evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Expositions > Amsterdam 2017. Musées, expositions de Hollande

Amsterdam 2017. Musées, expositions de Hollande

lundi 10 juillet 2017, par André Balbo

Amsterdam et une pincée de Harlem, Rotterdam, La Haye, et Bois-le-Duc...

Un Rijksmuseum tout neuf aux collections permanentes impressionnantes ; un musée van Gogh avec la plus grande collection au monde de ses tableaux, et en vrac la filiale russe de l’Ermitage, la maison d’Anne Frank, le musée du Cannabis, le musée du sexe, et bien d’autres choses à voir...

Amsterdam, Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc...

Parmi les grandes villes européennes pour lesquelles nous indiquons les grands musées et quelques grands événements culturels : Amsterdam, Bâle, Berlin, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.


Accès rapide par ville : Amsterdam - Harlem - Rotterdam - La-Haye - Bois-le-Duc


***

Amsterdam

-  Le Rijksmuseum Amsterdam , accès par Stadhouderskade. Pour l’aile Philips, par Jan Luykenstraat 1. Rijksmuseum Museumplein/Museumstraat 1, 1071 CJ Amsterdam. 31 (0)20 674 7000. www.rijksmuseum.nl/. Ouvert tous les jours de 9 à 17h. Au départ de la gare centrale, prendre le tramway 2, ou le 5, et descendre à l’arrêt Hobbemastraat, derrière le musée. Au départ du Dam, prendre le 16, le 24 ou le 25, et descendre à l’angle du Stadhouderskade et de Ferdinand Bol Straat. Bus 26, 65, 66 ou 170. Le musée est à 10 minutes à pied de Leidseplein. 17,5€. Gratuit pour les moins de 18 ans et les détenteurs de la Museumkaart. Un conseil ? À visiter avant 11h ou après 15h.

Rembrandt. La Ronde de nuit

+ Les collections. Ce musée a réouvert en 2013, après 10 années de travaux (375M€). Le plus important du pays, il rassemblerait un million de pièces essentiellement des domaines des beaux-arts (Peintures, Sculpture et Arts décoratifs, Art asiatique), de l’artisanat, des estampes, et de l’Histoire, centrées sur les Pays-Bas. Quelque 200 salles d’expositions, dont la muséographie a été confiée en grande partie à l’architecte français Jean-Michel Wilmotte...

Le rez-de-chaussée du Rijks est consacré à la République, instaurée après 80 années de guerre contre l’occupant espagnol, et à l’Âge d’Or en général. Armures, carabines, canons et pistolets datant du XVIIe siècle, mais aussi une large maquette de navire et divers portraits de commandants en chef de l’époque.

La Laitière – Johannes Vermeer

Le musée met également en scène les débuts de l’expansion coloniale, de la puissance commerciale, et l’histoire de la Compagnie des Indes orientales, quand les influences asiatiques séduisaient l’Europe : porcelaine chinoise, armes orientales, objets de décoration, tableaux.

Une autre salle est consacrée aux maisons de poupées, hobby favori des femmes fortunées de cette époque. Bronzes, pièces d’orfèvrerie hollandaise, cabinets en marqueterie et belles faïences de Delft.

L’extraordinaire département des peintures, raison principale de votre visite, est au 1er étage. Autrefois cantonnée aux représentations de héros et demi-dieux, la peinture du XVIIe siècle nous livre une vision du monde, plus réaliste, plus ouverte, plus sociale aussi. Paysages, natures mortes, portraits, intérieurs d’églises, scènes de vie sont autant de sujets d’inspiration révélant ce mouvement.

Peintures de Jan van Goyen, Torrentius, Hendrik Avercamp, Johannes Verspronck, Frans Hals, Willem Heda, Pieter Saenredam, Nicolaes Maes, Jan Lievens, Gérard Dou, Jacob van Ruysdael, Jan Steen, et bien sûr 25 chefs-d’œuvre de Rembrandt (dont le portrait de sa mère, son petit Autoportrait peint à l’âge de 22 ans, ou encore la Fiancée juive, Le Syndic de la guilde des drapiers, La Leçon d’anatomie du docteur Deyman).

La Ronde de Nuit, son plus célèbre et son plus grand tableau, occupe une salle entière à lui tout seul.

De Vermeer vous pourrez voir La Laitière, Femme en bleu lisant une lettre, La Ruelle et La Lettre d’Amour. Ces chefs-d’œuvre représentant des scènes de la vie quotidienne dégagent une puissance bouleversante.

