evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Expositions à Paris > OCTOBRE 2012 À PARIS : (presque) toutes les expositions !

OCTOBRE 2012 À PARIS : (presque) toutes les expositions !

vendredi 20 octobre 2017, par André Balbo

Combien de jours compte le mois d’octobre ? 31.

Combien pensez-vous qu’il y ait de nouvelles expositions ce mois-ci ? 37 ! Je ne me plains pas, j’aime ça. Mais croyez-moi ce sont des cadences infernales, et une telle profusion finirait presque par rendre critique. Avouez que ça tombe bien !

Mais si Paris est une ville dont l’offre culturelle est mondialement reconnue et de qualité, nous entrons tout de même dans une période où quelques restrictions commencent d’apparaître : le Grand Palais. vient d’annuler, ou de reporter, ou de minimiser, l’affaire n’est pas encore très claire, l’événement MONUMENTA 2013, et l’exposition Robert Indiana, qui avait également été programmée est elle aussi passée à la trappe.

Dans le même temps, le Centre Pompidou, s’inquiéterait déjà d’avoir aussi peut-être, pour restriction budgétaire, à supprimer un ou plusieurs événements initialement prévus.

Les autres institutions n’en mènent guère plus large, rentrent la tête dans les épaules, et chacun vante très fort (esprit de cour ou sincérité ?), les mérites… d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication.


Le jour de l’indépendance dans le bidonville de La Folie à Nanterre. Photo prise par Monique Hervo © Monique Hervo, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, MHC

Ministre formidable, du reste, et capable tout à la fois :
- d’aller enfin inaugurer ce mois-ci, 5 ans après sa création (!) et à l’occasion de l’ouverture de la courageuse exposition Algériens en France : vies d’exil (1954-1962), à la Cité de l’histoire de l’immigration.  ;
- comme d’assister à la remise au Centre Pompidou à l’artiste roumain Mircea Cantor du Prix Marcel Duchamp 2011, soulignant par sa présence l’importance qu’il y a à recevoir en France les grands talents artistiques étrangers. Ce prix contribue au rayonnement international de la scène française et a été créé en 2000 par l’ADIAF, qui regroupe près de 300 collectionneurs et amateurs d’art contemporain.

Belle façon aussi de saluer au passage la place qu’il convient d’accorder aux actions d’encouragement comme de mécénat vers les institutions culturelles publiques, dès lors qu’elles ne débouchent pas sur trop de licence accordée en contrepartie aux puissances d’argent. L’affaire est complexe et délicate, et nécessite doigté, sens politique de la nuance comme de l’autorité de l’État…

- Du 2 octobre 2012 au 18 août 2013. "Les Contemplations" : un hymne à l’au-delà, à la Maison de Victor Hugo.


- Du 3 octobre 2012 au 21 janvier 2013. Chaïm Soutine. L’ordre du chaos à l’Orangerie.

Chaïm Soutine. La Femme entrant dans l’eau, 1931 Huile sur toile, 113 x 72,5 cm.Londres (Angleterre), collection particulière © ADAGP, Paris 2012 © Photo Hugh Kelly

Autour de sa première collection d’Europe avec 22 tableaux, l’Orangerie rassemble et réussit une exposition très consistante et éclairante sur Soutine.

- Du 3 octobre 2012 au 17 mars 2013. Hiroshige. L’art du voyage. À la Pinacothèque de Paris. Cet artiste japonais, le plus populaire au Japon avec Hokusai (exposé en ce moment à Guimet), a beaucoup influencé van Gogh. Nombreuses passerelles avec l’exposition sur Van Gogh et le japonisme.

- Du 3 octobre 2012 au 17 mars 2013. Van Gogh et le japonisme, à la Pinacothèque de Paris. L’œuvre torturée de van Gogh dans laquelle perce si fort le tourment, s’abreuvait pourtant à celle de Hiroshige, qui respire la sérénité, la solidité et la paix intérieure.


Vincent van Gogh, Oliveraie, juin 1889, huile sur toile, 72,4x91,9cm. Signée en bas à gauche : Vincent Kröller-Müller Museum, Otterlo © Stichting Kröller-Müller museum

- Du 3 octobre 2012 au 6 janvier 2013. Modernisme ou modernité, au Petit Palais. Ou la considérable influence de Le Gray et de ses élèves sur la photo moderne.

