.evous
> > >

Rue Cloche-Perce, histoire des rues du Marais

Une petite rue minuscule dans le 4e, un vestige du passé pour ne pas dire du moyen-âge. Discrète elle n’en constitue pas moins une image et un témoignage de l’histoire de Paris

Elle a été construite dès 1250 ; elle portait alors le nom de rue Renaut le Fèvre. Au XVIIe siècle, elle a été appelée rue Cloche Percée, il s’agit vraisemblablement d’une enseigne faite d’une cloche bleue (cloche perse), mais le débat n’est pas clos. Puis, plus tard elle aurait aussi été appelée rue de la Grosse Margot vers 1660, du nom d’un cabaret du coin, dixit Sauval dans ses notes sur l’histoire de Paris.

Elle conserve un certain cachet puisque à son angle se trouve encore deux maisons à colombages, à l’angle de la rue François Miron et Cloche-Perce. Elle garde ainsi un peu son allure de voie ancienne, médiévale.

Avec ses 10m de large et 81m de long, elle fait figure d’un passage montant et traversant, qui rejoint la rue de Rivoli à la rue François Miron et de l’autre côté la rue du Roi de Sicile. La rue de Rivoli la coupe dans son milieu, elle est donc constituée de deux tronçon.
Une jolie petite rue au coeur du Marais.

Rue Cloche-Perce 75004 Paris

Adresse

Mots-clés