+ Du 1er juillet au 1er octobre 2017. Dubuffet dans les jardins du Rijksmuseum

Monument au fantôme (1969–1971) Fondation Dubuffet, Paris. ©2017 Fondation Dubuffet, Paris / Pictoright, Netherlands. Photo Johannes Schwartz

Une parade de personnages tragicomiques, une tour avec des histoires et un scintillant arbre blanc de Dubuffet veillent dans les jardins.

Un ensemble de 12 sculptures monumentales reconnaissables à leur blanc brillant, et à leurs motifs rouges et bleus, et venues de Paris, Lisbonne, New York et Londres.

+ Du 17 juin au 17 septembre 2017. Petites Merveilles

Prayer nut with The Nativity and The Adoration of the Magi, Adam Dircksz. and workshop, c. 1510 - c. 1525

Ce sont les plus sophistiquées et les plus mystérieuses œuvres de l’art hollandais que ces figurines sculptées, ces miniatures religieuses, ces cercueils, crânes, et chapelets du XVIe siècle.

Pas moins de 60 d’entre elles sont venues du monde entier pour cette exposition.

- Stedeljik Museum, Museumplein 10, 1071 DJ Amsterdam. 31 20 573 2911. www.stedelijk.nl. Musée municipal d’art moderne et d’art contemporain.

+ Du 24 juin au 15 octobre 2017. Edward Krasiński

Edward Krasiński, Intervention, 1969, Zalesie, by Eustachy Kossakowski, ©Anka Ptaszkowska and archive of Museum of Modern Art Warsaw, courtesy Paulina Krasinska and Foksal Gallery Foundation

1ère rétrospective de l’artiste hollandais Edward Krasiński (1925-2004), l’in des plus importants d’Europe de l’Est du XXe siècle, qui fut à la tête de l’avant-garde polonaise durant les années 1960 et 1970.

+ Du 8 juillet au 15 octobre 2017. Zanele Muholi.

Zanele Muholi, Bester II, Paris, 2014 | © Zanele Muholi. Courtesy of Stevenson, Cape Town/Johannesburg, and Yancey Richardson, New York.

Une exposition monigraphique sur la photographe-portraitiste d’Afrique du Sud et militante Zanele Muholi, qui, "de l’intérieur", prit des photos de la communauté des lesbiennes noires et des transgenres, d’une société post-apartheid peuplée de multiples identités sexuelles.

L’artiste se définie comme une activiste visuelle au service d’une égalité entre les sexes qui avait été promise par Mandela.

+ Du 1er juillet 2017 au 7 janvier 2018. Le fin du fin de Jean Dubuffet

L’artiste français Jean Dubuffet (1901-1985), avec, pour la première fois, le groupe entier des œuvres de sa collection au musée Stedelijk.

Photo : Gert Jan de Rooij

- Musée van Gogh, Paulus Potterstraat 7. 31 (0)20-570 52 52. www.vangoghmuseum.nl. Trams 2, 5, 3 ou 12. Bus 170. Ouvert tous les jours de 10 à 18h. Nocturne le vendredi jusqu’à 22h. Fermeture des caisses une demi-heure avant.
Entrée : 10€, 2,50€ pour les moins de 18 ans. Gratuit pour les moins de 13 ans et les détenteurs de la Museumkaart.

+ Collections permanentes . La plus grande collection au monde d’œuvres de Vincent van Gogh, 500 dessins et près de 200 tableaux, dont Champs de blé aux corbeaux (1890), Les Tournesols (10889), Le Champ de blé aux iris (1888), Les Mangeurs de pommes de terre (1885), et tant d’autres. Et 700 des lettres que Vincent adressa à son frère Théo (exposées par roulement mais seulement de juin à octobre.

Van Gogh a peint plus de 800 tableaux en 10 ans, et le quart de sa production est ici. Sachez encore que la deuxième plus grande collection de van Gogh au monde se trouve être vers Arnhem, à 80 km au sud-est d’Amsterdam.

Le musée renferme aussi des œuvres de Gauguin, Maurice Denis, Paul Gauguin, Claude Monet, Camille Pissaro, Paul Signac, Henri de Toulouse-Lautrec, Georges Seurat, Kees van Dongen ou encore Lawrence Alma-Tadema... Francis Bacon et Picasso.

