Evous

Repérez, partagez, proposez, annoncez

Accueil > Expositions > Venise. Musées, expositions 2016-2017

Venise. Musées, expositions 2016-2017

mercredi 17 août 2016, par André Balbo

Biennale... une année sur deux, les deux sites de la Fondation Pinault, en attendant que leur président n’ouvre leur sœur aux Halles à Paris (attendue pour 2018), Guggenheim, et tout le reste bien sûr... avec pour conclure, Carnaval en février !

Le classique, les églises, encore les églises, et, surtout, apprenez à découvrir, le nez au vent...

Parmi les grandes villes européennes pour lesquelles nous indiquons les grands musées et quelques grands événements culturels : Amsterdam, Bâle, Berlin, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

***

Venise est, par excellence, comme Capri, Florence et quelques autres villes italiennes une destination d’agrément et de plaisirs. Une visite, même limitée à quelques jours, comporte ses lieux obligés, comme le Palais des Doges, le musée Correr, la Ca’Rezzonico, le musée d’art moderne (Ca’ Pesaro), le musée du verre à Murano, de la dentelle à Burano..., toujours Guggenheim, et maintenant le douanier Pinault et ses deux lieux si majestueux.


Canaletto - "The Bucintoro returning to the Molo" - 1730-1735 - The Bowes Museum, Co. Durham, UK - © The Bowes Museum

Au-delà des joies de la (re)découverte et du "savoir se perdre", qu’enseignait si bien le personnage de Corto Maltese, indispensable dans ses petites rues labyrinthiques, quelques événements exceptionnels tels le Carnaval ou la Biennale internationale de Venise, méritent une attention toute particulière.

Et puis Venise offre aussi ses musées, ses églises dans lesquelles nous vous recommandons de pénétrer systématiquement (Chorus pass) pour y découvrir les trésors artistiques qu’elles recèlent, et quelques événements culturels d’importance qu’il vous faudra savoir guetter.

Il existe plusieurs Museum Pass coupe-file (6 mois, ou 7 jours, en vente sur les sites des musées) permettant l’accès aux musées municipaux de Venise. Vous entrez directement, notamment au Palais des Doges. Ils deviennent financièrement intéressants dès le 3e musée visité.

***

- Biennale internationale de Venise. www.labiennale.org. Manifestation d’art contemporain, de danse, de musique, d’architecture et de cinéma, elle se tient dans des pavillons d’exposition disposés aux Jardins, à l’Arsenal et au Lido, et attribue des récompenses : un Lion d’Or, pour chaque manifestation.

Elle est considérée comme l’une des plus prestigieuses manifestations artistiques en Europe, voire dans le monde. Une des plus anciennes également, puisqu’elle fut créée en 1893 (à l’occasion des 25 ans de mariage d’Humbert Ier et de Marguerite de Savoie), et se tint pour la première fois en 1895 en tant que « Exposition Internationale d’Art de la Cité de Venise ».

+ De mai à novembre 2017. 57e Biennale internationale de Venise

Le directeur artistique de la Biennale précédente, en 201, était le Nigérian Okwui Enwezor, qui avait été aussi celui de la 2e Biennale de Johannesburg en 1998, puis de la Documenta 11 en 2002. 53 pays participaient à l’événement.

Selon le président Paolo Baratta, qui soulignait l’intérêt du parcours et l’approche très personnelle du directeur : « Enwezor a particulièrement étudié le phénomène complexe de la mondialisation, en relation avec des racines locales. Ses expériences personnelles sont un point de départ décisif pour l’étendue géographique de son analyse, pour la profondeur temporelle des récentes évolutions du monde de l’art, ainsi que pour la richesse bigarrée du présent ».

Le plasticien et musicien Céleste Boursier-Mougenot, Niçois installé à Sète, avec son projet "Rêvolutions", avait été désigné par l’Institut français, et représentait à cette manifestation notre pays, accompagné d’Emma Lavigne, conservatrice au musée national d’art moderne depuis 2008... et qui venait de se voir confier la destinée de Pompidou-Metz.

