eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Epices, aromates et condiments > Le Kimchi, délices et bienfaits > Le Kimchi, "Le" plat coréen

Le Kimchi, "Le" plat coréen

Dernière mise à jour : vendredi 4 avril 2014, par Marion Augustin

Plat traditionnel de la cuisine coréenne, le kimchi est composé de piments et de légumes fermentés, souvent à base de chou chinois, servi en accompagnement de nombreux plats.

Le roi des banchan

À l’origine, le mot kimchi semble avoir signifié légume macéré ou submergé. C’est le banchan (petit plat) essentiel de la cuisine coréenne. Les coréens servent souvent plusieurs banchan pour accompagner un plat, chaque convive choisissant d’accompagner le plat principal selon ses goûts : des légumes fermentés, des légumes cuits à la vapeur ou sautés ...

A base de légumes

Connu dans le monde surtout par sa qualité diététique, le Kimchi est généralement préparé avec du chou chinois (Baechu-kmchi). D’autres légumes peuvent également être la base d’un kimchi : radis, aubergine, concombre, feuille de moutarde etc. Les légumes sont plongés dans la saumure, relevée par du piment, du gingembre...

Souvent très pimenté,le kimchi peut aussi être très doux, voire pas pimenté du tout. On l’appelle alors Kimchi Blanc.

Il existe plus de 200 variétés de Kimchi. Citons le Kimchi serré et le Kimchi à l’eau, son jus est abondant, dilué, très peu pimenté ; Le Kimjang est le Kimchi spécial d’hiver.

Plus diététique que la choucroute

Bien qu’ils aient des points communs au niveau de la méthode de la fermentation, le Kimchi se prépare et se consomme très différemment de la choucroute.

Alors que la cuisson de la choucroute tue les probiotiques et l’ajout des charcuteries la rend trop riche en graisse animale, le Kimchi, lui, se consomme cru, en accompagnement de riz, de viande ou de tofu. C’est le kimchi qui donne au plat rpincipal un goût puissant et complexe.

Si les légume sont trop fermentés (au-delà d’un mois), la population bactérienne se raréfie et le goût devient de plus en plus acide. Les légumes ainsi fermentés peuvent être cuits : marmite, galettes, sauté, etc. et mangés en combinaison avec des ingrédients plutôt gras. Le goût acide se marie bien avec le porc. Préparé de cette façon, le kimchi se rapproche de la choucroute.

Source : http://etrangerecuisine.canalblog.com/


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.