Une nouvelle présentation des collections qui met en exergue les liens que van Gogh avait avec les différents mouvements picturaux de son époque... et l’influence qu’il eut sur les artistes qui lui succédèrent comme van Dongen ou Bacon.

+ Du 7 juillet au 10 septembre 2017. Van Gogh, Rousseau, Corot : dans la forêt

Une intéressante approche comparative des représentations aussi bien de forêts que plus généralement de paysages dans les travaux de Vincent van Gogh avec ceux des artistes fondateurs de l’École de Barbizon, Théodore Rousseau et Corot.

Si les peintres français privilégiaient les motifs d’arbres, les jeux des rayons de soleil dans les feuillages et sur les sols, van Gogh privilégiait bois et sous-bois, cherchant à nous les rendre sensibles.

- L’Ermitage, 51, rue Amstel. 1018 EJ Amsterdam. 31 20 530 74 88. www.hermitage.nl/. Dépendance du musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg inauguré en 2009.

+ Du 11 février au 17 septembre 2017. 1917, les Romanov et la Révolution. La fin d’une dynastie

L’exposition explore et enquête, avec toute la rigueur que l’on imagine, sur ce qu’il s’est réellement passé pour les collections d’art des tsars après la prise du Palais d’Hiver et comment les artistes réagirent-ils au bouleversement politique de 1917... et aux années qui suivirent.

Ilya Yefimovich Repin, Portrait of Nicholas II, 1895. Oil on canvas © State Hermitage Museum, St Petersburg

+ Du 14 octobre 2017 au 27 mai 2018. Les Maîtres hollandais

L’Ermitage conserve une des collections de peintures, gravures, et dessins des Maîtres hollandais parmi les plus importantes du monde. Beaucoup de collectionneurs russes s’étaient passionnés pour eux, et cela depuis plusieurs siècles.

Rembrandt Harmensz. van Rijn, Haman Recognizes his Fate, c. 1665. Oil on canvas © State Hermitage Museum, St Petersburg

Pierre Le Grand préférait les "marines", et La Grande Catherine collectionnait les grands formats comme Haman Recognizes His Fate (c. 1665) de Rembrandt.

Les tsars ne furent pas de simples collectionneurs. Au XIXe siècle, le Comte Pyotr Petrovich Semenov-Tyan-Shansky se révéla un avide collectionneur des travaux d’artistes comme Honthorst, Ruysdael, Post et Lastman, et sa collection était un complément important à la collection de l’Ermitage.

- La Maison d’Anne Frank. Prinsengracht 263-267, quartier du Jordaan, près de la Westerkerk. 31 (0)20-5567105. www.annefrank.org Tramways 13, 14, ou 17, descendre à l’arrêt Westermarkt. Bus 21, 170, 171 ou 172, descendre à l’arrêt Westermarkt. 15 minutes à pied de la Gare Centrale, Central Station.

La Maison Anne Frank a introduit le 1er mai 2016 un nouveau système d’entrée. De 9 à 15h30, le musée est accessible uniquement aux visiteurs munis d’un billet avec créneau horaire acheté en ligne. De 15 à 22h, vous pouvez visiter la Maison Anne Frank sans billet électronique et acheter un billet à l’entrée du musée. 9€, tarif réduit adolescents (10-17 ans) 4,50€. Gratuit pour les enfants (0-9 ans).

+ Le Journal d’Anne Frank. Anne avait 13 ans. Elle tiendra son « Journal » durant les 25 mois qu’elle passera dans la clandestinité, dans cette maison dont l’entrée était dissimulée derrière une bibliothèque. Publié en juin 1947, le Journal d’Anne Frank sera traduit dans plus de 60 langues.

- Musée du cannabis. Aussi appelé "Hash Marihuana & Hemp Museum", Oudezijds Achterburgwal 148. 31 20 6235961 ou +31 (0)20-6248926, www.hashmuseum.com. Ouvert du lundi au samedi de 10 à 22h et le dimanche de 11 à 17h.

+ 8000 ans d’histoire du hachisch , de la marijuana et du chanvre, géographie, pratique et leçons de jardinage.

-  Le musée du sexe. Damrak 18, 1012 LH Amsterdam, 31 20 6200630, www.sexmuseumamsterdam.nl. Ouvert tous les jours de 10 à 23h30. 4€ (interdit aux moins de 16 ans).

