.evous
> > >

Février 2013 : toutes les nouvelles expositions (ou presque) de Paris

Après les quelques rares nouveautés de qualité du mois de janvier (New Frontier II. Aux Sources de la peinture de genre américaine, au musée du Louvre ; Meyerowitz (Joel). Une rétrospective, à la Maison européenne de la Photographie ; et La Spoliation des Juifs, une politique d’État (1940-1944), au Mémorial de la Shoah ), nous entrons, avec les expositions de février, plus fortement encore dans l’année 2013.

Le choix s’élargit et nous vous les dévoilons, et si, selon vous, des événements d’importance que nous aurions oubliés mériteraient d’y figurer, nous vous remercions de bien vouloir nous les communiquer. La vie culturelle de Paris bouillonne, et nous ne serons jamais trop pour tenter d’en faire un recensement critique.

Sachez aussi voir, dès maintenant, les événements annoncés à des dates ultérieures en vous reportant aux articles qui parlent d’un avenir un peu plus éloigné :
2013 à Paris : les grandes expositions de A à Z ;
CALENDRIER 2013 des grandes expositions à Paris ;
PARIS 2013 : les meilleurs catalogues d’expositions de Paris.

***

- Du 1er février au 21 avril 2013. Linder. Femme/Objet au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Ou comment une artiste britannique punk tente de dynamiter les médiocres petits rôles dont la société de consommation tente d’affubler les femmes. Corps pornographié, électro-ménager non ménagé, et explosion cosmétique à faire tomber les paupières. Et après tout ça, abonnez-vous au mensuel Causette, à la constante corrosion féministe bienfaisante, et qui a été élu magazine de l’année.

- Du 13 février au 19 mai 2013. Quilt Art : l’art du patchwork, au Mona Bismarck American Center for art & culture.

Quilt eventail de la Reine Kapi’Olani (début XXe siècle) © American Museum in Britain

Le Patchwork venu d’Angleterre a aujourd’hui fait son nid, tel un coucou en Amérique où il se sent chez lui et bien au chaud. Est-ce parce qu’il ressemble un peu à la bannière étoilée et que cette fédération est parvenue jusque-là à faire tenir ensemble des morceaux si disparates ?

La richesse et la diversité de cette tradition américaine étaient jusqu’alors peu connues en France.

- Du 14 février au 4 août 2013. Les Rêves de Ziem, au Petit Palais.

Voyages et tableaux de songes éveillés d’un peintre lancé à la poursuite du beau, poursuivi par des élèves qu’il a su semer en filant vers les images de rêves, de beautés et les mythologies ensoleillées. À voir.

- Du 15 février au 19 mai 2013. Sous influences. Arts plastiques et produits psychotropes, à La Maison rouge.

La consommation de certains produits illicites a-t-elle initié ou facilité les créations de certains artistes ? Vous voulez parler de cactus, d’étranges champignons, de plantes ou de chimies dérivées voire hallucinogènes ? Ou de monstres sacrés tels Henri Michaux, Jean-Michel Basquiat ou de Yayoi Kusama ? Hélas, les deux, Mon Capitaine.

- Du 16 février au 19 mai 2013. Mannequin, le corps de la mode, au Docks (Cité de la Mode et du Design), par le musée Galliera Hors les murs.

Une occasion aussi de voir ce lieu étrange, vaste pont de bateau, Titanic émergé à profil de crocodile.

- Du 20 février au 17 juillet 2013. Design et architecture – Marcel Breuer (1902-1981), à la Cité de l’Architecture.

- Du 20 février au 7 juillet 2013. Maurice Pialat, peintre et cinéaste, à la Cinémathèque française. Rétrospective de ses films du 20 février au 4 mars 2013.

Maurice Pialat et Sandrine Bonnaire, tournage d’À nos amours. William Karel 1982-1983. Fonds Maurice Pialat, don Sylvie Pialat © William Karel

Pour un rebelle qui se croyait l’orphelin du cinéma et le réprouvé des "professionnels de la profession", une exposition d’importance et une complète rétrospective de ses films ébouriffants à la Cinémathèque de France, quel démenti !

- Du 20 février au 20 mai 2013. Eileen Gray, au Centre Pompidou.

Femme, artiste totale, architecte, décoratrice, la créatrice irlandaise Eileen Gray (1878-1976) su poser son style dans le bouillonnant Art Déco : panneaux décoratifs de laque réalisés pour le collectionneur d’art et couturier Jacques Doucet (1914), siège pour la chanteuse Damia, dit "fauteuil à la sirène", ou meubles des Années 1920 à la structure en acier tubulaire...

- Du 21 février au 21 juillet 2013. Chagall, entre guerre et paix, au musée du Luxembourg,

Marc Chagall, Cheval Rouge (détail), 1938-1944, huile sur toile, 114x103cm, Paris, musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou, en dépôt au musée des Beaux-Arts de Nantes © Rmn-Grand Palais / Gérard Blot © ADAGP, Paris 2012 / CHAGALL ®

- Du 21 février au 30 juin 2013. Marie Laurencin, au musée Marmottan-Monet.

Une personnalité dont la vie fut plusieurs romans dans une époque plus qu’effervescente ! Une rétrospective rare et bienvenue, attendue avec impatience et curiosité.

Madame André Groult, née Nicole Poiret, Huile sur toile 110x70cm Musée Marie Laurencin, Nagano-Ken, Japon Marie Laurencin, Madame André Groult, née Nicole Poiret, vers 1913 © Adagp, Paris 2012

- Du 26 février au 19 mai 2013. Le monde flottant de Paul Jacoulet, au musée du Quai Branly.

Ou comment un Français élevé dès son plus jeune âge au Japon et très généreusement arrosé d’art d’Orient comme d’Occident, apporta à l’édifice précieux de l’estampe des richesses encore insoupçonnées.

- Du 26 février au 26 mai 2013. Laure Albin Guillot, au musée du Jeu de Paume.

Portraits, nus classiques, photos de mode, et les "Micrographies décoratives" qui rendirent cette photographe célèbre dès 1931.

- Du 27 février au 26 mai 2013. Robert Capa, Chim et Gerda Taro : la valise mexicaine, au musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme.

Robert Capa, Le général Enrique Líster et André Malraux (à droite), front catalan, fin décembre 1938 – début janvier 1939 © International Center of Photography / Magnum Photos – Coll. International Center of Photography

De l’incroyable odyssée d’une valise que l’on croyait disparue à de nouvelles photos de la guerre d’Espagne au plus près du front, du peuple, des Républicains et des brigades internationales, ou la naissance du reportage engagé...

- Du 27 février au 20 mai 2013. Soleil froid, au Palais de Tokyo.

Les explorations, par les artistes invités, des "espaces insoupçonnés" de l’art, quand il n’y a plus de repères avec le réel...

- Du 27 février au 30 juin 2013. Mathurin Méheut (1882-1958), au musée de la Marine.

- À partir du 27 février 2013. Les Pleurants, au musée de Cluny.

André Balbo

Mots-clés