evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Expositions > Rouen 2017. Musées et grandes expositions

Rouen 2017. Musées et grandes expositions

mercredi 17 mai 2017, par André Balbo

3 musées de Rouen gratuits le 1er dimanche du mois : Musée des Beaux-Arts, musée de la Ferronnerie, et musée de la Céramique.

Voir à Rouen les extraordinaires collections permanentes du musée des Beaux-Arts.

Accès rapides à nos contenus : Le Musée des Beaux-Arts, Le Musée Le Secq des Tournelles, Le Musée de la Céramique, Le Pôle Image, Le Panorama XXL, Le Musée d’Histoire naturelle, La Maison de l’architecture de Normandie / Le Forum, L’Historial Jeanne d’Arc, L’Abbatiale Saint-Ouen

Rouen, dans le département de la Seine-Maritime, fait partie de la Région Normandie.

Visite quasi obligée aux monuments incontournables que sont la Cathédrale Notre-Dame et l’ Abbatiale Saint-Ouen de Rouen, et aux abbayes de Jumièges et de Saint-Martin-de-Boscherville, fleurons du patrimoine de Rouen et de sa vallée de Seine. De style roman au gothique, qu’ils soient rayonnants ou flamboyants, ces monuments, dont les dimensions sont impressionnantes, marqueront les amateurs d’architecture.


***

Le Musée des Beaux-Arts

- Le Musée des Beaux-Arts Esplanade Marcel-Duchamp (accès handicapés au 26bis, rue Jean-Lecanuet), 02 35 71 28 40. mbarouen.fr/. Ouvert de 10 à 18h. Fermé mardi et jours fériés. 11 ou 8€. Gratuit aux moins de 26 ans et aux demandeurs d’emploi. mbarouen.fr.

+ Collections permanentes. L’une des plus prestigieuses collections de France de peintures, sculptures, dessins et objets d’art de la fin du Moyen-Age à nos jours, plus de 40 000 œuvres : Véronèse, Caravage, Rubens, Velàzquez, Vouet, Tiepolo, Poussin, Fragonard, Boucher, Ingres, Géricault, Delacroix, Modigliani, les frères Duchamp… et, bien entendu, le plus important ensemble de tableaux impressionnistes hors de Paris, et de nombreuses œuvres fameuses de Monet, Degas, et de Sisley.

+ Jusqu’au 21 mai 2017. Le Temps des collections

Pour cette 5e édition du Temps des collections, c’est au visiteur lui-même que le musée confie les clefs des réserves avec La Chambre des visiteurs.

Avec une pièce maîtresse du musée, La Flagellation du Christ, du Caravage.

Un portrait d’Henri III de la fin du XVIe siècle, récemment acquis, le représente avec le ruban bleu de l’ordre du Saint-Esprit. À cette occasion, le musée met à l’honneur la figure du dernier Valois.

À partir de l’œuvre de François Jouvenet imitant une gravure dont la vitre aurait été brisée, un important ensemble de peintures en trompe-l’œil invite avec humour à méditer sur le pouvoir d’illusion des images.

+ Du 1er avril au 11 septembre 2017. Picasso à Boisgeloup.

Du 1er avril au 11 septembre 2017, Pablo Picasso sera tout spécialement à l’honneur par une triple exposition à Rouen ! Pour la 1ère fois en Normandie, trois approches inédites dans trois institutions culturelles de la Réunion des Musées Métropolitains seront dévoilées à travers de nombreux chefs-d’œuvre du maître espagnol : peintures, dessins, sculptures, céramiques…

Dans « Picasso à Boisgeloup », au musée des Beaux-arts de Rouen, un épisode méconnu de la vie du peintre sera révélé : son installation en Normandie au Château de Boisgeloup, au début des années 1930, marquant le début d’une intense période très inspirée. Autres facettes de son œuvre avec les expositions « Picasso : sculptures céramiques » et « Picasso / Gonzalez : une amitié de fer », qui seront présentées respectivement aux musées de la Céramique et Le Secq des Tournelles.

