Empire. Le Marais juif a alors perdu les fastes de la cour d’autrefois : ateliers d’artisans, boutiques et entrepôts colonisent les hôtels particuliers dégradés où s’entassent une population de plus en plus pauvre.

©Première synagogue construite à Paris en 1822, rue Notre Dame de Nazareth - MAHJ