eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > En mer > Le homard > Homard, langouste, écrevisses...

Homard, langouste, écrevisses...

Dernière mise à jour : mercredi 30 mai 2012, par Marion Augustin

Avec ses dix pattes, sa couleur noir-bleu, ses pinces puissantes, le homard est le roi des crustacés. En quoi ce décapode se différencie-t-il de la langouste ou des écrevisses ?


Le homard est un crustacé solitaire et agressif vivant dans les mers froides de l’Atlantique nord. Caché sous le sable ou dans des anfractuosités des rochers le jour, il chasse la nuit pour se nourrir. De couleur noir, bleu, ou vert foncé, ses deux énormes pinces en font un redoutable charognard. la première pince, fine et très coupante (on l’appelle le « ciseau »), lui sert à découper sa nourriture. La deuxième, plus épaisse (on l’appelle le « marteau »), sert à écraser et broyer les coquilles.
L’élevage du homard est quasiment impossible étant donné le nombre d’années nécessaires à la croissance de l’animal avant qu’il ne soit consommé. De plus les homards sont cannibales... il faudrait un bassin par animal ! Le homard est donc sauvage... et sa pêche est règlementée.
Il peut vivre jusqu’à 40 ans. Le plus gros homard jamais observé pesait 4Kg et mesurait autour d’1m... vous pouvez imaginer la puissance de ses pinces !


La langouste ressemble un peu au homard. Vivant dans les mers chaudes, contrairement au homard, on la reconnaît par le fait qu’elle n’a pas de pinces. En revanche, elle possède de très grandes antennes, qui lui permettent de s’orienter.
Les langoustes portent de nombreuses épines. Elles sont habituellement beiges, oranges ou rouges, mais il existe des langoustes tropicales, plus petites et beaucoup plus colorées, rayées noir et blanc, ou bleu.
Sa chait est aussi très appréciée

L’écrevisse est proche du homard. Les scientifiques pensent qu’elles peuvent être à l’origine de la même espèce, qui se serait adaptée à l’eau douce.
Mais beaucoup plus petites que le homard, elles mesurent entre 4 et 20 cm, en moyenne. Elles ont un thorax bien développé, et de fortes pinces.

Les écrevisses sont des détritivores : elles mangent de tout, surtout les restes qu’elles trouvent dans les cours d’eau : feuilles mortes, petites algues, restes d’animaux et de poissons morts.

On rencontre des écrevisses en Europe, en Amérique du Nord, en Australie et en Océanie. Elles sont pêchées ou élevées dans des bassins.

Messages