eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > A boire ! > Le nuit promet d’être belle : champagne ! > Acheter du champagne

Acheter du champagne

Dernière mise à jour : lundi 23 décembre 2013, par Marion Augustin

Vous trouvez tous les prix dans le champagne et toutes les qualités. L’un est généralement lié à l’autre mais pas toujours.

Dans la perspective d’un achat de champagne pour les fêtes,voici quelques éléments pour savoir que choisir.

Les champagnes à moins de 20 €

Il faut compter au minimum un budget d’environ 12 € pour trouver le premier champagne qui le plus souvent est proposé dans le cadre d’une promotion de la grande distribution. A ce prix là, il s’agit généralement de vins médiocres dont les producteurs se débarrassent pour différentes raisons.

A partir de 13 à 14 €, on commence à trouver des vins convenables à la propriété, surtout dans les vignobles peu réputés de l’Aube ou de l’Aisne, voire de la Marne.

A partir de 15€, l’offre est plus abondante. Vous pouvez trouver les entrées de gamme en brut non millésimé. La qualité est globalement bonne. Ces champagnes sont simples et francs, procurent à ce prix un réel plaisir de dégustation.

Les champagnes de 20 à 30 €

Dans cette catégorie se trouve le haut de gamme des bruts non millésimés et les millésimés des viticulteurs indépendants. C’est probablement là que l’on obtient les meilleurs rapports qualité-prix du champagne, encore que de petites pépites se nichent dans les prix compris entre 16 et 20 €, il faut chercher.
La plupart des champagnes rosés en font également partie.

Les champagnes de 30 à 50 €

Le cœur du haut de gamme de la production de champagne. S’y retrouvent les millésimés des grandes maisons de champagne élaborés à partir des raisins de leurs vieilles vignes (jus concentré) et des meilleures années.
Ce sont des vins complexes de grande origine qu’il faut savoir apprécier et servir dans les règles de l’art.

Les champagnes de 50 à 100 €

Cuvées de prestige contenues dans des bouteilles très élégantes et grands millésimes sont la vitrine des grandes maisons mais aussi des produits plébiscités par les grands amateurs de champagne, prêts à y mettre grand prix. Cette catégorie ne représente guère plus de 5% de la production dont une bonne partie est exportée.

Il ne vous reste plus qu’à choisir en fonction vos goûts et de votre budget. Bonnes bulles !

Saveurs de fête : vous pouvez lire aussi
Acheter du champagne
Comment servir le champagne
Huîtres ou volailles pour les fêtes, un petit quiz pour vous aider à choisir
Quelles huîtres choisir : plates, creuses ou spéciales ?
Comment préparer les huîtres ?
Comment assaisonner les huîtres ?
Choisir ses coquilles Saint-Jacques
Acheter des coquilles Saint-Jacques
Préparer un plateau de fruits de mer
Comment préparer la mayonnaise ?
Recettes pour les fêtes
Recettes de desserts

Messages

  • bonjour
    le champagne de l’aube fait partie d’un des meilleur cru ce que communément appeler les cote blanche, grand village du champagne. CELLE SUR OURCE
    un champagne vendu 13 a 15 euros la bouteille dans ce village du R M =récoltant manipulateur de A a Z
    LES CHAMPAGNE LES PLUS CHER NE SON PAS LES MEILLEUR RÉFÉRENCE DES CHAMPAGNE
    RM : signifie "récoltant manipulant". Le vigneron cultive, vendange, et vinifie uniquement sa production, sur sa propriété, toutes les opérations de A à Z sont faites par lui. Il y en a plus de 2 000 en champagne. Le résultat est un vin de producteur, avec son caractère particulier. C’est ce que je privilégie. Dans cette catégorie, on peut trouver de très bons champagnes à un prix tout à fait raisonnable.

    NM : signifie "négociant manipulant" . Cela veut dire que la maison de champagne achète le raisin à des agriculteurs et fait la vinification, l’assemblage et la suite des opérations dans ses propres caves. Il en existe environ 250. C’est le cas de la plupart des grandes maisons, qui contrôlent 50 % du marché. Certaines petites maison adoptent aussi ce statut, pour pouvoir acheter un surplus de raisin afin de compléter leur propre production, c’est le cas de Bruno Paillard, par exemple. Si vous avez affaire à une grande marque, obligée de perpétuer la même qualité d’une année sur l’autre, vous ne serez pas déçus. Les prix sont toutefois souvent à la hauteur de la marque.

    RC : signifie "récoltant coopérateur". Le vigneron cultive sa propre vigne, mais envoie le raisin à la coopérative, où il est traité avec celui des autres vignerons, le produit obtenu ne reflète donc pas le caractère particulier de cette vigne précise. Le produit sera forcément plus commun.

    MA : marque d’acheteur. Il s’agit d’une marque déposée par un acheteur qui veutcommercialiser le champagne sous son nom, par exemple une chaine de grande distribution, de cavistes, de restaurants... On dénombre environ 3 000 marques d’acheteurs. C’est à éviter, toutes les piquettes les moins recommandables sont écoulées en MA.

    champ3

    Plus rares, il existe aussi :

    CM : coopérative de manipulation : c’est la coopérative qui commercialise elle-même le champagne de ses adhérents.

    SR : société de récoltants. Un petit groupe de vignerons, souvent de la même famille, s’associe pour vinifier et commercialiser sa production.

    ND : négociant distributeur. Une personne achète des bouteilles terminées pour les vendre sous son nom. C’est le même genre que les MA, et c’est à éviter aussi.

    Maintenant, chers lecteurs, vous saurez ce que vous achetez.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.