eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Actualités, Paris 7e > Sorties, Paris 7e > Expositions, Paris 7e > Évènements et expositions au Musée Maillol > DERNIERS JOURS de l’art sous les Borgia, au musée Maillol...

DERNIERS JOURS de l’art sous les Borgia, au musée Maillol...

Dernière mise à jour : samedi 26 novembre 2016, par Expositions

Du 17 septembre 2014 au 15 février 2015, l’art sous les Borgia, de Léonard de Vinci à Michel-Ange...

Une Pietà de 1496, découverte récemment et peut-être attribuée à Michel-Ange, est exposée à cette occasion...

Cette exposition se présente sous d’étranges augures. Tout d’abord, il est avéré que les Borgia, à la suite d’Alexandre VI (1431-1503), jouèrent sous la Renaissance un indéniable rôle de mécènes. Ils surent s’entourer des plus grands talents d’une époque qui en regorgeait : Giovanni Bellini, Fra Bartolomeo, Andrea Mantegna, Le Pinturicchio (illustration), Raphaël, Le Titien, Léonard de Vinci...

Mais aujourd’hui, coiffer un ensemble de tels artistes de l’en-tête Borgia, avec l’association la plus commune qui est faite aux pires vices et aux excès les plus abominables, pourrait lasser et nous paraître par trop clinquant voire déplacé, peut-être d’un goût douteux.

Les vies des membres de cette famille sulfureuse, d’Alexandre à Lucrèce et César, nous ont été suffisamment disséquées, romancées et exagérées... Qui peut encore ignorer le moindre de leurs crimes ?

Bernardino di Betto, dit le Pintoricchio, Fragment de fresque détaché représentant l’Enfant Jésus bénissant (1492-1493), h.73 * L.59cm, Pérouse, Fondazione Gugliemo Giordano © Fondazione Guglielmo Giordano

L’autre étrange accroche de cette exposition est de promettre de nous révéler une découverte plus qu’étrange : une Pietà récemment retrouvée aurait pu avoir été réalisée par Michel-Ange en personne !

Imaginez l’importance historique et artistique qu’aurait un tel fait s’il était un jour authentifié !

Cela fait beaucoup de sujets qu’il s’agit, et ce n’est pas facile... de tenter d’éclaircir en allant visiter cette exposition. Le lien de chacune des œuvres exposées avec l’un des Borgia est-il suffisament renseigné, justifiant de cette manière le titre si racoleur ? Quel fil rouge relie l’ensemble ?

La vie des Borgia nous est en revanche une fois de plus racontée, servant de simple toile de fond, soignée, il est vrai. L’arbre généalogique paraît complet et peu de portraits manquent. Rien ne garantira tout à fait qu’ils aient été ressemblants, notamment celui présenté de Lucrèce. Une sanguine de Léonard de Vinci montre 3 dessins d’un visage qui serait de César. Splendide.

On profitera bien sûr de la présence de quelques études à la mine de plomb de Michel-Ange (études de bras et de jambes), du Portrait de Jérôme Savonarole, de Fra’Bartolomeo (illustration), du formidable portrait de Saint Jérôme d’Andrea del Verrochio, maître de Léonard de Vinci et du Pérugin, et du Saint Georges d’Andrea Mantegna.

La pietà présentée est très belle, mais qui serait capable d’en mentionner avec certitude le créateur... Quelques objets (dont une arbalète de 1480), quelques bijoux du XVIe siècle de diverses origines.

En fait, l’exposition se prête assez aux rêveries et à la promenade historique, des films sur les Borgia projetés au sous-sol, à quelques-uns des exemples les plus spectaculaires de la Borgiamanie. Une exposition qui rappelle se que fit la Pinacothèque avec Cléopâtre... quand même Astérix était convoqué.


Attribué à Michel-Ange, Pietà, 1496. Modèle en terre cuite H.45 ; L.58 cm. Collection privée © D.R

De Léonard de Vinci à Michel-Ange. Les Borgia et leur temps, du 17 septembre 2014 au 15 février 2015 au Musée Maillol - Fondation Dina Vierny, 59-61 rue de Grenelle 75007 Paris, métro Rue du Bac (12), bus 63, 68, 69, 83, 84. museemaillol.com. Tlj de 10h30 à 19h, nocturne le vendredi jusqu’à 21h30. 13 ou 11€, gratuit aux moins de 11 ans.

N’hésitez surtout pas à vous aventurer dans les étages pour admirer tableaux et peintures de Maillol, et quelques œuvres d’artistes fameux (Picasso, Suzanne Valadon, Rodin, Degas...)

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous établissons notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Celui de cette exposition en fait partie.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :

Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et bien sûr pour Paris :

Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z
Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques expositions pour Bruxelles, Genève, Bâle, Amsterdam, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Visite, musée Maillol

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.