"Rêvolutions" transformait le pavillon français en un îlot onirique et organique, voire "organirique".


Rêvolutions_Céleste Boursier-Mougenot_Venise 2015_© Pauline Phelouzat, Agence Eva Albarran & Co

Le pavillon était partiellement recouvert par l’écume de l’œuvre "bruitformé", texture en expansion qui s’écoulait du haut du bâtiment, transformant son architecture néoclassique en un organisme mouvant, vivant et qui se développe au gré du "bruit", flux d’informations captés et détournés.

- Palais des Doges. San Marco 1, arrêt vaporetto San Zaccharia ou San Marco-Giardinetti. +39 041 271 5911. palazzoducale.visitmuve.it. Entrée vers le bassin de Saint Marc. Du 3 novembre au 31 mars, ouvert de 9 à 17h (billetterie 9 à 16h). Du 1er avril au 2 novembre, de 9 à 19h (billetterie 9 à 18h). Fermé les 25 décembre et 1er janvier.

+ Les collections. Voir le pont des soupirs, Le Triomphe de Venise, par Véronèse, les portraits des doges... de 804 à 1554, et Le Paradis, de Tintoret, qui fait 10m x 25m, dans la salle du Grand Conseil.

Dans la salle de l’Anticollegio, où étaient reçues les délégations étrangères, fresques de Véronèse (dont L’Enlèvement d’Europe), et 4 toiles de Tintoret.

Dans la salle du Collège, voir au plafond les peintures de Véronèse (1575-1578), et sa grande toile représentant la bataille de Lépante.

En fait, pour résumer, le palais est surtout un magnifique musée. Ses salles ont été entièrement décorées par les plus grands peintres dont, en particulier, Véronèse, installé à Venise dès 1553, et Le Tintoret.

+ Du 19 juin au 13 novembre 2016. Venise, les juifs et l’Europe

À l’occasion du 500e anniversaire de l’institution du ghetto de Venise, la grande exposition proposée par le Palazzo Ducale (Appartements du Doge) porte sur la description et les processus qui furent à la base de cette première enceinte, de ce premier enclos créé au monde et destiné aux juifs.

Ainsi devaient-ils assurer leur propre sécurité et bénéficiaient de la possibilité d’établir des relations stables avec les autres quartiers juifs (mais pas seulement), italiens et européens.

- Collection Peggy Guggenheim. Dorsoduro, 701-704 Venise, +39 041 240 5411. www.guggenheim-venice.it.

+ Les collections. Dans le Palazzo Venier dei Leoni, une des plus importantes collections privées d’Italie pour l’art européen et américain du XXe siècle.

Parmi les artistes dont la collection détient des œuvres on peut citer Pablo Picasso (The Poet, On the Beach), Braque (The Clarinet), Duchamp (Sad Young Man on a Train), Léger, Brancusi (Maiastra, Bird in Space), Severini (Sea=Dancer), Picabia (Very Rare Picture on Earth), de Chirico (The Red Tower, The Nostalgia of the Poet), Mondrian (Composition No. 1 with Grey and Red 1938 / Composition with Red 1939), Kandinsky (Landscape with Red Spots, No. 2, White Cross), Miró (Seated Woman II), Giacometti (Woman with Her Throat Cut, Woman Walking), Klee (Magic Garden), Ernst (The Kiss, Attirement of the Bride), Magritte (Empire of Light), Dalí (Birth of Liquid Desires ; illustration), Pollock (The Moon Woman, Alchemy), Gorky, Calder, Fontana... et bien sûr beaucoup d’autres.

