evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > 16e arrondissement de Paris > Actualités, Paris 16e > Sorties Paris 16e > Expositions, Paris 16e > Évènements et expositions au Musée Guimet > Exposition Paysages japonais, de Hokusai à Hasui

Exposition Paysages japonais, de Hokusai à Hasui

lundi 19 juin 2017, par André Balbo

Du 21 juin au 2 octobre 2017 au musée Guimet.

Une centaine d’estampes et quelques photographies anciennes des collections du musée Guimet (MNAAG) ont été sélectionnées pour permettre cette découverte de la représentation du paysage japonais dans la grande variété de ses aspects et de ses lectures, du plus prosaïque et anecdotique jusqu’au presque divin, dont la Grande Vague – laissant apparaître au loin la silhouette du mont Fuji – est une des expressions les plus justement célèbres.

Cette exposition, à travers un jeu de prismes original, envisage un des sujets majeurs de l’estampe, illustré ici par les plus grands artistes japonais, dont Katsushika Hokusai, Utagawa Hiroshige, et Kawase Hasui au début du XXe siècle. Il s’agit aussi de placer en parallèle de façon innovatrice l’influence de l’estampe sur la photographie au Japon au XIXe siècle, éclairant par cette présence ponctuelle mais forte de chefs-d’œuvre photographiques, les relations de gémellité entre ces deux modes d’expression.

La Grande vague (Sous la vague au large de Kanagawa) – dont le musée conserve deux très beaux états, sera exceptionnellement présentée durant trois mois, ainsi qu’un recueil de dessins préparatoires d’Hiroshige pour sa série sur la route du Tokaido (don de la Société des Amis du musée Guimet (SAMG) en 2010).

Ode au divin spectacle de la nature, expression de l’harmonie fondamentale entre ses éléments et l’être humain, les estampes de paysage japonais ont durablement marqué notre goût et notre imaginaire. Toutes leurs facettes sont explorées à travers la très riche collection du MNAAG, formée dès l’aube du japonisme en France.

L’estampe Kajikazawa dans la province de Kai d’Hokusai, 1831-1833 © Musée Guimet/Richard Lambert

Tantôt description des lieux célèbres du Japon ou évocation des saisons, tantôt tableau d’une nature divinisée en de saisissantes entités – le Mont Fuji en est l’exemple le plus fameux –, étapes d’itinéraires poétiques ou enfin parfois études plus formelles aux audacieuses perspectives, les estampes de lieux offrent une variété infinie. Autour de ce noyau d’œuvres célèbres, ce sont de nombreuses pages, moins connues parfois, que l’exposition donne à découvrir ou à redécouvrir suivant un parti pris thématique original.

Le paysage au Japon est un concept très ancien qui trouve son apogée au XIXe siècle à travers les visions panoramiques urbaines du début de l’époque d’Edo et les scènes de genre qui lui sont associées.

L’exposition envisage la notion de paysage dans un large contexte, celui de l’itinérance et de la fascination pour la ville telle que celle-ci se développe durant tout le XIXe siècle. Imaginée comme une déambulation poétique rendant perceptible l’imperceptible passage du temps, l’événement explore aussi, a contrario, les aspects naturalistes de l’estampe de paysage.

À travers la foisonnante richesse des images – estampes de tous formats, dont celles pour éventails, dessins préparatoires et photographies – ce sont les thèmes les plus variés – paysages nocturnes, évocations des saisons dont les cerisiers en fleurs, réflexions sérielles sur l’itinérance (dont les 36 vues du mont Fuji d’Hokusai en 1831), recherches sur la perspective, paysages habités ou cadres de scènes légendaires – qu’explore cette exposition à l’approche inédite. Elle s’achève sur le renouveau de l’estampe dans la première moitié du XXe siècle, sous le nom de shin-hanga, mouvement dont Kawase Hasui, extraordinaire coloriste et prolifique artiste, fut le plus grand maître.

Utilisant une palette très riche, son œuvre illustre les transformations de l’espace japonais à la suite de la modernisation du pays. La SAMG a accompagné l’enrichissement du fond ces dernières années et plusieurs estampes rares de Hasui (1883-1957), datant d’avant le grand incendie de Tokyo en 1923, ont pu être acquises et sont exposées.

Chutes d’eau de Kirifuri au mont Kurogami. Série Voyage au fil des cascades des différentes provinces. Katsushika Hokusai (1760-1849), 1833 © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier

Les divisions de l’exposition ?
- Paysages et scènes de genre
- Représentation picturale de paysage : Sansuiga
- Pérégrinations
- Un paysage écrin de la narration
- La photographie de paysage
- Shin-Hanga, nouvelle réflexion autour de la xylogravure

Paysages japonais, de Hokusai à Hasui, du 21 juin au 2 octobre 2017, Musée national des arts asiatiques – Guimet, 6, place d’Iéna, 75116 Paris, 01 56 52 53 44. Hôtel d’Heidelbach, 19 avenue d’Iéna 75116 Paris. Musée d’Ennery, 59 avenue Foch, 75116 Paris. Métro Iéna, Trocadéro, Boissière / Bus 30, 32, 63, 82. www.guimet.fr.

Lire aussi Toutes les expositions au musée Guimet.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

André Balbo

sources : musée Guimet

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.