.evous
> > >

Du gingembre sur mon balcon

Rien ne vous paraît plus exotique que le gingembre. Certes, mais vous pouvez aussi avoir votre production personnelle. La plante est facile à entretenir et son feuillage décoratif, outre, évidemment, ses racines.

La racine

Pas besoin de courir chez l’épicier chinois à l’autre bout de la ville pour choisir sa racine de gingembre destinée à la plantation. Il s’en trouve dans presque tous les supermarchés. Pour être sûr de partir sur un produit exempt de substances chimiques, préférez un magasin bio.

Pour choisir sa racine "prête à planter", il suffit de s’emparer de celle qui semble la plus vigoureuse. Exit les racines toutes flétries et rabougries après quatre mois de présence sur l’étalage. Préférez plutôt une racine bien charnue dont quelques petites pousses tentent timidement une approche.

La plantation

Il y a deux écoles :

Pour mettre toutes les chances de votre côté et être sûr de pouvoir profiter des qualités gustatives de son gingembre, prévoir un terreau léger et très bien drainé. Choisissez un pot relativement grand et profond (genre jardinière) pour faciliter la croissance des racines.

Entretien

Cette plante tropicale vivace adore la chaleur (25°C) et une humidité constante. Mettez le pot à l’intérieur, non loin de la lumière. Il faut toutefois éviter de trop l’arroser avant que le gingembre n’ait vraiment fait racine de peur de le voir pourrir sur place. Ce n’est qu’une fois les tiges bien montées que l’on peut arroser à tout va.

9 à 10 mois après la plantation, lorsque les parties vertes se dessèchent, on peut déterrer une partie des rhizomes et les consommer.
Pour obtenir du gingembre plus jeune et plus citronné, on peut le récolter 5 ou 6 mois seulement après la sortie des premières tiges.

Le gingembre se conserve assez longtemps mais sa saveur diminue avec le temps pour gagner en piquant. Le mieux est donc de consommer les rhizomes frais.

Source : Gerbeaud/Faustine Milard

Mots-clés