En juin 1930, Picasso acquiert le château de Boisgeloup près de Gisors. Tout en continuant à habiter à Paris, il fait de ce lieu une résidence de séjour, et y aménage son premier atelier de sculptures.

Secrètement amoureux de Marie-Thérèse Walter, il vit une période intensément créative, qui s’exprime également à travers la peinture, le dessin, la gravure et la photographie. Ce moment rare, où l’inspiration renaît avec l’amour caché, est révélé pour la première fois en France dans une exposition rassemblant près de 200 œuvres et documents grâce au Musée national Picasso-Paris, partenaire de l’exposition, et à des collections privées.

Retour : Haut de la page


Le Musée Le Secq des Tournelles

- Le Musée Le Secq des Tournelles, 2 rue Jacques-Villon, accès handicapés rue Deshays. 02 35 88 42 92 ou 02 35 71 28 40. museelesecqdestournelles.fr. Ouvert de 14 à 18h. Fermé mardi et jours fériés, 3 ou 2€. Gratuit aux moins de 26 ans et aux demandeurs d’emploi.

+ Dans une ancienne église gothique, la plus grande collection de ferronnerie ancienne au monde.

8 000 pièces, de l’époque gallo-romaine au XIXe siècle, sont présentées, touchant à tous les registres, des applications monumentales (grilles, rampes d’escalier, serrures, enseignes) au mobilier en passant par les instruments scientifiques et les bijoux.

La présentation dans l’église, imaginée par Henri Le Secq des Tournelles, le donateur, est particulièrement spectaculaire.

+ Du 1er avril au 11 septembre 2017. Picasso / Gonzalez : une amitié de fer

Julio Gonzalez est le premier sculpteur à avoir envisagé le fer comme un matériau de l’art moderne. Son amitié avec Picasso a été déterminante dans la carrière des deux artistes. Cette exposition s’attache à retracer l’évolution du travail de chacun ainsi que leurs échanges esthétiques.

Cette confrontation bénéficie d’une quarantaine de prêts du Musée national d’art moderne et s’inscrit parmi les festivités organisées à l’occasion des 40 ans du Centre Pompidou.

Retour : Haut de la page


Le Musée de la Céramique

- Le Musée de la Céramique, 1, rue Faucon, ou 94, rue Jeanne d’Arc, 76000 Rouen. 02 35 07 31 74. museedelaceramique.fr. Ouvert de 14 à 18h. Fermé mardi et jours fériés. 3 ou 2€. Gratuit aux moins de 26 ans et aux demandeurs d’emploi.

+ Dans le superbe hôtel d’Hocqueville (XVIIe - XVIIIe siècles). Avec les productions des plus importants centres faïenciers (Delft, Nevers), mais aussi centré sur les splendeurs de la production rouennaise  : carreaux de Masséot Abaquesne (XVIe siècle), camaïeu bleu de Poterat, décors polychromes et pétillantes chinoiseries de l’époque rocaille, grands services d’apparat et spectaculaires sculptures de faïence.

+ Du 20 octobre 2016 au 3 avril 2017. Masséot Abaquesne, l’éclat de la faïence à la Renaissance 4€.

En partenariat avec le musée national de la Renaissance-Château d’Écouen, exposition consacrée au premier faïencier français de la Renaissance, le rouennais Masséot Abaquesne (v. 1500-v.1564).

Elle complète l’exposition d’Écouen et présente un ensemble inédit, par le nombre et la qualité, d’œuvres du faïencier dont une quarantaine de pots d’apothicairerie et des pavements parmi lesquels la prestigieuse et monumentale marche d’autel de la Bâtie d’Urfé, conservée au musée du Louvre.