- Du 3 octobre 2012 au 7 janvier 2013. Adel Abdessemed, au Centre Pompidou. Provoquer et attendre d’en voir les effets, finalement n’est-ce pas aussi une des principales fonctions de l’art ? Qu’est-ce qui nous meut ? Ou plus intimement « Qu’est-ce qui me meut ? » Grande question que nous devrions nous poser sans cesse.

- Du 4 octobre 2012 au 24 février 2013. Les Couleurs du ciel. Peintures des églises de Paris au XVIIe siècle, au musée Carnavalet.

Plus de 120 œuvres exceptionnelles pour redécouvrir les églises de la capitale, et avoir enfin l’envie d’y pénétrer pour y dénicher, non pas la paix intérieure forcément, mais les très nombreux et formidables trésors artistiques qu’elles recèlent.

- Du 4 octobre au 31 décembre 2012. Jean-Baptiste Huynh, Rémanence, au musée du Louvre. Photographies établies à partir des objets des collections du musée.

- Du 4 octobre 2012 au 17 mars 2013. Les Jouets Star Wars, au musée des Arts Décoratifs.

- Du 5 octobre 2012 au 3 mars 2013. La collection Michael Werner, au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Exceptionnelle donation d’art contemporain dont le musée doit être immensément reconnaissant. À voir.

- Du 5 octobre 2012 au 14 janvier 2013. Luca Penni. Un disciple de Raphaël à Fontainebleau, au Louvre, Espace Sully.

- Du 6 octobre 2012 au 20 janvier 2013. Django Reinhardt, swing de Paris, au musée de la Musique. Dansez quand un Manouche devient pape et qu’il entre au musée !


Tim Leura Tjapaltjarri, Clifford Possum Tjapaltjarri, Rêve de l’esprit dans la région de Napperby, 1980, National Gallery of Victoria, Melbourne

- Du 9 octobre 2012 au 20 janvier 2013. Aux sources de la peinture aborigène (Australie / Tjukurrtjanu), au musée du Quai Branly. Une tout autre impérieuse nécessité d’exprimer sa culture. Excitant et émouvant.

- Du 9 octobre 2012 au 19 mai 2013. Vies d’exil : Algériens en France. Cité de l’histoire de l’immigration. Lire de toute urgence mon article qui serait paraît-il « magnifique d’intelligence et d’émotion ».

- Du 10 octobre 2012 au 28 janvier 2013. Edward Hopper, au Grand Palais. Vaste exposition monographique sur le grand peintre américain, pour mieux comprendre ses sources d’inspiration. Splendides gravures, relativement peu connues.

Two Comedians, Edward Hopper, 1965, Huile sur toile. 73,7 x 101,6, Collection Sinatra

- Du 10 octobre 2012 au 14 juillet 2013. Design en Afrique, s’asseoir, se coucher et rêver, au musée Dapper. Créativités traditionnelles et contemporaines, pour des objets au contact du corps et affirmant un statut. Un musée et des créateurs africains à découvrir.

- Du 10 octobre 2012 au 28 avril 2013. French Touch : graphisme, vidéo, électro, aux Arts Décoratifs. Musique et graphisme : quand les Français sont créatifs.

- Du 11 octobre 2012 au 14 janvier 2013. Raphaël : les dernières années, au musée du Louvre (Hall Napoléon).


- Du 11 octobre 2012 au 7 janvier 2013. Henri Labrouste. La structure mise en lumière, à la Cité de l’Architecture.

Un maître de l’architecture du XIXe siècle, dont les créations sont toujours d’actualité et splendides : bon pied bon œil !

- Du 12 octobre 2013 au 17 février 2013. L’Art en guerre. France 1938-1947. De Picasso à Dubuffet, au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Passionnante exposition sur l’art durant les années troubles autour et pendant la Seconde Guerre mondiale : qui collabora, s’opposa, émigra, s’isola et quelles furent les œuvres…

Max Ernst. La Fuite.

- Du 15 octobre 2012 au 13 janvier 2013. Victor Baltard, au musée d’Orsay. Intéressant cette simultanéité avec l’exposition Labrouste !

- Du 16 octobre 2012 au 20 janvier 2013. Muntadas, Entre / Between, au Jeu de Paume. Un pionnier de l’art conceptuel.