+ Du 23 avril au 19 septembre 2016. Imagine. Nouvelle représentation dans l’art italien, 1960-1969

Pour la première fois est établi une cartographie idéale des recherches artistiques des avant-gardes en Italie dans l’après-guerre, au cours des années 1960, qui virent se déployer de nouvelles idées de figuration et même d’image.

Michelangelo Pistoletto, Mappamondo, 1966-68

Le but était alors de créer un nouveau vocabulaire de signes et d’images capables d’interpréter et de transmettre la vitalité de la culture contemporaine et de l’ensemble de la société...

L’exposition présente des œuvres d’artistes parmi lesquels Franco Angeli, Mario Ceroli, Domenico Gnoli, Giosetta Fioroni, Tano Festa, Fabio Mauri, Francesco lo Savio, Michelangelo Pistoletto, Mario Schifano, Giulio Paolini, Jannis Kounellis, et Pino Pascali.

+ Du 10 juin au 27 novembre 2016. Peggy Guggenheim en Photos

À l’occasion des 500 ans du Ghetto de Venise, la Peggy Guggenheim Collection et Ikona Venezia (Scuola Internazionale della Fotografia) présentent, à la Ikona Gallery du Ghetto Novo, une exposition des photos faites de Peggy Guggenheim, sous le commissariat de Ziva Kraus.

Quelque 20 photographies choisies avec exigence, la plupart des archives et du fonds de la Peggy Guggenheim Collection, afin de rendre hommage à cette grande figure de l’art occidental du XXe siècle. Les photographes sont notamment Berenice Abbott, Man Ray, Roloff Beny, Gianni Berengo Gardin, et Gisèle Freund, excuseznous du peu !

Ikona Venezia, Campo del Ghetto Nuovo, Cannaregio 2909, 30121 Venice, Italy, tel e fax +39 0415289387. http://www.ikonavenezia.com/

- Scuola Grande de San Rocco, Campo San Rocco, 3052 San Polo, Venise, +39 041 523 4864. www.scuolagrandesanrocco.it. 10 ou 8€.

La Scuola Grande est ouverte de 9h30 à 17h30. La billeterie ferme à 17h ; 
la Scuola Grande est ouverte tous les jours de l’année, dont ceux du Festival religieux et national, mais à l’exception des jours de l’An et de Noël. L’église est ouverte de 9h30 à 17h30 tous les jours de l’année, mais au Nouvel An, à Pâques et à Noël les horaires sont réduits : de 9h30 à 12h30.

La Grande École de san Rocco est une confraternité laïque qui fut fondée en 1478. Sa profonde vénération populaire a fait qu’à partir de 1485 elle a connu une forte croissance et même l’a amené à devenir la plus riche des écoles de la Cité.

Ainsi a-t-elle été conduite à faire bâtir un nouveau siège monumental, et à faire appel au Tintoretto pour le décorer du plus fameux cycle peint du Vieux et du Nouveau Testament.

Ce lieu exceptionnel rassemble 60 autres peintures conservées dans leur emplacement d’origine... À voir, bien évidemment.

- Gallerie dell’Accademia de Venise, Campo della Carità, 1050 Venise, +39 041 520 0345. www.gallerieaccademia.org. Lundi de 8h15 à 14h, du mardi au dimanche de 8h15 à 19h15. Fermeture les 25 décembre et 1er janvier. 6,50€. Demi-tarif pour les membres de la CEE de 18 à 25 ans. Gratuit aux moins de 18 ans et aux plus de 65 ans.

+ Les collections. Collections impressionnante de peintures vénitiennes du XIVe au XVIIIe siècle, avec l’exposition d’une centaine de tableaux comprenant des œuvres de Bellini (Vierge à l’Enfant entre Sainte Catherine et Marie Madeleine), Carpaccio (Légende de Sainte Ursule), Giorgione (Tempête), Le Tintoret (Création des animaux), Le Titien, Lotto (Le Gentilhomme dans son cabinet), Mantegna (Saint Georges), Tiepolo, et Véronèse (Le repas chez Lévi).