+ Collection permanente. Costumes sadomasochistes, gravures érotiques françaises de 1850, photos érotiques de 1870, photos privées des années 60, service de porcelaine de 1930 pour le moins suggestif…

La reconstitution du Quartier Rouge des années 40-50, les photos érotiques de 1870 et les photos sadomasochistes des années 20 valent le détour.

- Musée néerlandais de la presse. Zeeburgerkade 10, Amsterdam, Pays-Bas, +31 20 692 8810.

+ Les collections. 400 ans de l’histoire du journalisme et de la presse à Amsterdam et aux Pays-Bas. La collection du musée de la presse comprend des journaux et des magazines (les premiers datant de 1610), des dessins politiques, du matériel de publicité imprimé, des photographies et des archives liées à la presse écrite néerlandaise.

N’avait pas hésité par solidarité à faire une exposition de dessins de Charlie Hebdo.


***

Harlem

- Frans Hals Museum, Groot Heiligland 62, 2011 ES Haarlem, +31 23 511 5775. www.franshalsmuseum.nl. Ouvert du mardi au samedi de 11 à 17h, dimanche de 12 à 17h.
À une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Amsterdam.

+ Collections. Les tableaux de Frans Hals valent à eux seuls le déplacement, dont notamment les cinq tableaux représentant les gardes civiques qui constituent des œuvres monumentales et très représentatives de l’époque.


Frans Hals, Le Banquet des officiers de la garde de Saint-Adrien d’Harlem (1633), huile sur toile, 207 x 337 cm

Ces compositions représentent jusqu’à 60 personnages composant ces compagnies de gardes constituées de tout homme de Haarlem pouvant payer son équipement. Frans Hals (1582-1666) lui-même aurait été inscrit à l’une de ces compagnies. Les tableaux représentant les premiers régents de l’hospice sont également des portraits collectifs dont le réalisme expressif est remarquable.

+ Jusqu’au 10 septembre 2017. Humour. 101 ans de rire dans l’art

Les artistes occidentaux du XXe siècle, qu’il s’agisse du mouvement dada, des surréalistes, ou du Pop Art, ont su user d’humour pour mieux critiquer ou saper le vieux monde.

+ Jusqu’au 20 août 2017. Barbares et philosophes

Les Hollandais, sans pour autant qu’ils aient eu un quelconque monopole, étaient certainement les seuls à faire commerce avec le lointain Empire chinois, comme à développer des échanges culturels, et cela aux XVIe et XVIIe siècles.

Peintures, dessins, arts décoratifs de ces deux horizons permettent de juger de leurs influences réciproques.


***

Rotterdam

- Musée Boijmans van Beuningen / Rotterdam. Museumpark 18, 3015 CX Rotterdam, +31 10 441 9400. www.boijmans.nl.

+ Les collections. Ce musée, créé en 1849, rassemble une collection de 126 000 œuvres, essentiellement constituée de peintures anciennes et modernes de cette importante ville néerlandaise et de la province de Hollande-Méridionale. On peut y voir notamment une version de La Tour de Babel, de Pieter Brueghel l’Ancien, des tableaux de Rembrandt, de Vincent van Gogh et de divers maîtres du XXe siècle.

+ Du 24 juin au 24 septembre 2017. Richard Serra, dessins (2015-2017)


***

La Haye

- Mauritshuis. Plein 29, 2511 CS La Haye, +31 70 3023456. www.mauritshuis.nl. Lundi de 13 à 18h, de mardi à dimanche de 10 à 18h, jeudi de 10 à 20h. Des horaires différents s’appliquent lors des jours de fête. 14 ou 12,50€. Enfants jusqu’à 18 ans gratuit. En voiture, arrivez par l’A4 (Amsterdam - Delft), l’A12 (Arnhem/Utrecht - La Haye) ou la N44 (Nieuw Vennep - La Haye). Suivez la direction centre ville (Centrum) puis les panneaux indiquant le Mauritshuis.

+ Les collections. Dans ce musée à taille humaine tout nouvellement rénové et consacré au XVIIe, que l’on appelle le Siècle d’Or de la peinture hollandaise, des chefs-d’œuvre de réputation mondiale comme La Jeune Fille à la perle (illustration, détail) et La Vue de Delft, de Vermeer, ou La Leçon d’anatomie du Dr Nicolaes Tulp, et Autoportrait à l’âge de 63 ans, parmi une dizaine de tableaux de Rembrandt.

Frans Hals, Rubens, Jan Brueghel l’Ancien, Steen...

