eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Au verger > La Grenade éclate > Les bienfaits de la grenade

Les bienfaits de la grenade

Dernière mise à jour : jeudi 7 novembre 2013, par Marion Augustin

La grenade, ce ne sont pas que les graines. Le fruit et l’arbre ont de multiples utilisations et vertues.

Des propriétés tinctoriales

La peau et le jus de la grenade servent depuis des siècles à teindre les tapis d’Orient. En cuisant les fruits, on obtient une encre noire comme jais. La peau de la grenade était utilisée en Inde pour teindre la laine dans des tons jaunes et noirs. Avec un extrait de la racine du grenadier, on peut produire des tons bleus foncés à l’aide d’une teinture de fer.

Médicament

La racine, l’écorce et la peau bouillie étaient utilisées jusqu’au Moyen Âge comme vermifuge même contre les vers solitaires.

Antioxydant

Suivant les mesures de Gil et als (2000), l’activité antioxydante du jus de grenade est trois fois supérieure pour un jus commercial (18-20 TEAC13) de grenade que pour un vin rouge cabernet sauvignon californien ou l’infusion de thé vert (6-8 TEAC).

Le jus commercial élaboré par pressage de fruits entiers a aussi une capacité anti-oxydante supérieure à celle du jus obtenu à partir des arilles seules. Les chercheurs expliquent cette grande activité anti-oxydante par la présence de tanins hydrolysables (dont la punicalagine) extraits de la peau de grenade lors du processus de pressage des fruits.

Le jus de grenade est ainsi recommandé pour lutter préventivement contre le cancer de la prostate (étude de 2005 de l’université du Wisconsin).

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.