Objets d’art d’exception, gravures, archives, objets issus de fouilles archéologiques ainsi que de nombreux prêts exceptionnels de grandes institutions nationales (Cité de la Céramique-musée de Sèvres, musée du Louvre, musée national de la Renaissance d’Écouen) sont présentés tout au long de l’exposition.

Les collections rouennaises (musée de la Céramique et des Antiquités, bibliothèque Jacques Villon, archives départementales de Seine-Maritime) et régionales (musée de Bayeux, musée de Louviers) sont à l’honneur.

Le faïencier réalisait dans son atelier rouennais de somptueux pavements aux couleurs acidulées, de véritables « tableaux de faïence » pour les plus grands personnages du royaume, proches des rois François Ier et Henri II.

+ Du 1er avril au 11 septembre 2017. Picasso : sculptures céramiques

Après avoir expérimenté la céramique au début de sa carrière, Picasso renoue avec ce médium à Vallauris à partir de 1946. Il développe alors une œuvre immense, dans laquelle son génie créateur régénère une pratique ancestrale à laquelle il est particulièrement attaché. L’exposition du musée de la Céramique de Rouen s’attache à souligner la dimension sculpturale de cette production et à mettre en évidence ses fulgurantes innovations.

La céramique a permis à Picasso de développer de nouveaux concepts sculpturaux et, plus largement, de nourrir son œuvre.

Avec le soutien exceptionnel du Musée national Picasso-Paris et du Musée Picasso Antibes.

Cette exposition sera présentée à l’automne 2017 au Musée Picasso d’Antibes.

Retour : Haut de la page


Le Pôle Image

- Le Pôle Image, 15 rue de la Chaîne 76000 Rouen, 02 35 89 36 96. poleimagehn.com. Entrée libre du mardi au samedi, de 14 à 19h, sauf jours fériés.

+ Du 15 octobre 2016 au 18 février 2017. Eamonn Doyle. Dublin : trilogie

À peine quelques syllabes, i / ON / End., articulées dans le secret de ces ombres profondes… ce sont les titres respectifs, lapidaires, des trois corpus photographiques réalisés à ce jour par le photographe et présentés ici à la suite de son exposition très remarquée aux Rencontres d’Arles.

Né en 1969, Eamonn Doyle étudie à la fin des années 1980 la peinture et la photographie. Il ne reviendra à cette dernière qu’en 2009, après 20 ans passés dans le champ de l’industrie musicale indépendante (il est à la fois musicien, fondateur d’un festival de musique électronique et d’un label, D1).

© Photographie : Eamonn Doyle, ON, 2015. Courtesy de l’artiste et de Michael Hoppen Gallery, Londres. Graphisme : Léo Favier.

C’est en bas de chez lui, sur Parnell et O’Connell Street, à Dublin, dans ce périmètre d’un kilomètre, que Doyle rencontre ses sujets : ces silhouettes réminiscentes des figures qui habitent l’œuvre de son compatriote l’écrivain Samuel Beckett. À les fréquenter, il réalise qu’il ne gagnerait : « aucune connaissance de leur être par la saisie photographique, mais que quelque chose ressortirait peut-être de cette tentative, peut-être même de l’échec. »

Personnes âgées courbées sur leurs années ou jeunes gens en marche, Eamonn Doyle dresse le portrait de figures monumentales, et de cette irréductible distance à autrui dont il fait l’expérience. Il rappelle cette double-contrainte exprimée par Beckett : « si je ne peux avancer, j’avancerai ». Eamonn Doyle fait alors ce qu’il revient au photographe : répondre à son désir impérieux, faire image, malgré tout.

