eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Au verger > Enfin des figues > Le fruit le plus méditerrannéen : la figue

Le fruit le plus méditerrannéen : la figue

Dernière mise à jour : lundi 16 septembre 2013, par Marion Augustin

De Platon à Ramsès, de Babylone à Rome, la figue est le fruit du bassin méditerranéen. Son ombre et ses fruits sont présents dans les récits fondateurs, de Rome à l’Ancien Testament.

La légende veut que Romulus et Remus, les jumeaux fondateurs de Rome, aient tété la louve à l’ombre d’un figuier. En raison de cette légende, le figuier Faustulus est devenu un arbre protecteur enraciné au cœur même du champ politique de Rome : le Forum.

Ramsès et les figues

Le figuier était connu dans le Moyen Orient dès le IIIe millénaire chez les ancêtres des Sumériens qui le cultivaient à Babylone. De même il y a plus de 5000 ans les Égyptiennes faisaient à partir de la figue des boissons pour les grandes cérémonies, et des produits pharmaceutiques. Au temps des Ramsès l’un des pharaons de la XIXe dynastie, en voyage avec sa suite, avait servi plus de 300 chapelets de figues. Ce qui prouve que la figue constituait un fruit pour les grandes tables, comme en témoigne une peinture représentant la cueillette des figues et datant du milieu de ce IIIe millénaire.

Platon et les figues

Dans la mythologie grecque, le figuier était un don de la déesse des moissons et de la terre, Déméter. Le figuier était aussi dédié à Dionysos comme la vigne et le lierre. Pour protéger ce fruit "plus précieux que l’or", pour en préserver son mystère, les Grecs en interdisaient, dit-on, l’exportation.

En plus de son usage quotidien pour la nourriture, ils s’en servaient comme source d’énergie et le recommandaient aux athlètes pour plus de force et d’agilité. Les médecins grecs l’utilisaient pour faire des cataplasmes. Platon, surnommé philosukos, à cause de son grand amour pour les figues, n’hésitait pas à les conseiller aussi aux philosophes en pensant qu’elles les rendaient plus intelligents.

Et dans l’Ancien Testament

Quel est le fruit mangé par Adam et Eve ? Nous répondons spontanément "la pomme", mais il n’en a pas toujours été ainsi. Très tôt, le fruit fut identifié à la figue, puisque le livre des origines, (Genèse 3,1-24) avance que c’est avec des feuilles de figuier qu’Adam et Eve couvrent leur nudité.