.evous
> > >

Les expositions qui vont fermer et qu’il ne faut pas rater

Elles vivent leurs derniers jours. Vous pourriez regretter de ne pas les avoir visitées... Nous arrivons à la fin de la saison d’hiver des expositions de Paris.

Privilégiez les horaires auxquels vous serez confrontés aux files d’attente (il y en a, nous en avons rencontré...) les moins longues. C’est souvent aux premières heures ou aux traditionnels moments des repas.

Certains événements proposent des nocturnes. Ce peut être la bonne idée.

Donatello, Putto ailé de la cantoria de Santa Maria del Fiore, 1439 © musée du Louvre / Philippe Fuzeau

Si vous souhaitez déjà avoir au bout de votre horizon le programme des expositions 2014, nous sommes en train d’y travailler. Jetez-y un œil, ça commence à ressembler à quelque chose et il y a des morceaux de choix ! Consultez dès maintenant le CALENDRIER 2014 des grandes expositions de Paris... et/ou LES GRANDES EXPOSITIONS 2014 de Paris.

Pour ceux qui auront bientôt l’opportunité de quitter bientôt Paris pour se rendre dans d’autres grandes villes françaises, nous avons aussi en chantier leur programme d’expositions. Ne regardez pas le désordre, c’est en chantier vous dis-je, mais n’hésitez pas à les visiter et à nous faire part de vos remarques et éventuels enrichissements, et si votre ville de prédilection n’était pas citée, et le mériterait, faites-nous en part, EN AR-GU-MEN-TANT. Arles Avignon Bordeaux Lens Lille Lyon Marseille Metz Montpellier Nice Toulouse

Derniers cadeaux ? Les catalogues d’expositions de Paris : les Prix CatalPa 2013, les 10 Nominés, les 59 retenus, le bilan de l’année

Bonne Année nouvelle à Chacune et à Chacun !

***

- Jusqu’au 12 janvier 2014 (prolongation). Masculin-masculin : l’homme nu dans l’art de 1800 à nos jours, au musée d’Orsay. Des nocturnes du 26 au 29 décembre, et exceptionnellement ouvert mardi 1er janvier 2014 de 9h30 à 18h !

- Jusqu’au 13 janvier 2014. Frida Kahlo et Diego Rivera, l’art en fusion, au musée de l’Orangerie.

- Jusqu’au 19 janvier 2014. Jacob Jordaens, au musée du Petit Palais.

Première rétrospective à Paris de ce maître flamand : une centaine d’œuvres, peintures, esquisses et dessins.

- Jusqu’au 19 janvier 2014. Le Passé réinventé. Bronzes chinois des Song aux Qing (Xe au XIXe siècle), au musée Cernuschi.

- Jusqu’au 20 janvier 2014. Astérix de A à Z, à la BnF, site Mitterrand.

- Jusqu’au 20 janvier 2014. Désirs et volupté à l’époque victorienne, au musée Jacquemart-André.

Lawrence Alma-Tadema (1836 – 1912) The Roses of Heliogabalus, 1888 Huile sur toile 132.7 x 214.4 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera

- Jusqu’au 20 janvier 2014. Félix Vallotton. Le feu sous la glace, aux Galeries Nationales du Grand Palais. Du 2 octobre 2013 au 20 janvier 2014.

Félix Valloton (1865-1925), peintre Nabi encore insuffisamment connu : portraits, nus, paysages, intérieurs...

- Jusqu’au 26 janvier 2014. Les Sœurs de Napoléon. Trois destins italiens, au musée Marmottan.

Elisa, Pauline et Caroline, sœurs de Napoléon Ier, princesses et reines d’Italie.

- Jusqu’au 26 janvier 2014. Kanak. L’art est une parole, au musée du Quai Branly.

La grande exposition sur les Kanak.

- Jusqu’au 26 janvier 2014. Erwin Blumenfeld. Photographies, dessins et photomontages, au musée du Jeu de Paume.

- Jusqu’au 26 janvier 2014. La Renaissance et le rêve. Bosch, Véronèse, le Greco..., au musée du Luxembourg.

Quand l’art se penche enfin sur l’univers des rêves de l’homme et des dieux... en attendant les romantiques et les surréalistes.

- Jusqu’au 26 janvier 2014. Pasolini Roma, l’exposition à la Cinémathèque française.

Un cinéaste à la filmographie exceptionnelle. Une rétrospective à regarder à la loupe. À voir et revoir...

- Jusqu’au 26 janvier 2014. Sugimoto (Hiroshi). "Accelerated Buddha", à la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent.

Quand un photographe établit des ponts entre l’Orient et l’Occident...

Portrait présumé de Jayavarman VII. Preah Khan de Kompong Svay (province de Kompong Thom, Cambodge). Fin XIIe – début XIIIe siècle, grès. Musée national de Phnom Penh. © D. R.

- Jusqu’au 27 janvier 2014. Angkor, l’invention d’un mythe : Louis Delaporte et le Cambodge,, au musée Guimet.

Les expéditions de la grande époque des Expositions universelles et coloniales revivent grâce à ces moulages complètement restaurés d’impressionnantes sculptures et de bas-reliefs. Souvenons-nous du grand explorateur Louis Delaporte (1842-1925) qui permis que nous découvrions ce merveilleux patrimoine cambodgien. Reconstitutions.

- Jusqu’au 28 janvier 2014. Alaïa, au musée Galliera.

- Jusqu’au 2 février 2014. Esquisses peintes de l’époque romantique : Delacroix, Cogniet, Scheffer, au musée de la Vie romantique.

Samson et Dalila, 1821, Joseph-Désiré Court (1797-1865) Paris, ENS des Beaux-Arts. Court obtint le Prix de peinture de Rome grâce à cette composition. Violence de la scène, expression exacerbée des visages, muscles bandés des assaillants et de Samson.

Plus de 100 esquisses des peintres romantiques les mieux servis et les plus reconnus...

André Balbo

sources : visites, visites, visites, musées, musées, et musées

Mots-clés