eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 16e arrondissement de Paris > Actualités, Paris 16e > Sorties Paris 16e > Expositions, Paris 16e > Évènements au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris > Une exposition avec Picasso, Bourgeois, Delaunay, Bacon ? 100 tapis et (...)

Une exposition avec Picasso, Bourgeois, Delaunay, Bacon ? 100 tapis et tapisseries d’artistes, au MAMVP

Dernière mise à jour : mercredi 15 juin 2016, par Expositions

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une centaine de tapis et tapisseries d’artistes, du 11 octobre 2013 au 9 février 2014, dans le cadre de l’exposition "Decorum / Tapis et tapisseries d’artistes".

Des œuvres tissées, souvent insoupçonnées, d’artistes majeurs, modernes comme Léger, Le Corbusier ou Picasso, comme contemporains (Bacon, Dewar & Gicquel, Vidya Gastaldon), ou même réalisées par des artistes injustement méconnus, comme Guidette Carbonell.


Pae White, 2012, tapisserie en coton, polyester et toile Trévira

À la fois décoratifs et d’ambiance, ces objets allient fonctionnalité, esthétique, plaisirs du regard et du toucher.

Facilement transportables, Le Corbusier les qualifiait de « Muralnomad » ! Ces tapis et tapisseries embrassent à la fois les arts décoratifs et le design.


Pablo Picasso (1881-1973), Femmes à leur toilette, Manufacture des Gobelins, d’après un carton de 1938, tombée de métier en 1976

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les peintres se limitaient au dessin du carton destiné à être tissé. Nous en avons en ce moment d’excellents exemples avec l’exposition Jordaens au musée du Petit Palais. , ou avec la représentation de tapis orientaux dans leurs tableaux et leurs esquisses (Lotto, Holbein, Delacroix).

Au cours du XXe siècle, les avant-gardes artistiques européennes révolutionnent l’esthétique et la technique de l’art textile. Les artistes tissent eux-mêmes leurs tapis en faisant référence à des pièces anciennes ou en utilisant des motifs ethniques et géométriques.

Helene Frances Gregor, Totem n°5, 1976, Tapisserie de basse-lice en laine, 250 x 180 x 25 cm, Fondation Toms Pauli, Lausanne © Helen Frances GREGOR Photo : Fibbi-Aeppli, Grandson

Souvent porteurs d’un message politique ou féministe à partir des années 1960, tapis et tapisseries suscitent un regain d’intérêt sensible depuis les années 2000. De jeunes artistes contemporains comme Caroline Achaintre ou Pae White produisent des pièces tissées originales qui intègrent tradition, modernité ou influences extra-occidentales et expérimentent de nouvelles techniques, comme le tissage numérique.


François-Xavier Lalanne, Les Moutons, manufacture nationales La Savonnerie, Lodève.

L’artiste londonien Marc Camille Chaimowicz, directeur artistique invité, a conçu la scénographie inédite de l’exposition en collaboration avec l’architecte Christine Ilex Beinemeier. Jean-Philippe Antoine, professeur d’esthétique, propose une programmation de « musique d’ameublement », diffusée en fond sonore dans l’exposition.

Daniel Dewar et Grégory Gicquel, Gibbon, 2011, Centre national des arts plastiques, Paris/ Photo : Fabrice Gousse

Quelques-uns des artistes dont des œuvres sont présentées : Magdalena Abakanowicz, Francis Bacon, Pierrette Bloch, Louise Bourgeois, Brassaï, Alexander Calder, Sonia Delaunay, Dewar & Gicquel, Latifa Echakhch, Helene Frances Gregor, Jim Isermann, Asger Jorn et Pierre Wemaëre, Abdoulaye Konaté, François-Xavier Lalanne, Bertrand Lavier, Le Corbusier, Fernand Léger, Jean Lurçat, Mathieu Matégot, Joan Miró, Pablo Picasso, Elizabeth Radcliffe, Willem de Rooij, Victor Vasarely, Vivienne Westwood et Pae White.

Decorum / Tapis et tapisseries d’artistes, du 11 octobre 2013 au 9 février 2014, au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 11, avenue du Président Wilson, 75016 Paris, 01 53 67 40 00. Métro Iéna ou Alma-Marceau, bus 32, 63, 72, 82, 92. Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18h. Nocturne le jeudi jusqu’à 22h. 8 ou 6 € (plus de 60 ans, enseignants, chômeurs, famille nombreuse), ou 4 € (jeunes 14-26 ans + bénéficiaires du RSA). Gratuit pour les moins de 14 ans. Pass 2 expos (Decorum / Zeng Fanzhi ou Poliakoff) 12, 9 ou 6€. Pass 3 expos (Decorum / Zeng Fanzhi / Poliakoff) 13, 9,50 ou 6,50 €. Exposition présentée dans les espaces de l’ARC (étage supérieur du musée).

Vous retrouverez dans 2013 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z celles des établissements et musées.

David méditant devant la tête de Goliath, d’Orazio Gentileschi, huile sur lapis-lazuli, exposition Artemisia

Dans CALENDRIER 2013 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Les Grandes Expositions et Calendrier 2014 peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous avons établi notre sélection, avec Paris 2013 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Et parce que Paris, sans la province, ne serait pas grand chose... une vue panoramique de ce qui s’y prépare ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE.

André Balbo

sources : Visite, musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.