+ Du 19 mars au 31 juillet. Aldo Manuzio. La Renaissance de Venise

C’est l’histoire de l’homme qui inventa le livre moderne et le concept actuel d’édition, faisant de ce fait de Venise la capitale internationale de la presse.

- Le Ca’ d’Oro, Galerie Giorgio Franchetti, Cannaregio, 3932, 30121 Venise, +39 041 522 2349.

+ Le Palais. Un des plus beaux palais de Venise, gothique flamboyant, sur le Grand Canal, qui doit son nom aux décorations externes dorées et polychromes qui ont orné ses murs.

Le palais a été construit pour Marino Contarini, procureur de saint Marc entre 1421 et 1434. Il a été conçu par l’architecte Marco d’Amadio. Son édification et sa décoration sont attribuées aux architectes et sculpteurs Matteo Raverti, Giovanni Bon et son fils Bartolomeo, connus pour leur travail au Palais des Doges, et en particulier pour la Porta della Carta et sa sculpture monumentale du Jugement de Salomon.

+ Les collections. Peintures, dont le Saint Sébastien (1490), de Andrea Mantegna, sculptures et tapisseries.

- Palazzo Grassi. Campo San Samuele. www.palazzograssi.it. Ouvert tous les jours de 10 à 19h, sauf le mardi et le 25 décembre. Fermeture des billetteries à 18h. 15 ou 10€ / Punta della Dogana ou Palazzo Grassi ; 20 ou 15€ / Punta della Dogana + Palazzo Grassi.

Palazzo Grassi et Punta della Dogana sont les deux lieux muséaux présentant de grandes expositions temporaires basées tout ou partie sur les œuvres de la collection Pinault.

+ Du 17 avril au 20 novembre 2016. Accrochage Punta della Dogana. Fermé le mardi, ouvert les autres jours de 10 à 19h, dernière entrée à 18h.

« Accrochage » est un expérimentation fondée sur une règle de départ simple et unique : présenter 80 œuvres qui n’ont jamais été exposées depuis qu’elles sont entrées dans la Pinault Collection et s’attacher au processus de création et à la recherche de chaque artiste plutôt qu’à des considérations purement esthétiques.

En d’autres termes, « Accrochage » explore davantage le "comment" que le "pourquoi" de ces œuvres.


Goshka Macuga, "Of what is, that is it ; of what is not, that it is not 1", 2012. Pinault Collection. Courtesy the artist. Installation view at Punta della Dogana, 2016. © Palazzo Grassi, ph : Fulvio Orsenigo © Goshka Macuga by SIAE 2016

Reflet de la Pinault Collection dans son ensemble, la sélection que présente Punta della Dogana rapproche artistes historiques et artistes émergents, de Sol LeWitt à Prabhavathi Meppayil, de Philippe Parreno à Cerith Wyn Evans, de Pierre Huyghe à Nina Canell, et bien d’autres encore.

Malgré leur radicale diversité, les œuvres de ces artistes ont en commun une simplicité formelle et une tension contenue qui ont pour effet d’amplifier l’espace de l’autre, c’est-à-dire du spectateur et de la spectatrice.

C’est cette liberté face à l’expression artistique que veut encourager l’exposition « Accrochage », dont le titre volontairement générique, neutre, en retrait laisse la pleine lumière aux œuvres et nous lance une invitation simple : « regardez ! »

Commissaire de l’exposition : Caroline Bourgeois

+ du 17 avril au 6 novembre 2016. Sigmar Polke

A l’occasion des dix ans de sa réouverture, Palazzo Grassi présente l’exposition “Sigmar Polke”, dont le commissariat est assuré par Elena Geuna et Guy Tosatto, en collaboration avec the Estate of Sigmar Polke.

