eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > La dragée > Quel contenant pour vos dragées ?

Quel contenant pour vos dragées ?

Dernière mise à jour : dimanche 8 septembre 2013, par Christian Frank

Pour les grandes fêtes de famille, offrir des dragées reste une tradition toujours tenace. Ca fait très plaisir de les recevoir et, si ce n’est pas une épreuve imposée, cela peut-être un vrai plaisir aussi de les offrir.

L’emballage, tout comme la manière dont il est offert, peut participer au succès de la fête. Un petit peu comme la cerise sur le gâteau, c’est le "petit plus" qui décore et qui s’emporte.
La tendance est flagrante : c’est le support rêvé de la custumisation ! C’est souvent personnalisé, parfois kitsch ou un peu tarte, d’autre fois parfois créatif et poétique, oui oui, même très design !!!!
Maintenant, vous avez le choix : c’est à vous de jouer.
L’offre sur le marché et les nouvelles habitudes ont décompléxé le secteur, il suffit juste de se décider.

Quel contenant choisir pour vos dragées ?
Le traditionnel ballotin, le ballotin moins traditionnel à haute teneur en personnalisation, une boîte à dragées chic et choc ou un biberon de plastique rose ou bleu ?

Le ballotin basique et sans couture

C’est le plus rapide à réaliser et le moins cher. Il s’agit là d’enfermer des dragées dans un rond ou un carré de tissu (souvent du tulle, vous allez comprendre pourquoi), de ficeler le tout avec un cordon et le tour est joué, un peu comme une crêpe aumônière. Pas de colle, pas de couture mais attention, quelques réserves tout de même : d’abord, on tente souvent de compenser la simplicité de cet emballage en donnant beaucoup de panache et de volume au tissu (donc vous l’avez compris, le tulle est idéal, il tient en forme), mais aussi l’invité qui dénoue le cordon doit tout manger sur-le-champ car c’est bien pénible à refermer.
Peut contenir 6 ou 8 dragées. On peut rajouter que ce ballotin "tient" sur la table. Il se pose dans l’assiette ou près du verre, et dans tous les cas, "frou-froute".

Le pochon

C’ est un petit sac de tissu cousu, très simple, fermé par un cordon, qui peut contenir 6 ou 8 dragées. Il s’achète ou se fabrique facilement. On l’a beaucoup vu en voile transparent (organza moiré, tarlatane), ce qui permet de s’amuser avec ce qu’on met dedans : par exemple, des dragées blanches et une dragée de la couleur du tissu, ou une petite bille de sucre argentée. Le cordon se noue et se dénoue : ce petit sac peut se refermer une fois ouvert. Une jolie étiquette peut s’ y accrocher, avec le prénom du baptisé ou ceux des mariés, ou bien avec celui de l’invité, faisant office de marque-place. Aujourd’hui on le trouve aussi en coton fin et brut, parfois sans ourlet, effiloché, mais relevé par un petit travail manuel des hôtes (impression avec tampon, broderie, par exemple), ce qui donne un caractère unique. Ce ballotin cousu "ne tient pas" debout, il se couche dans l’assiette ou près d’elle.

La boîte à dragées

C’est une petite boîte qui peut contenir, selon sa taille, 8 à 12 dragées. Différentes types de boîtes existent : ce qui les différencie est souvent leur système de pliage et de fermeture, leur matière plus ou moins noble, leur couleur traditionnelle ou dans le coup. Une large palette s’offre à vous : du très standard à la grande sophistication, du bas de gamme à la haute-couture de l’emballage. Vous trouverez tous les prix bien entendu, mais attention, pour comparer, soyez attentif au grammage du carton (les boîtes bon marché sont souvent fabriquées dans du carton très fin) ou à la manière dont elles sont livrées (souvent vendues complètement à plat sans pré-pliage). Souvent ces boîtes offrent une belle surface de personnalisation et se prêtent à la calligraphie, au dessin, au tampon, aux stickers.
Les boîtes en papier sont plus chères qu’un ballotin. Votre invité aura le réflexe de l’emporter chez lui, voire de la conserver si elle est un peu personnalisée (et si la fête est belle). Autres points forts : c’est un support qui peut-être passe-partout, mais aussi très moderne, très personnel, et c’est dans ce cas, assurément, un élément fort de la déco, posé sur la table.

Autres contenants

Nous rentrons ici dans un univers ultra-créatif où toutes les fantaisies sont possibles, pour le meilleur comme pour le pire. Mais c’est une affaire de goût.
Du plastique, parfois du verre, mais toujours une volonté de représenter quelque chose et de forcer le symbole. Sont convoqués ici petits anges agenouillés, mariés brillants dans leurs habits plastiques, biberons géants, ballons de foot creux ou trèfles, fers à cheval, clés, dès, faux-verres de champagne... souvent kitsch, parfois très cher, mais qu’on peut aussi trouver déjà garnis de dragées, sans plus rien à faire.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.