Retour : Haut de la page


Le Panorama XXL

- Le Panorama XXL, quai de Boisguilbert, 76000 Rouen, 02 35 529 529. www.panoramaxxl.com. Gare Sncf Rouen Rive Droite (1h10 de Paris - Saint-Lazare). En métrobus station Théâtre des arts, en bus arrêt TEOR Pasteur. 9,50 ou 6,50€. Du mardi au dimanche de 10 à 18h du 1/9 au 30/4, et de
10 à 19h du 2/5 au 31/8. L’établissement est fermé les lundis, le 25 décembre, 1er janvier et 1er mai. L’accueil des groupes scolaires se fait dès 9h30. Clôture des caisses 45 minutes avant la fermeture du Panorama. L’évacuation de la salle d’exposition commencera 15 minutes avant la fermeture.

Une rotonde unique en France (mais déjà exploitée à Dresde et Leipzig) de 35m de hauteur permettant de voir des panoramiques de 31m de haut, sur une toile déployée de 101m.

Retour : Haut de la page


Le Musée d’Histoire naturelle

- Le Musée d’Histoire naturelle, 198, rue Beauvoisine, 76000 Rouen, 02 35 71 41 50. museumderouen.fr. Du mardi au samedi de 13h30 à 17h30 et le dimanche de 14 à 18h. Fermeture le lundi et les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre. Accès handicapés, label moteur et mental. Accès libre aux collections permanentes.

+ Collections. Le Muséum, conservant près de 800 000 objets dans tous les domaines scientifiques, se situe parmi les tout premiers éta­blissements de ce domaine en région.

+ Du 15 octobre 2016 au 30 juin 2017. Hungry Planet. Exposition de photographies

En 2013 et 2014, "Hungry Planet" a été exposé au Centre Nobel de la Paix d’Oslo. Cette exposition exceptionnelle est à Rouen !

Le photographe américain Peter Menzel et la journaliste Faith D’Aluisio ont parcouru le monde pour photographier une trentaine de familles et étudier "ce qu’elles mangent".

Leur projet, "Hungry Planet", représente tout ce qu’une famille moyenne consomme en une semaine. Au-delà du cliché, ses portraits révèlent la disparité alimentaire, tant en terme de quantité que de qualité, la diversité culinaire, la malnutrition, ou encore l’impact économique de ce que "nous mangeons".

Retour : Haut de la page


La Maison de l’architecture de Normandie / Le Forum

- La Maison de l’architecture de Normandie / Le Forum, 48 rue Victor Hugo, 76000 Rouen. 02 35 71 85 45. man-leforum.fr. Fermé dimanche et lundi. Ouvert du mardi au vendredi de 14 à 18h, samedi de 10h30 à 12h30 et de 14 à 18h. Entrée libre et gratuite.

+ Du 10 décembre 2016 au 27 février 2017. Vivre et concevoir avec la neige

« Pendant bien longtemps, Montréal, métropole du Québec, a vécu dans l’illusion d’être une ville latine échouée par erreur sur des rives nordiques. Avec un taux d’ensoleillement parmi les plus hauts de la planète, des étés de canicule et un goût marqué pour la fête, les arts du spectacle et de la rue [...], Montréal se voit comme une ville d’été qui subit l’hiver pendant pas moins de 5 mois et ses chutes de neige, de quelques 12 millions de mètres, comme une erreur sur la personne.

C’est dire si les designers, les urbanistes, les architectes accusent un sérieux retard : comment vivre avec (et non pas contre, en dépit de ou malgré) la neige ? Depuis quelques temps, les jeunes créateurs du Québec [...] partent à la recherche de réponses. Il devient urgent de mieux aménager la vie quotidienne et la vie urbaine, tant pour soi que pour les autres, pour l’hiver comme pour l’été. »

+ Du 10 mars au 20 mai 2017. Architectures dessinées

Six artistes dont la production se rejoint dans la nécessité de montrer l’environnement dans lequel nous vivons. Ils cherchent l’expression, la narration, l’usage. Ils racontent des histoires, mettent en tension le réel et l’imaginaire. Les illustrations proposent des vibrations, des émotions face à l’asepsie des codes actuels.

