eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Santé, Bien-être > Médecine, santé générale > Lyme, maladie de la tique

Lyme, maladie de la tique

Dernière mise à jour : samedi 13 octobre 2018, par Denis

La borréliose, maladie de Lyme, piqûre d’insectes, de tique, parasitose, maladie peu connue et pourtant de plus en plus répandue. Comment attraper et enlever une tique, se soigner ? Protéger les enfants ? Les antibiotiques permettent souvent de la soigner, cependant, elle peut aussi devenir une maladie chronique, mais n’est pas contagieuse. De plus, les tiques peuvent transmettre d’autres maladies. Informez-vous auprès des associations, elles vous donneront de précieux conseils et vous orienteront.

Une maladie qui n’est pas toujours facile à déceler et à diagnostiquer car ses symptômes ressemblent à d’autres pathologies qui peuvent prêter à confusions. Elle se développe et sa présence à été détectée dans une soixantaine de pays dans le monde. Largement présente en France avec pas moins de 30 000 cas selon les années, on la trouve surtout dans les campagnes et les zones forestières du printemps à l’automne. Un doute ? Un érythème rouge en forme circulaire sur la peau ? N’hésitez pas à consulter votre médecin ou un dermatologue.

Cette maladie est causée par la morsure d’un acarien que l’on trouve notamment dans la nature et dans les zones naturelles, notamment dans les herbes et les branches, c’est le tique, à ne pas confondre avec les aoutas. Tel un vampire, une fois accroché à votre peau, il va se nourrir de votre sang.
Sa piqûre infecte l’homme ou l’animal notamment domestique, comme les chiens, les chats, (qui parfois meurent de cette maladie), on retrouve la tique aussi chez des animaux d’élevage, une vache par exemple, peut en être infestée et certains fermiers bienveillants les retirent un par un avec la pince à tique.

- Mais comment arrive cette maladie ?

C’est la bactérie Borrelia qui est l’agent pathogène et dont l’existence a été découverte il y a plus d’un siècle.

Une fois piqué par une tique porteuse, l’être humain peut donc être contaminé par cette bactérie, la Borrelia, celle-ci va se développer dans l’organisme et provoquer des symptômes dont les similitudes avec d’autres maladies peuvent troubler la certitude du diagnostic et prêter à confusion. Le premier signe, mais qui n’est pas systématique, est un érythème rouge en forme circulaire.

Certains médecins sont amenés à douter et s’orientent vers d’autres interprétations telles que la sclérose en plaque, l’arthrite, ou une maladie psychosomatique … pourtant, il peut s’agir de la maladie de Lyme. Faites aussi appel à votre mémoire, pour vous souvenir si ces derniers mois, vous avez été piqué par un insecte, un tique.
Plusieurs symptômes sont à observer en provisoire : fièvre, raideur de la nuque, ganglions, érythème, lésions sur la peau, courbatures, fatigues et douleurs.

Lorsque la maladie commence à se propager dans l’organisme, les manifestations cutanées s’intensifient et se caractérisent par des lésions plus nombreuses sur la peau, plus de douleurs articulaires jusqu’à une arthrite qui peut se profiler.
On peut avoir aussi des céphalées, des troubles de l’audition, de l’œil ou les symptômes d’une méningite.
Si la maladie n’est toujours pas soignée ou détectée, les troubles et symptômes s’aggravent et provoquent des manifestions oculaires, neurologiques et musculaires, cardiaques ou pulmonaires, les problèmes et infections s’aggravent et il ne s’agit plus seulement de conséquences dermatologiques.

- Traitements

Pour éviter la longue errance chez des médecins spécialistes dubitatifs, il faut faire un long diagnostic car des associations reproche un déni et un manque d’investissement face à la maladie de Lyme.
C’est donc parce qu’il y a plusieurs dizaines de symptômes que cette maladie est difficile à déceler d’emblée et que le diagnostic n’est simple. Des traitements existent pour diminuer voir supprimer les douleurs.
L’antibiothérapie sous ordonnance est souvent prescrite, amoxicilline, doxycycline …, l’argent colloïdal est aussi recommandé notamment par les homéopathes et les naturopathes. Plus la maladie est soignée rapidement, plus elle sera facile à soigner, dans le contraire, elle peut créer des complications, et devenir une maladie chronique.

Comment enlever une tique ?
Si vous vous apercevez de la présence d’une tique sur votre peau, enlevez-la avec une pince à épiler, demander au pharmacien un produit pour l’endormir est un plus, et si possible sans l’arracher, ni l’écraser comme un moustique. Si sa tête reste dans votre peau durant l’extraction, rendez-vous rapidement chez un médecin pour des soins urgents en prévention d’une infection. Le mieux c’est d’acheter en pharmacie une "pince à tique", accessoire conçu à cet effet.
En forêt ou à la campagne, par précaution, il est préférable de porter des vêtements longs qui recouvrent toute votre peau. Utilisez également un répulsif prévu contre le tique que l’on trouve en pharmacie.

Des associations, conseils et prévention

- France Lyme
Elle a pour objet d’échanger et de diffuser des informations sur les maladies transmises par les tiques et d’assurer la prévention. Elle propose aussi de faciliter les contacts entre les malades et les différentes institutions médicales, sanitaires et sociales.
Association France Lyme BP 10049
Arcueil 94114
section.paris@francelyme.fr
contact@francelyme.fr
http://francelyme.fr/

- Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques
Cette Fédération a pour mission d’échanger et de diffuser des informations sur les maladies vectorielles à tiques, et de défendre les personnes atteintes de ces maladies.
www.ffmvt.org
contact@ffmvt.org

- Association Lyme Sans Frontières
L’association souhaite la levée du déni de la maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme) et sa reconnaissance officielle, y compris dans sa forme chronique, pour que tout malade puisse être diagnostiqué le plus rapidement possible.
Maison des Associations
1 a place des Orphelins
67000 Strasbourg
associationlsf02@gmail.com

- Le Droit de Guérir
Cette association a pour objectif d’informer et de soutenir la population sur les maladies émergentes et les prises en charge thérapeutiques, par le biais de diverses actions locales ou nationales et ce dans l’intérêt général.
Chez Matthias Lacoste
134 Chemin des Cerisiers, quartier le Feschet
07200 Vesseaux
T.06.81.85.48.75

- Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF).
C’est une association loi 1901 regroupant les professionnels de la santé intéressés par les maladies infectieuses et tropicales. Des connaissances très sérieuses en infectiologie notamment sur les maladies des tiques, et des recommandations.
http://www.infectiologie.com/fr/spilf-presentation.html

Messages

  • ATTENTION NE PAS METTRE DE PRODUITS SUR LA TIQUE LISEZ ÇA :

    Certaines manœuvres sont à proscrire car elles peuvent entraîner une régurgitation des bactéries et, par conséquence, une augmentation du risque de transmission : l’écrasement du corps de la tique et l’utilisation de substances chimiques comme l’éther, l’alcool, la vaseline ou l’essence.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.