eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > En mer > Des oursins, plongez ! > Pour ou contre les oursinades ?

Pour ou contre les oursinades ?

Dernière mise à jour : mercredi 9 janvier 2013, par Marion Augustin

Chaque année, en janvier et février, sur la côte bleue, c’est la fête des oursins. Cette fois, les châtaignes de la mer seront plus discrètes, rareté oblige !

Dès la mi-janvier, entre Marseille et Martigues, les dimanches des ptits ports de Sausset-les-Pins, de Carry-le-rouet puis de Fos-sur-mer sont en effervescence. Les fêtes des oursins ou oursinades se succèdent pour le bonheur des amateurs mais aussi des badauds. C’est l’occasion de manger des oursins, accompagnés d’un verre de vin blanc pour les plus âgés, de participer à des jeux de pêches pour les plus jeunes.

Mais depuis quelques années, des voix de certains pêcheurs professionnels s’élèvent contre ce qu’ils appellent la gabegie d’oursins. Pendant ces quelques jours de fêtes, des milliers d’oursins sont consommés.

Pour répondre à la demande, les pêches sont considérables. Même si la pêche à l’oursin est très règlementée, les oursins sont de plus en plus rares dans le coin. L’espèce n’est pour l’instant pas menacée de disparition mais des initiatives voient le jour pour palier cette raréfaction.
Dans l’ile de Ré, sur l’Atlantique, un élevage d’oursins a vu le jour. Sur l’île des Embiez, dans le Var, un partenariat entre l’institut océanographique Paul-Ricard et le comité local des pêches du Var a pour objectif de créer une ferme aquatique d’élevage d’oursins.

Espérons que l’oursin va revenir en force pour nous régaler... En attendant, bonnes fêtes de la mer !