L’exposition marque le 30e anniversaire du Lion d’or reçu par l’artiste à la 42e Biennale de Venise en 1986. Athanor, le projet que Sigmar Polke conçoit pour le Pavillon de la République fédérale d’Allemagne, définit les techniques et les motifs qui seront dorénavant au cœur de sa recherche et qui constituent aujourd’hui les thématiques centrales de l’exposition de Palazzo Grassi : l’expérimentation alchimique et la conscience politique.

L’exposition suit un parcours chronologique à rebours et s’ouvre dans l’atrium avec Axial Age, monumentale série de tableaux réalisés entre 2005 et 2007.

Sigmar Polke, "Die Trennung des Mondes von den einzelnen Planeten", 2005. Pinault Collection. Installation view at Palazzo Grassi, 2016 © Palazzo Grassi, ph : Matteo De Fina © The Estate of Sigmar Polke by SIAE 2016

Les 90 œuvres présentées sur les deux étages du Palazzo Grassi parcourent l’œuvre éclectique de Sigmar Polke de la fin des années 2000 au début de sa carrière dans les années 60.

Dans son travail, le thème de l’alchimie se mêle à la dimension politique à travers des références continues au monde contemporain et à l’histoire antique. L’univers créatif de Sigmar Polke est un va-et-vient permanent entre figuration et abstraction, histoire de l’art et échos du présent, construisant ainsi un imaginaire singulier, pluriel et inépuisable.

- Museo Correr, Piazza San Marco, 52, +39 041 2405211. correr.visitmuve.it. De mars à octobre de 10 à 19h. Dernière entrée 18h. De novembre à mars de 10 à 17h. 19 ou 12€.

+ Les collections. Œuvres d’art, documents, objets et cartes témoignant de l’histoire et de la vie quotidienne de Venise à travers les siècles.

L’aile napoléonienne est d’un somptueux style néoclassique et la pinacothèque renferme une remarquable collection d’œuvres d’Antonio Canova, de Vittore Carpaccio, de Giovanni Bellini et d’Antonello da Messina.

Le musée conserve également six gros volumes contenant les esquisses des décors réalisés par Francesco Bagnara pour le théâtre de la Fenice.

+ Du 28 mai au 20 novembre 2016. Ippolito Caffi 1809-1866. Tra Venezia e l’Oriente

Les musées de Venise conservent un noyau de quelque 170 œuvres de ce peintre, des grandes peintures de "veduta" du XIXe vénitien.

Un hommage à la vie aventureuse de ce grand peintre.

- Fondazione Prada, Ca’ Corner della Regina, Santa Croce 221530135 Venezia. +39 041 810 9161. www.fondazioneprada.org/

+ Du 27 mai au 11 septembre 2016. Belligerent Eyes

- Fondation Giorgio Cini, Isola di San Giorgio Maggiore, Venezia, Italie, +39 041 271 021, et Calle Maggiore, Venezia, Italie. +39 041 528 9900.

La Fondation est située dans l’ancien monastère San Giorgio, de San Giorgio Maggiore, à Venise. Elle a été fondé par le comte Vittorio Cini en mémoire de son fils qui mourut dans un accident d’avion près de Cannes en 1949. Son projet serait de restaurer cette île très abimée et de la réinsérer dans la vie de Venise en en faisant un centre international d’activité culturelle.

+ Les collections. Des tableaux de Piero della Francesca, Fra Angelico, Ercole dé Roberti, Francesco di Neri, Fra Filippo Lippi, Lorenzo di Niccolò, Maestro dell’Osservanza, Piero di Cosimo, Sandro Botticelli, Vigoroso da Siena, Sebastiano Mainardi.

+ Du 6 avril au 15 novembre 2016. The Palazzo Cini Gallery.

Pour sa réouverture, la Galerie du Palazzo Cini expose des pièces et des chefs-d’œuvre de sa collection dans un nouvel accrochage, avec notamment des tableaux de Andrea Mantegna (1431-1506), et poursuit sa collaboration fructueuse avec les plus grands musées d’Italie.

