eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Beurre, oeufs, fromage... > Un oeuf tout neuf > Décoder les oeufs

Décoder les oeufs

Dernière mise à jour : jeudi 9 mai 2013, par Marion Augustin

Depuis 2002, les oeufs vendus doivent être marqués afin que le consommateur puisse identifier leur provenance. De même, leur provenance et leur mode de production est indiqué sur l’emballage. Comment décrypter le marquage des oeufs et comment décrypter les faux labels du type "oeufs de ferme" ? On associe à tort vente en vrac et « petit élevage de plein air ». Si vous achetez vos œufs au marché ou sur les étals des supermarchés, assurez-vous toujours de leur provenance.

La seule garantie est de lire le code sur la coquille.

Exemple de code : 3 FR TSE 01
3 : poules élevées en cage
FR : pays d’origine, ici France
Le reste du code correspond au producteur et à l’établissement de production.

Il est suivi de DCR 03/05 par exemple ; c’est la date de consommation recommandée. Mais vous pouvez consommer un oeuf au delà de cette date. Vérifiez sa fraîcheur.

Le code 3 : poules en batterie, à bannir

En préambule, il est bon de savoir que 80% des oeufs vendus en France proviennent de poules élevées en batterie. Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour les poules ?
Les volailles vivent enfermées dans des cages qui ne leur laissent même pas la place d’étendre leurs ailes sans se gêner les unes les autres. Il n’y a pas de sortie en extérieur, pas de lumière du jour.
Les poussins mâles sont broyés ou gazés, les becs sont coupés peu après la naissance et les pauvres poules sont tuées après un an de bons et loyaux services pour laisser la place à des congénères plus en forme.

Le code 2 : poules au sol ou en volière, à éviter

Ces élevages représentent 3% des oeufs vendus. La mention obligatoire sur la boîte est « œufs de poules élevées au sol ». Ces poules ne sont pas en cages, mais restent en permanence dans des bâtiments fermés. Elles peuvent se livrer à plus d’activités que les poules en cages, mais les densités restent élevées : 9 poules par mètre carré et toujours pas de lumière du jour.
Les poussins mâles sont broyés ou gazés et les becs sont souvent coupés peu après la naissance. Après un an de ponte, les poules sont abattues.

Les codes 0 et 1 : poules de plein air ou bio

Ces élevages représentent 20% des oeufs vendus. Sur la boîte est mentionné « œufs de poules élevées en plein air ».
Les poules peuvent alors sortir en journée et profiter de la chaleur du soleil et de la terre ou de la douceur du vent... Elles peuvent gratter le sol à la recherche de nourriture, se baigner dans la poussière pour dégraisser leurs plumes et se débarrasser des parasites... Mais n’idéalisez pas non plus le destin des poulettes de plein air : parfois le terrain est nu, sans arbres, sans buisson et elles n’en profitent pas pleinement, n’osant pas s’aventurer sur ce terrain nu. De plus, elles sont généralement abattues après un an de ponte.

Messages

  • A vous dégoûter de manger des oeufs car même si ceux du code 0 ou 1 ne proviennent pas vraiment de... "poules heureuses " (Cf. une certaine pub’ !), alors que faire ? Mais comme il en va de même pour le reste de notre alimentation - carnée, cette fois - (volaille, viande bovine, porcine, ovine, sans compter la chevaline !) et que légumes et fruits sont lourdement chargés en pesticides, il ne nous reste + qu’à...lécher les pierres (à condition toutefois qu’elles ne soient pas... radio-actives !) ce qui n’est pas très... nourrissant !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.