- Du 16 octobre 2012 au 20 janvier 2013. Filipa César, Luta ca caba inda (La lutte n’est pas finie), au Jeu de Paume. Production cinématographique en Guinée-Bissau ?

- Du 16 octobre 2012 au 20 janvier 2013. Manuel Alvarez Bravo. Un photographe aux aguets (1902-2002), au Jeu de Paume, témoin essentiel de ce que fut la culture mexicaine au XXe siècle.

La buena fama durmiendo (La Bonne Renommée endormie) 1938 Manuel Álvarez Bravo Épreuve gélatino-argentique tardive. Collection Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c. © Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.

- Du 16 octobre 2012 au 3 février 2013. Vingt-cinq ans de créativité arabe, à l’Institut du Monde arabe.

- Du 18 octobre 2012 au 14 janvier 2013, La Demeure médiévale à Paris, Hôtel Soubise, aux Archives nationales. Des arguments pour repartir vers des découvertes thématiques de Paris à travers l’île de la Cité, le Marais et le Quartier Latin.

- Du 18 octobre 2012 au 20 janvier 2013. Entrée des Médiums, Maison de Victor Hugo. Les embrassades sulfureuses de l’art et du spiritisme, de Victor Hugo au pape du Surréalisme.

- Du 23 octobre 2012 au 1er mars 2013. Et l’Homme... créa le robot, au musée des Arts-et-Métiers,

- Du 23 octobre 2012 au 27 janvier 2013. L’Âge d’Or des cartes marines, quand l’Europe découvrait le monde, à la BnF, site François Mitterrand, à la Grande Galerie.

- Du 23 octobre 2012 au 18 août 2013. Léonard de Vinci : projets, dessins, machines..., à la Cité des sciences et de l’industrie. Ingénieur, scientifique, scénographe, musicien, ainsi qu’un homme de cour accompli... et un peintre aussi !

- Du 23 octobre 2012 au 25 août 2013. Bêtes de sexe, la séduction dans le monde animal, au Palais de la découverte. On se calme ! Public... familial et scolaire.

- Du 24 octobre 2012 au 13 mai 2013. Dinosaure, la vie en grand, au Muséum national d’Histoire naturelle.

- Du 24 octobre 2012 au 27 janvier 2013. Les Enfants du paradis. L’exposition. À la Cinémathèque française. Ce film de Marcel Carné, réalisé en 1945 sur un scénario de Jacques Prévert, a été classé Patrimoine mondial par l’Unesco. Une scénographie et un grand choix d’objets plongeront les visiteurs dans sa conception et leur feront revivre ses scènes mythiques.


Maquette de décor : Le boulevard du Crime, par Alexandre Trauner, huile sur carton, marouflée sur toile, rehaussée à la gouache, 108,5x74cm, 1943, collection Fondation Jérôme Seydoux-Pathé - ADAGP © 1945 - Pathé Production

- Du 24 octobre 2012 au 7 janvier 2013. Pierre Parat, l’architecture à grands traits, à la Cité de l’Architecture.

- Du 25 octobre 2012 au 3 février 2013. Dieu(x) : modes d’emploi, au Petit Palais. Au grand bazar des religions et vers la compréhension de l’autre.

- Du 25 octobre au 25 novembre 2012. Huguier (Françoise) : Vertical/Horizontal, Intérieur/Extérieur. Singapour - Kuala Lumpur - Bangkok. À la Galerie des Beaux-Arts.

- Du 28 octobre 2012 au 28 janvier 2013. Chypre, entre Byzance et l’Occident, du IVe au XVIe siècle, au musée du Louvre. Icônes, enluminures, sculptures, orfèvrerie, céramique et pièces d’architecture.

***

Et enfin n’oubliez pas que :

Vous retrouverez dans l’article « 2012 à Paris : les grandes expositions de A à Z » les différentes expositions 2012 déjà annoncées par leurs établissements et musées, et dans l’article « Calendrier 2012 des grandes expositions à Paris », ces mêmes expositions classées par dates.

David méditant devant la tête de Goliath, d’Orazio Gentileschi, huile sur lapis-lazuli, exposition Artemisia

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : "LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du...".

Nous tentons aussi de vous les présenter chaque mois : Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Septembre, Octobre...

NOUVEAUTÉ : Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons la sélection, pour Paris, des MEILLEURS CATALOGUES des expositions 2012.

André Balbo

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.