Evous

Repérez, partagez, proposez, annoncez

Accueil > Arrondissements de Paris > 16e arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 16e > Musée de l’Homme > Formidable exposition Nous et les autres, des préjugés au racisme

Formidable exposition Nous et les autres, des préjugés au racisme

vendredi 28 avril 2017, par André Balbo

Du 31 mars 2017 au 8 janvier 2018 au musée de l’Homme. Emmenez-y vos enfants, cousins, ados, parents, copains... et les autres !

Une exposition à voir absolument : intelligente, fine, bien construite, alliant adroitement questions, réflexions et participations attentives des visiteurs. Quel plaisir sur un tel sujet !

Et le faut que l’objectif soit atteint est d’une rare évidence. Dès l’entrée, chacun cherche, furète parmi les sollicitations, les propositions, les faits historiques, les raccourcis médiatiques à éviter, les pièges que le quotidien se plait tant à nous tendre. Objectif atteint et la participation des visiteurs est presque..."fervente".

Il est vrai qu’en ces temps de campagne électorale et d’énormités nauséabondes si fréquentes on respire dans cette exposition un air moins vicié...

"Comment se construisent les préjugés ? Quelle est la réalité des « races » d’un point de vue génétique ? Quels arguments opposer aux tenants d’une division de l’humanité en « races » ? Pourquoi des États en sont-ils venus à mettre en place un racisme institutionnalisé contre des catégories données d’individus ?

Autant de questions auxquelles entend répondre cette première grande exposition du Musée de l’Homme depuis sa réouverture, qui plonge aux racines de ce phénomène de société.

En choisissant une thématique aussi complexe et ambitieuse, le Musée de l’Homme s’installe comme un lieu de science, de culture et de société, un lieu qui promeut l’humanité dans toute sa diversité et son unicité et n’hésite pas à se confronter aux enjeux les plus brûlants.

À la croisée de l’anthropologie, la biologie, la sociologie et l’histoire, et à l’appui des dernières découvertes, cette exposition décrypte la mise en place des stéréotypes et la construction des idées reçues sur la nature de l’Homme.

Grâce à une scénographie immersive et de nombreux dispositifs multimédia, le visiteur se voit plongé dans son environnement quotidien pour mieux se confronter à l’étrangeté de ses propres préjugés mis à l’épreuve des sciences, tandis que quatre exemples historiques et hautement emblématiques – la ségrégation aux États-Unis, le nazisme, le génocide rwandais et la colonisation française – redonnent au sujet sa dimension historique.

L’ambition d’humanisme et d’ouverture de cette exposition est aujourd’hui saluée par le patronage de l’Unesco qui la soutient." (Bruno Davis, président du Muséum national d’Histoire naturelle)

Cette exposition s’applique donc à déconstruire certaines de nos idées reçues, et, parce qu’elle nous fait comprendre les mécanismes de construction du racisme, permet de mieux nous en prémunir.

Par le double éclairage scientifique et historique, il devient clair que le processus d’exclusion et de haine de l’autre est le résultat d’une construction sociale.

Si le racisme est un processus complexe dans sa nature, il est divers dans ses manifestations et non figé dans le temps. Le décrypter suppose d’analyser
les logiques psychologiques, économiques, politiques et sociales qui en sous-tendent tous les aspects. À ce titre, un ensemble de scientifiques en interne et en externe ont été mobilisés pour élaborer le propos.

Cette exposition accompagne le visiteur et l’implique en l’interpelant sur ses propres convictions, lui proposant dans des décors surprenants ou plus classiques... de quoi utiliser perceptions et neurones : Une projection à 360°, une salle d’attente d’aéroport, une rotonde, des cubes, un laboratoire, un salon d’appartement, une terrasse de café, une rue...

Projections, bornes et tablettes invitent à des consultations assises ou debout apportant des compléments d’informations et des pistes d’explorations et de réflexions.

Trois temps rythment la visite :
- Moi et les autres, ou les explorations de ses propres idées, stéréotypes, et préjugés à l’égard ou à l’encontre des autres. Prendre conscience de nos processus de catégorisation, de hiérarchisation et d’essentialisation. 20 personnages catégorisés en fonction de 3 critères de différenciation : physique (sexe, couleur de peau) – social (revenus, style vestimentaire) – religieux (croyance, pratique)...

L’audiovisuel projeté dans le cylindre des catégories est une production conçue par la société Drôle de Trame (intéressant en ce moment où voyagent tant de Troles de drame). Un casting d’acteurs a été réalisé pour donner vie aux différents critères de différenciation des 20 personnages imaginés par les concepteurs de l’exposition. Les personnages sont accessoirisés afin de correspondre aux « catégories » qui régissent au quotidien, ici et maintenant, notre perception des autres : bobo, jeune de banlieue, musulman, Noir, pauvre…

- Race et histoire explore la construction scientifique de la notion de "race" et indique à partir d’exemples historiques la mise en œuvre de racismes institutionnalisés par des États (esclavagisme, colonialisme, nationalisme...), qui nous déroule le fil de l’histoire du XVIIe au XIXe siècle.


- État des lieux aborde la racisme d’aujourd’hui. Cette transition de l’hier à l’aujourd’hui passe par une salle aux questions auxquelles les éléments de réponses fournis s’appuieront sur les recherches des sciences du vivant et des sciences sociales, par la parole de spécialistes. Des lamelles suspendues au plafond, composées de bandes de tissu de couleur, reproduisent notre séquence ADN. Au-delà de ce rideau, trois écrans proposent de courts films d’animation faisant le point sur les données scientifiques actuelles : La génétique permet-elle de classer les humains ? Une grande famille de mutants ! Ce que l’ADN dit de nous...

"Les recherches scientifiques récentes confirment que les populations humaines présentent trop peu de différences génétiques entre elles pour justifier le notion de "races". Cette notion reste pertinente pour d’autres espèces, telles que les chiens et les chevaux, qui sont issus d’une sélection par l’homme." Évelyne Heyer, commissaire scientifique de l’exposition.

En 2016, plus de 1125 actes racistes ont été recensés, une baisse notable après une hausse en 2015...

Le commissariat scientifique de l’exposition est composé d’une chercheuse du Muséum national d’Histoire naturelle, Évelyne Heyer, professeur en anthropologie génétique, et d’une experte extérieure, Carole Reynaud-Paligot, historienne à l’université Panthéon-Sorbonne et à la MSH (Maison des sciences de l’Homme) - Paris Nord.

Nous et les autres, des préjugés au racisme, du 31 mars 2017 au 8 janvier 2018 au musée de l’Homme, 17, place du Trocadéro, Paris 75016. 01 44 05 72 72. Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10 à 18h. Fermé les 1er janvier, 1er mai et le 25 décembre. Billet couplé - collections permanentes de la Galerie de l’Homme et exposition temporaire 12 ou 10€. Gratuité pour les moins de 18 ans.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

André Balbo

sources : Visites, Musée de l’Homme

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.