- Gemeentemuseum, 41 Stadhouderslaan, 2517 HV Den Haag. 31 70 338 11 11. www.gemeentemuseum.nl. Fermé le lundi et ouvert de mardi à dimanche inclus de 11 à 17h. 17€ plein tarif. Les Amis du musée et les jeunes jusqu’à 18 ans inclus bénéficient de l’entrée gratuite.

+ Exposition permanente .

Mondrian & De Stijl. Sans De Stijl, la maison, la rue et la ville du monde occidental auraient été bien différentes. Une aile complète a été réservée à ce mouvement artistique. Encore aujourd’hui, ce groupe gravitant autour de Piet Mondrian et Theo van Doesburg continue de fasciner artistes, designers et architectes. Une mouvance qui joue un rôle incontournable dans l’avant-garde européenne et dont l’influence ne peut être sous-estimée.

Unique au monde, la collection Mondrian du Gemeentemuseum Den Haag comporte près de 300 œuvres. Elle présente toutes les périodes de l’impressionnante carrière de ce grand maître de l’art moderne. Peu d’artistes sont parvenus à se renouveler sans cesse depuis le début de leur développement artistique jusqu’à leur mort, tout en maintenant un niveau aussi élevé. L’exposition montre également la dernière œuvre – inachevée – de Mondrian, Victory Boogie Woogie (1942-1944), son monument dédié à New York, la ville qui respire un rythme et une vitalité sans borne.

Le côté personnel de l’art moderne. Ressentez le doute, les tourments, l’exaltation, la sensualité, la recherche de l’utopie ou le jeu de l’enfant.

L’histoire n’est plus narrée comme une succession d’événements porteurs d’une seule et unique vérité. De nouvelles approches permettent de mettre à jour de nouveaux liens. Les sentiments ou les thèmes qui se rattachent aux grands cycles politiques, sociaux et économiques se retrouvent dans l’art. L’idée, typique du XIXe siècle, d’un musée présentant des rapports purement chronologiques n’est plus de ce temps. Le visiteur veut découvrir lui-même une histoire dans l’art. Découvrez le moderne (Ontdek het moderne) répond à cette aspiration.

L’exposition fait appel à des caractéristiques visionnaires, poétiques et humaines. Le visiteur découvre le côté personnel de l’art à partir d’œuvres d’artistes tels que Claude Monet, Vassily Kandinsky, Pablo Picasso, Piet Mondrian, Francis Bacon, Constant et Louise Bourgeois. Laissez-vous surprendre par les nouveaux dialogues qui s’établissent entre les œuvres. La démarche de l’exposition repose moins sur des courants artistiques que sur des leviers d’influence. L’immobilité et le mouvement, l’enfant et l’homme sauvage, la tradition et l’expérimentation, le jeu et l’utopie sont autant de nouvelles thématiques qui ont ainsi vu le jour.

Le Miracle du Bleu de Delft. Pour montrer cette collection unique au monde, le musée présente avec fierté depuis décembre 2012 une exposition permanente consacrée à cet important héritage culturel. Les chambres historiques servent de décor au Bleu de Delft et à ses 4 siècles d’histoire passionnante. Bien connu, le « bleu et blanc » de Delft côtoie des exemplaires polychromes ; aux vases tulipiers aux formes irréelles se juxtaposent de simples assiettes et même une tirelire Miffy. Une installation montre que même les créateurs contemporains se laissent inspirer par les exemples d’autrefois.

+ Jusqu’au 24 septembre 2017. La découverte de Mondrian

C’est le musée au monde qui possède la plus importante collection d’œuvre de Pietr Mondrian.

300 œuvres exposées, des prémices figuratives au swingang Broadway Boogie Woogie.

Le mouvement De Stijl naissait il y a 100 ans.


***

Bois-le-Duc

- Noordbrabants Museum, Verwersstraat 41’s-Hertogenbosch, Bois-le-Duc. 12€ et gratuit pour les moins de 18 ans.

Les collections de ce musée traitent de l’art, de l’histoire et de la culture du Nord-Brabant et du Sud de la Hollande. 30 000 pièces, dont seulement 15% est exposé, qu’il s’agisse de peintures, gravures, dessins, textiles, monnaies et médailles, verre, argent, artisanats, ou objets archéologiques ou typique.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

À voir également :
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en France
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en Europe

André Balbo

sources : visites, musées, presse...


Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.