eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Au verger > Enfin des figues > Se soigner avec des figues

Se soigner avec des figues

Dernière mise à jour : jeudi 19 septembre 2013, par Marion Augustin

Dans l’Antiquité, les médecins grecs recommandaient la consommation de figue pour renforcer les jeunes gens, améliorer la santé des vieillards et diminuer les rides. Platon en recommandait aussi aux philosophes, parce qu’elles renforcent l’intelligence.

On sait aujourd’hui que les figues combattent efficacement la fatigue nerveuse. Elles ont d’autres qualités pour soigner nos maux du quotidien.

Naguère, les femmes enceintes en mangeaient beaucoup avant leur terme ; elles rendaient l’accouchement plus prompt et plus façile. Irritations de gorge, enrouement et fluxions dentaires paraissent ses cibles de prédilection.

Soigner les maux de ventre

Les vertus laxatives de la figue sont connues depuis la plus haute antiquité. On la conseillait pour "libérer le ventre".

Lavez quelques feuilles de figues fraîches puis, faites-les sécher. Laissez infuser deux à trois minutes les feuilles dans une tasse d’eau bouillante. Au dernier moment, ajoutez un soupçon de sucre et buvez la préparation avant le coucher.

Éliminer verrues et panaris
- Pilez quelques feuilles ou fruits de figuier pour en extraire le jus. Appliquez-le sur la verrue en laissant agir une vingtaine de minutes. Ensuite, essuyez et renouvelez l’opération deux fois par jour jusqu’à disparition totale de la verrue.

- Pour le panaris, préparez un bouillon de lait auquel vous ajouterez une figue sèche. Laissez cuire quelques minutes puis, faites tiédir le tout. Appliquez la préparation sur le panaris et renouvelez le traitement plusieurs fois par jour.

Calmer l’angoisse

Élaborez un macérât de figuier. Pour cela, dans un verre stérile, disposez les feuilles et/ou fruits de figuier à moitié. Recouvrez le tout d’huile végétale de votre choix. Fermez hermétiquement et réservez le pot à la chaleur pendant un mois en l’agitant régulièrement.
Filtrez (avec un filtre à café) le macérât obtenu en le versant dans un autre récipient stérile. À noter que ce procédé peut durer quelques heures ; le macérât se conserve six mois.
Il ne vous reste plus qu’à l’appliquer sur votre peau en massant doucement d’un mouvement circulaire.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.