evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Expositions > Blois 2017. Château et culture

Blois 2017. Château et culture

lundi 3 juillet 2017, par André Balbo

Blois, dans le département de Loir-et-Cher, est en région Centre-Val de Loire.

Le Château de Blois.

- Le Château de Blois. 6 Place du Château, 41000 Blois. 02 54 90 33 33. www.chateaudeblois.fr. Ouvert tous les jours sauf le 25 décembre et le 1er janvier. Du 02/01 au 31/03 de 9h à 12h30 / de 13h30 à 17h30. Du 01/04 au 30/06 de 9h à 18h30. Du 01/07 au 31/08 de 9 à 19h. Du 01/09 au 30/09 de 9 à 18h30. Du 01/10 au 01/11 de 9 à 18h. Du 02/11 au 31/12 de 9h à 12h30 / de 13h30 à 17h30.

Son et lumière tous les soirs du 4 avril au 20 septembre (sauf le 21 juin, 13 juillet et le 11 septembre). En avril, mai et septembre à 22h. En juin, juillet et août à 22h30.

Château 10 ou 8,50€ (7€ de 6 à 17 ans), son et lumière 8 ou 6,50€ (5€ de 6 à 17 ans), maison de la magie 9 ou 7€ (5€ de 6 à 17 ans).

Le château royal de Blois, situé dans le département de Loir-et-Cher, fait partie des châteaux de la Loire. Il fut la résidence favorite des rois de France à la Renaissance.

Le château royal de Blois réunit autour d’une même cour un panorama de l’architecture française du Moyen Âge à l’époque classique et permet de comprendre l’évolution de l’architecture au fil des siècles. Les appartements royaux restaurés sont meublés et ornés de décors polychromes du XIXe siècle, créés par Félix Duban dans la lignée des restaurateurs contemporains de Viollet-le-Duc.

Jeanne d’Arc y a été bénie en 1429, François Villon l’illumina de sa poésie, César Borgia s’y maria en 1499, Machiavel y séjourna, Ronsard rencontra Cassandre lors d’un bal, et ce fut là aussi, que le 23 décembre 1588 Henri III faisait assassiner le duc de Guise. "Il est plus grand mort que vivant !", c’était ici, dans une chambre au 2e étage.

+ Du 1er juillet au 15 octobre 2017. Gaston d’Orléans, prince mécène et rebelle Inclus dans le droit d’entrée du château.

Gaston d’Orléans, fils d’Henri IV et de Marie de Médicis, frère cadet du roi Louis XIII, père de la Grande Mademoiselle, et oncle de Louis XIV, demeure un prince méconnu et controversé de l’Histoire de France. Cette exposition tente de réhabiliter ce personnage cultivé, collectionneur et protecteur des arts de son temps, qui a laissé sa marque sur le château royal de Blois, où il résida longtemps et finit ses jours, en y faisant bâtir l’aile qui porte son nom.

Gaston d’Orléans, ayant reçu en apanage de son frère Louis XIII le duché d’Orléans et le comté de Blois, à l’occasion de son mariage avec Mademoiselle de Montpensier en 1626, confie très vite un grand projet de reconstruction à l’architecte François Mansart.

Il y aménagera ses appartements en 1652, après l’échec de la Fronde. Outre le château, la ville de Blois lui doit plusieurs réalisations, dont l’Hôpital général du faubourg de Vienne, qu’il fonda en 1657 pour les pauvres, et, au pied du château, la chapelle des Jésuites (qui est aujourd’hui l’église Saint-Vincent).

Gaston d’Orléans meurt à Blois le 2 février 1660, laissant son château inachevé.

Il s’agira ici de réhabiliter un prince libre, moderne et indépendant. Longtemps présenté comme un conspirateur, ourdissant des complots contre la couronne depuis ses résidences d’exils, manipulé par ses proches, Gaston d’Orléans est injustement resté dans l’ombre de l’histoire. Enfant préféré de sa mère, il reste ce frère cadet jalousé, prétendant au trône jusqu’à la naissance de Louis XIV en 1638.

Prince tout entier dressé contre la centralisation du royaume, il s’oppose aux deux cardinaux-ministres Richelieu et Mazarin. Il ira même jusqu’à se marier par amour avec Marguerite de Lorraine, allant contre la volonté de Richelieu et de son frère Louis XIII !

De Gaston d’Orléans, prince rebelle, mécène, et collectionneur, l’exposition a réunit pour la première fois, une partie de sa célèbre collection de médailles et d’antiques, de coquilles, de cartes géographiques, de livres et de reliures mais aussi l’exceptionnel ensemble de peintures sur vélin, réalisés par Nicolas Robert, qui reproduisent avec minutie et somptuosité les plantes et les oiseaux du jardin botanique que le Prince créa à Blois. Ce personnage rebelle, en désaccord avec son frère sur la gestion politique du royaume, fut également un collectionneur dont les objets formaient l’un des plus riches cabinets de l’Europe, mais encore un mécène qui révèle sa passion pour l’art, la culture, l’architecture et la botanique.

Cette rétrospective met l’accent sur un prince érudit et profondément humaniste.

La Fondation du Doute

- La Fondation du Doute. 14 rue de la Paix, 41000 Blois, 02 54 55 37 40, fondationdudoute.fr.

+ Jusqu’au 5 novembre 2017. Geoffrey Hendricks.

Une centaine d’aquarelles de nuages et de ciels, et des installations documentées de cet artiste du groupe Fluxus qui sévit dans les années 1970.


Voir aussi :
Tours, musées et expositions, Blois, Vendôme.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

À voir également :
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en France
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en Europe

André Balbo

sources : visites, musées, presse...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.