© Diane Berg

Que ce soient des paysages urbains ou naturels, le travail Diane Berg, Guillaume Ramilien, Martin Etienne, Max Ducos, Patrice Rambaud et Emmanuel Lemaire nous propulse plus loin que le seul fait de représenter. Certains font le choix de lier croquis et dessins comme pour mettre en avant le côté nécessaire de cette pratique. Certains proposent des perspectives rigoureuses et rectilignes, d’autres déforment et colorent ou ombrent par touches, noircissent au trait ou au poché.

Il ne s’agit pas de présenter de nouveau une réalité mais d’ouvrir notre œil sur quelque chose d’immatériel, sur une sensation nouvelle. Le dessin leur est commun, leur regard est singulier. Si dessin et architecture se marient à merveille dans cette exposition ; c’est aussi rappeler que les idées, les projets, les vision prospectives sont porteuses de poésie et de fragilité.

Retour : Haut de la page


L’Historial Jeanne d’Arc

- L’Historial Jeanne d’Arc, 7, rue Saint-Romain, 76000 Rouen. 02 35 52 48 00. historial-jeannedarc.fr. 4€.

C’est le plus grand lieu dédié à la mémoire de ce personnage historique. Sa scénographie spectaculaire et innovante vous entraîne au XVe siècle dans une enquête judiciaire à la découverte de l’époque et du mythe de Jeanne d’Arc.

Le Palais archiépiscopal de Rouen, monument historique exceptionnel, abrite ce parcours multimédia unique en France. Théâtre du procès de Jeanne d’Arc, dédié à sa mémoire, vous y voyez le Donjon où elle fut menacée de torture, l’Abbatiale Saint-Ouen dont le cimetière fut le lieu de son abjuration, et la place du Vieux Marché, site incontournable de la ville, où elle fut brûlée.

Retour : Haut de la page


L’Abbatiale Saint-Ouen

- L’Abbatiale Saint-Ouen, place du Générale De Gaulle, 76000 Rouen, 02 35 89 36 96. rouen.fr. Du 1er avril au 31 octobre de 10 à 12h et de 14 à 18h, les mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche. Du 1er novembre au 31 mars de 10 à 12h et de 14 à 17h, les mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche. Fermeture lundi et vendredi, et les 25 décembre et 1er janvier.

Fondée vers 750, l’abbaye de Saint-Ouen fut l’un des plus puissants monastères bénédictins de Normandie. Après la Révolution, la municipalité s’installe dans l’ancien dortoir des moines, beau bâtiment classique du milieu du XVIIIe siècle.

L’église abbatiale, souvent confondue avec la cathédrale, se dresse dans les anciens jardins du couvent. Bien que bâtie en deux siècles, elle présente pourtant une remarquable unité. Saint-Ouen est l’un des rares exemples du gothique rayonnant. Ses proportions sont imposantes : 137m de long sous 33m de voûtes.

L’intérieur émerveille par son architecture élancée et sa luminosité exceptionnelle. 80 vitraux d’origine ornent encore les trois niveaux de l’église. Le grand orgue, dernier des grands instruments réalisés par Cavaillé-Coll, est l’un des instruments les plus enregistrés au monde.

Retour : Haut de la page


Voir aussi :
Musées et grandes expositions au Havre
Musées et grandes expositions à Rouen


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, et au Petit Palais.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers, - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Biot, - Bordeaux : Biarritz, Bègles, Libourne - Bourg-en-Bresse - Cagnes-sur-Mer, - Cannes, - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco, - Montauban - Montpellier : Lodève, Sète, Nîmes, Sérignan, Narbonne - Mougins, - Nantes - Nice - Ornans - Rennes : Landernau, Quimper - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire- Saint-Paul-de-Vence, - Saint-Tropez - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours : Blois, Vendôme - Valence - Vallauris - Vence - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc Berlin Bâle Bruxelles Genève Londres Madrid Milan, et Venise.

À voir également :
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en France
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en Europe

André Balbo

sources : visites, musées, presse...


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.