evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Enjeux divers > Affaires, procès et scandales > Wildenstein > Wildenstein : retour sur les revues de presse d’une étrange affaire (...)

Wildenstein : retour sur les revues de presse d’une étrange affaire (3)

Dernière mise à jour : vendredi 27 janvier 2017, par André Balbo

Paris. Le 22 juillet 2010. Paris commençait-il à s’attaquer à la « délinquance astucieuse » ? Le 9 juillet 2010, le doyen des juges d’instruction jugeait recevable la plainte pour « abus de confiance » déposée par Sylvia Wildenstein, du nom de cette dynastie de collectionneurs et de marchands d’art, dont la succession se révèlera de jour en jour, et de procès en jugement, à la fois plus complexe et moins lisible...

Il désignait un juge d’instruction, Guillaume Daieff, du pôle de lutte contre la « délinquance astucieuse » (ça ne s’invente pas !), pour traiter une plainte dirigée contre deux « trusts » de Guernesey.

Sylvia Wildenstein, veuve du richissime Daniel Wildenstein, décédé en 2001, accusait donc le "Northern Trust" et les "Baring Trustees" d’abus de confiance et de blanchiment de fraude fiscale. Ces trusts, entités juridiques anonymes, sont des coquilles abritant des œuvres d’art, des immeubles, de l’argent, que sais-je encore…

Selon l’enquête menée par Sylvia, ils auraient servi à soustraire une partie de l’héritage, estimé à plusieurs milliards d’euros, qui lui revenait, et également à escamoter une notable partie de l’impôt sur les successions dû au fisc.

Il est des hasards qui ne s’inventent pas. Éric Woerth, ministre du Budget en juin 2009, au moment du dépôt de la plainte, n’avait pas soutenu l’initiative.

Pour le Canard Enchaîné de l’époque, « il n’y aurait en cela aucun rapport avec le fait que Guy Wildenstein, le fils de Daniel indirectement visé par la procédure, soit l’un des fondateurs de l’UMP, et membre du Premier Cercle de ses donateurs (devenu célèbre depuis peu). Dans cette histoire, le conflit d’intérêts est aussi absent que dans l’affaire (Pandore-)Bettencourt ».

André Balbo

Sources : Le Canard Enchaîné, Le Monde

Wildenstein : retour sur les revues de presse d’une étrange affaire

Entretien exclusif avec Me Dumont-Beghi, qui publie L’Affaire Wildenstein. Histoire d’une spoliation. Juste explosif !

30 juin 2010. Abus de procédures et/ou succession difficile ? (1)
6 juillet 2010. Une deuxième Affaire Bettencourt ? (2)
22 juillet 2010. Paris commençait-il à s’attaquer à la "délinquance astucieuse" ? (3)
14 septembre 2010. Dépôt de plainte au pénal à Paris dans la succession Wildenstein. (4)
4 novembre 2010. Un nouveau départ de l’Affaire Wildenstein ? (5)
16 novembre 2010. Après le décès de Sylvia Roth, qu’adviendra-t-il de l’affaire Wildenstein ? (6)
9 décembre 2010. Début des perquisitions dans l’Affaire Wildenstein... (7)
2 février 2011. Bonne pioche pour la police à l’Institut Wildenstein ! (8)
17 février 2011. Les Wildenstein n’ont décidément pas de chance avec les femmes. (9)
28 février 2011. L’édifiante histoire du Portrait de Claude Monet, de John S. Sargent, devenant au fil du temps un Autoportrait, de Claude Monet. (10)
Le 9 mars 2011. Les ministres Baroin et Mitterrand disaient se charger bientôt de l’Affaire... (11)
Le 3 avril 2011. Le fisc aurait-il cherché à étouffer l’Affaire Wildenstein ? (12)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.