eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > A boire ! > Fort de café > Préparer le café

Préparer le café

Dernière mise à jour : vendredi 19 avril 2013, par Marion Augustin

Entre le café filtre, les dosettes, le percolateurs manuel, la machine tout-en-un, la cafetière à piston, le café turc, que choisir ? La plus économique ? La plus simple (la simplicité est toutefois une notion assez relative) La meilleure à son goût ? La plus romantique ? La plus bruyante ? La plus traditionnelle ?

Inventaire des manières de préparer le café :

La décoction

Il s’agit de la méthode la plus ancienne. On utilise cette méthode dans la préparation du café turc (ou café oriental, ou café grec, selon les pays). Une mouture extra-fine de café mélangée à de l’eau (environ 3 cuillerées de café pour 300 ml d’eau) est portée à ébullition dans une cafetière arabe ou tout autre pot allant sur le feu. Des épices sont parfois ajoutés dans la mouture, notamment la cardamome.

L’infusion

Cette méthode requiert l’usage d’une cafetière à piston. Dans un récipient en verre, un filtre sous la forme d’un piston permet la séparation du marc de la boisson en l’isolant au fond du récipient. C’est ainsi que les professionnels goûtent le café à partir d’une mouture grossière dans une plantation ou une usine de torréfaction.

La lixiviation

C’est la méthode que l’on utilise couramment avec les cafetière électrique modernes. Le café filtre est préparé en faisant passer lentement de l’eau bouillante dans un filtre rempli de café moulu.

La percolation

C’est le principe de de la cafetière italienne. Il s’agit d’une lixiviation à vapeur forcée. En chauffant, une partie de l’eau placée dans la cuve en vase clos s’évapore, ce qui produit de la vapeur qui pressurise la cuve. Ainsi l’eau encore liquide remonte par le tuyau du filtre, traverse le café et déborde en haut de la cheminée pour retomber finalement dans la verseuse. L’appareil sert à la fois à la préparation et au service.

Percolation sous haute pression
La percolation sous haute pression est un procédé qui permet de réaliser un expresso. La différence avec la méthode précédente vient de la pression qui est établie au moyen d’un système de pompage : pompe rotative pour les machines professionnelles ou à vibration pour le grand public, les machines plus anciennes utilisent un piston hydraulique ou actionné manuellement avec un levier. Elle permet une préparation rapide du café.