- Le Carnaval de Venise. www.carnevale.venezia.it/

Le Carnaval de Venise est avec celui de Rio l’un des plus célèbres du monde... bien qu’il y fasse moins chaud. Couvrez-vous chaudement, même déguisé, et aillez de bonnes chaussures étanches en cas de hautes eaux.

Ce carnaval, qui débuta en 1094, est aujourd’hui plus que millénaire ! Jours de fête et de grande permissivité, moment privilégié de rencontres, de mélange et de fusion entre le peuple, la bourgeoisie et les nobles, il a toujours revêtu une fonction sociale importance.

Très prisé en Europe, de nombreux voyageurs venaient partager ces moments de liesse, qu’ils aient été têtes couronnées ou simples chasseurs de plaisirs de toutes sortes.

Le carnaval vénitien continue d’être un moment exceptionnel et d’attirer de nos jours Italiens comme touristes étrangers, chacun cherchant à apporter sa touche personnelle à l’événement et à son mystère, par sa gaîté ou le soin porté à son déguisement, et à son masque, qu’il est de bon ton de porter.

+ Du 18 au 28 février 2017. Carnaval de Venise 2017. Sachez qu’en 2018, ce sera du 3 au 13 février, et qu’en 2019, ce sera du 23 février au 5 mars 2019...

Le thème de 2017 ne sera connu qu’en novembre 2016. Ouvertures officielles avec un 1er spectacle sur l’eau, à partir de 18h30, sur le canal de Cannaregio, puis le lendemain matin avec le rassemblement des barques traditionnelles vénitiennes à la Pointe de la Douane, pour un trajet le long du Grand Canal.

Par la suite, festivités (bals, soirées, vols de l’ange, performances, feux d’artifices, etc.) et concours des plus beaux costumes et masques se succéderont matins, après-midis et soirées sur la place Saint-Marc et dans d’autres lieux à découvrir.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nouvellement en ligne :
Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris
PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z

Dans la série Toutes les expositions 2016 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, et au Petit Palais.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : Paris Expos Hebdo : Nouveautés, Conseils, Derniers Jours.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Vous pouvez consulter quelques dizaines de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Angoulême 2016-2017 - Arles 2016-2017 - Avignon 2016-2017 : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Bordeaux 2016-2017 : Biarritz, Bègles - Dijon 2016-2017 - Grenoble 2016-2017 - Ile-de-France 2016-2017 : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Lens 2016-2017 - Lille 2016-2017 : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lyon 2016-2017 : Bourg-en-Bresse, Valence, Villeurbanne - Marseille 2016-2017 : Aix-en-Provence, Les Alpilles, Draguignan, Le Rayol, Le Cannet, Saint-Tropez, Aubagne, Toulon, Hyères, Martigues - Metz 2016-2017 - Montpellier 2016-2017 : Lodève, Sète, Nîmes, Sérignan, Narbonne - Nantes 2016-2017 : Angers, Les Sables d’Olonne, Saint-Nazaire - Nice 2016-2017 : Cannes, Cagnes, Mougins, Saint-Paul-de-Vence, Vence, Biot, Grasse, Monaco, Antibes, Vallauris - Ornans 2016-2017 - Rennes 2016-2017 : Landernau, Quimper - Rodez 2016-2017 - Rouen, Le Havre 2016-2017 - Saint-Étienne 2016-2017 - Strasbourg 2016-2017 - Toulouse 2016-2017 : Albi, Montauban, Carcassonne - Tours 2016-2017 : Blois, Vendôme

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam 2016-2017 : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc Berlin 2016-2017 Bâle 2016-2017 Bruxelles 2016-2017 Genève 2016-2017 Londres 2016-2017 Madrid 2016-2017 Milan, 2016-2017 et Venise 2016-2017.

André Balbo

sources : visites, musées, presse...


Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.